Suivez-nous

USC Trojans

USC va offrir des bourses d’une durée de quatre ans

A partir du 1er juillet, les Trojans bénéficieront de bourses sportives valables quatre ans, soit la durée du cursus ordinaire pour obtenir un diplôme.

Publié

le

A partir du 1er juillet, les Trojans bénéficieront de bourses sportives valables quatre ans, soit la durée du cursus ordinaire pour obtenir un diplôme. Pour USC, c’est avant tout un formidable coup de communication. Pour le college football, il s’agit peut être d’une avancée majeure alors que la NCAA n’a jamais eu aussi mauvaise presse.

En plein procès O’Bannon, dont vous pouvez retrouver la teneur et un suivi détaillé par Verchain sur The Blue Pennant, un petit pas a été fait par Pat Haden, qui pourrait bien se révéler être un grand pas pour les étudiants-athlètes en général. USC a ainsi annoncé que les bourses d’étude offertes aux recrues ne seraient plus d’une durée d’un an reconductible mais de quatre ans, soit la période nécessaire à l’obtention d’un diplôme universitaire. Et ce pour les trois sports qui apportent des revenus à USC : le basketball masculin, le basketball féminin et bien entendu le football.

Dans les faits, cela ne change pas grand chose pour les étudiants-athlètes puisqu’ils sont conservés au sein de l’université pour achever leurs études avec leur bourse sportive initiale, même lorsqu’ils ne parviennent pas à percer au niveau de leur discipline athlétique, sauf cas de force majeure comme des infractions à la loi. Seulement, ce discours inusité de la part d’un programme majeur permet de redonner confiance aux étudiants-athlètes, qui se sentent généralement exploités pour leur talent par leur université, sans aucune garantie financière ou sportive pour assurer leurs arrières. Ainsi, comme c’est la majorité au college football, les joueurs qui ne rejoindront jamais la NFL ou une autre ligue professionnelle auront au moins la certitude d’obtenir un diplôme, dans la mesure où ils restent éligibles au niveau académique.

Mais pourquoi si peu d’universités pratiquent ce procédé ? Difficile d’apporter une réponse à cette question. Avant les années 1970, il était possible d’offrir des bourses de quatre ans aux étudiants-athlètes mais seulement quelques universités encourageaient ce système. Puis la NCAA a interdit cette pratique, qu’elle a à nouveau autorisé en 2011. Quelques programmes de la conférence Big Ten offrent déjà des bourses couvrant la totalité des études. En particulier Northwestern, qui offre cette opportunité à l’ensemble des étudiants-athlètes des 21 sports qui composent le département athlétique de l’université en question, depuis 2012.

Pat Haden s’est toujours montré un fervent défenseur des droits des étudiants-athlètes depuis son arrivée comme directeur athlétique à USC il y a environ quatre ans : « En prenant cette mesure, USC espère aider à montrer la voie pour se recentrer sur la sécurité des étudiants-athlètes sur et en-dehors du terrain. »

Cette décision est également un coup de projecteur sur les trois programmes impliqués par cette mesure, en particulier dans le domaine du recrutement. Les parents des recrues, dont l’avis est généralement important, devraient se montrer sensibles à la sollicitude de Pat Haden vis-à-vis de leurs chères têtes blondes. USC possède une certaine tradition dans le domaine de l’éducation académique et des athlètes puisque la fac californienne a souvent permis à d’anciens joueurs de revenir boucler leurs études pour obtenir leur diplôme, aux frais de la princesse.

L’avenir proche nous dira si d’autres programmes majeurs emboîtent le pas à USC et si cette mesure apporte une quelconque répercussion au recrutement des Trojans. Surtout, il faudra attendre pour voir si cette pratique s’étend à tous les sports, et non pas uniquement ceux à revenus comme c’est généralement le cas dans la plupart des universités qui ont mis en place ces bourses intégrales. Si la NCAA évolue constamment, il est rare que ce soit dans l’intérêt des étudiants-athlètes. Aux programmes majeurs de montrer la voie, par leur force d’influence.

Membre de l'équipe de The Blue Pennant depuis septembre 2013, Loïc s'est trimballé à travers les États-Unis en 2017 pour mieux comprendre le pas-si-petit monde du college football. Seulement deux contraventions pour excès de vitesse sur 20 000 km. Intime de Mark Sanchez, Sam Darnold et des cheerleaders de Wisconsin. Label qualité TBP et Sécurité routière.

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

USC Trojans

Le true freshman QB J.T. Daniels nommé quarterback titulaire à USC

QB J.T. Daniels devient le premier true freshman des Trojans depuis Matt Barkley en 2009 à débuter le match d’ouverture d’une saison de USC.

Publié

le

Crédit photo : SI

Il aurait du être senior… dans son lycée de Mater Dei High (Californie)… quelques mois après un reclassement très rare au niveau NCAA, le quarterback californien est propulsé leader de l’attaque de l’un des programmes mythiques du College Football

Arrivé sur le campus de Los Angeles dès le mois de janvier dernier, QB J.T. Daniels a démontré d’incroyables qualités tout au long des spring practices et du camp d’entrainement estival convaincant ainsi coach Clay Helton de lui faire confiance pour le premier match de la saison 2018 contre UNLV, le 1er septembre prochain.

Après Matt Barkley en 2009, QB J.T. Daniels devient ainsi le second quarterback true freshman des Trojans à débuter le match d’ouverture d’une saison. Cette titularisation pour un true freshman est si rare à USC que seuls trois quarterbacks (Matt Barkley, Carson Palmer, Rob Johnson) ont été titularisés pour un match lors de leur première saison sur le campus de Los Angeles.

Il aura la lourde tâche de succéder à QB Sam Darnold, qui joue désormais pour les Jets de New York (NFL) après avoir remporté 11 matchs à la tête de l’attaque des Trojans l’an passé. Il était en concurrence avec le redshirt sophomore QB Matt Fink et avec le redshirt freshman QB Jack Sears.

Pour rappel, QB J.T. Daniels a été nommé Gatorade High School Male Athlete of the Year pour la saison 2017-18. Alors qu’on attendait son arrivée à USC en 2019, il a obtenu son diplôme à Mater Dei en accéléré ce qui lui a permis d’être reclassé dans la promotion 2018 du recrutement des Trojans.

Lire la suite

Alabama Crimson Tide

Alabama-USC pour ouvrir la saison 2020

La rumeur courait de longue date mais c’est maintenant officiel : Alabama et USC donneront le coup d’envoi de la saison 2020 au AT&T Stadium d’Arlington (Texas).

Publié

le

Crédit photo : Jerome Miron-USA TODAY Sports

C’est donc le 5 septembre 2020 à Jerry World que les deux mastodontes du College Football se retrouveront pour une revanche qui sent déjà la poudre.

Revanche. Car les Trojans de USC ont encore en travers de la gorge la déroute subie dans ce même stade à l’occasion de l’AdvoCare Classic, en septembre 2016. Ce jour-là, QB Jalen Hurts et le Crimson Tide avaient démoli les Trojans, 52-6.

Selon FBSchedules.com, Alabama sera considéré comme l’équipe jouant à domicile ce qui assure à la conférence SEC les droits de diffusion d’une rencontre retransmise donc par CBS ou ABC en primetime. Toujours selon FBSchedules.com, Alabama aurait touché 6 millions de $ en acceptant de participer à ce match revanche.

« C’est encore un match d’ouverture qui donnera l’opportunité à nos fans de vivre une expérience digne d’un bowl game. Nous avons joué d’incroyables matchs au AT&T Stadium lors des dernières années et je suis convaincu que cet AdvoCare Classic 2020 sera encore un succès. » – Greg Byrne, directeur athlétique de l’université Alabama.

Ce sera la 4ème apparition du Crimson Tide lors de l’AdvoCare Classic, connu récemment sous le nom de Cowboys Classic. Alabama avait battu Michigan (41-14) en 2012 et Wisconsin (35-17) en 2015.

USC et Alabama se sont rencontrés à 8 reprises dans l’Histoire des deux programmes. Le Crimson Tide mène la série 6-2.

Lire la suite

USC Trojans

CB Jack Jones inéligible en 2018 !

Le cornerback titulaire des Trojans de USC n’a pas obtenu les minima académiques requis pour préserver son éligibilité au niveau FBS en 2018.

Publié

le

Crédit photo : Brian Rothmuller/Icon Sportswire via Getty Images

Coup de massue sur le campus de Los Angeles (Californie) : l’un des leaders de la défense des Trojans sera écarté des terrains pour l’intégralité de la saison prochaine pour des raisons académiques.

Privé des derniers spring practices afin qu’il puisse se concentrer sur ses cours, CB Jack Jones était déjà suspendu par coach Clay Helton pour le premier match de la saison 2018 depuis le mois de mars dernier.

Finalement, cette préparation intensive n’aura servi à rien puisque le cornerback de USC n’a pas obtenu les résultats nécessaires pour conserver son éligibilité.

Auteur de 40 plaquages et 4 interceptions l’an passé, CB Jack Jones laisse un trou béant dans le backfield défensif des champions de conférence Pac-12 qui pourra tout de même compter sur les retours des seniors CB Iman Marshall et FS Marvell Tell, deux des meilleurs défenseurs de l’équipe californienne.

Aux côtés de CB Iman Marshall, CB Jack Jones devait former l’un des duos les plus redoutés au niveau national. L’absence de ce dernier va ainsi forcer le coordinateur défensif Clancy Pendergast à revoir ses plans. Ainsi, le senior CB Isaiah Langley et le freshman Greg Johnson pourraient se retrouver en compétition pour le second poste de cornerback titulaire.

Lire la suite

USC Trojans

Le prometteur receveur de USC, WR Joseph Lewis, face à 5 accusations de délit

Publié

le

Crédit photo : USC Trojans

Le bureau du procureur général de Los Angeles a annoncé avoir déposé 5 accusations de délit relatives à deux incidents de violence domestique commis par le prospect 5 étoiles des Trojans de USC, WR Joseph Lewis.

Considéré comme le 4ème meilleur receveur du recrutement de 2017, le receveur sophomore a été arrêté en février dernier. Le procureur a refusé de déposer des plaintes criminelles mais WR Joseph Lewis est toujours sous la menace de la justice.

Selon Frank Mateljan du bureau du procureur de Los Angeles, le joueur de USC est accusé de coups et blessures commis lors de deux incidents datés du 5 février et du 12 février 2018. Il fait également face à des accusations de séquestration et de violence domestique sans blessure.

Le programme de football de USC a immédiatement suspendu l’étudiant-athlète de toute activité relative à l’équipe. WR Joseph Lewis est également absent du roster des Trojans en vue des spring practices qui débutent dans quelques jours.

WR Joseph Lewis a réussi 4 réceptions pour 39 yards en 2017.

Lire la suite

Articles les plus lus