Suivez-nous sur

Preview

Preview 2015 : USC Trojans

The Blue Pennant vous propose une présentation complète des Trojans de USC en prévision de la saison de College Football 2015.

Toujours en haut de l’affiche pour divers scandales au cours des années écoulées, de la violente punition infligée au programme par la NCAA à l’affaire Josh Shaw en passant par le renvoi fracassant de Lane Kiffin, USC demeure cependant toujours absent du gotha national concernant l’aspect sportif et, pire, des meilleures équipes de la conférence Pac-12. La patience des fans a été longuement mise à l’épreuve. Considéré comme l’un des plus illustres programmes de football, celui des Trojans est en berne depuis trop longtemps.

Si l’on excepte le gourou offensif Clay Helton et le fabuleux recruteur Tee Martin, la grande majorité du coaching staff entrera dans sa seconde année à USC. Les supporters attendront plus qu’une confirmation de la part de coach Steve Sarkisian et ses assistants, alors que la saison 2014 a été décevante avec quatre défaites. De fortes attentes entourent Justin Wilcox, le coordinateur défensif, dont les schémas tactiques semblent parfois en décalage avec la réalité des attaques explosives de Pac-12.

Les Trojans devront donc prouver qu’ils méritent leur surnom, en particulier avec des déplacements périlleux à Arizona State en septembre, puis à Notre Dame en octobre et à Oregon en novembre. Ils devront également se méfier lors des réceptions de Utah et Arizona au Coliseum. Au sein d’une division Pac-12 South disputée, la rencontre finale face à UCLA pourrait avoir plus d’enjeux que l’habituelle rivalité entre les deux programmes majeurs de Los Angeles.

USC TROJANS
Pac-12 South
En 2014 : 9-4, 6-3 Pac-12. Remporte le Holiday Bowl contre Nebraska 45-42.
Head coach : Steve Sarkisian, 2e année (9-4) – Résultats en carrière : 43-33
Coordinateur offensif : Clay Helton
Coordinateur défensif : Justin Wilcox
Titulaires de retour : 8 en attaque, 7 en défense, punter.
Joueurs-clés partis : RB Javorius Allen, WR Nelson Agholor, TE Randall Telfer, TE Bryce Dixon DE Leonard Williams, LB Hayes Pullard, LB J.R. Tavai, S Gerald Bowman, K Andre Heidari.
Joueurs à suivre : QB Cody Kessler, RB Justin Davis, WR JuJu Smith, C Max Tuerk, OL Toa Lobendahn, NT Antwaun Woods, LB Su’a Cravens, WR/CB Adoree’ Jackson, CB Iman Marshall, S John Plattenburg.

Attaque

Le retour de QB Cody Kessler (3 826 yards, 39 TDs et 5 interceptions en 2014) aux commandes de l’attaque est évidemment une excellente nouvelle pour les Trojans; le quarterback a brillé en 2014 et il pourrait décrocher quelques records à USC s’il persiste sur la même lancée. La plupart des experts estiment qu’il est sous-estimé, bien que son nom revienne souvent dans la conversation pour le prochain Heisman Trophy. Un objectif clairement réalisable pour Kessler, surtout derrière une ligne offensive monstrueuse. QB Max Browne devrait assurer le rôle de #2 et grappiller quelques minutes pour se préparer à l’après-Kessler à USC.

Depuis quelques années, USC empile les joueurs de ligne offive massifs et dispose désormais d’un groupe considérable en termes de qualité et de quantité. Problème de riche pour Steve Sarkisian d’ailleurs, qui devra choisir cinq joueurs pour composer sa ligne avec six titulaires de retour en 2015 : OT Chad Wheeler, blessé l’an dernier, OL Toa Lobendahn, C Max Tuerk, OG Damien Mama, OL Viane Talamaivao et RT Zach Banner seront en compétition pour débuter les rencontres.

Le jeu au sol devrait également profiter de cette ligne offensive en béton pour briller. RB Justin Davis (595 yards et 4 TD en 2014) entamera sa saison junior comme favori pour le poste de titulaire, après avoir montré son potentiel l’an dernier. L’ancien linebacker RB Tre Madden est également attendu au tournant après presque deux saisons gâchées par les blessures. FB Soma Vainuku et FB Jahleel Pinner devraient également avoir quelques portées pour varier le jeu. Enfin, USC essaiera probablement de lancer un de ses freshmen dans le grand bain, entre RB Dominic Davis et les deux Texans RB Ronald Jones II et RB Aca’Cedric Ware.

QB Cody Kessler, USC

Le grand point d’interrogation de cette attaque demeure la position de tight end. Placé au centre de la stratégie offensive de Steve Sarkisian lorsqu’il dirigeait les Washington Huskies, ce poste est en berne chez les Trojans; Bryce Dixon, très prometteur lors de sa saison freshman en 2014, a quitté l’université et l’autre titulaire Randall Telfer (Cleveland Browns) est désormais en NFL. Ne restent désormais que TE Jalen Cope-Fitzpatrick, inéligible l’an dernier pour raisons académiques, la recrue quatre étoiles TE Tyler Petite et TE Tyler McNamara, transfuge d’Oklahoma, déjà diplômé donc autorisé à jouer cette saison.

Pour briller, QB Cody Kessler devra donc principalement se tourner vers son escouade de receveurs. Le vide laissé par le départ de WR Nelson Agholor (Philadelphia Eagles) en NFL devrait être comblé par WR JuJu Smith (54 passes, 724 yards et 5 TD en 2014), titulaire incontesté l’an dernier malgré son statut de freshman, qui a permis au numéro 9 de WR Marqise Lee (Jacksonville Jaguars) de briller à nouveau. WR/CB Adoree’ Jackson (10 passes, 138 yards et 3 TD en 2014) sera également mis à contribution en attaque après ses coups d’éclat en 2014.

Coach Steve Sarkisian pourra aussi se reposer sur WR Darreus Rodgers (21 passes, 245 yards et 4 TD en 2014), joueur le plus expérimenté de l’escouade, WR Steven Mitchell (7 passes, 82 yards et 2 TD en 2014) et ses deux recrues de Junior College; WR De’Quan Hampton et WR Isaac Whitney. Ces deux derniers culminent à plus d’1m90 et devraient rapidement impacter le jeu offensif.

Défense

Talon d’Achille des Trojans depuis plusieurs saisons face aux attaques explosives de Pac-12, la défense pourrait encore connaître des difficultés cette année si le pass rush des Trojans ne s’améliore pas. Fortement dépendant de DL Leonard Williams (New York Jets) en 2014, cet aspect du jeu défensif demeure l’interrogation principale avant d’entamer le fall camp.

DE Greg Townsend Jr. (6 tackles, 3 TFL, 2 sacks en 2014), DE Claude Pelon (19 tackles, 6 TFL, 2,5 sacks en 2014) DT Delvon Simmons (44 tackles, 2.5 TFL et 1 sack en 2014) et NT Antwaun Woods (37 tackles, 1 TFL et 1 sack en 2014) seront chargés de semer la pagaille sur la ligne, tandis que DL Kenny Bigelow aura enfin une chance de briller après avoir patienté deux ans, suite à une année redshirt et une blessure au genou. Pour assurer la rotation, les vétérans devraient recevoir de l’aide de certains des mastodontes de la meilleure classe de recrutement en 2015; DE Christian Rector, DT Noah Jefferson, DL Rasheem Green et NT Jacob Daniel.

S Su’a Cravens, USC

C’est surtout le deuxième rideau défensif des Trojans qui pourrait se montrer impitoyable. Malgré le départ de Hayes Pullard (Cleveland Browns) et J.R. Tavai (Tennessee Titans), l’escouade semble plus fournie que jamais ; LB Michael Hutchings (20 plaquages et 1 interception en 2014) et LB Lamar Dawson, de retour après une saison blanche, devraient concourir pour le poste de MLB, à moins que le freshman LB Cameron Smith, impressionnant durant le spring practice, ne réussisse l’exploit de décrocher un rôle de titulaire.

L’intouchable LB Su’a Cravens (68 plaquages, 17 pour perte, 5 sacks, 9 passes défendues et 3 interceptions en 2014) ne souffrira d’aucune contestation à son poste de SLB, alors qu’il est considéré par les experts comme le meilleur joueur de l’effectif et le pilier incontestable de la défense des Trojans. Capable de couvrir des receveurs, de se projeter dans le backfield pour plaquer le quarterback ou de défendre la course, Cravens est l’homme à tout faire des Trojans. Même constat à l’opposé avec LB Anthony Sarao (74 plaquages, 1 sack, et 2 interceptions en 2014) pour occuper le rôle de weakside linebacker.

Pour occuper la dernière fonction du front seven, une position hybride entre defensive end et linebacker dont la principale tâche est le pass rush, LB Felix Scott (36 plaquages, 5 pour perte, 1,5 sack et 1 fumble forcé en 2014), LB Jabari Ruffin, blessé l’an dernier, et LB Porter Gustin, recrue cinq étoiles à l’avenir prometteur, devraient être en compétition tout au long du fall camp.

Contre toute attente, la secondary pourrait être l’escouade défensive la plus performante après des années de déceptions dans ce secteur. WR/CB Adoree’ Jackson (49 plaquages, 4 pour perte, 9 passes défendues et 1 fumble forcé en 2014) est attendu comme l’un des meilleurs cornerbacks du pays après sa campagne freshman époustouflante tandis que CB Kevon Seymour (49 plaquages, 13 passes défendues et 1 interception en 2014) et la recrue cinq étoiles CB Iman Marshall devraient également peser contre le jeu aérien.

Enfin, S John Plattenburg (32 plaquages en 2014) et S Chris Hawkins (32 plaquages et 1 interception en 2014), tous deux anciens cornerbacks, devraient former la paire de safeties des Trojans. S Leon McQuay III (36 plaquages, 4 passes défendues, 1 fumble forcé et 2 interceptions en 2014), auteur d’une saison décevante l’an dernier mais d’un match exceptionnel contre Nebraska pour clore l’exercice 2014, sera cependant un sérieux prétendant à une place de titulaire.

Equipes spéciales

Andre Heidari parti, USC va devoir se trouver un nouveau kicker; K Alex Wood et K Matt Boermeester seront en concurrence, avec un léger avantage pour le second. P Kris Albarado ne souffre quant à lui d’aucune compétition à son poste, malgré des performances pas toujours très justes en 2014. Pour les retours de coups de pied, l’explosif Adoree’ Jackson (23 KR, 2 TD en 2014) sera encore mis à contribution, ainsi que JuJu Smith.

Conclusion

Il y a beaucoup de talent au sein de cette équipe des Trojans, qui n’a pas connu une aussi grande profondeur d’effectif depuis plusieurs années, avec le contrecoup des sanctions infligées par la NCAA. L’attaque expérimentée, menée par un quarterback prétendant au Heisman Trophy et une ligne offensive redoutable, devrait faire des étincelles si les joueurs attendus comme des playmakers se révèlent comme tels.

Il faudra néanmoins attendre les premiers matches de la saison pour savoir si USC dispose d’un pass rush digne de ce nom. Le renfort apporté par les recrues de la meilleure classe 2015 pourrait en outre s’avérer précieux. Si les joueurs majeurs en défense sont épargnés par les blessures et que le coaching staff se montre à la hauteur, cette équipe a le potentiel pour s’affirmer comme l’un des grands favoris de la conférence Pac-12.

Taulier du blog USC Trojans FR pendant quelques années, Loïc Baruteu aka Bartholomeo a rejoint définitivement l'équipe de The Blue Pennant en septembre 2013 après plusieurs collaborations fructueuses.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Preview