Suivez-nous sur

Playoffs

CFB Playoff – Peach Bowl 2016 : #1 Alabama 24, #4 Washington 7

Le Crimson Tide de #1 Alabama a réussi le match parfait face aux Huskies de #4 Washington remportant le Peach Bowl sur le score de 24-7 grâce à son habituelle défense de fer et à un RB Bo Scarbrough explosif.

Credit photo : Streeter Lecka/Getty Images

CFB Playoff – Peach Bowl 2016 : #1 Alabama 24, #4 Washington 7

Le Crimson Tide de #1 Alabama a réussi le match parfait face aux Huskies de #4 Washington remportant le Peach Bowl sur le score de 24-7 grâce à son habituelle défense de fer et à un RB Bo Scarbrough explosif.

Favori de l’intersaison pour succéder à RB Derrick Henry, le running back sophomore a régulièrement été relayé au rôle de backup au cours de la saison 2016. Dans cette première demi-finale nationale, il a réussi le meilleur match de sa carrière avec un total de 180 yards et 2 TD. Sa sensationnelle course de 68 yards en début de 4ème quart-temps aura scellé le sort d’un match que #4 Washington (12-2) n’a eu aucune chance de remporter.

Hormis sur son 2ème drive de ce Peach Bowl qui a conduit aux seuls points des Huskies, l’attaque menée par le sophomore QB Jake Browning (20/38, 150 yards, 1 TD, 2 INT) n’a jamais trouvé le bon rythme sous la pression d’un front seven de #1 Alabama (14-0) toujours aussi robuste et agressive. Jamais les Huskies n’ont semblé en mesure de bousculer les champions nationaux. Les joueurs de coach Chris Petersen ont notamment été contraint de punter à 9 reprises dans ce match.

Peut-être trop excitées par l’événement, les deux équipes sont entrées difficilement dans ce match. Un three-and-out de chaque côté. La 3ème possession de ce début de Peach Bowl sera nettement plus convaincante.

Alternant flat pass pour RB Myles Gaskin (10 courses, 34 yards) et passe dans le trafic pour WR John Ross (5 réceptions, 28 yards), QB Jake Browning parvint à avancer suffisamment le ballon pour réussir son 43ème TD de la saison sur une passe de TD de 16 yards pour WR Dante Pettis (3 réceptions, 26 yards) égalant ainsi un record de la conférence Pac-12. Les Huskies frappaient donc les premiers à la stupéfaction d’un public du Georgia Dome acquis à la cause des champions nationaux.

La réponse du Crimson Tide fût implacable : un drive tout en force de 78 yards conclu par une course de RB Bo Scarbrough (19 courses, 180 yards, 2 TD) pour un TD de 18 yards dans la plus pure tradition du programme de Tuscaloosa (Alabama). La puissance athlétique des joueurs de coach Nick Saban venait de parler.

Ce fût alors à la défense du Crimson Tide de prendre le relais. Après une courte réception de WR John Ross, CB Anthony Averett força le receveur sophomore des Huskies à commettre un fumble sur lequel DE Jonathan Allen sauta. Premier tournant du match ? #1 Alabama en profita sur la possession suivante pour prendre les devants (10-7) sur un FG de 41 yards de K Adam Griffith.

Toutefois, les Huskies restèrent dans le coup grâce à l’excellent travail d’une défense qui parvenait alors à contrôler QB Jalen Hurts (7/14, 57 yards et 19 courses, 50 yards) tout en contraignant le jeu au sol du Crimson Tide à de petits gains. Malheureusement pour les champions de conférence Pac-12, QB Jake Browning ne réussit pas à poursuivre sur son bon tempo initial.

Les deux équipes échangèrent alors 6 punts dans cette seconde partie de 1ère mi-temps… jusqu’à ce que l’inévitable se produise : un Pick Six de 26 yards de DE Ryan Anderson, le 11ème TD défensif de #1 Alabama en 2016 ! Encore une fois, c’est par la défense que le Crimson Tide est passé pour creuser l’écart dans un match. #4 Washington semblait pourtant avoir repris un certain momentum mais les joueurs de coach Chris Petersen rentraient aux vestiaires avec un retard de 10 points (17-7).

Le 3ème quart-temps se résuma à un duel à distance entre les deux défenses. D’un côté, #1 Alabama refusait de prendre le moindre risque. De l’autre, l’attaque de #4 Washington était en berne. Résultat : un total de 6 punts ! Seul un fumble de QB Jalen Hurts provoqué par LB Psalm Wooching et récupéré par le left tackle du Crimson Tide, LT Jonah Williams, est venu animé un 3ème quart-temps un peu terne.

RB Bo Scarbrough réveilla tout le monde… et assomma les Huskies. Sur le premier drive du 4ème quart-temps, le running back sophomore résista au front four de #4 Washington avant de parcourir 68 yards pour un sensationnel TD ! Game over.

Encore une fois, #1 Alabama parvint à capitaliser sur ses forces : une défense de fer et opportuniste, et un jeu au sol ultra-performant.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Tom

    1 janvier 2017 à 13h04

    Belle victoire de Alabama mais je ne les ai pas trouvé si dominant que ça en attaque. Sans l’interception de Browning qui coute un TD à Washington, j’ai vraiment l’impression que les Huskies pouvaient créer la surprise.
    Tackle foireux sur le TD de Scarbroogh.
    Go Clemson.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Playoffs