Suivez-nous sur

Playoffs

CFB Playoff – Fiesta Bowl 2016 : #2 Clemson 31, #3 Ohio State 0

Nettement supérieurs à leurs adversaires du soir, les Tigers de #2 Clemson remportent le Fiesta Bowl sur le score de 31-0 face à une équipe des Buckeyes de #3 Ohio State dépassée.

Crédit photo : Jamie Squire/Getty Images

CFB Playoff – Fiesta Bowl 2016 : #2 Clemson 31, #3 Ohio State 0

Nettement supérieurs à leurs adversaires du soir, les Tigers de #2 Clemson remportent le Fiesta Bowl sur le score de 31-0 face à une équipe des Buckeyes de #3 Ohio State dépassée.

Jamais #3 Ohio State (11-2) n’a été mesure de rivaliser avec les double-champions de conférence ACC en titre dans ce Fiesta Bowl dominé de la tête et des épaules par les Tigers. Le quarterback vedette de #2 Clemson, QB Deshaun Watson (23/36, 259 yards, 1 TD, 2 INT et 57 yards au sol , 2 TD), a réussi 1 passe de TD et 2 TD au sol remportant ainsi son duel à distance avec un QB J.T. Barrett (19/33, 127 yards, 2 INT) incapable de trouver le moindre rythme face à la défense agressive des Tigers.

#2 Clemson (13-1) retrouvera donc #1 Alabama au National Championship Game de Tampa (Floride), le lundi 9 janvier prochain, pour un match revanche qui s’annonce épique.

Une démolition en bonne et due forme. Voilà comment résumé ce Fiesta Bowl. Constamment pressée par DE Carlos Watkins (2 sacks) et une impressionnante ligne défensive, l’attaque de #3 Ohio State a été limité à 9 first downs et à 215 tous petits yards offensifs. Pour la première fois depuis 1993, les Buckeyes subissent un blanchissage. Ouch !

Pourtant, les Tigers se sont faits une frayeur sur leur premier drive. Forçant une passe pour , QB Deshaun Watson se fit intercepter par CB Gareon Conley (6 plaquages, 1 INT) dans ses propres 40 yards. Les Buckeyes auraient pu en profiter pour ouvrir le score mais K Tyler Durbin (0/2 FG) manqua complètement sa tentative de FG de 47 yards.

#2 Clemson reprit alors sa marche en avant et K Greg Huegel (1/2 FG) conclut un solide drive marqué par une spectaculaire réception de 37 yards de WR Mike Williams (6 réceptions, 96 yards) par un FG de 45 yards (3-0). #3 Ohio State répondit immédiatement par un retour de kickoff de 54 yards de WR Parris Campbell qui mit les Buckeyes en excellente position pour égaliser. Mais il était dit que ce ne serait pas la soirée de K Tyler Durbin. Le kicker senior manqua un second FG sur une 2ème tentative de 47 yards. Mauvais présage.

#3 Ohio State ne s’en remettra pas d’autant que QB Deshaun Watson commençait à trouver le bon tempo avec ses receveurs avant de, lui-même, marquer le premier TD de ce Fiesta Bowl sur une course de 1 yard (10-0). Peu avant la mi-temps, Le quarterback junior des Tigers parvint à trouver WR C.J. Fuller (3 courses, 45 yards, 1 TD) sur 30 yards pour un spectaculaire TD qui leur donna une confortable avance de 17-0 à la pause.

Les joueurs de coach Urban Meyer semblaient au fond du trou et les choses ne s’arrangèrent pas au retour des vestiaires. Un fumble de RB Mike Weber (5 courses, 24 yards) provoqué par Kendall Joseph et récupéré par DL Christian Wilkins redonna la possession du ballon aux champions de conférence ACC. Le momentum était définitivement du côté des Tigers qui ajoutèrent alors un 3ème TD sur une course de 7 yards du MVP de ce match, QB Deshaun Watson.

La fin de Fiesta Bowl ne fût qu’un long supplice pour les Buckeyes. Deux passes de QB J.T. Barrett interceptées par CB Cordrea Tankersley et FS Van Smith, et un TD au sol de RB Wayne Gallman (18 courses, 85 yards, 1 TD) vinrent conclure une soirée cauchemardesque pour les Buckeyes.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

4 Commentaires

4 Comments

  1. Nicolas

    1 janvier 2017 à 11h54

    Y’a une contradiction dans les stats de Watson. Il a mis deux te à la passe ou à la courses?

  2. Tom

    1 janvier 2017 à 13h01

    Quelle victoire de Clemson ! Deshaun Watson avait raison : il est bien le meilleur quarterback NCAA. Jadar Johnson aussi avait raison : JT Barrett est une chèvre sur ses passes.
    Go Clemson !

  3. Sacha

    1 janvier 2017 à 16h55

    Mon INDIGNATION continue, comment es-ce que le comité à pu laisser 2 champions de Conference (Penn State et Oklahoma) au profit de cette équipe qui a offert l’un des pire matchup, le score final n’indique même pas la partie, ça aurait pu finir 60-0. Il va falloir que le comité se branche et prenne les meilleurs équipes pour offrir au fan les meilleurs matchup! Les côtes d’écoute vont en souffrir déjà qui nous place ça le 31, ça va changer je sais, mais cette année ce sera catastrophique. On a choisi un comité pour avoir les meilleurs sinon on aurait garder le système BCS. Pour moi j’enleverai ce comité en 2025, création ensuite de 4 super conférence et on prend les 4 champions, fini les ambiguïtés et bye bye la Big12, t’es champion; tu es là!

    En attendant je vais me régaler devant le meilleur match du Bowl listing, mes Nittany Lions contre USC, match qui a une saveur de médaille de bronze, je vois le gagnant terminé #3 au final AP top 25, bravo Bama et bravo Clemson!

  4. Tuzzz

    2 janvier 2017 à 15h59

    La punition divine pour Ohio State! Penn State ou Oklahoma le méritaient davantage, take that Urban Meyer!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Playoffs