Suivez-nous sur

Saison Régulière

Utah défait USC au bout du suspense, 24-21

Retour sur la défaite des Trojans de USC chez les Utes de Utah.

Maladroits, indisciplinés et incapables de prendre le jeu à leur compte, les Trojans sont passés à côté d’un match abordable. #20 USC enregistre sa troisième défaite de la saison, la deuxième dans les dernières secondes du match. Bien que les Utes se soient montrés décevants, ils ont été aidés par les turnovers adverses et par leur capacité à rester au contact tout le match, pour finalement prendre l’ascendant dans les dernières secondes.

Vêtus de leurs nouveaux uniformes noirs, tandis que leur fanfare les accompagnait de « la Marche de l’Empereur » de John Williams, les Utes cherchaient clairement à intimider des Trojans légèrement favoris, bien qu’ils ne se soient pas montrés à la hauteur de leur réputation cette saison. Et rapidement #20 USC se montre maladroit puisque WR Darreus Rodgers (2 rec, 20 yds, 1 TD) relâche une passe latérale de QB Cody Kessler (24/32, 264 yds, 2 TD, 1 INT) dès le premier drive. Rien d’extraordinaire jusque là, sauf que la passe est considérée comme un fumble puisqu’elle est adressée vers l’arrière, et que CB Davion Orphey (3 tackles, 1 solo, 1 BrUp, 1 FR, 1 TD) s’empare du ballon alors que tout le monde s’est arrêté de jouer, pour aller tranquillement inscrire un touchdown de 53 yards après moins d’une minute de jeu.

QB Travis Wilson, Utah

#20 USC se reprend rapidement avec un touchdown de WR JuJu Smith (6 rec, 77 yds, 1 TD) pour ramener les deux équipes à égalité. S’ensuit un déluge de fumbles, dont trois pour #19 Utah dans la red zone adverse, pour un perdu, et un perdu pour les visiteurs. Les Utes reprennent l’avantage avec un field goal mais CB Adoree’ Jackson (4 tackles, 4 solo, 1 TFL, 1 FF, 1 FR, 1 BrUp), aligné comme kickoff returner, remonte cent yards pour inscrire un touchdown face à l’une des meilleures équipes spéciales du pays, et #20 USC reprend l’avantage peu avant la mi-temps.

Le reste du match est du même acabit, avec toujours autant de pénalités à l’encontre des Trojans et de maladresse. QB Cody Kessler, qui a pourtant sorti un excellent match, demeure une interrogation. Son incapacité à étirer le jeu avec des passes profondes a clairement handicapé #20 USC sur ce match, d’autant plus face à une secondary en difficulté. L’interception du quarterback par LB Jason Fanaika (6 tackles, 3 solo, 1.5 TFL, 1 INT) résulte de cette hésitation, de cette hantise à lancer loin, puisque Kessler a préféré envoyer une passe difficile à WR Nelson Agholor qui n’a pu sécuriser le ballon, plutôt que d’envoyer une longue passe à destination d’un receveur isolé.

Après un touchdown des deux côtés, alors que le score est à 21-17 en faveur des Californiens et qu’il reste peu de temps à jouer, c’est le moment que choisit QB Travis Wilson (18/32, 194 yds, 1 TD) pour exécuter un drive décisif et remonter le terrain. Il trouve finalement WR Kaelin Clay (3 rec, 23 yds, 1 TD) dans la end zone à moins de trente secondes du terme de la rencontre. C’est un nouveau coup de massue pour les Trojans, qui avaient déjà perdu une rencontre dans les derniers instants avec le hail mary victorieux des Sun Devils il y a quelques semaines.

Des deux côtés, le jeu de course a été poussif. RB Javorius Allen (27 att, 101 yds) pour USC et RB Devontae Booker (26 att, 102 yds, 1 TD) pour #19 Utah dépassent péniblement la barre des cent yards, les deux coureurs ayant affaire à une rude opposition défensive. Réputé pour la solidité de sa ligne défensive, l’équipe locale a pourtant été bien dominée par la ligne offensive inexpérimentée des visiteurs dans le jeu de passe, bien qu’elle ait limité l’impact de Buck Allen au sol. DE Nate Orchard (6 tackles, 3 solo, 0.5 TFL, 0.5 sack) n’a pas eu son impact habituel notamment. Du côté des Trojans, le left tackle titulaire Chad Wheeler a été bien remplacé par Aundrey Walker, après s’être blessé en début de match.

QB Cody Kessler, USC

Ce match a confirmé ce qu’on savait déjà pour #20 USC, en l’occurrence que leur manque de profondeur dans l’effectif, conséquence de trois années durant lesquelles le recrutement a été bridé par les sanctions, ne leur permet pas de tenir sur un rythme élevé toute une rencontre.

Déjà privés de nombreux joueurs blessés, les Trojans ont dû faire sans WR George Farmer, FB Soma Vainuku et SS Gerald Bowman, soit trois titulaires, et les limites de cette équipe se ressentent rapidement du fait de son inexpérience et de la fatigue accumulée par les joueurs, bien que certains éléments supérieurs relèvent le niveau de jeu, comme Javorius Allen, DE Leonard Williams (6 tackles, 4 solo, 1 TFL, 2 FF) ou LB Su’a Cravens (7 tackles, 3 solo, 2 TFL, 2 sacks, 1 BrUp). Il sera certainement nécessaire d’attendre encore quelques années pour voir USC revenir à un roster de 75 joueurs boursiers, contre environ 50 cette saison.

Pour #19 Utah, le chemin se poursuit vers le titre de division et la finale de conférence Pac-12, au sein d’une division South chamboulée. Les Utes vont cependant affronter un calendrier redoutable les quatre prochaines semaines (Arizona State, Oregon, Stanford, Arizona) et ils devront se montrer plus convaincants pour espérer remporter chacun de ces matches et se présenter comme prétendant au titre de conférence.

Taulier du blog USC Trojans FR pendant quelques années, Loïc Baruteu aka Bartholomeo a rejoint définitivement l'équipe de The Blue Pennant en septembre 2013 après plusieurs collaborations fructueuses.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Saison Régulière