Suivez-nous sur

Arizona State Sun Devils

Oregon se sauve d’Arizona State avec une victoire en OT, 61-55

Fin de match complètement folle à Tempe (Arizona) dans ce match vedette du jeudi soir qui a vu la victoire des Ducks d’Oregon chez les Sun Devils d’Arizona State sur le score de 61-55 après 3 prolongations.

Fin de match complètement folle à Tempe (Arizona) dans ce match #Pac12AfterDark du jeudi qui a vu la victoire des Ducks d’Oregon chez les Sun Devils d’Arizona State sur le score de 61-55 après 3 prolongations.

Au bout de la nuit, WR Bralon Addison (6 réceptions, 88 yards, 1 TD) a donné une avance de 6 points à Oregon (5-3, 3-2 Pac-12) sur un TD sur réception de 20 yards non sans que les arbitres demandent à revoir le jeu à la vidéo puis CB Arrion Springs a scellé le sort du match lorsqu’il a intercepté QB Mike Bercovici (32/53, 398 yards, 5 TD, 2 INT) dans la end-zone.

C’était un match charnière pour les deux programmes qui espéraient conserver un mince espoir de rester en course dans leur division respective de la conférence Pac-12.

Les Sun Devils pensaient avoir fait le plus difficile lorsque TE Kody Kohl donna une avance 41-34 à Arizona State (4-4, 2-3 Pac-12) sur une réception de 5 yards en fin de 4ème quart-temps, mais les Ducks réussirent à envoyer le match en prolongation sur une incroyable passe désespérée de QB Vernon Adams (23/40, 315 yards, 4 TD, 1 INT)… sur une 4ème tentative 0:12 de la fin du match :

Malgré 742 yards offensifs (à 1 yard seulement du record de l’université) et 2 TDs en prolongation, Arizona State s’incline pour la 2ème fois d’affilée. C’est aussi la 2ème défaite à domicile des Sun Devils cette saison. Eux qui prétendaient vouloir lutter pour le titre national en sont maintenant à 3 défaites en match de conférence ! QB Mike Bercovici avait pourtant montré son meilleur visage de la saison mais ce ne fût pas suffisant contre une équipe d’Oregon combative.

Les Ducks ont utilisé des draps blancs pour cacher les appels de leur jeu offensif, deux semaines après que les Utes de Utah aient accusé les Sun Devils d’avoir essayé de voler leurs signaux. Ça mériterait surement une enquête de Ted Wells…

Un TD au sol de 64 yards de RB Royce Freeman (15 courses, 112 yards, 2 TD) et une réception de WR Darren Carrington (5 réceptions, 107 yards, 1 TD) de 39 yards ont permis aux Ducks de prendre les devants 17-7 avant que les Sun Devils prennent la tête 24-17 en début de 3ème quart-temps suite à un TD de 39 yards sur réception de WR Gary Chambers (3 réceptions, 70 yards, 1 TD) et à un TD au sol de 22 yards de RB Demario Richard (19 courses, 135 yards, 1 TD).

Ce dernier permettra même aux locaux de creuser l’écart 31-20 sur un TD sur course de 1 yard.

Mais Oregon répliqua immédiatement avec un kickoff return de 100 yards de WR Charles Nelson suivi immédiatement d’un nouveau big play : une course de 62 yards de RB Kani Benoit (3 courses, 66 yards, 1 TD) qui redonna alors les devants 34-21 à Oregon.

QB Mike Bercovici se fera intercepter en toute fin de temps règlementaire redonnant alors la possession du ballon à Oregon qui en profitera pour égaliser sur une invraisemblable réception de WR Dwayne Stanford (4 réceptions, 35 yards, 2 TD).

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Arizona State Sun Devils