Suivez-nous

Conference Championship

Stanford, champion 2015 de la conférence Pac-12

Mené par un exceptionnel RB Christian McCaffrey, le Cardinal de #7 Stanford remporte la Pac-12 Championship Game 2015 face aux Trojans de #20 USC sur le score de 41-22.

Publié

le

Mené par un exceptionnel RB Christian McCaffrey, le Cardinal de #7 Stanford remporte la Pac-12 Championship Game 2015 face aux Trojans de #20 USC sur le score de 41-22.

Performance historique du sophomore RB Christian McCaffrey : 207 yards au sol pour 1 TD, 105 yards sur réception pour 1 TD, 1 passe de TD (!), 120 yards sur retour kickoff et 29 yards sur retour de punt. 461 all-purpose yards ! Avec ses 3 496 yards en 2015, le running-back du Cardinal bât ainsi le record du mythique Barry Sanders.

Avec ce succès, #7 Stanford obtient son billet pour le Rose Bowl du 1er janvier prochain qu’il devrait jouer face à #6 Ohio State.

RB Christian McCaffrey, Stanford

Les 25 premières minutes de jeu ont totalement tourné à l’avantage du Cardinal qui avait alors réussi 206 yards offensifs contre seulement… 9 pour les Trojans ! 12 1st downs à 1 pour #7 Stanford ! #20 USC ne réussira son 2ème 1st down qu’à 3 minutes de la fin de la 1ère mi-temps. Une totale domination des joueurs de coach David Shaw.

Pourtant, et malgré 4 passages dans la red zone des Trojans, le Cardinal dût se contenter d’une avance de 13-3 à la mi-temps grâce à deux FGs de K Conrad Ukropina et à un trick play exécuté à la perfection, QB Kevin Hogan (9/12, 144 yards, 1 TD et 18 yards au sol, 1 TD) inscrivant un TD sur réception après une feinte de reverse run de RB Christian McCaffrey qui redonnera le ballon au quarterback du Cardinal à la surprise de la défense de USC.

Les Trojans parviendront à retrouver de la vie offensivement sur le dernier drive qu’ils concluront par un FG de 40 yards de K Alex Wood.

Mais cette première mi-temps aura surtout été dominée par un seul joueur, RB Christian McCaffrey : 155 yards au sol, 56 yards sur retour de kickoff, 29 sur retour de punt et 4 sur réception ! En 30 minutes. Boom !

Les Trojans débutèrent la seconde mi-temps de manière beaucoup plus aggressive et au terme d’un drive superbement dirigé par QB Cody Kessler (22/37, 187 yards, 1 TD) et RB Justin Davis (99 yards au sol), FB Jahleel Pinner inscrit le premier TD de USC sur une réception de 1 yard. Le XP fût manqué mais les Trojans étaient de retour dans le match (13-9 pour Stanford).

Tellement de retour qu’ils passeront même devant le Cardinal sur un TD au sol de RB Ronald Jones III (50 yards, 1 TD). En 9 minutes, USC renversait complètement la tendance de ce match.

Pas pour longtemps. Le show RB Christian McCaffrey fit son retour : une énorme course après réception de 67 yards suivi d’une course de 7 yards de QB Kevin Hogan. TD Stanford. Il aura fallu 2:17 au Cardinal pour repasser en tête, 20-16.

Et les joueurs de coach David Shaw continuèrent sur leur lancée, défensivement cette fois-ci. LB Blake Martinez provoqua un fumble de QB Cody Kessler qui ne pût contrôler un ballon que LB Solomon Thomas récupéra pour un TD de 34 yards. #7 Stanford reprenait 11 points d’avance, 27-16.

Les deux programmes se donnèrent alors coup pour coup, QB Cody Kessler ramenant le score à 27-22 sur une course de 12 yards suivi immédiatement du 2ème TD de RB Christian McCaffrey sur une réception de 20 yards (34-22).

Et qui d’autre que RB Christian McCaffrey pouvait conclure ce match. Le candidat au trophée Heisman conclura la marque sur une course de 10 yards. Score final : Stanford 41, USC 22.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Lire la suite
Publicité
6 commentaires

6 Comments

  1. Kid Ink

    6 décembre 2015 at 09h44

    Oh le McCaffrey… Une machine

  2. Tuzzz

    6 décembre 2015 at 09h45

    HEISMAN

  3. louvressac

    6 décembre 2015 at 10h16

    ohio state au rose bowl ? et pourquoi donc ? ils ont une fiche de 11-1 et terminent 2eme de leur division;;; en théorie Iowa qui termine a 12-1 et qui gagne sa division devrait y aller,d’autant plus que les 2 équipes perdent leur seul match de la saison contre le même adversaire

    • Ryujii

      6 décembre 2015 at 11h07

      Bah la défaite d’Iowa va les faire dégringoler de 3 places au ranking
      les victoires d’Iowa sont souvent sur le fil tandis que celle d’Ohio State sont bien plus large.
      Surtout la dynamique d’OSU est positive avec la grosse branlée contre Michigan.

      Pour moi il n’y a pas photos qu’OSU sera devant Iowa.

      • Tuzzz

        6 décembre 2015 at 22h48

        Raté 😉 et tant mieux) Les Hawkeyes méritent cette place au Rose Bowl!

        • Ryujii

          6 décembre 2015 at 23h31

          oui j’admet mais je trouve que pas mal de choix sont bizarre par le CFP mais bon.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conference Championship

Le résumé de la semaine 14 : Clemson, Oklahoma, Georgia et Ohio State filent vers les playoffs

Vainqueurs à Auburn, les Bulldogs de Georgia devraient participer aux playoffs.

Publié

le

Crédit photo : Jamie Squire/Getty Images

On y voit désormais beaucoup plus clair dans la course aux quatre billets donnant accès au College Football Playoff.

Avec leur large succès sur #7 Miami en finale de conférence ACC, les Tigers de #1 Clemson, champions nationaux en titre, s’assurent une des quatre places et ils devraient débuter les playoffs avec le statut de #1.

Menés par le futur vainqueur du trophée Heisman, QB Baker Mayfield, les Sooners de #3 Oklahoma ont également validé leur participation aux playoffs en s’imposant face aux Horned Frogs de #11 Texas Christian en finale de conférence Big 12.

La seule surprise de ce #ChampionshipSaturday est venue d’Atlanta à l’occasion de la finale de conférence SEC. Diminués par la blessure de RB Kerryon Johnson, les Tigers de #2 Auburn sont tombés sur des Bulldogs de #6 Georgia revanchards. La troupe de coach Kirby Smart sera également de la fête du 1er janvier prochain.

Les Buckeyes de #8 Ohio State ont mis fin à l’invincibilité des Badgers de #4 Wisconsin et, à moins d’une surprise du chef du comité de sélection, ils seront assurément le 4ème qualifié pour les playoffs. #5 Alabama, qui avait participé aux trois premières éditions du College Football Playoff, en sera donc écarté en 2017.

Retrouvez, ci-dessous, un résumé complet de cette semaine de College Football :

ACC CHAMPIONSHIP GAME


#1 Clemson 38-3 #7 Miami
Nettement supérieurs aux Hurricanes de #7 Miami dans tous les secteurs de jeu, les Tigers de #1 Clemson remportent le titre de champion de conférence ACC pour la 3ème année consécutive.

Les champions nationaux en titre obtiennent leur billet pour le College Football Playoff qu’ils vont donc jouer pour la 3ème fois d’affilée.

Grand artisan de ce large succès 38-3 face à #7 Miami (11-2, 7-1 ACC) : le junior QB Kelly Bryant (23/29, 252 yards, 1 TD). Tout au long de la saison, il a démontré qu’il était plus qu’un excellent successeur de Deshaun Watson. En remportant ce titre de conférence ACC, il prouve une nouvelle fois qu’il possède les aptitudes et le leadership pour permettre à #1 Clemson (12-1, 7-1 ACC) de conserver son titre de champion national dans quelques semaines. Lire la suite

SEC CHAMPIONSHIP GAME


#2 Auburn 7-28 #6 Georgia
En seulement deux saisons, Kirby Smart a atteint son objectif : faire des Bulldogs des prétendants au titre national.

Trois semaines après une humiliante défaite 40-17 à #2 Auburn (10-3, 7-1 SEC), #6 Georgia (12-1, 7-1 SEC) a pris une cinglante revanche s’assurant ainsi un premier titre de champion de conférence SEC depuis 2005. Les Bulldogs obtiennent très probablement leur billet pour les playoffs.

Les Tigers de #2 Auburn avait pourtant parfaitement débuté la rencontre inscrivant un TD sur un premier drive de 75 yards conclu par une passe de QB Jarrett Stidham (16/32, 145 yards, 1 TD) pour WR Nate Craig-Myers. Malgré la blessure de RB Kerryon Johnson (13 courses, 44 yards), clairement diminué pour ce match, la machine offensive des Tigers semblait avoir gardé le même rythme que lors des trois dernières semaines au cours desquelles ils avaient battu ces mêmes Bulldogs et Alabama, deux équipes alors classées #1. Lire la suite

BIG 12 CHAMPIONSHIP GAME


#3 Oklahoma 41-17 #11 Texas Christian
Menés par les 4 TD du probable futur vainqueur du trophée Heisman, QB Baker Mayfield, les Sooners de #3 Oklahoma s’imposent 41-17 face à #11 Texas Christian et remportent ainsi leur 3ème titre de champion de conférence Big 12 consécutif.

Avec ce succès, #3 Oklahoma s’assure une place en College Football Playoff pour la 2ème fois en 3 ans. Les Sooners sont les seuls représentants de la conférence Big 12 à avoir participé aux playoffs depuis leur entrée en vigueur en 2014.

Le senior QB Baker Mayfield n’aura pas manqué ses adieux à la conférence Big 12. Auteur de 243 yards à la passe pour 4 TD, il a marqué de son empreinte cette finale dont il a été nommé le MVP. Il remporte également son 3ème titre d’affilée de champion de conférence Big 12. Lire la suite

BIG TEN CHAMPIONSHIP GAME


#4 Wisconsin 21-27 #8 Ohio State
Six jours après une arthroscopie du genou, QB J.T. Barrett permet aux Buckeyes de #8 Ohio State de s’imposer 27-21 face aux Badgers de #4 Wisconsin et d’ainsi rester en course pour une participation aux playoffs.

Cette première défaite de la saison de #4 Wisconsin met un terme à l’invincibilité des Badgers en 2017. Ils n’avaient plus perdu depuis 13 matchs.

Malgré deux interceptions, le senior QB J.T. Barrett (12/26, 211 yards, 2 TD, 2 INT et 60 yards au sol, 1 TD) et ses 3 TD offensifs aura été le moteur d’une équipe des Buckeyes qui s’adjugent un premier titre de conférence Big Ten depuis 2014. Il aura notamment converti une précieuse passe sur un 4th down crucial en toute fin de match qui permit à K Sean Nuernberger de porter le score à 27-21. Lire la suite

PAC-12 CHAMPIONSHIP GAME


#10 USC 31-28 #12 Stanford
En s’imposant 31-28 face au Cardinal de #12 Stanford dans un Levi’s Stadium de Santa Clara peu garni, les Trojans de #10 USC remportent un titre de champion de conférence Pac-12 qui leur échappait depuis 2008.

Les Sud-Californiens ont bénéficié d’une inspirante performance de leur leader offensif, le redshirt sophomore QB Sam Darnold (17/24, 325 yards, 2 TD), auteur de plusieurs passes-clés à des moments cruciaux de ce Pac-12 Championship Game.

Mais c’est aussi grâce à un fantastique goal-line stand de leur défense en milieu de 4ème quart-temps que les Trojans ont écarté pour la 2ème fois de la saison une solide équipe de #12 Stanford (9-4, 7-2 Pac-12) qu’ils avaient déjà battue de 18 points lors de la week 2. Lire la suite

AAC CHAMPIONSHIP GAME


#14 Central Florida 62-55 2OT #20 Memphis
L’équipe de football de #14 Central Florida a offert à son futur ex-coach, Scott Frost, un cadeau de Noël avant l’heure dont il se souviendra très longtemps : une victoire 62-55 face à #20 Memphis, la 12ème en 2017, qui assure aux Knights le titre de champion de conférence AAC.

Cet AAC Championship Game de folie (1479 yards combinés) n’était même terminé qu’on apprenait que les Cornhuskers de Nebraska avaient officiellement trouvé un accord avec Scott Frost qui fera donc un retour sur le campus de Lincoln (Nebraska) pour diriger un programme dont il a été le quarterback dans les années 2000.

Avec cette victoire, les Knights de #14 Central Florida (12-0) conservent leur invincibilité en 2017 et sont quasiment assurés de participer au Peach Bowl en tant que meilleur représentant du Group of Five. Lire la suite

MOUNTAIN WEST CHAMPIONSHIP GAME


Boise State 17-14 #25 Fresno State
Contesté une bonne partie de la saison, le senior QB Brett Rypien (16/30, 246 yards) a retrouvé ses sensations au bon moment offrant ainsi le titre de champion de conférence Mountain West aux Broncos de Boise State (10-3, 7-1 MWC) qui s’imposent à domicile 17-14 face aux Bulldogs de Fresno State (9-4, 7-1 MWC). Le quarterback des Broncos a notamment mené un fantastique drive de 90 yards dans le 4ème quart-temps sur lequel le backup RB Ryan Wolpin marquera le TD de la victoire. Il s’agit du premier titre de champion de conférence Mountain West des Broncos depuis 2014.

MAC CHAMPIONSHIP GAME


Toledo 45-28 Akron
Le duo QB Logan Woodside (23/37, 307 yards, 4 TD, 2 INT) / RB Travis Swanson (21 courses, 180 yards, 2 TD) a encore frappé ! Grâce à ses deux playmakers vedette, les Rockets de Toledo (11-2, 7-1 MAC) remportent le titre de champion de conférence MAC en écartant facilement les Zips d’Akron (7-6, 6-2 MAC) sur le score de 45-28. Il s’agit du premier titre de conférence des Rockets depuis 2004.

C-USA CHAMPIONSHIP GAME


Florida Atlantic 41-17 North Texas
Lane Kiffin l’a fait ! L’ancien head coach de Tennessee et USC, et ancien coordinateur offensif d’Alabama a réussi l’impensable : remporter un titre de conférence avec les Olws de Florida Atlantic (10-3, 8-0 C-USA). Dominateurs en match de conférence tout au long de la saison, les Owls ont confirmé leur statut de favori dans cette finale en prenant rapidement les devants face à une équipe de North Texas (9-4, 7-1 C-USA) qu’ils avaient déjà battue 69-31 il y a quelques semaines. Avec ses 3 TD au sol dans ce match, RB Devin Singletary établit un nouveau record de la conférence USA avec 29 TD inscrit en une saison.

Autres résultats importants

 

Vainqueurs 32-25 à l’arraché à Arkansas State, les Trojans de Troy (10-2, 7-1 Sun Belt) deviennent co-champions de conférence Sun Belt avec les Mountaineers d’Appalachian State (8-4, 7-1 Sun Belt). Ces derniers se sont facilement imposés à domicile 63-14 sur Louisiana. Les Mountaineers et les Trojans terminent avec le même bilan général en match de conférence (7-1) mais ne s’étant pas affrontés au cours de la saison régulière, ils sont donc déclarés co-champions. #FunBelt

Par ailleurs

Florida State-Louisiana-Monroe 42-10
Arkansas State-Troy 25-32
Florida International-UMass 63-45
Coastal Carolina-Georgia Southern 28-17
Georgia State-Idaho 10-24
Appalachian State-Louisiana 63-14
New Mexico State-South Alabama 22-17

L’image de la semaine

 
Moment insolite lors du Big Ten Championship Game : le turf du Lucas Oil Stadium d’Indianapolis a littéralement explosé au niveau de l’une des sidelines nécessitant l’intervention du « jardinier » local.
 

Highlights

Les actions de la semaine

Le TD du titre de conférence Sun Belt des Trojans de Troy
Troy avait un besoin impératif de s’imposer à Arkansas State pour remporter le titre de co-champion de conférence MAC. C’est finalement sur une réception de WR Deondre Douglas à :17 de la fin que les Trojans l’ont emporté 32-25 chez les Red Wolves.
 

Le long TD de 84 yards de WR Terry McLaurin
Intercepté sur le drive précédent, QB JT Barrett n’a pas mis longtemps pour rebondir en réussissant une passe de TD de 84 yards à destination de WR Terry McLaurin.
 

Le TD de 57 yards de Parris Campbell face à Wisconsin
La screen passe parfaite. QB JT Barrett se connecte avec WR Parris Campbell qui se défait de deux défenseurs avant d’aller inscrire le 2ème TD des Buckeyes.
 

La réception miraculeuse de WR John Diarse face à Oklahoma
Grâce à un parfait contrôle et à des mains sures, l’ancien receveur de LSU, WR John Diarse, a réussi une spectaculaire réception pour les Horned Frogs de TCU qui revenaient alors à 17-14 face aux Sooners d’Oklahoma.
 

Performances individuelles

Lors de cette 14ème semaine de la saison, on retiendra les performances individuelles suivantes :

– QB McKenzie Milton (Central Florida), 28/40, 494 yards, 5 TD, 3 INT.
– QB Riley Ferguson (Memphis), 30/42, 471 yards, 4 TD, 1 INT.
– QB Tyler Rogers (New Mexico State), 40/61, 451 yards, 2 TD, 1 INT.
– RB Terry Swanson (Toledo), 21 courses, 180 yards, 2 TD.
– RB JK Dobbins (Ohio State), 17 courses, 174 yards, 0 TD.
– RB Devin Singletary (Florida Atlantic), 26 courses, 164 yards, 3 TD.
– WR Kalib Woods (Florida Atlantic), 6 réceptions, 208 yards, 1 TD.
– WR Anthony Miller (Memphis), 14 réceptions, 195 yards, 3 TD.

Lire la suite

Conference Championship

Ohio State sacré champion de conférence Big Ten

Menés par un solide QB J.T. Barrett, les Buckeyes de #8 Ohio State s’imposent 27-21 face aux Badgers de #4 Wisconsin lors du Big Ten Championship Game.

Publié

le

Crédit photo : Joe Robbins/Getty Images

Six jours après une arthroscopie du genou, QB J.T. Barrett permet aux Buckeyes de #8 Ohio State de s’imposer 27-21 face aux Badgers de #4 Wisconsin et d’ainsi rester en course pour une participation aux playoffs.

Cette première défaite de la saison de #4 Wisconsin met un terme à l’invincibilité des Badgers en 2017. Ils n’avaient plus perdu depuis 13 matchs.

La question est maintenant simple : #8 Ohio State (11-2, 8-1 Big Ten) ou #5 Alabama (11-1, 7-1 SEC) pour la 4ème place disponible pour les playoffs ? Réponse dans quelques heures par le comité de sélection du College Football Playoff.

Malgré deux interceptions, le senior QB J.T. Barrett (12/26, 211 yards, 2 TD, 2 INT et 60 yards au sol, 1 TD) et ses 3 TD offensifs aura été le moteur d’une équipe des Buckeyes qui s’adjugent un premier titre de conférence Big Ten depuis 2014. Il aura notamment converti une précieuse passe sur un 4th down crucial en toute fin de match qui permit à K Sean Nuernberger de porter le score à 27-21.

Embed from Getty Images

Mais c’est surtout sa performance en 1ère mi-temps qui aura fait basculer le sort de ce match en faveur des Buckeyes. Une passe pour WR Terry McLaurin (2 réceptions, 92 yards, 1 TD) qui transformera ce catch-and-run en un TD de 84 yards, puis, sur la possession suivante, QB J.T. Barrett se connecta avec WR Parris Campbell sur 57 yards pour un second TD aérien.

RB JK Dobbins (17 courses, 174 yards) réussit même un 3ème big play pour les Buckeyes en 1ère mi-temps avec une magistrale course de 77 yards suivi par un TD au sol de 1 yard du quarterback senior de #8 Ohio State qui donna une avance de 21-7 à la troupe de coach Urban Meyer.

Le seul moment où les Buckeyes ont douté fût lorsque LB Andrew Van Ginkel réussit un Pick Six qui égalisait à 7-7. Hormis ce TD éclatant, #4 Wisconsin n’a jamais véritablement été menaçant dans ce match même lorsque RB Chris James parvint à réduire le score à 24-21 en début de 4ème quart-temps.

Critiqué tout au long de la saison pour son calendrier jugé trop faible, #4 Wisconsin n’a pas su imposer son rythme offensif et de trop nombreuses erreurs en défense ont été préjudiciables à des Badgers qui devront probablement se contenter du Bowl. QB Alex Hornibrook (19/40, 229 yards, 2 INT) et RB Jonathan Taylor (15 courses, 41 yards) n’ont pas eu l’impact nécessaire pour que #4 Wisconsin puisse faire tomber une équipe de #8 Ohio State qui enchaine une 4ème victoire d’affilée.

A noter qu’avec un total de 1364 yards réussis en 2017, RB JK Dobbins, le MVP de ce Big Ten Championship Game, établit un nouveau record de l’université Ohio State pour le nombre de yards réussis en une saison par un freshman.

Le résumé en vidéo

Lire la suite

Conference Championship

Clemson conserve son titre de champion de conférence ACC

Les champions nationaux en titre n’ont laissé aucune chance aux Hurricanes de #7 Miami qui s’inclinent lourdement 38-3.

Publié

le

Crédit photo : Mike Comer/Getty Images

Nettement supérieurs aux Hurricanes de #7 Miami dans tous les secteurs de jeu, les Tigers de #1 Clemson remportent le titre de champion de conférence ACC pour la 3ème année consécutive.

Les champions nationaux en titre obtiennent leur billet pour le College Football Playoff qu’ils vont donc jouer pour la 3ème fois d’affilée.

Grand artisan de ce large succès 38-3 face à #7 Miami (11-2, 7-1 ACC) : le junior QB Kelly Bryant (23/29, 252 yards, 1 TD). Tout au long de la saison, il a démontré qu’il était plus qu’un excellent successeur de Deshaun Watson. En remportant ce titre de conférence ACC, il prouve une nouvelle fois qu’il possède les aptitudes et le leadership pour permettre à #1 Clemson (12-1, 7-1 ACC) de conserver son titre de champion national dans quelques semaines.

Les Hurricanes n’ont pas résisté longtemps dans cet ACC Championship Game accordant un TD dès la première possession des Tigers sur une course de 4 yards de RB Travis Etienne (6 courses, 24 yards, 1 TD). Les Floridiens auraient pu profiter d’un muffed punt commis par Ray-Ray McCloud (6 réceptions, 100 yards) mais K Michael Badgley manqua sa tentative de FG de 41 yards.

Embed from Getty Images

#1 Clemson ne laissa alors aucune chance à #7 Miami en enchainant deux longs drives conclus par des TD au sol, le premier par QB Kelly Bryant et le second par RB Adam Choice (7 courses, 21 yards, 1 TD). Les champions nationaux en titre rentraient alors aux vestiaires avec une confortable avance 21-0.

Clairement diminués par les absences de RB Mark Walton, WR Ahmmon Richards et TE Chris Herndon, l’attaque des Hurricanes marchait alors au ralenti. Après 4 punts consécutifs en première mi-temps, #7 Miami sombra définitivement au retour des vestiaires : un fumble de WR Jeff Thomas et deux interceptions d’un QB Malik Rosier (14/29, 110 yards, 2 INT) des mauvais jours.

Et comme les Tigers continuaient d’appuyer sur l’accélérateur offensivement, cette finale de conférence ACC tourna rapidement à la correction. RB Tavien Feaster (4 courses, 22 yards, 1 TD) sur une course de 11 yards et WR Deon Cain (3 réceptions, 39 yards, 1 TD) sur une magnifique réception de 27 yards portèrent le score à 38-0 à la fin du 3ème quart-temps en faveur des Tigers. Game over.

Avec un FG de 22 yards à 3 minutes de la fin, K Michael Badgley sauvera l’honneur d’une équipe de #7 Miami qui termine avec 214 petits yards offensifs. Les Hurricanes participaient à la finale de conférence pour la première depuis leur arrivée dans l’ACC en 2004. Ils devraient être invités par l’Orange Bowl pour conclure une formidable saison.

Pour #1 Clemson, la prochaine étape sera probablement le Sugar Bowl en demi-finale nationale.

Le résumé en vidéo

Lire la suite

Conference Championship

Georgia prend sa revanche sur Auburn et devient champion de conférence SEC

#6 Georgia s’impose 28-7 face à #2 Auburn lors du SEC Championship Game.

Publié

le

Crédit photo : Kevin C. Cox/Getty Images

En seulement deux saisons, Kirby Smart a atteint son objectif : faire des Bulldogs des prétendants au titre national.

Trois semaines après une humiliante défaite 40-17 à #2 Auburn (10-3, 7-1 SEC), #6 Georgia (12-1, 7-1 SEC) a pris une cinglante revanche s’assurant ainsi un premier titre de champion de conférence SEC depuis 2005. Les Bulldogs obtiennent très probablement leur billet pour les playoffs.

Les Tigers de #2 Auburn avaient pourtant parfaitement débuté la rencontre inscrivant un TD sur un premier drive de 75 yards conclu par une passe de QB Jarrett Stidham (16/32, 145 yards, 1 TD) pour WR Nate Craig-Myers. Malgré la blessure de RB Kerryon Johnson (13 courses, 44 yards), clairement diminué pour ce match, la machine offensive des Tigers semblait avoir gardé le même rythme que lors des trois dernières semaines au cours desquelles ils avaient battu ces mêmes Bulldogs et Alabama, deux équipes alors classées #1.

La suite de cet SEC Championship Game fût cauchemardesque pour la troupe de Gus Malzahn : punt, fumble, punt, punt, FG manqué, punt, fumble, punt, punt et turnovers on downs.

Embed from Getty Images

Les deux fumbles, à chaque fois recouvert par le meilleur défensif de ce match, LB Roquan Smith (13 plaquages, 2 pour perte, 1 sack, 2 fumbles recouverts), ont été particulièrement douloureux pour une équipe de #2 Auburn qui peut dire adieu à une participation au College Football Playoff.

Plus agressifs et nettement meilleurs dans le jeu au sol, les Bulldogs ont pu imposer leur rythme offensif tout en limitant l’attaque des Tigers à un total de 259 yards, bien loin des 488 qu’ils avaient accumulés le 11 novembre dernier.

Le trio de running backs, Nick Chubb (13 courses, 77 yards) / Sony Michel (7 courses, 88 yards, 1 TD) / D’Andre Swift (7 courses, 45 yards), a donné le ton de la rencontre totalisant à eux-trois un total de 238 yards au sol. Jamais la défense des Tigers n’a semblé capable de ralentir cette force de frappe qui a pourtant souffert de la blessure du genou de RB Sony Michel.

Embed from Getty Images

Bien aidé par ce jeu au sol, le true freshman QB Jake Fromm (16/22, 183 yards, 2 TD) a été en mesure d’exploiter les errances d’une défense de #2 Auburn préoccupée à surcharger la ligne de scrimmage. Ainsi, il a réussi deux passes de TD dont une en direction de WR Terry Godwin (5 réceptions, 48 yards, 1 TD) à l’entâme du 4ème quart-temps qui portait alors le score à 21-7. A peine trois minutes plus tard, RB D’Andre Swift scella le sort de ce match sur une course de 64 yards.

Incapable de stopper la puissance offensive des Bulldogs, l’attaque des Tigers se devait d’être parfaite. Elle ne le fût pas. Alors que #2 Auburn avait la possibilité de doubler son avance en début de match, QB Jarrett Stidham perdit le contrôle du ballon sur un plaquage de LB Davin Bellamy. LB Roquan Smith ne se fit pas prier et recouvrit le ballon. Les Tigers étaient dans la red zone adverse et ils pouvaient mener 14-0.

Sur le drive suivant, #6 Georgia inscrit son premier TD sur une passe de QB Jake Fromm à destination de TE Isaac Nauta. Un peu plus tard, RB Kerryon Johnson commit le second fumble de la rencontre pour les Tigers. Là encore, #6 Georgia capitalisa immédiatement avec un second TD aérien lancé par QB Jake Fromm.

Embed from Getty Images

#2 Auburn gâcha également une occasion de revenir dans le match lorsque DaQuan Hawkins-Muckle bloqua un FG de K Daniel Carlson qui aura pu égaliser le score à 10-10 en début de 2ème mi-temps.

Avec cette défaite, les Tigers voient partir en fumée leurs espoirs de participation aux playoffs. Ils devront probablement se contenter du Peach Bowl qu’ils pourraient jouer face à #14 Central Florida.

De leur côté, les Bulldogs ont maintenant un objectif clair : se préparer pour remporter un premier titre de champion national qui leur échappe depuis 1980.

Le résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus