Suivez-nous sur

Preview

[CFP National Championship 2016] Les clés du match

A moins de 48 heures du coup d’envoi de ce CFP National Championship 2016 entre les Tigers de #1 Clemson et le Crimson Tide de #2 Alabama, The Blue Pennant vous présente les clés de ce match au sommet.

Crédits photo : USATSI

A moins de 48 heures du coup d’envoi de ce CFP National Championship 2016 entre les Tigers de #1 Clemson et le Crimson Tide de #2 Alabama, The Blue Pennant vous présente les clés de ce match au sommet.

La défense d’Alabama pourra-t-elle stopper QB Deshaun Watson

Même si Nick Saban n’a jamais accordé plus de 100 yards au sol à un quarterback depuis son arrivée sur le campus de Tuscaloosa (Alabama), lui et son coordinateur défensif Kirby Smart ont historiquement toujours connu des difficultés face aux quarterbacks mobiles. Or, le Crimson Tide affronte assurément le meilleur QB dual-threat du pays lors de ce choc de lundi soir : QB Deshaun Watson (3699 yards, 31 TD et 1032 yards au sol, 12 TD).

DL Jonathan Allen (Alabama)

Le quarterback sophomore des Tigers est aidé par l’une des plus dynamiques lignes offensives du pays. Les coordinateurs offensifs, Jeff Scott et Tony Elliott, ont protégé le joyau des Tigers en début de saison en ne l’insérant pas dans le jeu au sol avant de lui donner complètement les rênes de l’attaque à partir de mi-octobre.

Résultat : QB Deshaun Watson a conclu la saison avec 5 matchs avec plus de 100 yards au sol lors des 6 dernières rencontres. Qu’on ne s’y trompe pas : si le quarterback des Tigers est sorti du match par l’agressif front seven du Crimson Tide, #1 Clemson n’a aucune chance de remporter le CFP National Championship Game.

Cette attaque explosive des Tigers fera face, lui aussi, à son plus gros challenge de la saison. Elle affronte une défense qui a limité ses adversaires à 13.4 points par match en 2015. Le scénario cauchemardesque pour QB Deshaun Watson serait qu’il ne puisse trouver des espaces au sol et qu’il subisse un ou deux sacks en tout début de rencontre.

Le duel CB Mackenzie Alexander vs WR Calvin Ridley

Ce sera indiscutablement le matchup le plus intense de ce CFP National Championship Game. D’un côté, le freshman WR Calvin Ridley, révélation de la saison que beaucoup commence à comparer à Julio Jones ou Amari Cooper. De l’autre, le sophomore CB Mackenzie Alexander, considéré par de nombreux experts comme le meilleur cornerback en man-to-man.

WR Calvin Ridley a été phénoménal face à #3 Michigan State lors du dernier Cotton Bowl réussissant 8 réceptions pour 138 yards et 2 TD. Sa réception de plus de 50 yards a été l’un des tournants de ce match permettant à l’attaque de #2 Alabama d’ouvrir un playbook qui avait tendance à être trop dépendant des performances de RB Derrick Henry.

Si CB Mackenzie Alexander n’a pas encore réussi d’interceptions dans sa carrière universitaire, c’est essentiellement parce que les quarterbacks adverses… évitent de lancer le ballon dans sa direction ! Sans un grand match de WR Calvin Ridley, la soirée pourrait être longue pour le coordinateur offensif de #2 Alabama, Lane Kiffin.

La capacité du front seven des Tigers de contrôler RB Derrick Henry

DE Shaq Lawson (Clemson)

Lors du dernier Cotton Bowl, le front seven des Spartans de #3 Michigan State a dépensé toute son énergie pour stopper le vainqueur du trophée Heisman 2015. Il y ait parvenu en limitant RB Derrick Henry à 75 yards au sol. C’est par les airs que le succès du Crimson Tide est passé.
Pour s’en sortir dans ce match, la défense des Tigers devra réussir la même performance que celle des Spartans car si RB Derrick Henry réussit à imposer ses courses puissantes en début de match, la rencontre pourrait se transformer en long supplice pour les Sud-Caroliniens. Avec la vitesse et la puissance de DE Shaq Lawson et de DE Kevin Dodd, le running back du Crimson Tide pourrait être obligé de concentrer ses courses à l’intérieur. Ainsi, les performance de DT Carlos Watkins, LB Ben Boulware et LB B.J. Goodson pourraient être déterminantes.

X-Factors

QB Jake Coker, Alabama

Sachant que les Spartans concentreraient toute leur attention sur RB Derrick Henry lors de la demi-finale nationale (Cotton Bowl), le coordinateur offensif Lane Kiffin a fait confiance à celui qu’on considérait seulement comme un game manager : QB Jake Coker. Ce dernier a répondu présent terminant le match face à #3 Michigan State avec 286 yards à la passe pour 2 TD. Étant donné que les aptitudes de la défense de Clemson se rapprochent de celles des Spartans, l’ancien quarterback de Florida State pourrait, encore une fois, être la clé de cette finale.

DE Shaq Lawson, Clemson

La santé du défenseur #1 des Tigers sera déterminante pour #1 Clemson. Si celui qui a réussi 23.5 plaquages pour perte et 10.5 sacks en 2015 devait être absent à cause d’une blessure subie au genou face à #4 Oklahoma, quelle serait l’impact sur le pass rush des Tigers ? S’il devait avoir un impact limité dans ce CFP National Championship, DE Kevin Dodd, DE Austin Bryant et DE Richard Yeargin sauront-ils prendre le relais ?

CB Cyrus Jones, Alabama

Dans un match entre deux solides défenses, tout pourrait se jouer sur un big play défensif ou sur les équipes spéciales. Or, le Crimson Tide possède surement le meilleur playmaker du match dans ces deux secteurs : CB Cyrus Jones. Auteur d’une interception et d’un TD sur retour de punt face à #3 Michigan State, il pourrait être à nouveau le game changer pour #2 Alabama.

WR Hunter Renfrow, Clemson

Avec l’absence pour suspension du freshman WR Deon Cain, les Tigers ont besoin d’une 2ème option dans le jeu aérien aux côtés du receveur de possession, WR Artavis Scott. La performance de WR Hunter Renfrow face à #4 Oklahoma (4 réceptions, 59 yards, 1 TD) a été décisive. Il devra faire aussi bien face à un secondary du Crimson Tide qui a alterné le très bon et le très moyen cette saison.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Preview