Suivez-nous sur

Playoffs

Rose Bowl 2018 : Georgia réussit un comeback d’anthologie et s’impose après deux prolongations

Les Bulldogs de #3 Georgia réussissent le plus gros comeback de l’Histoire d’un Rose Bowl qu’ils remportent finalement 54-48 après deux prolongations face aux Sooners de #2 Oklahoma.

Crédit photo : Getty Images

Rose Bowl 2018 : Georgia réussit un comeback d’anthologie et s’impose après deux prolongations

Époustouflant, classique, légendaire ! Les superlatifs ne manquant pas pour décrire ce Rose Bowl 2018. Jamais en 104 éditions, le Rose Bowl ne s’était joué en prolongation ! C’est fait.

Au terme d’un match épique qui marquera assurément l’Histoire du College Football, les Bulldogs de #3 Georgia (13-1) ont remonté un retard de 17 points pour finalement s’imposer en double-prolongation et ainsi obtenir leur billet pour le CFP National Championship Game.

Pendant plus de 4 heures, Sooners de #2 Oklahoma (12-2) et Bulldogs se sont rendus coup pour coup multipliant les big plays plus explosifs les uns que les autres. Il aura finalement fallu attendre un FG de K Austin Seibert bloqué par LB Lorenzo Carter, suivi d’une course de 27 yards de RB Sony Michel (11 courses, 181 yards, 3 TD) pour que cette orgie offensive prenne fin sur la victoire des champions de conférence SEC.

Embed from Getty Images

Pourtant, le running back senior des Dawgs croyait bien avoir commis la bourde de la soirée quelques minutes plus tôt. Alors que le score était de 38-38, il relâcha le ballon pour un fumble que le défenseur des Sooners, DB Steven Parker, récupéra et remonta sur 46 yards pour donner une avance de 7 points à #2 Oklahoma, à moins de 7 minutes de la fin. Son coéquipier, RB Nick Chubb (14 courses, 145 yards, 2 TD), parvint à égaliser dans la dernière minute sur une course de 2 yards envoyant les deux équipes en prolongation.

Pour ce qui sera donc son dernier match en carrière au niveau universitaire, le vainqueur du trophée Heisman QB Baker Mayfield (23/35, 287 yards, 2 TD, 1 INT) a réussi 3 TD offensifs dont un sur réception mais sa contre-performance en prolongation aura couté cher à son équipe. C’est pourtant lui qui avait relancé les Sooners dans le 4ème quart-temps alors que les Bulldogs venaient d’inscrire 24 points consécutifs.

Face à #4 Alabama, lundi 8 janvier prochain, #3 Georgia tentera donc de remporter son premier titre de champion national depuis 1980.

A noter qu’avec un total de 102 points combinés réussis dans ce match, le record du Rose Bowl a été battu un an après avoir été établi lors du choc USC-Penn State (52-49).

Le film du match

On s’attendait à un début de Rose Bowl sur un rythme très élevé, on n’a pas été déçu, les deux attaques se mettant rapidement en marche. Après un punt sur la première possession des Bulldogs, QB Baker Mayfield exécuta le drive parfait : 4 sur 4 à la passe pour 80 yards en un peu plus de deux minutes. Deux passes pour RB Dimitri Flowers (3 réceptions, 53 yards, 1 TD) avant de se connecter avec le freshman WR Marquise Brown (8 réceptions, 114 yards, 1 TD) en fond d’en-but. Les fans des Sooners ne pouvaient rêver mieux.

Toutefois, sans paniquer, QB Jake Fromm (20/29, 210 yards, 2 TD) et les Bulldogs répondirent immédiatement avec, à leur tour, un drive de 6 jeux. Deux courses de plus de 20 yards de RB Nick Chubb et de RB Sony Michel avant que ce dernier réceptionne une passe play-action de QB Jake Fromm pour le TD de l’égalisation (7-7).

Il était dit qu’il ne fallait que 6 jeux pour marquer un TD dans ce début de Rose Bowl. C’est exactement ce dont a eu besoin RB Rodney Anderson (26 courses, 201 yards, 2 TD) pour enfoncer la défense des Dawgs afin de redonner les devants 14-7 à #2 Oklahoma sur une course de 9 yards.

Les deux équipes évoluaient toujours sur un tempo élevé mais, sur le drive suivant, #3 Georgia dût se contenter d’un FG que… K Rodrigo Blankenship manqua à gauche des poteaux.

Le match aurait alors pu basculer en faveur des Sooners. Immédiatement après cet échec du kicker des Dawgs, il ne fallut que cinq jeux aux Sooners pour creuser l’écart. Une course de 41 yards de RB Rodney Anderson pour le 3ème TD de #2 Oklahoma qui permettait au programme de Lincoln de prendre la tête 21-7 en début de 2ème quart-temps. Les Bulldogs déjà au bord de la rupture ?

Pas du tout. Un jeu et 75 yards plus tard. Boom ! RB Sony Michel ne laissait même pas le temps à ses coéquipiers de sombrer mentalement. Un TD au sol explosif qui faisait un bien fou à une équipe de #3 Georgia incapable de ralentir le tempo de l’attaque Air Raid des Sooners. Le score après 16 minutes de jeu : 21-14 pour #2 Oklahoma. Totalement inattendu.

Les deux défenses reprirent alors quelques couleurs, les Sooners ajoutant seulement 3 points sur un FG de 38 yards de K Austin Seibert jusqu’au chef d’oeuvre de cette première mi-temps.

Au terme de leur ultime drive, les joueurs de Lincoln Riley exécutèrent à la perfection une double passe renversée que le freshman WR CeeDee Lamb (6 réceptions, 66 yards et 1 passe de TD) conclut en trouvant… QB Baker Mayfield dans l’en-but des Bulldogs. Le quarterback senior réussissait alors le premier TD sur réception de sa carrière bouclant une fantastique 1ère mi-temps des Sooners.

K Rodrigo Blankenship mit un terme à cette 1ère mi-temps totalement folle en réussissant… le plus long FG de l’histoire du Rose Bowl. Un coup de pied de 55 yards qui portait le score à 31-17. 6 TD, 2 FG, 651 yards offensifs, 17 first downs. La folie.

Nettement plus intenses sur le front four et efficaces dans l’exécution offensive, les Bulldogs vont alors complètement renverser l’allure de ce match. Un changement de momentum majeur.

RB Nick Chubb frappa le premier : une course de 50 yards pour un TD… sur le tout premier jeu des champions de conférence SEC en 2ème mi-temps.

L’égalisation ne tarda pas. Après deux nouveaux punts des Sooners, RB Sony Michel égalisa le score à 31-31 sur une cours de 38 yards. La défense des Sooners, si solide en 1ère mi-temps connaissait clairement une baisse de régime… au même moment que l’attaque !

Du coup, le momentum bascula du côté des Dawgs qui ne se privèrent pas de prendre les commandes du match suite à une interception de DB Dominick Sanders sur une passe hasardeuse de QB Baker Mayfield.

Le true freshman QB Jake Fromm se connecta alors avec WR Javon Wims (6 réceptions, 73 yards, 1 TD). En 13 minutes, les Bulldogs avaient renversé la situation et menaient désormais 38-31 !

Les Sooners, qui pensaient bien à la mi-temps avoir pris un avantage décisif, auraient pu s’écrouler sous le poids de la déception d’autant qu’ils semblaient connaître une vraie baisse de régime. C’était mal connaitre QB Baker Mayfield. Le quarterback des Sooners prit alors ses responsabilités et dirigea un drive parfait qu’il transforma en TD en se connecta avec RB Dimitri Flowers !

Le leader des Sooners avait relancé son équipe. Ce fût confirmé quelques instants plus tard lorsque DB Steven Parker convertit un fumble de RB Sony Michel en un TD défensif de 46 yards. #2 Oklahoma repassait en tête, 45-38, à 3:15 de la fin.

La pression était désormais sur le épaules de QB Jake Fromm et de l’attaque des Dawgs. Ils réussirent à garder leur sang froid, le quarterback freshman de #3 Georgia trouvant notamment deux fois WR Terry Godwin avant que RB Nick Chubb n’envoie tout le monde en prolongation sur une course de 2 yards.

Les deux équipes se contenteront d’un FG lors de la première prolongation, puis les équipes spéciales des Bulldogs firent basculer le sort du match de leur côté lorsque LB Lorenzo Carter bloqua une tentative de FG de K Austin Seibert !

#3 Georgia pouvait se contenter d’un FG pour l’emporter. Les Bulldogs conclurent finalement ce magnifique match par un TD de la victoire sur une éclatante course de 27 yards de RB Sony Michel. Game Over.

à

Dans la victoire, le tandem RB Nick Chubb / RB Sony Michel est devenu le duo le plus prolifique de l’Histoire du College Football. En atteignant les 8 194 yards en début de 3ème quart-temps, ils ont détrôné les deux stars du Pony Express, Eric Dickerson et Craig James.

La remise du trophée

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Playoffs