Suivez-nous sur

Preview

Preview 2015 : Stanford Cardinal

The Blue Pennant vous propose une présentation complète du Cardinal de Stanford en prévision de la saison de College Football 2015.

Réputé pour sa défense rugueuse ces dernières années, Stanford va devoir composer sans neuf de ses titulaires défensifs cette saison. Une gageure dans une division North où Oregon domine de la tête et des épaules grâce à une attaque aussi vive qu’efficace. Pourtant, il reste au Cardinal des raisons de croire au succès.

Premièrement, son quarterback vétéran sera de retour, bien à l’abri derrière une ligne offensive toujours solide, devenue la marque de fabrique de Stanford. Deuxièmement, la relève semble tout de même assurée en défense, malgré un manque d’expérience incommode. Troisièmement, le calendrier est plutôt favorable au Cardinal cette année, avec la réception de la plupart de ses adversaires sérieux ; UCLA, Oregon, Arizona, Washington, Notre Dame et le grand rival California se déplaceront tous à Palo Alto en 2015. Il ne reste ainsi que Washington State, Colorado, Oregon State, Northwestern et USC à affronter à l’extérieur, soit des opposants prenables, au moins pour les trois premiers.

Stanford devra cependant montrer de réels progrès durant le fall camp, après un spring practice où la ligne offensive s’est montrée maladroite et les special teams pitoyables. Des objectifs à court terme pour le Cardinal, après une saison 2014 durant laquelle l’équipe de David Shaw a remporté moins de dix victoires pour la première fois depuis 2009.

STANFORD CARDINAL
Pac-12 North
En 2014 : 8-5, 5-4 Pac-12. Remporte le Foster Farms Bowl contre Maryland 45-21.
Head coach : David Shaw (5e année), 42-12 en carrière.
Coordinateur offensif : Mike Bloomgren.
Coordinateur défensif : Lance Anderson.
Titulaires de retour : 9 en attaque, 2 en défense.
Joueurs-clés partis : LT Andrus Peat, WR Ty Montgomery, NT David Perry, DE Henry Anderson, LB A.J. Tarpley, CB Alex Carter, CB Wayne Lyons, S Jordan Richards.
Joueurs à suivre : QB Kevin Hogan, RB Christian McCaffrey, LT Kyle Murphy, LG Joshua Garnett, WR Trent Irwin, TE Austin Hooper, DE Aziz Shittu, DE Solomon Thomas, LB Noor Davis, CB Alijah Holder.

Attaque

Le retour de QB Kevin Hogan (2 792 yards, 19 TD et 8 interceptions en 2014) pour sa saison senior est déjà un soulagement en soi. Bien que l’effectif compte de jeunes quarterbacks prometteurs, Hogan est un vétéran qui sait conduire l’attaque de Stanford. Il pourra compter sur WR Devon Cajuste (34 passes, 557 yards et 6 TD en 2014) et TE Austin Hooper (40 passes, 499 yards et 2 TD en 2014) pour briller dans le jeu aérien, sans oublier la recrue cinq étoiles WR Trent Irwin, dont la tâche sera de faire oublier Ty Montgomery (Green Bay Packers).

Mais, comme d’habitude, c’est probablement le jeu au sol qui sera le fer de lance de l’attaque du Cardinal. De grands espoirs sont déjà placés en RB Christian McCaffrey (300 yards en 2014) bien que le senior RB Remound Wright (601 yards et 11 TD en 2014) semble avoir plus d’habilité à porter le ballon du fait de son expérience. Quant à RB Barry Sanders Jr. (315 yards en 2014), fils de l’ancien vainqueur du trophée Heisman en 1988, Barry Sanders, c’est le moment ou jamais pour lui de prouver sa valeur; ses capacités athlétiques en font le coureur le plus redoutable de l’effectif sur le papier mais il n’a encore jamais su se mettre en évidence.

Stanford devrait pouvoir compter sur sa ligne offensive expérimentée pour se démarquer. À l’exception d’Andrus Peat (New Orleans Saints), tous les titulaires sont de retour cette saison et tous sont dans leur année senior. LT Kyle Murphy (2nd All-Pac-12 en 2014) occupera le poste de left tackle laissé vacant par Peat après s’être montré à l’aise à droite de la ligne, où le sophomore RT Casey Tucker le remplacera. À l’intérieur, LG Joshua Garnett, RG Johnny Caspers et C Graham Shuler ont le talent pour assumer leur rôle de titulaire, bien que ce dernier ait connu des difficultés en début de saison dernière avant de se reprendre sur le tard.

QB Kevin Hogan, Stanford

Défense

C’est là où le bât blesse. Seulement deux titulaires de la saison précédente seront de retour en 2015, avec une ligne défensive et un secondary entièrement à rebâtir. Les deux seuls revenants, LB Blake Martinez (77 plaquages, 7 pour perte, 4,5 sacks, 2 fumbles forcés et 3 interceptions en 2014) et LB Kevin Anderson (41,5 plaquages, 11 pour perte et 5 sacks en 2014) auront donc la lourde tâche de guider des joueurs inexpérimentés à leurs côtés.

Stanford construit généralement sa défense sur une ligne défensive solide et, bien qu’il faille désigner trois nouveaux titulaires, le talent est présent ; le redshirt freshman DE Solomon Thomas s’est montré redoutable durant le spring practice et DE Aziz Shittu (7,5 plaquages, 1,5 pour perte et 1 sack en 2014) est une ancienne recrue cinq étoiles dont le potentiel promet beaucoup. NT Harrison Phillips et NT Torsten Rotto seront probablement en compétition pour occuper le centre de la ligne, bien que le premier soit considéré comme favori pour ce poste.

DE Brennan Scarlett, transféré de California, pourrait apporter un coup de pouce bienvenu au front seven du Cardinal avec son expérience, alors qu’il entre dans sa saison senior. Dérangé par les blessures au cours de ses deux dernières années avec les Golden Bears, il possède le potentiel pour s’imposer à Stanford.

Chez les linebackers, la situation est moins désespérée : outre les retours de Martinez et Anderson, quatre autres joueurs ont déjà participé à plus de dix rencontres en carrière. LB Noor Davis et LB Craig Jones se sont montrés à leur avantage au cours du spring practice mais les jeunes LB Joey Alfieri, LB Bobby Orekere et LB Jordan Perez devraient tous obtenir du temps de jeu dans la rotation.

LB Kevin Anderson, Stanford

Enfin, si le secondary représente également un gros chantier, la relève semble là-aussi assurée. Coach David Shaw s’est montré particulièrement élogieux à l’encontre de CB Alijah Holder après le spring game au cours duquel CB Terrence Alexander (10,5 tackles et 1 interception en 2014) s’est aussi avéré solide. CB Ronnie Harris (23 plaquages, 5 pour perte et 1 fumble forcé en 2014), blessé ce printemps, est quant à lui considéré comme un pilier du secondary pour sa cinquième saison à Stanford.

L’ancien receveur S Kodi Whitfield s’est également montré à son avantage durant le spring game et les jeunes S Brandon Simmons et S Denzel Franklin devraient apporter leur fougue à la défense. En outre, les trois recrues quatre étoiles CB Quenton Meeks, CB Frank Buncom IV et S Ben Edwards pourraient être rapidement promues en équipe première dès leur arrivée dans l’équipe.

Equipes spéciales

Comme en défense, il ne reste plus grand monde ici par rapport à l’an passé. Stanford va devoir se reposer sur un nouveau kicker, un nouveau punter et un nouveau returner. K Conrad Ukropina est pour l’heure chargé de tirer les kickoffs et les field goals, bien qu’il ait manqué les trois qu’il ait eu à tirer durant le spring game, tandis que P Alex Robinson aura la charge de dégager la balle sur punt après un spring practice tout aussi laborieux. La recrue K/P Jack Bailey sera immédiatement en compétition avec ses deux équipiers à son arrivée sur le campus, comme l’a déjà confirmé David Shaw. Les running backs Christian McCaffrey et Barry Sanders Jr. seront sans doute les successeurs de Ty Montgomery pour retourner les coups de pied, en espérant qu’ils fassent aussi bien que leur dangereux prédécesseur dans cet exercice. Quoi qu’il en soit, les équipes spéciales demeurent un point d’interrogation énorme alors que Stanford a habitué ses fans à exceller dans ce secteur de jeu.

Conclusion

En dépit de toutes les incertitudes qui entourent le Cardinal cette saison, les attentes demeurent élevées et les supporters s’attendent à lutter au minimum pour le titre de division North. Si la défense jeune et inexpérimentée pourrait s’avérer un handicap dans les premières rencontres de la saison, avec des déplacements périlleux à Northwestern et USC, le talent est bien présent et ne demande qu’à éclore.

QB Kevin Hogan devra également se montrer à la hauteur au poste de quarterback pour conduire une attaque qui ne peut plus se permettre de se reposer uniquement sur son jeu au sol, comme c’était le cas il y a peu de temps encore. Coach David Shaw semble toujours aussi intouchable dans son rôle de head coach et cette saison pourrait lui permettre de cimenter sa défense, composée d’un grand nombre de jeunes joueurs, mais Stanford cherchera vraisemblablement à faire mieux qu’en 2014. Le Cardinal a sans doute dans l’idée de chatouiller Oregon pour la tête de la division après deux années consécutives dans l’ombre des Ducks.

Taulier du blog USC Trojans FR pendant quelques années, Loïc Baruteu aka Bartholomeo a rejoint définitivement l'équipe de The Blue Pennant en septembre 2013 après plusieurs collaborations fructueuses.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Preview