Suivez-nous sur

Oregon Ducks

Preview 2015 : Oregon Ducks

The Blue Pennant vous propose une présentation complète des Ducks d’Oregon en prévision de la saison de College Football 2015.

Depuis quelques années, Oregon est devenu l’un des programmes de football les plus victorieux du pays. Si cette réussite est généralement attribuée à Chip Kelly, l’ancien coach des Ducks qui a hissé son équipe en finale nationale face à Auburn en 2010 (défaite 19-22), son successeur Mark Helfrich semble tout aussi capable de faire gagner Oregon. Ce dernier a ainsi remporté le titre de conférence Pac-12 en 2014, après deux ans de domination de Stanford, et il a conduit ses joueurs aux premiers playoffs de l’histoire du college football.

Toutefois, cette saison s’annonce différente. Oregon a perdu son quarterback vedette Marcus Mariota (Tennessee Titans), vainqueur du dernier Heisman Trophy, et plusieurs joueurs majeurs de son effectif. Si le talent est présent, le manque d’expérience pourrait être un lourd défaut au sein d’une conférence où les adversaires semblent plus affûtés que jamais.

Les déplacements à Michigan State, Arizona State et Stanford et les réceptions de Utah et USC devraient s’avérer décisifs si les Ducks ne font pas de faux pas face à leurs autres adversaires, largement à leur portée. Oregon a les cartes en main pour remporter à nouveau sa division et se présenter en finale de conférence Pac-12.

OREGON DUCKS
Pac-12 North
En 2014 : 13-2, 8-1 Pac-12. Remporte le Rose Bowl (CFP Semifinal) contre Florida State 59-20, perd le CFP National Championship contre Ohio State 20-42.
Head coach : Mark Helfrich, 3e année (24-4) – Résultats en carrière : 24-4.
Coordinateur offensif : Scott Frost.
Coordinateur défensif : Don Pellum.
Titulaires de retour : 9 en attaque, 2 en défense, kicker, punter.
Joueurs-clés partis : QB Marcus Mariota, LT Jake Fisher, C Hroniss Grasu, DE Arik Armstead, LB Derrick Malone, LB Tony Washington, CB Ifo Ekpre-Olomu, S Erick Dargan.
Joueurs à suivre : RB Royce Freeman, WR Bralon Addison, WR Byron Marshall, TE Pharaoh Brown, DE DeForest Buckner, DE Canton Kaumatule, WR/CB Charles Nelson, S Tyree Robinson.

Attaque

Le groupe de receveurs des Ducks version 2015 pourrait bien être le meilleur de toute l’histoire du programme. WR Byron Marshall (74 passes, 1 003 yards et 6 TD en 2014), WR Darren Carrington (37 passes, 704 yards et 4 TD en 2014), WR Devon Allen (41 passes, 684 yards et 7 TD en 2014), WR Dwayne Stanford (43 passes, 639 yards et 6 TD en 2014) et WR Bralon Addison, de retour après une saison blanche, ont tous la carrure d’un titulaire. Un embouteillage qui devrait profiter au nouveau quarterback.

Sans oublier WR/CB Charles Nelson (23 passes, 327 yards et 5 TD en 2014), TE Evan Baylis (15 passes, 143 yards et 1 TD en 2015) et TE Pharaoh Brown (25 passes, 420 yards et 6 TD en 2014). Ce dernier fera un retour miraculeux après avoir failli être amputé de la jambe suite à une blessure survenue face à Utah en novembre dernier. Enfin, la recrue quatre étoiles WR Kirk Merritt pourrait déjà voir la couleur du terrain.

Le jeu au sol n’a rien à envier à cette escouade de receveurs avec le retour de RB Royce Freeman (1 365 yards et 18 TD en 2014), Pac-12 Offensive Freshman of the Year en 2014. Le sophomore figure parmi les favoris pour le Heisman Trophy après une première campagne époustouflante. Il devrait prendre encore plus d’importance dans l’attaque des Ducks avec le départ de Mariota. L’absence de RB Thomas Tyner (573 yards et 5 TD en 2014) suite à son opération devrait permettre au true freshman RB Taj Griffin de voir le terrain dès cette année, tandis que le receveur Byron Marshall pourrait porter le ballon pour compenser et revenir à son ancien poste de running back.

RB Royce Freeman, Oregon

Cette saison, Oregon présentera une ligne offensive remaniée avec le départ de trois titulaires, dont le left tackle et le center, soit les deux postes les plus importants pour l’attaque « Blur » des Ducks. Si OT Tyrell Crosby devrait assurer la transition à gauche, la succession au poste de center est plus ténébreuse; C Jake Pisarcik et C Matt Hegarty, arrivé de Notre Dame, se disputeront le rôle de titulaire durant le fall camp.

Finalement, le défaut majeur de cette attaque pourrait se situer au poste de quarterback. Comme un bon nombre d’équipes de Pac-12, Oregon a perdu son titulaire cette année. Mais contrairement à leurs concurrents, la situation est moins alarmante pour les Ducks. QB Jeff Lockie (207 yards et 1 TD en 2014) semble prêt à assumer de nouvelles responsabilités après avoir été le remplaçant de Mariota, comme il l’a prouvé durant le spring practice en se montrant à son avantage.

En outre, QB Vernon Adams, le meilleur quarterback au niveau FCS l’an dernier, a rejoint l’équipe pour le fall camp. Véritable phénomène à Eastern Washington, il possède le profil parfait pour conduire l’attaque multidimensionnelle d’Oregon. Il devra cependant apprendre à maîtriser tout le cahier de jeu en moins d’un mois, une tâche compliquée qui place son concurrent direct pour l’attribution du rôle de titulaire dans une situation avantageuse.

Défense

La défense d’Oregon récupère moins de la moitié de ses titulaires cette saison. La situation aurait même pu être catastrophique si DE DeForest Buckner (58,5 plaquages, 13 pour perte, 4 sacks et 1 fumble forcé en 2014) avait choisi de se présenter à la draft plutôt que de revenir pour son année senior. Il sera ainsi le leader incontesté de la ligne défensive, qui devrait aussi s’appuyer sur le true freshman DL Canton Kaumatule. Ce dernier a brillé pendant les spring practices aux trois positions de la ligne.

DE Henry Mondeaux (5,5 plaquages en 2014) pourrait également se révéler en 2015. NT Alex Balducci (13 plaquages, 3 pour perte et 1 sack en 2014) amènera son expérience sur la ligne pour sa dernière saison universitaire. La DL pourra compter sur LB Christian French (20 plaquages, 7,5 pour perte, 6,5 sacks et 1 fumble forcé en 2014) et LB Torrodney Prevot (24 plaquages, 6 pour perte, 5 sacks, 2 passes défendues et 3 fumbles forcés en 2014) pour apporter un coup de main au pass rush.

DE DeForest Buckner, Oregon

Les vétérans LB Joe Walker (65 plaquages, 8 pour perte et 1 sack en 2014) et LB Rodney Hardrick (58 plaquages, 6 pour perte, 1 sack, 1 passe défendue, 1 fumble forcé et 1 fumble recouvert en 2014) apporteront leur expérience à une défense relativement jeune dans son ensemble.

En particulier la secondary, qui ne compte aucun senior. S Reggie Daniels (72,5 plaquages, 9 passes défendues, 1 fumble forcé, 1 fumble recouvert et 1 interception en 2014) est le seul junior du groupe. Par conséquent, les sophomores S Tyree Robinson (31 plaquages en 2014), CB Chris Seisay (28,5 plaquages, 1 fumble forcé et 4 passes défendues en 2014) et WR/CB Charles Nelson (12,5 plaquages en 2014) portent beaucoup d’attentes sur leurs épaules.

Equipes spéciales

Probablement l’escouade qui ne laisse planer aucun doute; K Aidan Schneider a prouvé ses capacités comme freshman en 2014 avec 11 field goals réussis sur 12 tentés et P Ian Wheeler s’est également montré à l’aise pour sa première année. Tous les deux sont sophomores et Oregon n’a pas de souci à se faire de ce côté-là avant au moins deux ans. En outre, Charles Nelson a prouvé sa valeur pour retourner les coups de pied. Extrêmement athlétique, il tentera de faire mieux que ses deux touchdowns inscrits sur retours de punt en 2014.

Conclusion

Doté d’une attaque toujours aussi explosive et d’une défense jeune mais prometteuse, Oregon a le potentiel pour réitérer sa performance de l’an passé et se rendre en playoffs. Malgré tout, les Ducks ne sont pas à l’abri d’une ou plusieurs blessures dans l’escouade défensive, ce qui pourrait avoir un impact catastrophique sur leur saison.

Il reste également à déterminer dans quelle mesure le nouveau duo de center et de quarterback arrivera à s’entendre et si le successeur de Mariota saura gérer le lourd héritage laissé par ce dernier. Mark Helfrich dispose néanmoins d’un grand nombre de playmakers dans son effectif pour pouvoir varier les phases offensives sans forcément trop se reposer sur son quarterback.

Malgré la présence de joueurs très athlétiques en défense, l’inexpérience de la secondary et la relative faiblesse du pass rush pourraient ruiner les espoirs des Ducks de faire bonne figure en 2015. Surtout si l’attaque se montre vulnérable avec la perte de Mariota et n’évolue pas à la hauteur de ses capacités. Helfrich a beaucoup de travail devant lui durant le fall camp pour aligner une équipe digne de se représenter en playoffs à l’issue de la saison.

Taulier du blog USC Trojans FR pendant quelques années, Loïc Baruteu aka Bartholomeo a rejoint définitivement l'équipe de The Blue Pennant en septembre 2013 après plusieurs collaborations fructueuses.

3 Commentaires

3 Comments

  1. tozo

    15 août 2015 à 11h22

    J’espère encore une grosse saison des Ducks ! La paire Adams/Lockie pour remplacer Mariota plus d’une équipe espèrent avoir ça ^^

  2. fred

    15 août 2015 à 14h47

    Oregon va encore mettre le feu dans les défenses ncaa avec leur attaque explosive, le retour de WR Bralon Addison va etre déterminant, avec lui les ducks auraient eu de bien meilleures chances d’etre champion l’année derniere

  3. tozo

    18 août 2015 à 11h49

    Lors du BCS, les Ducks avaient qui comme receveurs OUT ? Addison déjà, c’etait l’hécatombe si je me souviens bien…( J’avais un mauvais pressentiment avec toutes ces blessures 🙁 )

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Oregon Ducks