Suivez-nous sur

Preview

Preview 2013 : Stanford Cardinal

Jamais dans la longue Histoire du programme de la prestigieuse université Stanford, le Cardinal avait remporté trois fois consécutivement au moins 11 matchs au cours d’une saison, et avec trois participations d’affilée à un bowl BCS, Stanford est devenu une référence dans la conférence Pac-12.

Le champion de la conférence Pac-12 en titre est tellement talentueux et possède une telle profondeur qu’il ne devrait pas baisser le pied en 2013 malgré la perte de deux joueurs charismatiques, TE Zach Ertz (Philadelphia Eagles, NFL) et RB Stepfan Taylor (Arizona Cardinals, NFL), le recordman de l’université pour le nombre de yards réussis au sol en carrière.

Avec le retour d’un quarterback ultra-talentueux, QB Kevin Hogan, et de 9 titulaires de la 5ème meilleure défense contre la course au pays en 2012, le Cardinal ne pourra échapper à son statut de candidat pour le titre de champion national. Etonnant pour un programme qui était récemment la risée de la conférence Pac-10 et qui a perdu successivement l’un des meilleurs coachs de son Histoire, Jim Harbaugh, et l’un des meilleurs quarterbacks de son Histoire, QB Andrew Luck.

Coach David Shaw a imposé sa marque faisant de Stanford l’une des équipes les plus athlétiques et combatives au niveau national. Seuls les Ducks d’Oregon semblent en mesure de venir inquiéter le Cardinal dans la division Pac-12 North en 2013. Vainqueur surprise à Oregon la saison dernière, Stanford accueillera, le 7 novembre prochain, son rival du nord avec pour enjeu une place en finale de conférence Pac-12. Si l’un des nombreux talentueux running backs (RB Barry Sanders Jr ?) parvient à marcher dans les pas de Stepfan Taylor, Stanford sera prétendant à une participation au BCS National Championship Game.

STANFORD CARDINAL
Pac-12 – North
En 2012 :
. 12-2, 8-1 Pac-12. Remporte le Rose Bowl contre Wisconsin 20-14.
> Tout sur Stanford
Coach : David Shaw.
Coordinateur offensif : Mike Bloomgren.
Coordinateur défensif : Derek Mason.
Titulaires de retour : 5 en attaque, 8 en défense, kicker.
Joueurs-clés partis : RB STepfan Taylor, WR Drew Terrell, TE Zach Ertz, TE Levine Toilolo, WR Jamal-Rashad Patterson, C Sam Schwartzstein, DT Terrence Stephens, LB Chase Thomas, P Daniel Zychlinski.
Joueurs à suivre : QB Kevin Hogan, RB Tyler Gaffney, WR Ty Montgomery, OG David Yankey, DE Ben Gardner, DE Henry Anderson, LB Shayne Skov, LB Trent Murphy, CB Alex Carter, S Ed Reynolds.

Attaque : La succession de Stepfan Taylor sera la préoccupation principale de coach David Shaw tant le jeu au sol prend une part prépondérante dans le système offensif du coordinateur offensif Mike Bloomgren. Car le Cardinal de Stanford est avant tout une équipe qui cherche à bousculer l’adversaire avec un jeu au sol agressif et robuste. Un vrai rouleau-compresseur.

Après une saison passée dans les ligues mineures de baseball, le senior RB Tyler Gaffney fera son retour avec la ferme intention de s’imposer. Il avait réussi 447 yards au sol et 7 TDs en 2011. Autre candidat : le puissant et imposant senior RB Anthony Wilkerson (224 yards au sol et 1 TD en 2012). Le senior RB Ricky Seale et le junior RB Remound Wright apporte une profondeur incroyable dans le jeu au sol. Mais la sensation pourrait venir du redshirt freshman RB Barry Sanders Jr, le fils du Hall of Famer et légendaire Barry Sanders (ex-Oklahoma State, ex-Detroit Lions en NFL). Le poste de fullback titulaire reviendra au polyvalent senior FB Ryan Hewitt.

Titularisé fin octobre à la place d’un Josh Nunes alors en difficulté, le sophomore QB Kevin Hogan (1093 yards à la passe, 9 TDs, 3 INTs et 263 yards au sol, 2 TDs en 2012) a été la grande révélation du Cardinal en 2012. Son étonnant sang froid et sa mobilité lui ont permis de remporter les 5 matchs qu’il a joué comme titulaire… à chaque fois contre des équipes classées au Top 25. Cependant, il devra montrer qu’il peut se développer comme un vrai « pocket passer » car son style de jeu pourrait lui valoir de nombreuses blessures.

Il pourra compter sur un groupe de receveurs homogène sans réel playmaker. Suite au départ de TE Zach Ertz, le junior WR Ty Montgomery (26 réceptions, 213 yards en 2012) a une chance en or de montrer tout son potentiel. Les sophomores WR Devon Cajuste et RB/WR Kelsey Young se disputeront la seconde place de titulaire. A noter que ce dernier est peut-être le joueur le plus explosif de l’effectif. Le sophomore TE Luke Kaumatule, ancien joueur de ligne défensive, est l’un des tight-ends les plus robustes au pays. A l’inverse des deux derniers tight-ends titulaires au sein de l’attaque du Cardinal (Coby Fleener et Zach Ertz), son rôle devrait être limité dans le jeu aérien.

Pour beaucoup, la raison principale de l’émergence de Stanford comme une super-puissance au niveau national est la constance de sa ligne offensive. Et cette promotion 2013 est tout simplement la meilleure jamais vu sur le campus de Palo Alto (Californie). Les 5 titulaires sont de futurs pros de la NFL à commencer par le senior LG David Yankey, l’un des 5 meilleurs joueurs de ligne offensive au pays. Les seniors C Khalil Wilkes, RG Kevin Danser et RT Cameron Fleming sont également de retour cette saison. Et c’est sans compter sur les deux joyaux du recrutement 2012, OT Andreas Peat et OT Kyle Murphy, qui feront leurs grands débuts en 2013.

QB Kevin Hogan, Stanford

Défense : Le but de la défense 3-4 du Cardinal n’est pas de vous stopper ou de vous faire perdre la possession du ballon. Elle veut vous marcher dessus. En quelques saisons, le Cardinal de Stanford a développé ce qui est aujourd’hui la défense la plus robuste et puissante au niveau national.

La ligne défensive peut compter sur le meilleur duo de defensive ends de la conférence Pac-12 : les seniors DE Ben Gardner (49 plaquages, 15 pour perte, 8 sacks en 2012) et DE Henry Anderson (50 plaquages, 12 pour perte, 5 sacks en 2012). Et le senior DT David Parry a fait une entrée fracassante dans l’équipe en fin de saison dernière. Le sophomore DT Aziz Shittu est l’un des grands espoirs de Stanford au poste de defensive tackle.

Si les trois titulaires de la ligne défensive sont dominants, les linebackers sont simplement monstrueux. Le charismatique senior LB Shayne Skov (81 plaquages, 11 pour perte en 2012) est le coeur et l’âme d’un groupe ultra-physique. Sa passion et sa combativité sont contagieuses. Les seniors OLB Trent Murphy (11 sacks en 2012) et ILB A.J. Tarpley (66 plaquages en 2012) sont tous les deux des candidats pour une sélection dans l’équipe All-American. Plusieurs options sont envisagées pour remplacer Chase Thomas (New Orleans Saints, NFL) mais le junior OLB James Vaughters semble avoir le profil parfait.

En 2012, la défense contre la passe n’a pas été aussi constante que le front seven accordant une moyenne de 239 yards par match (#70 au pays). Cependant, le secondary possède l’un des meilleurs safeties au pays : le senior FS Ed Reynolds (47 plaquages, 6 interceptions, 3 TDs en 2012). Il sera titularisé aux côtés du solide junior SS Jordan Richards (68 plaquages, 3 INTs en 2012). Le talent ne manque pas au niveau des cornerbacks avec le retour du sophomore CB Alex Carter et du junior CB Wayne Lions. Le senior CB Usua Amanam (59 plaquages, 1 INT en 2012) est l’un des meilleurs nickelbacks au pays.

Equipes spéciales : Après deux saisons faites de haut et de bas, le junior K Jordan Williamson fera son retour en 2013. Il avait manqué un FG qui avait couter le Fiesta Bowl en 2011 mais il s’est vengé en réussissant le coup de pied de la victoire contre Oregon la saison dernière. Le sophomore P Ben Rhyne, excellent lors du dernier Rose Bowl, devrait être titularisé. Avec le départ de Drew Terrell, le poste de kick returner devrait être assumé par WR Ty Montgomery ou RB/WR Kelsey Young. Le redshirt freshman RB Barry Sanders Jr pourrait débuter sa carrière NCAA en s’occupant des retour de punts.

Conclusion : Avec sa défense de fer, la meilleure ligne offensive au pays et l’un des quarterbacks les plus prometteurs au niveau national, Stanford est en route pour une saison de plus de 10 victoires. Un nouveau titre de conférence Pac-12 et une particaption au Rose Bowl seront les deux objectifs de cette équipe. C’est probablement entre le 19 octobre et le 7 novembre que se jouera la saison 2013 du Cardinal. Stanford affrontera alors successivement UCLA, Oregon State et Oregon. Le match du 30 novembre contre Notre Dame pourrait avoir des implications au niveau national. Si le Cardinal arrivait invaincu pour cette rencontre, c’est peut-être une place en finale nationale qui sera alors en jeu.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

2 Commentaires

2 Comments

  1. Karim63

    9 août 2013 à 16h46

    Trois victoires d’affilée lors d’un bowl bcs? Ils ont perdu contre OSU au fiesta bowl.

  2. down

    23 août 2013 à 14h47

    Vainqueurs invaincus de La PAC 12

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Preview