Suivez-nous sur

Arizona Wildcats

Preview 2015 : Arizona Wildcats

The Blue Pennant vous propose une présentation complète des Wildcats d’Arizona en prévision de la saison de College Football 2015.

Rich Rodriguez est-il le meilleur coach de Pac-12 ? Nombreux sont les observateurs qui le pensent après que l’ancien entraîneur de West Virginia ait transformé le programme de football d’Arizona en champion de division en seulement trois ans. Le mérite est d’autant plus grand que les Wildcats ne disposent pas d’un réservoir de talent aussi conséquent que leurs concurrents directs Arizona State, USC et UCLA.

Ce qui n’a pas empêché Arizona de vaincre Oregon pendant la saison régulière en 2013 et 2014 et de remporter le titre de division South l’an dernier, avec une fiche de 10-2 avant la finale de conférence et le bowl joué par les hommes de « Rich Rod ». Car les Wildcats se sont écroulés après une saison régulière fructueuse, où ils ont seulement perdu face à USC et UCLA mais ont montré leur détermination dans les victoires contre Oregon, Utah et Arizona State.

Avec un quarterback dans sa deuxième année, ce qui en fait un vétéran dans cette Pac-12 où plusieurs programmes vont faire débuter un nouveau titulaire à ce poste, Arizona semble avoir une nouvelle marge de progression. Toutefois, les Wildcats n’auront plus l’effet de surprise. Même si les médias classent l’équipe de Rich Rodriguez à la quatrième place de la division dans les prévisions, les autres coaches de Pac-12 savent désormais qu’ils doivent se méfier d’un programme qui fait doucement son trou parmi l’élite de la conférence, et même du pays.

ARIZONA WILDCATS
Pac-12 South
En 2014 : 10-4, 7-2 Pac-12. Battu lors du Fiesta Bowl par Boise State 30-38.
Head coach : Rich Rodriguez, 4e année (26-14) – Résultats en carrière : 146-98-2
Co-coordinateurs offensifs : Calvin Magee & Rod Smith.
Coordinateur défensif : Jeff Casteel.
Titulaires de retour : 6 en attaque, 6 en défense, kicker, punter.
Joueurs-clés partis : WR Austin Hill, LT Mickey Baucus, C Steven Gurrola, RT Fabbians Ebbele, DT Dan Pettinato, CB Jonathan McKnight, S Jared Tevis, S Jourdon Grandon.
Joueurs à suivre : QB Anu Solomon, RB Nick Wilson, WR Cayleb Jones, LT Freddie Tagaloa, DE Reggie Gilbert, DT Jeff Worthy, LB Scooby Wright III, LB Derrick Turituri, CB Jarvis McCall Jr.

Attaque

Le style de jeu offensif débridé prôné par Rich Rodriguez fait d’Arizona une équipe qui met au supplice les défenses adverses. En 2014, les Wildcats possédaient une moyenne de 84 jeux par match, soit le sixième meilleur total du pays, devant toutes les équipes de Pac-12 dont Oregon. Avec un quarterback plus expérimenté, un groupe de receveur dense et un running back très prometteur, cette attaque devrait encore faire des dégâts cette saison.

QB Anu Solomon (3 793 yards, 28 TD et 9 interceptions) sera le titulaire incontesté après sa bonne saison freshman, en espérant qu’il ne se blesse pas puisque l’effectif ne compte que trois quarterbacks, Arizona ayant échoué à recruter un prospect à ce poste. En outre, QB Jerrard Randall (0 yard en 2014) et QB Brandon Dawkins semblent loin d’avoir le potentiel de titulaires en Pac-12. Même si Solomon n’a pas les caractéristiques d’un futur quarterback NFL, il s’est parfaitement adapté à l’attaque mise en place à Arizona.

RB Nick Wilson (1 375 yards et 16 TD en 2014) devra confirmer son incroyable saison freshman où il est passé tout près de remporter le titre de Pac-12 Offensive Freshman of the Year. S’il ne devrait y en avoir que pour lui dans le jeu au sol, il pourra tout de même compter sur un peu d’aide de la part de RB Jared Baker (99 yards et 2 TD en 2014) et RB Zach Green (19 yards en 2014) pour souffler.

Pour varier les phases offensives, Arizona peut également se reposer sur sa profonde escouade de receveurs. Dont les trois meilleurs joueurs, WR Cayleb Jones (74 passes, 1 019 yards et 9 TD en 2014), WR Trey Griffey (31 passes, 405 yards et 1 TD en 2014) et WR David Richards (23 passes, 211 yards et 1 TD en 2014) dépassent tous 1m92. Sans oublier WR Samajie Grant (45 passes, 718 yards et 6 TD en 2014) dans le slot. Les deux tight ends TE Josh Kern et TE Trevor Wood devraient également être enfin impliqués dans le jeu offensif pour varier les plaisirs.

QB Anu Solomon, Arizona

Il reste cependant une ombre au tableau qui inquiète certains observateurs : la ligne offensive. Celle-ci a perdu trois titulaires et devra ainsi se trouver deux tackles et un center, soit les postes les plus importants. Le transfuge de California OT Freddie Tagaloa, ancienne recrue quatre étoiles, devrait assurer le rôle de left tackle et OT Lene Maiava celui de right tackle, après avoir évolué à peu près partout sur la ligne la saison passée. Ces deux-là ont disputé plusieurs rencontres en carrière mais devront rapidement s’adapter comme titulaires. Le poste de center semble finalement être le point faible de la ligne puisque que C Carter Wood, qui devait l’occuper, a annoncé qu’il sera absent toute la saison 2015 laissant ainsi l’inexpérimenté C Kaige Lawrence faire ses débuts.

Défense

La défense d’Arizona pourrait être un facteur déterminant, avec son schéma 3-3-5 qui mise beaucoup sur le blitz et la couverture de zone, ses deux points forts. Le succès des Wildcats ces dernières saisons tient beaucoup plus à leur attaque; ils étaient classés comme la dixième défense de Pac-12 l’an dernier, ce qui ne les a pas empêché de remporter leur division. Toutefois, pour espérer remporter la conférence, ils devront faire mieux dans ce secteur.

La coqueluche des médias LB Scooby Wright III (131 plaquages, 29 pour perte, 14 sacks et 6 fumbles forcés en 2014) devrait servir de point d’ancrage au milieu de la défense. Responsable de presque 15% du total de plaquages de l’équipe l’an dernier, les fans espèrent qu’il saura réitérer ses performances exceptionnelles.

La ligne défensive possède une certaine expérience mais pas de véritable star. DE Reggie Gilbert (40 plaquages, 5,5 pour perte, 3 sacks et 1 fumble forcés en 2014) est attendu comme la principale menace dans les tranchées, soutenu par NT Parker Zellers (13,5 plaquages en 2014), NT Sani Fuimaono (12 plaquages en 2014) et DT Jeff Worthy (9,5 plaquages, 4,5 pour perte et 1 sack en 2014). La défense contre la course pourrait cependant s’avérer un grosse épine dans le pied pour Arizona avec sa DL limitée et des linebackers adeptes du blitz.

Chez ces derniers, LB Derrick Turituri (38 tackles, 5 TFL, 3 sacks et 1 BrUp en 2014) est attendu comme une révélation. LB Cody Ippolito (42,5 plaquages, 6,5 pour perte et 1 sack en 2014) et LB Jake Matthews (22 plaquages et 1 sack en 2014) devraient trouver du temps de jeu dans la rotation. LB DeAndre’ Miller (7 plaquages en 2014) est pressenti comme titulaire, de retour après avoir passé la saison dernière à l’infirmerie.

LB Scooby Wright, Arizona

Au sein du secondary, la situation est énigmatique. Plusieurs joueurs-clés ont quitté Arizona et la relève va devoir assurer. S Williams Parks (66,5 plaquages, 13 pour perte, 1 sack, 8 passes défendues et 2 interceptions en 2014) a tout d’une future star et il devrait s’imposer comme le leader des defensive backs. CB Davonte’ Neal, ancienne recrue quatre étoiles et transfuge de Notre Dame, a brillé pendant le spring practice, alors qu’il vient d’effectuer un changement de position en passant de receveur à cornerback.

Les prometteurs CB Cam Denson (19,5 plaquages et 2 interceptions en 2014) et CB Jarvis McCall Jr. (40,5 plaquages et 7 passes défendues en 2014) sont projetés comme des joueurs d’impact pour renforcer une secondary inexpérimentée. S Tellas Jones (15,5 plaquages, 2 pour perte et 1 sack en 2014) va également avoir sa chance comme titulaire après plusieurs saisons à attendre son tour. Il s’agit peut être du groupe le plus talentueux de cette défense mais le manque de profondeur pourrait jouer des tours à Arizona en cas de blessure d’un ou plusieurs defensive backs.

Equipes spéciales

P Drew Riggleman et K Casey Skowron se sont tous les deux vus remercier de leur bonne saison 2014 avec une bourse d’études. Le premier a terminé deuxième de Pac-12 en moyenne de yards par punt tandis que le second a réussi 4 field goals sur 5 à plus de 40 yards. Il devra cependant se montrer plus précis avant cette marque ; Skowron a manqué cinq FG face à USC et UCLA en 2014, deux matches qui se sont soldés par des défaites pour Arizona. Davonte’ Neal et le receveur Tyrell Johnson seront quant à eux mis à contribution pour retourner les coups de pied.

Conclusion

Si la ligne offensive se montre à la hauteur et que le quarterback sophomore des Wildcats confirme son potentiel entrevu l’an dernier, Arizona devrait à nouveau pouvoir légitimement se mesurer aux favoris de sa division pour une place en finale de conférence. La défense fébrile en 2014 n’a pas été un problème majeur dans la course à la première place et elle semble s’être améliorée cette année, avec l’émergence de Scooby Wright III comme l’un des meilleurs linebackers du pays et un secondary talentueux.

Avec son meilleur groupe depuis son arrivée sur le campus il y a trois ans, en particulier une attaque qui dispose de nombreux playmakers, Rich Rodriguez va pouvoir mettre à l’épreuve ses talents de coach, si appréciés dans l’Arizona. À moins que son projet ne soit contrarié par les blessures ou le manque d’expérience dans un effectif limité en qualité.

Les attentes ne sont pas forcément exigeantes pour un programme qui n’a jamais réellement brillé au football mais la détermination de Rich Rodriguez à emmener ses joueurs toujours plus loin pourrait faire d’Arizona une nouvelle dynastie dans la Pac-12. Si l’équipe semble encore trop faible pour se mesurer aux cadors de la conférence que sont USC, UCLA et Oregon, il ne faut pas sous-estimer la rage de vaincre des Wildcats, une erreur commise l’an dernier.

Taulier du blog USC Trojans FR pendant quelques années, Loïc Baruteu aka Bartholomeo a rejoint définitivement l'équipe de The Blue Pennant en septembre 2013 après plusieurs collaborations fructueuses.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Arizona Wildcats