Suivez-nous

Preview

[CFP National Championship 2016] Le face-à-face à chaque poste

Présentation des faces-à-faces à chaque poste du CFP Championship Game 2016.

Publié

le

@TBPChamp2016

Le numéro 1 contre le numéro 2 au pays. Si Ohio State avait créé la surprise la saison passée, la finale nationale 2016 opposera bien les deux programmes les plus en vue de l’année.

Un duel qui nous offrira une belle opposition de style, entre une attaque hyper explosive et une défense redoutablement agressive.

A trois jours du match tant attendu, The Blue Pennant vous propose une revue d’effectif, afin de déterminer quels sont les secteurs clés de cette rencontre au sommet.

Attaque

Quarterbacks

QB Deshaun Watson (Clemson) – Crédits photo : Tyler Smith/Getty Images North America

Clemson : C’est indéniablement la principale force des Tigers cette saison. Candidat au trophée Heisman, QB Deshaun Watson (3 699 yards, 31 TD) aura été le dynamiteur en chef d’une escouade déjà productive sous les ordres de coach Dabo Swinney. Un chef d’orchestre capable de découper une défense dans les airs, mais aussi de réaliser les jeux décisifs à l’aide de ses jambes. Le meilleur joueur de l’ACC 2015 a ainsi décroché une moyenne de 270 yards à la passe, de 68 yards à la course et de 3 touchdowns par match cette saison. Tout est dit ! Cette capacité de nuisance est accentuée par l’aspect imprévisible du personnage, capable de repérer le moindre trou de souris pour empocher un gain très longue distance. La défense des Sooners en sait quelque chose, elle qui lui a cédé 145 yards à la course, dont un sprint de 46 yards, lors de l’Orange Bowl. Une victoire de Clemson passerait donc par une belle prestation de son quarterback ? Elémentaire, mon cher Watson !

Alabama : Transféré de Florida State l’année dernière, Jake Coker (2 775 yards, 19 TD) est à l’image des quarterbacks coachés par Nick Saban : un parfait gestionnaire de l’attaque, faute de mieux. Le numéro 14 semble toutefois monter en puissance au fil des semaines et a su se montrer à la hauteur du casting de rêve qui l’entoure, tant offensivement que défensivement. En compétition avec Cooper Bateman en début de saison, Coker a finalement obtenu ses galons de titulaire après la défaite du Crimson Tide contre Ole Miss, la seule rencontre qu’il n’a pas démarré en 2015 … Depuis, une solide saison malgré quelques accrocs contre Arkansas ou Tennessee. Des trous d’airs qui ne l’ont pas empêché de malmener Michigan State, lors de la seconde période du Cotton Bowl. Une fiche de 286 yards et deux touchdowns, un parfait timing avec le true freshman WR Calvin Ridley et un titre de MVP de la demi-finale nationale.

Avantage : Clemson. D’un côté, un musicien appliqué à jouer sa partition. De l’autre, un chef d’orchestre inspiré et polyvalent. Watson mérite donc la meilleure note …

Running backs

RB Derrick Henry (Alabama) – Crédits photo : Mike Zarrilli/Getty Images

Clemson : A l’instar de son QB Deshaun Watson, RB Wayne Gallman (1510 yards, 12 TD) a véritablement explosé lors de sa deuxième année universitaire. Le coureur sophomore s’est peu à peu greffé au système de Tony Elliott et de Jeff Scott, au point de répondre systématiquement présent dans les matches importants. 111 yards contre Notre Dame, 103 yards et un touchdown face à Florida State, 187 yards et un touchdown contre North Carolina, et même 150 yards et deux touchdowns lors de l’Orange Bowl contre les Sooners. Sur les troisièmes tentatives, le natif de Loganville (Géorgie) est également précieux, avec plus de 7 yards en moyenne par porté. De quoi retirer un peu de pression à son quarterback vedette, et marcher sur les pas d’autres coureurs emblématiques du programme comme Andre Ellington et C.J. Spiller.

Alabama : Quels superlatifs peut-on encore trouver concernant le dernier Heisman Trophy ? Appelé à prendre les rênes de l’attaque, après le départ d’Amari Cooper chez les pros, RB Derrick Henry (25 touchdowns !) a largement répondu aux attentes, participant à la rédemption du Crimson Tide en deuxième partie de saison. Un physique hors normes, une capacité d’accélération et des mains relativement fiables en dehors du backfield, Henry a explosé les compteurs avec près de 2 000 yards déjà cumulés en 13 matches. Même Mark Ingram, autre meilleur joueur universitaire du programme de Tuscaloosa, n’avait pas franchi la barre des 1 700 yards en 2009 ! Assisté par une excellente ligne intérieure, le numéro 2 fait du grabuge sur des courses plein centre et ne manque pas d’accumuler les gros gains sur des appels de jeu bien choisis.

Avantage : Alabama, forcément.

Wide Receveurs – Tight Ends

WR Calvin Ridley (Alabama) – Crédits photo : Jamie Squire/Getty Images

Clemson : Sammy Watkins, DeAndre Hopkins, Martavis Bryant … Clemson aura formé d’excellents receveurs au cours des dernières années, 2015 ne faisant pas exception à la règle. Problème : les Tigers ont également subi pas mal de déboires à ce poste, avec la blessure de Mike Williams en début de saison, ou encore la récente suspension du true freshman Deon Cain. De quoi inquiéter Dabo Swinney ? Pas vraiment. Artavis Scott (868 yards, 5 TD) et Charone Peake (617 yards, 5 TD) auront été les cibles préférées de QB Deshaun Watson, tout au long de la saison. Le tight end Jordan Leggett (447 yards, 7 TD) est lui une véritable menace aérienne dans les 20 yards adverses. Ajoutez à cela les deux freshmen Hunter Renfrow et RayRay McCloud, et les Tigers ont de quoi ennuyer plus d’une équipe à l’échelon universitaire.

Alabama : Un freshman superstar peut en chasser un autre. Parti de Tuscaloosa, après avoir marqué les esprits dès sa première saison universitaire, Amari Cooper a vite vu sa fac lui trouver un successeur. WR Calvin Ridley n’était pourtant pas titulaire en début de saison, dans l’ombre notamment de Robert Foster. Mais la blessure de ce dernier a vite rebattu les cartes, en faveur du true freshman. Depuis, 120 yards et un touchdown contre Georgia, 102 yards contre Florida et surtout 138 yards et 2 touchdowns contre Michigan State. De belles prestations qui lui ont permis de franchir le cap des 1 000 yards à la réception, le meilleur chiffre pour un receveur freshman du programme. (« Amari who ? ») A ses côtés, Richard Mullaney et ArDarius Stewart se révèlent être de solides lieutenants. Principalement bloqueur, le tight end O.J. Howard peut avoir des mains fiables quand on fait appel à lui.

Avantage : Alabama. L’absence de Cain pourrait être préjudiciable, malgré une bonne profondeur chez les Tigers.

Ligne offensive

LT Mitch Hyatt (Clemson) – Crédits photo : ClemsonTigers.com

Clemson : Le remaniement total d’une ligne offensive laisse parfois craindre le pire d’une saison à l’autre. A Death Valley, cette problématique aura été indolore tout au long de la saison. Emmenée par l’excellent true freshman LT Mitch Hyatt, l’escouade de Robbie Caldwell n’aura concédé que 16 sacks en 14 rencontres, tout en ayant croisé la route de défenses piégeuses, comme Notre Dame, Florida State, Boston College ou encore Oklahoma. Plus en retrait depuis leur arrivée sur le campus, les seniors RT Joe Gore et LG Eric Mac Lain ont démontré toute leur valeur pour protéger efficacement Watson mais pour aussi ouvrir des brèches à la révélation RB Wayne Gallman. Les Tigers ont d’ailleurs enregistré plus de 500 yards offensifs par match lors de la deuxième moitié de la saison.

Alabama : Dans une conférence réputée pour ses défenses, le Crimson Tide a plus que mis les barbelés lors de ses 14 premières sorties. 20 sacks ont seulement été concédés par les coéquipiers de LT Cam Robinson, enfin épargné par les blessures cette année. A l’intérieur de la ligne, le trio RG Ross Pierschbacher- C Ryan Kelly- RG Adrian Taylor a largement contribué à la saison canon du Heisman Trophy, RB Derrick Henry. Ce n’est pas un hasard non plus si les hommes de Nick Saban ont décroché plus de 423 yards d’attaque cette saison. Sans compter les 50 touchdowns au compteur …

Avantage : Clemson a le dessus de très peu, mais jouera sans doute son plus gros test de la saison …

Défense

Ligne défensive

DL A’Shawn Robinson (Alabama) – Crédits photo : Marvin Gentry, USA TODAY

Clemson : Tout comme sur la ligne offensive, le premier rideau défensif a souffert de départs importants pendant l’intersaison. Mais la mission pour suppléer DE Vic Beasley et DT Grady Jarrett, partis chez les pros, a été plutôt réussie. Fer de lance de cette ligne, le DE Shaq Lawson est l’un des tous meilleurs pass rushers au pays, du haut de ses dix sacks et demi. Son compère DE Kevin Dodd (9 sacks, 18,5 plaquages pour perte) n’a pas grand-chose à lui envier. Contre la course, le premier rempart s’appelle DT Carlos Watkins (32 plaquages, 4 passes déflectées). Même avec un traitement de faveur à chaque rencontre, le run stopper des Tigers est un véritable poison pour les O-Lines. A surveiller aussi : l’ancienne recrue vedette, le DT freshman Christian Wilkins.

Alabama : C’est sans doute la ligne défensive la plus impressionnante du College Football. Sans doute la meilleure D-Line du Crimson Tide sous l’ère Nick Saban. Son efficacité est due en grande partie à deux colosses aussi puissants qu’explosifs. Le DT junior A’Shawn Robinson (3,5 sacks, 7,5 plaquages pour perte) est la principale force de perforation de ce premier rideau. Capable de concentrer plusieurs bloqueurs, il est une arme majeure qui permet de libérer des brèches sur des phases de blitz. Un brin moins véloce que son comparse, le DT senior Jarran Reed (56 plaquages) mise lui sur une présence et une réactivité dans les tranchées. Des qualités qui en ont fait une muraille du front seven d’Alabama, avec une aptitude à stopper le jeu au sol, même en étant au duel. Dernier larron de cette ligne défensive, et non des moindres : le DE junior Jonathan Allen. Principalement chargé du Contain, le numéro 93 est aussi un adepte de la poursuite et du pass rush. C’est d’ailleurs le meilleur sackeur de son programme (12 sacks). Outre son imposant trio de starters, le Crimson Tide peut compter sur une grosse rotation, avec la présence physique de DL Dalvin Tomlinson, DL Darren Lake, DL D.J. Pettway ou encore l’ancien recrue star de 2014, DE Da’Shawn Hand.

Avantage : Difficile de faire mieux qu’Alabama dans ce secteur de jeu.

Linebackers

LB Reggie Ragland (Alabama) – Crédits photo : Athlonsports

Clemson : Souvent sous-estimés, les linebackers de Clemson restent une valeur sûre de la défense de Tigers. Principal atout de cette escouade : le LB junior Ben Boulware (79 plaquages, 9 passes déflectées, 3 fumbles forcés). Force de dissuasion sur le run stop, le capitaine défensif sait aussi faire parler sa vitesse quand il faut rusher ou couvrir dans le domaine aérien. Cette polyvalence a d’ailleurs déteint sur B.J. Goodson (98 plaquages), devenu le plaqueur en chef du programme depuis le départ de Stephone Anthony chez les pros. Sa prestation face à Notre Dame avait marqué les esprits, avec notamment une interception et un fumble forcé. Pour les accompagner, le duo Dorian O’Daniel-Travis Blanks s’est parfaitement relayé tout au long de la saison pour cumuler un total de 66 plaquages, côté Will.

Alabama : Véritable tour de contrôle de sa défense, l’ILB senior Reggie Ragland (97 plaquages, 7 passes déflectées, 2 fumbles forcés) n’a cessé de progresser tout au long de la saison, au point d’annihilier à chacune de ses sorties le jeu au sol de ses adversaires. La tâche lui est également facilité aux côtés d’un run stopper comme ILB Reuben Foster (64 plaquages). En position d’outside, Alabama a également de gros arguments à faire valoir. Parmi eux, le LB junior Tim Williams (10,5 sackss), révélation de la saison à Tuscaloosa, et deuxième chasseur attitré de quarterbacks, derrière Jonathan Allen. De l’autre côté, le LB junior Ryan Anderson assume parfaitement sa position d’homme à tout faire. De quoi mettre sous pression l’ancien titulaire du poste Denzel Devall, touché en cours de saison. Au poste de linebacker, la profondeur est également un élément clé pour Nick Saban, avec le très rapide OLB Dillon Lee, sur le côté fort de la ligne.

Avantage : Alabama. Un impact similaire pour les starters, mais une profondeur non négligeable du côté du Crimson Tide.

Defensive backs

CB Mackenzie Alexander (Clemson)

Clemson : A force de défier d’excellents receveurs aux entraînements, le backfield défensif s’est imposé comme un des tous meilleurs à l’échelon universitaire.  La présence de CB Mackensie Alexander n’y est sans doute pas étrangère. Le sophomore fait partie des shutdown corners en devenir, et intéresse déjà de nombreux scouts NFL. Son duel face à Calvin Ridley a d’ailleurs de quoi faire saliver. Un peu plus exposé, le senior Cordrea Tankersley n’en démérite pas pour autant, avec cinq interceptions au compteur cette année. Côté safety, le tandem en place ratisse large et cogne fort. Le strong safety Jayron Kearse (60 plaquages, 7 passes déflectées) est un playmaker dans l’âme et l’a déjà démontré, à l’image de son stop défensif à la dernière seconde face à Notre Dame, ou lors d’un coup de pied bloqué du côté de Syracuse. Et que dire du FS T.J. Green (84 plaquages, 2 fumbles forcés), joueur hybride capable de couvrir une large zone du backfield mais aussi d’aller rapidement au plaquage ? Jadar Johnson, joker de luxe, apporte à son tour une plus-value non négligeable …

Alabama : Longtemps considéré comme un point faible du Crimson Tide, le poste de defensive back a bénéficié de l’arrivée de sang neuf au cours de la dernière campagne de recrutement. Les deux cornerbacks Minkah Fitzpatrick et Marlon Humphrey (5 interceptions à eux deux) se sont ainsi rapidement installés au volant du camion, capables de coller les receveurs adverses, mais aussi de blitzer et de sacker le quarterback. L’émergence des deux hommes a notamment recentré Eddie Jackson, passé de cornerback à free safety. Un changement salvateur compte tenu de la réactivité et des bonnes mains de l’intéressé. 7 passes déflectées, 5 touchdowns et même 2 touchdowns inscrits au compteur : Jackson est devenu un binôme de choix pour un autre ancien cornerback, le SS Geno Matias-Smith, lequel a enregistré au moins trois plaquages lors de 11 des 13 matches de son équipe.

Avantage : Clemson. Sur le talent purement individuel, les Tigers ont un léger ascendant.

Grand fan de football américain. Spécialiste du football français, de la NFL et du College Football. Rédacteur à The Blue Pennant depuis 2015 et à touchdownactu.com. Animateur sur Radiossa, la radio du football américain.

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. Tuzzz

    7 janvier 2016 at 21h43

    Excellent article 🙂

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Preview

Le guide de la semaine 7

Cette 7ème semaine donne le coup d’envoi d’une fin de saison qui s’annonce exceptionnelle avec 4 matchs entre équipes classées au programme du week-end dont le classique Oklahoma-Texas.

Publié

le

Cette 7ème semaine de la saison 2019 est à priori la plus intense depuis septembre dernier : pas moins de quatre chocs entre équipes classées sont au programme de ce week-end dont le traditionnel et toujours explosif Red River Showdown joué au Cotton Bowl de Dallas entre les Sooners de #6 Oklahoma et les Longhorns de #11 Texas.

Texas joue sa place en playoff à Dallas

En plus d’être l’une des plus féroce rivalité du College Football, le duel entre #6 Oklahoma et #11 Texas nous offre une opposition au sommet entre deux équipes qui peuvent légitimement viser une place en College Football Playoff. Déjà battus lors de ce début de saison (par LSU en week 2), les Longhorns ne peuvent plus se permettre de perdre cette saison. Jamais une équipe à deux défaites n’a participé aux playoffs.

L’an passé, QB Sam Ehlinger et QB Kyler Murray nous avaient offert du grand spectacle inscrivant un total de 10 TD. Cette saison, le quarterback de #11 Texas croisera la route d’un nouveau rival : QB Jalen Hurts dont les stats depuis septembre sont meilleures que celles de Baker Mayfield et Kyler Murray. Le match tournera probablement en faveur de l’équipe qui réussira le big play au moment crucial tant les deux attaques semblent inarrêtables.

#UpsetAlert à Kyle Field ?

Pour le moment, personne n’est parvenu à ralentir l’attaque du Crimson Tide de #1 Alabama qui a remporté ses 5 premiers matchs sur un score moyen de 52-15. Son efficacité exceptionnelle et la présence d’un groupe phénoménal de receveurs sont presque injustes. #24 Texas A&M a déjà eu deux occasions de faire tomber une équipe du Top 10 (Clemson, Auburn). Deux échecs. College Station va être en feu pour ce match au sommet. La défense des Aggies saura-t-elle (enfin) jouer à son plein potentiel et réussir l’exploit d’infliger à #1 Alabama sa première défaite ?

Un 3ème Jeweled Shillelagh d’affilée pour Notre Dame ?

Les Fighting Irish ont parfaitement rebondi après leur défaite à #3 Georgia remportant deux succès impressionnants sur le score combiné de 87-20. De leur côté, les Trojans de USC viennent de perdre deux de leur trois derniers matchs… Le true freshman QB Kaden Slovis devrait faire son retour à la tête de l’attaque californienne après avoir manqué deux matchs pour cause de commotion cérébrale. C’est une bonne nouvelle pour des Trojans qui devront marquer beaucoup de points pour rester dans la roue de QB Ian Book et d’une attaque de #9 Notre Dame qui monte en puissance.

Choc « under the lights » dans la SEC

C’est probablement LE match de la semaine sur le plan strictement sportif : #5 LSU contre #7 Florida, deux équipes invaincues qui sont toujours en course pour le titre de champion de SEC. Ce sera également une opposition de style entre l’attaque spread électrique de #5 LSU et la défense robuste et dominante de #7 Florida. Avec ses 1864 yards dans les airs pour 22 TD, QB Joe Burrow (LSU) s’affirme comme un candidat sérieux pour l’obtention du trophée Heisman. Il passera un test grandeur nature face à une défense qui a déjà provoqué 13 turnovers en 2019 (#2 du pays). De son côté, QB Kyle Trask (Florida) continue son apprentissage. Il passera lui aussi son plus gros test de la saison face à une défense de #5 LSU toujours très opportuniste.

LSU vs Florida – Crédit photo : Getty Images

Voici le programme complet de cette 7ème semaine de la saison 2019 :

Le Match de la Semaine

#6 Oklahoma (5-0) @ #11 Texas (4-1)

Cotton Bowl, Dallas, Texas
Samedi 12 octobre à 12h00 (18h00 en France)
Pronostic : Oklahoma 38, Texas 34.

À partir de 18h00

South Carolina (2-3) @ #3 Georgia (5-0)

Sanford Stadium, Athens, Géorgie
Samedi 12 octobre à 12h00 (18h00 en France)
Pronostic : Georgia 38, South Carolina 17

Autres matchs à partir de 18h
– #16 Michigan @ Illinois à 12h00 (18h00 en France)
– #23 Memphis @ Temple à 12h00 (18h00 en France)
– Maryland @ Purdue à 12h00 (18h00 en France)
– Mississippi State @ Tennessee à 12h00 (18h00 en France)
– Rutgers @ Indiana à 12h00 (18h00 en France)
– Georgia Tech @ Duke à 12h30 (18h30 en France)

Texas A&M vs Alabama – Crédit photo : AP

À partir de 21h00

#1 Alabama (5-0) @ #24 Texas A&M (3-2)

Kyle Field, College Station, Texas
Samedi 12 octobre à 15h30 (21h30 en France)
Pronostic : Alabama 34, Texas A&M 31.

Florida State (3-2) @ #2 Clemson (5-0)

Memorial Stadium, Clemson, Caroline du Sud
Samedi 12 octobre à 15h30 (21h30 en France)
Pronostic : Central Florida 41, Pittsburgh 17.

Autres matchs à partir de 21h
– Michigan State @ #8 Wisconsin à 15h30 (21h30 en France)
– Washington State @ #18 Arizona State à 15h30 (21h30 en France)
– Texas Tech @ #22 Baylor à 16h00 (22h00 en France)
– #25 Cincinnati @ Houston à 15h30 (21h30 en France)
– Brigham Young @ South Florida à 15h30 (21h30 en France)
– Northern Illinois @ Ohio à 15h30 (21h30 en France)
– Iowa State @ West Virginia à 16h00 (22h00 en France)
– Rhode Island (FCS) @ Virginia Tech à 16h00 (22h00 en France)

Notre Dame vs USC – Crédit photo : UND

À partir de 01h00

#7 Florida (6-0) @ #5 LSU (5-0)

Tiger Stadium, Baton-Rouge, Louisiana
Samedi 12 octobre à 20h00 (02h00 en France)
Pronostic : LSU 34, Florida 16

USC (3-2) @ #9 Notre Dame (4-1)

Notre Dame Stadium, South Bend, Indiana
Samedi 12 octobre à 19h30 (01h30 en France)
Pronostic : Notre Dame 38, USC 24.

#10 Penn State (5-0) @ #17 Iowa (4-1)

Kinnick Stadium, Iowa City, Iowa
Samedi 12 octobre à 19h30 (01h30 en France)
Pronostic : Penn State 31, Iowa 27.

Autres matchs à partir de 01h00
– #15 Utah @ Oregon State à 20h00 (02h00 en France)
– Louisville @ #19 Wake Forest à 19h30 (01h30 en France)
– Ole Miss @ Missouri à 19h00 (01h00 en France)
– Army @ Western Kentucky à 19h00 (01h00 en France)
– Fresno State @ Air Force à 19h00 (01h00 en France)
– Nebraska @ Minnesota à 19h30 (01h30 en France)
– Arkansas @ Kentucky à 19h30 (01h30 en France)
– Navy @ Tulsa à 19h30 (01h30 en France)

À partir de 04h00

Hawaii (4-1) @ #15 Boise State (5-0)

Albertsons Stadium, Boise, Idaho
Samedi 12 octobre à 22h15 (04h15 en France)
Pronostic : Boise State 42, Hawaii 28

Autres matchs à partir de 04h00
– Wyoming @ San Diego State à 22h30 (04h30 en France)
– Washington @ Arizona à 23h00 (05h00 en France)

Résultats

Mercredi 9 octobre
Louisiana 7, Appalachian State 17
Jeudi 10 octobre
North Carolina State 16, Syracuse 10
Texas State 14, Louisiana-Monroe 24
Vendredi 11 octobre
#13 Oregon 45, Colorado 3
Miami 17, #20 Virginia 9
New Mexico 21, Colorado State 35

Bonne semaine à tous !

Lire la suite

Preview

Le guide de la semaine 4 : l’heure de vérité pour Notre Dame et Michigan

Publié

le

Après une semaine 3 qui a connu son lot de surprises mais sans renverser la hiérarchie dans le Top 10, la semaine 4 nous propose trois affrontements entre équipes classées dont l’issue pourrait avoir un certain retentissement sur la lutte pour une place en playoffs.

L’heure de vérité pour Notre Dame

Les Fighting Irish méritent-ils leur statut d’une équipe du Top 10 ? Les doubters s’en donnent à coeur joie depuis le début de la saison. #7 Notre Dame a l’occasion de justifier le battage médiatique annuel autour du programme de South Bend.

Les joueurs de coach Brian Kelly n’ont convaincu personne dans une victoire à Louisville en week 1. #7 Notre Dame devra être à son meilleur pour réussir la surprise à Athens.

#3 Georgia vise le titre de conférence SEC et une place en playoffs. Un revers à domicile dès le mois de septembre mettrait une énorme pression sur les Bulldogs jusqu’à la fin de la saison. Sur le papier, les Dawgs ont plus de talent que les Golden Domers. Faux-pas interdit.

Auburn face au mur défensif de Texas A&M

Depuis leur victoire au bout du suspense face à Oregon en week 1, Auburn n’a fait face à aucune adversité remportant deux succès faciles grâce essentiellement à un jeu au sol efficace. L’attaque des Tigers va se retrouver face à un mur dans ce Big Game de la conférence SEC.

Texas A&M possède l’une des meilleures défenses au sol du pays (84 yards par match). Demander à RB Travis Etienne (Clemson) ce qu’il en pense, lui qui a été limité à 53 yards lors de la week 2. Le true freshman QB Bo Nix, qui jouera son 1er match NCAA à l’extérieur, sera probablement la clé d’un éventuel succès des Tigers.

La dernière chance de Shea Patterson ?

En deux matchs, Wisconsin n’a pas encore accordé le moindre point (!) et les Badgers possèdent actuellement la meilleure défense du pays (107.5 yards par match). Certes, South Florida et Central Michigan ne sont pas des cadors de l’Élite mais on ne peut qu’être impressionné par la performance.

Et c’est face à cette défense… à Madison, que QB Shea Patterson va devoir porter les Wolverines vers la victoire. Jusqu’à présent, le quarterback senior n’a pas montré grand chose (3 TD à la passe, 7.1 yards par passe en 2 matchs face à Middle Tennessee et Army). Celui qui devait être le moteur de l’attaque de #11 Michigan ne peut plus se cacher. Victoire indispensable ou Jim Harbaugh pourrait être tenté de lancer le prometteur QB Dylan McCaffrey.

Nouvelle upset pour BYU ?

Lors des deux dernières semaines, Brigham Young a réussi deux des plus belles surprises de ce début de saison : deux succès en OT à Tennessee et face à USC. Les Cougars peuvent-ils réussir une 3ème surprise d’affilée ?

Cette semaine, c’est #22 Washington qui fait le voyage à Provo. Les joueurs de coach Chris Petersen sont toujours en mode « Rédemption » après leur défaite surprise face à Cal en week 2. Pour réussir l’upset, le sophomore QB Zach Wilson devra encore faire de la magie face à la solide défense des Huskies.

Nouvelle opportunité pour les Longhorns de démontrer que « Texas is back »

Les Longhorns ont réussi leur début de saison. QB Sam Ehlinger est en contrôle de l’attaque et il n’a pas manqué grand chose à #12 Texas pour venir à bout de #4 LSU en week 2. Samedi soir, en primetime sur ABC, les Longhorns reçoivent les Cowboys d’Oklahoma State dans un duel important pour les deux équipes. Si #12 Texas est vraiment de retour, les joueurs de coach Tom Herman doivent le prouver par des victoires. Et l’adversité ne manquera pas dans ce match : RB Chuba Hubbard est en feu actuellement.

Voici le programme complet de cette 4ème semaine de la saison 2019 :

Le Match de la Semaine

#7 Notre Dame (2-0) @ #3 Georgia (3-0)

Sanford Stadium, Athens, Géorgie
Samedi 21 septembre à 20h00 (02h00 en France)
Pronostic : Georgia 31, Notre Dame 17.

Crédit photo : macon.com

Samedi 21 septembre 2019

À partir de 18h00

#11 Michigan (2-0) @ #13 Wisconsin (2-0)

Camp Randall Stadium, Madison, Wisconsin
Samedi 21 septembre à 12h00 (18h00 en France)
Pronostic : Michigan 17, Wisconsin 16.

Tennessee (1-2) @ #9 Florida (2-0)

Ben Hill Griffin Stadium, Gainesville, Floride
Samedi 21 septembre à 12h00 (18h00 en France)
Pronostic : Florida 31, Tennessee 20

Autres matchs à partir de 18h
– Southern Miss @ #2 Alabama à 12h00 (18h00 en France)
– #4 LSU @ Vanderbilt à 12h00 (18h00 en France)
– #23 California @ Ole Miss à 12h00 (18h00 en France)
– Michigan State @ Northwestern à 12h00 (18h00 en France)
– Western Michigan @ Syracuse à 12h00 (18h00 en France)
– Boston College @ Rutgers à 12h00 (18h00 en France)
– UConn @ Indiana à 12h00 (18h00 en France)

À partir de 21h00

#8 Auburn (3-0) @ #17 Texas A&M (2-1)

Kyle Field, College Station, Texas
Samedi 21 septembre à 15h30 (21h30 en France)
Pronostic : Texas A&M 27, Auburn 24.

#15 Central Florida (3-0) @ Pittsburgh (1-2)

Heinz Field, Pittsburgh, Pennsylvanie
Samedi 21 septembre à 15h30 (21h30 en France)
Pronostic : Central Florida 41, Pittsburgh 17.

Autres matchs à partir de 21h
– Miami (Ohio) @ #6 Ohio State à 15h30 (21h30 en France)
– #22 Washington @ BYU à 15h30 (21h30 en France)
– SMU @ #25 Texas Christian à 15h30 (21h30 en France)
– Temple @ Buffalo à 15h30 (21h30 en France)
– Louisville @ Florida State à 15h30 (21h30 en France)
– Appalachian State @ North Carolina à 15h30 (21h30 en France)
– Central Michigan @ Miami à 16h00 (22h00 en France)
– Kentucky @ Mississippi State à 16h00 (22h00 en France)
– South Carolina @ Missouri à 16h00 (22h00 en France)
– West Virginia @ Kansas à 16h30 (22h30 en France)
– New Mexico State @ New Mexico à 16h30 (22h30 en France)

À partir de 01h00

#16 Oregon (2-1) @ Stanford (1-2)

Stanford Stadium, Palo Alto, Californie
Samedi 21 septembre à 19h00 (01h00 en France)
Pronostic : Oregon 34, Stanford 23.

Oklahoma State (3-0) @ #12 Texas (2-1)

Darrell K-Royal Memorial Stadium, Austin, Texas
Samedi 21 septembre à 19h30 (01h30 en France)
Pronostic : Texas 38, Oklahoma State 34.

Autres matchs à partir de 01h00
– Charlotte @ #1 Clemson à 19h30 (01h30 en France)
– Old Dominion @ #21 Virginia à 19h00 (01h00 en France)
– Baylor @ Rice à 19h00 (01h00 en France)
– San Jose State @ Arkansas à 19h30 (01h30 en France)
– Nebraska @ Illinois à 20h00 (02h00 en France)

À partir de 04h00

Colorado (2-1) @ #23 Arizona State (3-0)

Sun Devil Stadium, Tempe, Arizona
Samedi 21 septembre à 22h00 (04h00 en France)
Pronostic : Colorado 24, Arizona State 20.

Autres matchs à partir de 04h00
– UCLA @ #19 Washington State à 22h30 (04h30 en France)
– Toledo @ Colorado State à 22h15 (04h15 en France)
– Utah State @ San Diego State à 22h30 (04h30 en France)
– Central Arkansas @ Hawaii à 23h59 (05h59 en France)

Résultats

Tulane 38, Houston 31
USC XX, #10 Utah XX
#20 Boise State XX, Air Force XX
Louisiana Tech XX, Florida International XX

Bonne semaine à tous !

Lire la suite

Preview

Le guide de la semaine 3 : Clemson à Syracuse, derby de la Pennsylvanie et ¡El Assico!

Publié

le

Crédit photo : AP Photo/Adrian Kraus

Alors que la saison monte en puissance, tous les fans de College Football demandent davantage de big games comme ceux de la semaine passée. Ils seront dessus lors de cette week 3 : aucun match entre équipes classées n’est au programme.

Voici le programme complet de cette 3ème semaine de la saison 2019 :

Le Match de la Semaine

#1 Clemson (2-0) @ Syracuse (1-1)

Carrier Dome, Syracuse, New York
Samedi 14 septembre à 19h30 (01h30 en France)
Pronostic : Clemson 38, Syracuse 17.

Samedi 14 septembre 2019

À partir de 18h00

Pittsburgh (1-1) @ #13 Penn State (2-0)

Beaver Stadium, University Park, Pennsylvanie
Samedi 14 septembre à 12h00 (18h00 en France)
Pronostic : Penn State 31, Pittsburgh 17.

#6 Ohio State (2-0) @ Indiana (2-0)

Memorial Stadium, Bloomington, Indiana
Samedi 14 septembre à 12h00 (18h00 en France)
Pronostic : Ohio State 42, Indiana 24.

Autres matchs à partir de 18h
– Arkansas State @ #3 Georgia à 12h00 (18h00 en France)
– #21 Maryland @ Temple à 12h00 (18h00 en France)
– Miami (Ohio) @ Cincinnati à 12h00 (18h00 en France)
– Chattanooga (FCS) @ Tennessee à 12h00 (18h00 en France)
– Kansas State @ Mississippi State à 12h00 (18h00 en France)
– Furman (FCS) @ Virginia Tech à 12h00 (18h00 en France)
– North Carolina State @ West Virginia à 12h00 (18h00 en France)
– Eastern Michigan @ Illinois à 12h00 (18h00 en France)
– The Citadel @ Georgia Tech à 12h30 (18h30 en France)
– Air Force @ Colorado à 13h00 (19h00 en France)
– New Mexico @ #7 Notre Dame à 13h00 (19h00 en France)

À partir de 21h00

#2 Alabama (2-0) @ South Carolina (1-1)

Williams-Brice Stadium, Columbia, Caroline du Sud
Samedi 14 septembre à 15h30 (21h30 en France)
Pronostic : Alabama 27, South Carolina 17.

#19 Iowa (2-0) @ Iowa State (1-0)

Jack Trice Stadium, Ames, Iowa
Samedi 14 septembre à 16h00 (22h00 en France)
Pronostic : Iowa 27, Iowa State 24.

Autres matchs à partir de 21h
– Stanford @ #17 Central Florida à 15h30 (21h30 en France)
– #24 USC @ Brigham Young à 15h30 (21h30 en France)
– Arizona State @#18 Michigan State à 15h30 (21h30 en France)
– Louisville @ Western Kentucky à 15h30 (21h30 en France)
– Bethune-Cookman (FCS) @ Miami à 15h30 (21h30 en France)
– Idaho State (FCS) @ #11 Utah à 16h15 (22h15 en France)
– North Texas @ California à 16h15 (22h15 en France)
– Ohio @ Marshall à 18h30 (00h30 en France)

À partir de 01h00

#9 Florida (2-0) @ Kentucky (2-0)

Kroger Field, Lexington, Kentucky
Samedi 14 septembre à 19h00 (01h00 en France)
Pronostic : Florida 23, Kentucky 20.

Florida State (1-1) @ #25 Virginia (2-0)

Scott Stadium, Charlottesville, Virginie
Samedi 14 septembre à 19h30 (01h30 en France)
Pronostic : Virginia 37, Florida State 30.

Autres matchs à partir de 01h00
– Northwestern State (FCS) @ #4 LSU à 19h30 (01h30 en France)
– #5 Oklahoma @ UCLA à 20h00 (02h00 en France)
– Kent State @ #8 Auburn à 19h00 (01h00 en France)
– #12 Texas @ Rice à 20h00 (02h00 en France)
– Lamar @ #16 Texas A&M à 19h00 (01h00 en France)
– Hawaii @ #23 Washington à 19h30 (01h30 en France)
– Texas Christian @ Purdue à 19h30 (01h30 en France)
– Southeast Missouri State (FCS) @ Missouri à 19h30 (01h30 en France)
– Northern Illinois @ Nebraska à 20h00 (02h00 en France)

À partir de 04h00

Texas Tech (2-0) @ Arizona (1-1)

Arizona Stadium, Tucson, Arizona
Samedi 14 septembre à 22h30 (04h30 en France)
Pronostic : Arizona 54, Texas Tech 48.

Autres matchs à partir de 04h00
– Portland State (FCS) @ #22 Boise State à 22h30 (04h30 en France)
– Montana (FCS) @ #15 Oregon à 22h45 (04h45 en France)

Bonne semaine à tous !

Lire la suite

Preview

Le guide de la semaine 2 : Clemson en alerte, duel de prétendants à Austin

Après une semaine d’ouverture sans réelle surprise, on entre dans le vif du sujet à l’occasion d’une week 2 marquée par deux Big Games entre équipes classées.

Publié

le

Crédit photo : texassports.com

En raison du début de la saison NFL qui se tient jeudi soir, tous les matchs de cette semaine seront concentrés sur deux jours, vendredi et samedi.

Samedi en primetime, #9 Texas reçoit #6 LSU dans son stade d’Austin dans ce qui sera le grand moment de la soirée (01h30 en France).

Un peu plus tôt, #1 Clemson jouera son match le plus difficile de la saison en recevant, à Death Valley, une ambitieuse équipe de #12 Texas A&M.

Les 5 questions de la week 2

La revanche de Texas A&M ?

Ce fût l’un des meilleurs matchs de la saison 2018 : Clemson et Texas A&M se retrouvent, à Death Valley cette fois-ci, pour une revanche que QB Kellen Mond et Jimbo Fisher attendent de pied ferme depuis un an. Sans deux FGs manqués et deux turnovers couteux, les Aggies l’auraient emporté l’an dernier. Texas A&M a le talent et la puissance athlétique pour rivaliser avec les champions nationaux. C’est l’heure de franchir un cap pour les Texans.

Un week-end parfait pour les candidats au trophée Heisman ?

Plusieurs prétendants au plus prestigieux des trophées du College Football ont réussi leurs débuts lors de la week 1. Ils ont une nouvelle occasion de briller lors de cette week 2. RB Jonathan Taylor (face à Central Michigan), QB Tua Tagovailoa (face à New Mexico State) et QB Jalen Hurts (face à South Dakota) doivent réussir de grandes performances face à des adversaires à priori inférieurs afin de renforcer leur position.

Hank Bachmeier répétera-t-il ses exploits ?

Une semaine après son comeback épique à Florida State, le quarterback true freshman des Broncos de Boise State saura-t-il garder le rythme face à un adversaire (Marshall) capable de marquer beaucoup de points ? Il lui faudra peut-être réussir plus que les 407 yards à la passe de la semaine passée.

L’attaque des Cornhuskers se réveillera-t-elle ?

Déjà un match-clé pour Scott Frost et Nebraska. Sans une solide performance de leur défense et de leurs équipes spéciales, les Cornhuskers auraient peut-être subi une défaite à domicile contre South Alabama en week 1. Face à un ancien rival (Colorado) de la Big 8, QB Adrian Martinez n’aura pas le droit à l’erreur car les Buffaloes ont démontré en week 1 qu’ils avaient déjà sorti l’artillerie lourde (52 points inscrits contre Colorado State).

North Carolina peut-il contenir Miami ?

Le « Return of the Mack » a été l’une des belles histoires de la week 1 mais les Tar Heels de North Carolina ont-ils les ressources pour réussir un nouvel exploit face à une équipe de Miami convaincante en week 0. La clé du match pour Mack Brown : contenir RB DeeJay Dallas.

QB Sam Ehlinger, Texas – Crédit photo : Tim Warner/Getty Images

Voici le programme complet de cette 2ème semaine de la saison 2019 :

Le Match de la Semaine

#6 LSU (1-0) @ #9 Texas (0-0)

Darrell K Royal Memorial Stadium, Austin, Texas
Samedi 7 septembre 2019 à 19h30 (01h30 en France)

Le débat sur « Texas Is Back ? » sera peut-être réglé au soir de ce choc entre Tigers et Longhorns organisé sur les terres texanes d’Austin. #9 Texas a déjà battu un ténor de la SEC (Georgia) lors du dernier Sugar Bowl. Un succès face à #6 LSU propulserait les Longhorns aux portes du Top 5. Toutefois, les Tigers possèdent l’une des meilleures défenses du pays et QB Joe Burrow a été phénoménal dans les nouveaux systèmes RPO du coordinateur offensif Steve Ensminger. Pour s’imposer, #9 Texas dépendra d’une grande performance de QB Sam Ehlinger qui voudra clouer le bec du linebacker K’Lavon Chaisson.
Pronostic : Texas 27, LSU 24.

Vendredi 6 septembre 2019

À partir de 02h00

Marshall (1-0) @ #24 Boise State (1-0)

Albertsons Stadium, Boise, Idaho
Vendredi 6 aout à 21h00 (03h00 en France)

Duel hors-conférence entre deux prétendants pour une participation à un bowl du Nouvel An en tant que représentant du Group of Five. Les Broncos ont confirmé leurs ambitions en s’imposant brillament à Florida State grâce à la révélation QB Hank Bachmeier tandis que Marshall et son quarterback Isaiah Green ont détruit VMI (FCS). Pour s’en sortir dans ce match, le Thundering Herd devra ralentir l’attaque agressive des Broncos en début de match. Pas certain que Marshall ait le talent pour y arriver.
Pronostic : Boise State 38, Marshall 24.

Autres matchs
– William & Mary @ Virginia à 20h00 (02h00 en France)
– Wake Forest @ Rice à 20h00 (02h00 en France)
– Sacramento @ Arizona State à 22h00 (04h00 en France)

QB Justin Fields, Ohio State – Crédit photo : Jamie Sabau/Getty Images

Samedi 7 septembre 2019

À partir de 18h00

Cincinnati (1-0) @ #5 Ohio State (1-0)

Ohio Stadium, Columbus, Ohio
Samedi 7 septembre à 12h00 (18h00 en France)

Les débuts de QB Justin Fields à la tête de l’attaque des Buckeyes ont été une vraie réussite tant la défense de Florida Atlantic a été incapable de contrer ses aptitudes de quarterback double-menace. #5 Ohio State fera face à une défense nettement plus solide, ce week-end, dans un derby de l’Ohio. Les Bearcats ont provoqué 4 turnovers face à UCLA en week 1 et le core de la 11ème meilleure défense du pays en 2018 est de retour. QB Justin Fields saura-t-il poursuivre sur le momentum créé la semaine passée ou le programme de Cincinnati sera-t-il un poil-à-gratter pour coach Ryan Day et les Buckeyes ?.
Pronostic : Ohio State 41, Cincinnati 24

Army (1-0) @ #7 Michigan (1-0)

Michigan Stadium, Ann Arbor, Michigan
Samedi 7 septembre à 12h00 (18h00 en France)

C’est encore un peu difficile de se faire une idée au sujet de l’attaque New-look des Wolverines. Middle Tennessee n’a pas opposé une grande résistance en week 1. Et si #7 Michigan a réussi quelques coups d’éclats, ce ne fût la plus impressionnante performance qu’on ait vu ces dernières années. Army devrait représenter un tout autre test pour QB Shea Patterson et Co. L’attaque au sol des Black Knights tentera de monopoliser la possession du ballon pour se donner une chance de rester dans le match le plus longtemps possible. #7 Michigan devra ainsi capitaliser sur le peu de présence sur le terrain pour éviter une grosse désillusion.
Pronostic : Michigan 24, Army 20.

Autres matchs à partir de 17h
– Rutgers @ #10 Iowa à 12h00 (18h00 en France)
– Northern Illinois @ #13 Utah à 13h00 (19h00 en France)
– #21 Syracuse @ Maryland à 12h00 (18h00 en France)
– Ohio @ Pittsburgh à 11h00 (17h00 en France)
– Old Dominion @ Virginia Tech à 12h00 (18h00 en France)
– West Virginia @ Missouri à 12h00 (18h00 en France)
– Charleston Southern (FCS) @ South Carolina à 12h00 (18h00 en France)
– Vanderbilt @ Purdue à 12h00 (18h00 en France)
– Bowling Green @ Kansas State à 12h00 (18h00 en France)
– South Florida @ Georgia Tech à 14h00 (20h00 en France)

QB Kellen Mond, Texas A&M – Crédit photo : AP

À partir de 21h00

#12 Texas A&M (1-0) @ #1 Clemson (1-0)

Memorial Stadium, Clemson, Caroline du Sud
Samedi 7 septembre à 15h30 (21h30 en France)

Il y a un an tout juste, les Aggies ont été tout près de créer la surprise face aux futurs champions nationaux ne s’inclinant que par deux points d’écart. Le match de samedi sera donc l’acte II d’une série aller-retour. #12 Texas A&M possède le talent pour créer une surprise que le joueur de ligne offensive Jared Hocker a déjà garanti. Si QB Trevor Lawrence débute mal la rencontre en lançant deux interceptions comme la semaine dernière, tout est possible. Mais les Tigers restent les grands favoris avec la présence d’un RB Travis Etienne plus impressionnant que jamais.
Pronostic : Clemson 38, Texas A&M 20.

#25 Nebraska (1-0) @ Colorado (1-0)

Folsom Field, Boulder, Colorado
Samedi 7 septembre à 15h30 (21h30 en France)

Dire que le match contre South Alabama était un avertissement pour les Cornhuskers est un minimum. #25 Nebraska aurait dû s’essuyer les pieds sur un adversaire nettement inférieur. Du coup, ce déplacement à Colorado, face à une équipe qui vient de marquer 52 points dans un Rivalry Game, devient crucial. Coach Frost a besoin d’une victoire pour empêcher de voir le campus de Lincoln assiégé par Husker Nation déçue. QB Adrian Martinez devra montrer un tout autre visage face à une défense des Buffaloes agressives.
Pronostic : Colorado 31, Nebraska 27.

Autres matchs à partir de 21h
– New Mexico State @ #2 Alabama à 16h00 (22h00 en France)
– Murray State (FCS) @ #3 Georgia à 16h00 (22h00 en France)
– Northern Colorado (FCS) #22 Washington State à 17h00 (23h00 en France)
– Richmond @ Boston College 15h30 (21h30 en France)
– Illinois @ Connecticut 15h30 (21h30 en France)
– UTSA @ Baylor à 16h00 (22h00 en France)
– San Diego State @ UCLA à 16h15 (22h15 en France)
– Louisiana-Monroe @ Florida State à 17h00 (23h00 en France)

QB Jarrett Guarantano, Tennessee – Crédit photo : Bryan Lynn/Icon Sportswire via Getty Images

À partir de 01h00

Brigham Young (0-1) @ Tennessee (0-1)

Neyland Stadium, Knoxville, Tennessee
Samedi 7 septembre à 19h00 (01h00 en France)

Il n’y a probablement pas de coach plus menacé que ne l’ai actuellement Jeremy Pruitt à Tennessee. Une semaine après une déroute face à Georgia State, les Vols doivent impérativement rebondir. Si les locaux devaient subir un 2ème revers en 2 semaines, l’influente base de fans des Vols n’exigerait rien d’autre qu’un limogeage sur le champ.
Pronostic : Tennessee 24, Brigham Young 23.

Miami (0-1) @ North Carolina (1-0)

Kenan Stadium, Chapel Hill, Caroline du Nord
Samedi 7 septembre à 20h00 (01h00 en France)

Les Tar Heels ont réussi l’une des surprises de la week 1 en faisant tomber South Carolina. Pour le retour de leur coach Mack Brown à Chapel Hill, ils accueillent une équipe de Miami solide malgré la défaite contre Florida il y a deux semaines. QB Jarren Williams et RB DeeJay Dallas ont démontré qu’ils étaient capables de porter l’attaque des Hurricanes. La défense de UNC, qui a contenu QB Jake Bentley en week 1, pourra-t-elle garder le momentum ? Et le true freshman QB Sam Howell tiendra-t-il face à la pression de l’impressionnant front seven de Miami ?
Pronostic : Miami 27, North Carolina 24.

Autres matchs à partir de 01h00
– South Dakota (FCS) @ #4 Oklahoma à 19h00 (01h00 en France)
– Tulane @ #10 Auburn à 19h30 (01h30 en France)
– UT Martin @ #11 Florida à 19h30 (01h30 en France)
– Buffalo @ #15 Penn State à 19h30 (01h30 en France)
– Nevada @ #16 Oregon à 19h30 (01h30 en France)
– #18 Central Florida @ Florida Atlantic à 19h00 (01h00 en France)
– Western Michigan @ #19 Michigan State à 19h30 (01h30 en France)
– McNeese (FCS) @ Oklahoma State à 19h30 (01h30 en France)
– Eastern Michigan @ Kentucky à 19h30 (01h30 en France)
– Arkansas @ Ole Miss à 19h30 (01h30 en France)

Stanford vs USC – Crédit photo : Kirby Lee-USA TODAY Sports

À partir de 04h00

#23 Stanford (1-0) @ USC (1-0)

LA Memorial Stadium, Los Angeles, Californie
Samedi 7 septembre à 22h30 (04h30 en France)

Les Trojans ont offert à leur coach Clay Helton une victoire dont il avait tant besoin. Mais cela ne s’est pas fait sans dégâts. Le programme de Los Angeles a perdu son quarterback titulaire, JT Daniels, pour l’intégralité de la saison et les clés de l’attaque de USC sont désormais dans les mains du true freshman QB Kedon Slovis. Le Cardinal pourrait également être privé de son leader offensif, QB KJ Costello, victime d’un coup vicieux à la tête contre Northwestern. Les deux équipes ont un besoin crucial d’une victoire pour s’affirmer que des prétendants dans la Pac-12. Un duel de backup pour un match épique à la #Pac12AfterDark ?.
Pronostic : Stanford 31, USC 30.

Autres matchs à partir de 04h00
– Cal @ #14 Washington à 22h30 (04h30 en France)
– Minnesota @ Fresno State à 22h30 (04h30 en France)
– Northern Arizona (FCS) @ Arizona à 22h45 (04h45 en France)
– Oregon State @ Hawaii à 23h59 (05h59 en France)

Bonne semaine 2019 à tous !

Lire la suite
Publicité

Preview 2019

Actualitéil y a 3 mois

L’ultime preview : tout ce qu’il faut savoir sur la saison 2019 !

Présentation complète de la saison 2019 de College Football.

Previewil y a 3 mois

Les 10 candidats pour le trophée Heisman 2019

Champion national avec Clemson dès sa saison freshman, QB Trevor Lawrence sera l'un des favoris pour remporter, en 2019, le...

Previewil y a 4 mois

Conférence SEC : la fin de la suprématie d’Alabama ?

Alabama et Georgia se partagent le titre de champion de SEC depuis 5 ans : les destins du Crimson Tide...

Previewil y a 4 mois

Les 10 matchs de conférence à ne pas manquer en 2019

Personne ne voudrait manquer un Auburn-Alabama ou un Michigan-Ohio State. Ces matchs intra-conférence sont l'essence même du College Football et...

Previewil y a 4 mois

Preview 2019 : LSU Tigers

Malgré un calendrier difficile, LSU veut profiter de l'élan créé au soir du dernier Fiesta Bowl pour s'imposer comme un...

Previewil y a 4 mois

Preview 2019 : Texas A&M Aggies

Les Aggies feront face au calendrier le plus difficile au niveau FBS mais Texas A&M mené par un Jimbo Fisher...

Previewil y a 4 mois

Preview 2019 : Auburn Tigers

En reprenant la direction de l'attaque des Tigers, Gus Malzahn veut sauver sa place à la tête d'un programme d'Auburn...

Previewil y a 4 mois

Preview 2019 : Florida Gators

Après avoir redressé la situation des Gators en une seule saison, Dan Mullen compte sur QB Feleipe Franks et un...

Previewil y a 4 mois

Preview 2019 : Arkansas Razorbacks

An II de l'ère Chad Morris. Les années Bret Bielema ont laissé des traces à Arkansas qui tentera de retrouver...

Previewil y a 4 mois

Preview 2019 : Missouri Tigers

Suspendus de bowl en 2019 et orphelins de QB Drew Lock, les Tigers de Missouri poursuivront-ils leur redressement initié par...

Articles les plus lus