Suivez-nous sur

Preview

[preview] Stanford vs USC

Présentation du Pac-12 Championship Game 2015 entre le Cardinal de Stanford et les Trojans de USC

PAC-12 CHAMPIONSHIP GAME 2015
#7 Stanford (10-2) vs #20 USC (8-4)

Santa Clara, Californie
Levi Stadium
Samedi 5 décembre 2015
19h45 (heure Est, 01h45 en France)
LIVE

Affiche inédite pour cette finale de la conférence Pac-12 où les Trojans de #20 South California disputeront leur première finale depuis le passage de 10 à 12 équipes. Ils auront l’occasion de remporter la conférence pour la première fois depuis 2008 et un certain Pete Carroll, un temps où la conférence s’appelait encore Pac-10. #7 Stanford se présente plutôt en habitué puisque ce sera tout simplement leur troisième finale en quatre ans ! Les hommes de David Shaw partiront d’ailleurs favoris, avec pour objectif une victoire avec la manière afin d’impressionner le comité CFP pour espérer décrocher une place dans le top 4 et une qualification en demi-finale nationale, même s’il faudrait pour cela un heureux concours de circonstances.

RB Justin Davis, USC

Alors que plus personne ne misait sur eux, ce sont bel et bien les Trojans de #20 USC qui ont fini par empocher une division Sud dont personne ne semblait vouloir. #24 Utah paraissait loin devant pendant une grande partie de la saison, puis UCLA avait la main mais ce sont finalement les Trojans qui ont raflé la mise en remportant aisément le derby de Los Angeles. #20 South California peut donc encore potentiellement transformer une saison ratée en un titre de champion de conférence inattendu pour un Clay Helton, tout juste prolongé au poste de head coach.

Pour sa dernière saison sur le campus, le senior QB Cody Kessler (3128 yards, 27 TD, 6 INTs) n’a pas évolué au niveau espéré, même si ses statistiques restent correctes. Au sol, les ballons sont partagés entre le freshman RB Ronald Jones III (890 yards, 7 Tds) et RB Justin Davis (776 yards, 5 TD), plus performant en fin de saison. Le vrai playmaker offensif de la saison est bien sûr WR JuJu Smith-Schuster (1302 yards, 10 TD), un des meilleurs receveurs de tout le pays.

Côté défensif, derrière une ligne défensive inconstante dominée par DT Delvon Simmons se trouve un groupe de linebackers talentueux composé de LB Su’a Cravens et LB Anthony Sarao. Le secondary est capable du meilleur comme du moins bon, avec comme têtes de gondole CB Adoree Jackson, la future star CB Iman Marshall et S Chris Hawkins.

Face à ces Trojans se dresse donc un sacré obstacle : le Cardinal de coach David Shaw, qui n’a perdu qu’un seul match de conférence contre des Ducks de #16 Oregon transfigurés en fin de saison après leur début d’exercice moribond. #7 Stanford espère bien reproduire a minima la performance de la troisième semaine qui les avait vu venir gagner à Los Angeles face à ces mêmes Trojans sur le score de 41 à 31. Pour frapper fort et marquer les esprits, une victoire encore plus large serait la bienvenue et pour cela, il faudra un QB Kevin Hogan (2500 yards, 23 TD, 7 INTs) aussi performant que lors de la première confrontation.

RB Christian McCaffrey, Stanford

Le quarterback senior disputera là sa troisième finale de conférence en quatre ans et nul doute qu’il aimerait finir sa carrière universitaire avec une troisième titre ! Pour cela, il devrait être bien aidé par l’époustouflant RB Christian McCaffrey (1640 yards, 7 TD au sol et 435 yards, 3 TD en réception), qui ne chassera rien de moins que le mythique record de Barry Sanders et son total monstrueux durant la saison 1988 : 3250 all-purpose yards ! Il n’a besoin « que » de 216 yards pour égaler ce record réputé imbattable, nul doute que tous les yeux seront tournés vers lui et sa feuille de stats au cours du match. Joli clin d’oeil de l’Histoire, le fils du coureur légendaire est tout simplement le RB backup du Cardinal derrière la machine McCaffrey ! Pas de star en revanche au poste de receveur, mais un trio de qualité formé par WR Michael Rector (474 yards, 5 TD), TE Austin Hooper (406 yards, 6 TD) et WR Devon Cajuste (357 yards, 3 TD).

En défense, la ligne défensive est emmenée par DE Aziz Shittu et DE Brennan Scarlett, mais c’est surtout le deuxième rideau du Cardinal qui impressionne. Avec comme pierres angulaires : LB Blake Martinez et LB Peter Kalambayi, celui-ci est toujours difficile à percer pour les attaques adverses. Le secondary n’est pas en reste et possède quelques joueurs talentueux comme S Kodi Whitfield, S Dallas Lloyd ou bien encore le freshman CB Quenton Meeks. Enfin, n’oublions pas K Conrad Ukropina qui en plus d’être l’un des meilleurs kickers du pays en terme statistique a également montré la semaine passée que l’on pouvait compter sur lui dans les moments important avec le superbe field goal de la victoire à la dernière seconde contre #8 Notre Dame !

Pour cette finale de conférence Pac-12, la pression sera clairement sur #7 Stanford. Obligés de remporter le match et, si possible, de manière convaincante, les hommes de David Shaw voudront par la même occasion remporter un troisième titre en quatre ans. Car pour obtenir une qualification au College Football Playoff, il faudra espérer une défaite de #1 Clemson et/ou de #2 Alabama dans leurs finales respectives. Autant dire que la probabilité est quand même particulièrement faible ! Une victoire avec une sélection au Rose Bowl et le record pour RB Christian McCaffrey seraient déjà un joli lot de consolation pour le programme de Palo Alto.

Pronostic : Stanford 35, USC 24.

Passionné de football depuis une quinzaine d'années, il est propriétaire des Packers de Green Bay (NFL) et a un petit faible pour les Golden Bears de Californie depuis son passage au Memorial Stadium en 2012. Suivant tout particulièrement la Pac 12 et la Big 10, il rejoint l'équipe de rédacteurs de The Blue Pennant à l'automne 2014.

3 Commentaires

3 Comments

  1. Tuzzz

    5 décembre 2015 à 13h54

    Vieille photo de McCaffrey, il joue avec le numéro 5 cette saison 🙂

  2. Loïc Baruteu

    5 décembre 2015 à 16h07

    Très difficile comme pronostic. Indubitablement, les deux équipes ne sont plus les mêmes que celles qui se sont affrontées en ouverture de Pac-12. Et même si le match se joue pas loin de Palo Alto, il risque d’y avoir bien plus de fans de USC en tribunes.

    Malheureusement pour USC il y a des blessures chez les linebackers et la ligne offensive, ça pourrait être décisif. C’est aussi devenu une équipe qui mise beaucoup sur le jeu de course depuis que Clay Helton a pris les rênes. Je prévois un gros match de Su’a Cravens, en espérant qu’Adoree Jackson puisse faire la diff en ST.

  3. Tuzzz

    6 décembre 2015 à 09h46

    Pas loin le prono 🙂

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Preview