Suivez-nous sur

Preview

College Gameday : le guide de la semaine 8

Crédit photo : Marvin Gentry-USA TODAY Sports

Gros programme lors de cette 8ème semaine de la saison avec trois affrontements entre programmes classés à l’AP Top 25 et en point culminant le choc de conférence SEC entre les Aggies de #6 Texas A&M et le #1 Crimson Tide de #1 Alabama.

Tous les matchs à suivre en live-tweets sur @thebluepennant dès leur coup d’envoi.

Big Game of the Week

#6 Texas A&M (6-0) @ #1 Alabama (7-0)
Samedi 22 octobre 2016, 15h30 (21h30, heure française)
Choc de titans entre deux équipes invaincues dans la conférence SEC. Les Aggies de #6 Texas A&M et le Crimson Tide de #1 Alabama sont les deux meilleurs programmes de la conférence depuis le début de l’année et il semble bien que le vainqueur de ce match sera en position royale pour une place en College Football Playoff.

Les Texans ont eu deux semaines pour se préparer pour cette rencontre au sommet. Le quarterback des Aggies, QB Trevor Knight, avait découpé la défense de #1 Alabama lors du Sugar Bowl 2014 alors qu’il dirigeait l’attaque des Sooners d’Oklahoma. Il devra s’inspirer de cette performance pour faire tomber l’ogre Crimson Tide dans son Bryant-Denny Stadium de Tuscaloosa (Alabama). Il possède les armes nécessaires pour y arriver avec la présence de WR Christian Kirk et de WR Josh Reynolds dans le jeu aérien et de la révélation de l’année, RB Trayveon Williams, dans le jeu au sol. Cette attaque des Aggies fera face à la meilleure défense du pays contre le jeu de course (64.6 yards au sol). Bloquer DL Tim Williams et DE Jonathan Allen sera l’énorme challenge d’une ligne offensive de Texas A&M qui a impressionné depuis le début de l’année.

Protégée par une robuste ligne offensive, l’attaque au sol de #1 Alabama est encore une fois dominante en 2016 (265.7 yards par match, #10 du pays). RB Damien Harris, RB Bo Scarbrough et surtout le freshman QB Jalen Hurts ont tout renversé sur leur passage depuis septembre dernier. Le quarterback freshman du Crimson Tide s’affirme même de plus en plus comme un prétendant au trophée Heisman. Si l’explosif front four des Aggies (DE Daeshon Hall, DL Zaycoven Henderson, DL Hardreck Walker, DE Myles Garrett) ne parvient pas à stopper cette attaque au sol des champions nationaux en titre, l’après-midi s’annonce très long pour les joueurs de coach Kevin Sumlin.

Une victoire de #1 Alabama et les joueurs de coach Nick Saban seraient en route vers une saison régulière invaincue. Dans le cas contraire, les cartes seraient redistribuées dans la division SEC West ce qui promettrait une fin de saison passionnante.

Présentation complète de ce match entre #6 Texas A&M et #1 Alabama

Jeudi

Miami (4-2) @ Virginia Tech (4-2)
Jeudi 20 octobre, 19h00 (01h00, heure française)
Malheur au vaincu dans ce match intra-division entre deux programmes de l’ACC Coastal. Alors que les Hurricanes de Miami et les Hokies de Virginia Tech pouvaient se rencontrer avec pour enjeu le siège de favori pour jouer la finale de conférence ACC, ils sont désormais dans le sillage de North Carolina. Miami a été battu à domicile par North Carolina et Virginia Tech a subi la Loi de Syracuse. Les Hokies ont accordé 561 yards au Orange il y a une semaine. Ils ne pourront l’emporter dans cette rencontre sans une très nette amélioration. Plus inquiétant pour les joueurs de coach Justin Fuente, l’attaque de Virginia Tech a souffert face à l’une des plus mauvaises défenses du pays lors de la week 7 alors qu’elle devra faire face à l’une des plus agressives du pays dans ce match contre les Hurricanes. La clé du match sera probablement la performance du junior QB Brad Kaaya. S’il parvient à assumer son statut de quarterback NFL-Ready, Miami sera en excellente situation pour l’emporter.
Pronostic : Miami 24, Virginia Tech 21.

Brigham Young (4-3) @ #14 Boise State (6-0)
Jeudi 20 octobre, 22h15 (04h15, heure française)
Les Broncos de #14 Boise State, toujours invaincus en 2016, accueillent une de Cougars de Brigham Young qui bien de remporter ses trois derniers matchs (Toledo, Michigan State, Mississippi State) après avoir débuté la saison avec un bilan de 1-3. Les Broncos pourront encore compter sur l’un des running backs les plus sous-estimés du pays : RB Jeremy McNichols (775 yards au sol, #9 du pays), auteur du meilleur match de sa carrière il y a une semaine contre Colorado State. Il forme avec QB Brett Rypien l’un des duos de playmakers les plus redoutés à l’Ouest du Mississippi. Les Cougars compteront encore sur la magie du senior QB Taysom Hill mais nous aurons surtout droit à un duel à distance entre deux running backs puisque BYU compte dans ses rangs le 2ème meilleur coureur du pays, RB Jamaal Williams (942 yards au sol, #2 du pays). #14 Boise State mène la série 4-2 mais ce sont les Cougars qui ont remporté le dernier affrontement à Provo (35-24) en 2015.
Pronostic : Boise State 31, Brigham Young 30.

Autre match : Troy @ South Alabama.

Vendredi

Oregon (2-4) @ California (3-3)
Vendredi 21 octobre, 22h30 (04h30, heure française)
Après avoir perdu leur quatre derniers matchs, les Ducks d’Oregon ont-ils profité de leur bye week pour recharger les accus pour ce déplacement chez les Bears de California, eux aussi au repos la semaine dernière. La participation des deux stars offensives des californiens, QB Davis Webb et WR Chad Hansen, est encore incertaine. Sans ses deux leaders, les Bears n’auront aucune chance face à une équipe revancharde. Dans le cas contraire, le douteux front seven des Ducks saura-t-il stopper l’armada offensive de California ? Shoutout en vue entre ces deux équipes au tempo élevé. La clé du match est peut-être dans les mains de RB Royce Freeman, le running back vedette des Ducks. California mène la série 40-37-2 mais les Ducks n’ont plus perdu contre les Bears depuis 2008.
Pronostic : California 42, Oregon 38.

Autre match : South Florida @ Temple, San Jose State @ San Diego State.

Samedi – A partir de 12h (18h en France)

North Carolina State (4-2) @ #7 Louisville (5-1)
Samedi 22 octobre, 12h00 (18h00, heure française)
Une semaine après une difficile – inquiétante ? – victoire à domicile face à Duke, QB Lamar Jackson et les Cardinals de #7 Louisville accueillent un Wolfpack de North Carolina State qui était à un FG près de créer l’une des plus grosses surprises de la saison sur le terrain de #3 Clemson. La défense de North Carolina State a réussi à contrôler QB Deshaun Watson lors de la week 7, elle devra rééditer un exploit pour stopper l’actuel favori pour le trophée Heisman, QB Lamar Jackson. Leur seule chance de s’en sortir dans ce match passera par là. Ainsi, DE Bradley Chubb, DE Kentavius Street et DE Darian Roseboro auront un rôle prépondérant. Malmenée par Duke, la défense des Cardinals devra, elle, trouver des solutions pour ralentir le polyvalent et productif RB Matthew Dayes qui monte en puissance après un début de saison difficile. L’efficacité de QB Ryan Finley est également un point fort de l’attaque du Wolfpack mais les difficultés de K Kyle Bambard sur les FGs pourraient être fatales à North Carolina State.
Pronostic : Louisville 38, North Carolina State 17.

#10 Wisconsin (4-2) @ Iowa (5-2)
Samedi 22 octobre, 12h00 (18h00, heure française)
Malgré deux défaites lors de ses deux derniers matchs, les Badgers de #10 Wisconsin ont conservé leur position dans le Top 10 au niveau national et les joueurs de coach Paul Chryst tenteront de rebondir lors de la 89ème édition de la bataille pour le Heartland Trophy face aux Hawkeyes d’Iowa. Battus d’une courte tête par #2 Ohio State et #4 Michigan, #10 Wisconsin se retrouve désormais deux matchs derrière #8 Nebraska (6-0). Victoire donc indispensable face au champion de division Big Ten West en titre qui vient de réussir sa meilleure performance offensive de la saison lors d’un succès 49-35 à Purdue. Encore une fois, un éventuel succès des Badgers devrait passer par la défense, l’une des meilleures du pays grâce à la présence de LB Jack Cichy et DE T.J. Watt. Sans un solide match du duo, RB Akrum Wadley / RB LeShun Daniels, les Hawkeyes auront beaucoup de difficulté à survivre dans ce match. Incapable de stopper l’attaque aérienne des Boilermakers il y a une semaine, la défense d’Iowa devra cette fois-ci contrôler le puissant jeu au sol de #10 Wisconsin mené par la star RB Corey Clement. Ne jamais sous-estimer le coeur d’un champion. Iowa pourrait créer l’une des surprises de la semaine dans son Kinnick Stadium.
Pronostic : Iowa 20, Wisconsin 17

Autres matchs : UMass @ South Carolina, Central Florida @ Connecticut, Miami (Ohio) @ Bowling Green, Indiana @ Northwestern, Oklahoma State @ Kansas, Texas @ Kansas State, Rutgers @ Minnesota, Hawai’i @ Air Force.

Samedi – A partir de 15h00 (21h00 en France)

Texas Christian (4-2) @ #12 West Virginia (6-0)
Samedi 22 octobre, 15h30 (21h30, heure française)
Sans faire de bruit, les Mountaineers de #12 West Virginia s’affirment comme de sérieux candidats pour le titre de champion de conférence Big 12. Après leur large victoire à Texas Tech, ils ont grimpé jusqu’à la 12ème place du classement AP Top 25 et ils ont une occasion en or de confirmer leur statut naissant à l’occasion de la réception des Horned Frogs de Texas Christian, l’une des déceptions de cette saison 2016. Une semaine après avoir frôlé la catastrophe à Kansas, ces derniers ont l’opportunité de racheter leur début de saison manquée. Les Horned Frogs auront fort à faire face à un QB Skyler Howard étincelant depuis quelques semaines et à un jeu au sol des Mountaineers explosif, notamment face à Texas Tech lors de la week 7 (332 yards, 5 TD). Le quarterback de Texas Christian, QB Kenny Hill, devrait réduire son nombre d’erreurs face à une défense dirigée par Tony Gibson qui a contraint le gunslinger QB Patrick Mahomes à connaitre son plus mauvais match de l’année la semaine dernière. Finalement, tout pourrait se jouer dans les tranchées entre une ligne offensive de West Virginia en net progrès et une ligne défensive de Texas Christian qui peut toujours compter sur les playmakers, DE Josh Carraway et DT James McFarland.
Pronostic : West Virginia 38, Texas Christian 34.

#19 Utah (6-1) @ UCLA (3-4)
Samedi 22 octobre, 15h30 (21h30, heure française)
Énorme déception de cette saison 2016, les Bruins de UCLA se doivent de rebondir à domicile face aux leaders de la division Pac-12 South, les Utes de Utah. La participation du sophomore QB Josh Rosen à ce match est encore incertaine. Sans son leader offensif, les Bruins ont été battus à Arizona State et à Washington State. Même si son backup, QB Mike Fafaul, a plutôt bien fait, l’absence de l’ancienne recrue 5 étoiles serait un coup dur pour une équipe des Bruins en mal de playmakers particulièrement dans le jeu au sol. Après un début de campagne 2016 en fanfare (4-0), #19 Utah a sombré à California avant de rebondir lors des deux dernières semaines à Arizona et contre Oregon State grâce à l’excellent travail de QB Troy Williams et son lieutenant RB Joe Williams. La clé du match sera d’ailleurs la capcité du front seven des Bruins de contrôler le jeu au sol des Utes. UCLA mène la série 11-3.
Pronostic : UCLA 34, Utah 21.

#17 Arkansas (5-2) @ #21 Auburn (4-2)
Samedi 22 octobre, 18h00 (00h00, heure française)
Après un début de saison décevant, les Tigers de #21 Auburn viennent d’enchainer trois succès consécutifs et depuis que coach Gus Malzahn a repris le play-calling offensif à sa charge, l’attaque commence à mieux tourner particulièrement au sol (262.8 yards par match, #12 du pays). RB Kerryon Johnson devrait être de retour après une légère blessure de l’épaule subie face à Mississippi State en week 7. Imposer ce jeu de course sera déterminant pour éventuelle victoire des Tigers face à une agressive défense des Razorbacks qui voudrait surement forcer l’irrégulier QB Sean White à passer par les airs. Comme souvent dans un match de SEC, la bataille des tranchées sera primordiale. Ainsi, le choc entre la solide ligne offensive de #17 Arkansas et le talentueux front four de #21 Auburn sera décisif. Les Tigers pourraient bénéficier de leur semaine de repos en week 7 pour prendre l’avantage au niveau ahlétique. On suivra encore la performance du duo offensif, QB Austin Allen / RB Rawleigh Williams , deux des joueurs les plus explosifs de la conférence SEC.
Pronostic : Auburn 34, Arkansas 31.

Autres matchs : Illinois @ #3 Michigan, Oregon State @ #5 Washington, Purdue @ #8 Nebraska, Eastern Michigan @ #20 Western Michigan, #22 North Carolina @ Virginia, Memphis @ #24 Navy, Colorado @ Stanford, Tulane @ Tulsa.

Samedi – A partir de 19h00 (1h00 en France)

#2 Ohio State (6-0) @ Penn State (4-2)
Samedi 22 octobre, 20h00 (02h00, heure française)
Vainqueurs à #10 Wisconsin la semaine passée, les Buckeyes de #2 Ohio State enchainent avec un 2ème déplacement consécutif, cette fois-ci du côté de Penn State avec pour objectif une 21ème victoire d’affilée à l’extérieur. Les Nittany Lions ont eu deux semaines pour préparer ce choc de division Big Ten East et trouver une stratégie pour stopper le jeu au sol des Buckeyes qui tourne à 300.4 yards par match (#4 du pays) sous les coups de boutoir de RB Mike Weber et RB Curtis Samuel. Coach James Franklin le sait : un succès surprise passera forcément par un contrôle efficace de la vedette des Buckeyes, QB J.T. Barrett. Forcer ce dernier à passer par les airs pourrait donner une chance à une équipe Penn State qui elle aussi voudra passer par le sol grâce à la présence du meilleur running back de la conférence Big Ten, RB Saquon Barkley. Une défaite des Buckeyes pourrait sérieusement handicaper leurs chances de participer au College Football Playoff.
Pronostic : Ohio State 37, Penn State 20

#23 Ole Miss (3-3) @ #25 LSU (4-2)
Samedi 22 octobre, 21h00 (03h00, heure française)
Complètement tranformés depuis la nomination du coach par intérim Ed Orgeron, et ce sans leur leader RB Leonard Fournette, les Tigers de #25 LSU tenteront d’enchainer un 4ème succès consécutif face à un concurrent direct de la division SEC West, les Rebels de #23 Ole Miss. Les Tigers pourraient compter sur le retour au jeu de RB Leonard Fournette pour ce match ce qui représenterait un playmaker supplémentaire pour une attaque au sol de #25 LSU qui peut déjà compter sur le phénoménal RB Derrius Guice. Menée par l’efficace QB Danny Etling, cette attaque semble – enfin – évoluer au niveau qu’on attendait en début de saison. Comme souvent avec les Tigers, leurs espoirs de victoire dépendent d’une solide performance de leur défense. Ainsi, LB Kendall Beckwith aura un rôle crucial pour ralentir le senior QB Chad Kelly, le moteur de l’attaque des Rebels, et qui est toujours capable d’aller chercher des 1st downs grâce à son jeu au sol. Attirer le linebacker des Tigers pour mieux trouver le talentueux TE Evan Engram dans le second rideau pourrait être une stratégie payante pour #23 Ole Miss. Bien qu’ils soient toujours classés, les Rebels ont perdu leurs trois gros matchs de la saison (Florida State, Alabama, Arkansas). Une victoire à Bâton-Rouge devient presque une obligation pour un programme qui avait l’ambition de playoffs en début d’année.
Pronostic : LSU 30, Ole Miss 28.

Autres matchs : #11 Houston @ SMU, #16 Oklahoma @ Texas Tech, East Carolina @ Cincinnati, Michigan State @ Maryland, Mississippi State @ Kentucky.

Samedi – A partir de 22h30 (4h30 en France)

Washington State (4-2) @ Arizona State (5-2)
Samedi 22 octobre, 22h00 (04h00, heure française)
Chaude ambiance à prévoir entre les Cougars de Washington State et les Sun Devils d’Arizona State. Le coach des Cougars, Mike Leach, a accusé son homologue des Sun Devils, Todd Graham, de voler les signaux de ses adversaires (ce qui n’est pas interdit dans la Pac-12) en début de semaine… on imagine que les Sun Devils voudront faire payer cette accusation à des Cougars qui ont complètement renversé une situation mal embarquée au début du mois de septembre. Washington State vient de remporter ses 4 derniers matchs notamment face à Oregon, Stanford et UCLA. A l’inverse, Arizona State semble rentrer dans le rang depuis que les Sun Devils affrontent des « vrais » adversaires après un début de calendrier favorable (UTSA, Northern Arizona, Texas Tech). Face à la douteuse défense des Sun Devils (506 yards en moyenne, #123 du pays), QB Luke Falk pourrait connaitre un match prolifique d’autant que son entente avec WR Gabe Marks fait des étincelles depuis un mois. La bonne nouvelle pour les Sun Devils a été le retour de QB Manny Wilkins face aux Buffaloes de Colorado. La mauvaise nouvelle est qu’il a connu un match épouvantable. Aidé par des running backs revanchards, RB Demario Richard et RB Kalen Ballage, il a l’occasion de retrouver sa forme du début de saison. Son duel à distance sera surement la clé d’un shootout attendu. Arizona State mène la série 27-14-2.
Pronostic : Washington State 48, Arizona State 38.

Autres matchs : Fresno State @ Utah State, Wyoming @ Nevada.

Calendrier complet de cette semaine 8

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

4 Commentaires

4 Comments

  1. louvressac

    21 octobre 2016 à 09h15

    Boise state 28-27 BYU

    Un match paradoxal, qu’on aurait jamais du gagner, mais dont je n’arrive pas à comprendre comment on l’a perdu….
    Les Broncos nous dominent dans tous les compartiments et pendant tout le match Et malgré ça on est encore en position de gagner le match tellement les locaux se sont amusés à se tirerdes balles dans le pied à chaque moments importants du match…5 turnovers,(3 fumbles et 2 interceptions pour 2 tds) les cougars ont encore une occasion de gagner à 15 secondes de la fin, mais le field goal de 45 yards est bloqué ce qui renforce encore notre pauvre palmarès sur le blue turf de l’Idaho, ou je pense que nous n’avons jamais gagné… en attendant ça nous fait une 4eme défaite cette saison et chaque fois par moins de 4 points d’écart 20-19 chez les infâmes du nord,14-17 contre UCLA et 35-32 chez les white trashs de West Virginia anecdote intéressante, le match était si tardif (il s’est terminé a 08h15 CET que j’ai regardé le dernier quart-temps en streaming (et en cachette) sur mon écran depuis mon boulot

  2. benoit

    21 octobre 2016 à 13h49

    salut à toi fan des BYU § moi j’enrage de ces courtes défaites !

    • louvressac

      21 octobre 2016 à 16h32

      bah sur nos 4 victoires il faut bien se dire qu’il yen a eu 2 (a arizona et contre Toledo) sur des field goal a la dernière seconde,et une autre en prolongations contre mississippi state….normalement le reste de la saison devrait passer sans trop de problèmes ( bye la semaine prochaine et puis @ cincinnati et pour finir southern utah, u conn et utah state a la maison ) et donc une qualifiquation pour le poinsettia bowl de san diego a minuit la nuit du 21 au 22 décembre contre un de nos vieux amis de la mountain west

      • benoit

        25 octobre 2016 à 06h23

        en espérant que la défense élève son niveau de jeu contre la passe.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Preview