Suivez-nous sur

NFL Draft

Les Espoirs de la Draft NFL 2014 – Week 9

Loïc Baruteu vous présente, tous les jeudis, l’actualité des meilleurs prospects pour la draft NFL 2014. Nouveauté pour cette saison : un Top 25 mis à jour chaque semaine avec un focus sur le top 10. De plus, vous saurez « who’s hot » et « who’s cold » !

Loïc Baruteu vous présente, tous les jeudis, l’actualité des meilleurs prospects pour la draft NFL 2014. Nouveauté pour cette saison : un Top 25 mis à jour chaque semaine avec un focus sur le top 10. De plus, vous saurez « who’s hot » et « who’s cold » !

Top 25 des meilleurs prospects NFL

Cette semaine les semi-finalistes pour le Maxwell Award et le Chuck Bednarik Award ont été dévoilés et certains des prétendants figurent dans notre classement. Pour information, le Maxwell Award est une récompense remise depuis 1937 et similaire au Heisman Trophy, qui couronne le meilleur joueur universitaire du pays. Manti Te’o (Notre Dame / San Diego Chargers) en est le dernier lauréat. Le Chuck Bednarik Award, du nom d’une ancienne grande figure des Philadelphia Eagles, récompense le meilleur défenseur universitaire du pays chaque année depuis 1995 et, là encore, c’est Manti Te’o qui a remporté cette récompense l’an passé.


1. DE Jadeveon Clowney, Jr, South Carolina (+2)

Cette semaine : vs. Missouri, W 27-24 ; 5 tackles (4 solo), 1 TFL, 1 BrUp.
Cette saison : 24 tackles (17 solo), 6.5 TFL, 2 sacks, 1 BrUp, 1 FF.
Maintenant que les polémiques des dernières semaines se sont apaisées, Jadeveon Clowney est revenu au sommet. Bien qu’il n’ait pas fait des étincelles face à Missouri, la glorieuse victoire des Gamecocks contre les Tigers rejaillit sur le defensive end. Maintenant, même si son potentiel est toujours ce qu’il est, Clowney a encore beaucoup à prouver d’ici la fin de la saison puis au combine. Car même si le joueur expliquait qu’il s’entraîne beaucoup plus durement cette année que l’an passé, la vérité du terrain est différente et la vedette de South Carolina n’est plus le monstre qu’il était en 2012.
Comparable à : DE Julius Peppers, Chicago Bears.
Destinations probables : New York Giants, Oakland Raiders, Tampa Bay Buccaneers.

2. OT Jake Matthews, Sr, Texas A&M (-1)
Cette semaine : vs. Vanderbilt, W 56-24.
Il devient de plus en plus difficile de trouver quelque chose à dire sur le fils de Bruce Matthews chaque semaine. L’attaque des Aggies continue de cartonner et c’est en partie grâce à son receveur futur All-American Mike Evans qui brille grâce au dernier vainqueur du Heisman Trophy Johnny Manziel qui brille lui-même grâce à sa ligne offensive, en particulier son left tackle Jake Matthews. Tout va bien dans le meilleur des mondes même si l’affreuse défense de Texas A&M ne permettra pas à tout ce petit monde de se mêler à la lutte pour le titre national.
Comparable à : OT Joe Staley, San Francisco 49ers.
Destinations probables : Tampa Bay Buccaneers, Tennessee Titans, Arizona Cardinals, Carolina Panthers, Pittsburgh Steelers, New York Giants, St. Louis Rams, Atlanta Falcons, Oakland Raiders.

3. QB Marcus Mariota, rSo, Oregon (+1) 
MAXWELL AWARD SEMIFINALIST
Cette semaine : vs. UCLA, W 42-14 ; 21/28 (75%), 230 yds, 1 TD, 155.8 QB Rating.
Cette saison : 144/225 (64%), 2 281 yds, 20 TD, 178.5 QB Rating, 9 rush. TD.
Les Bruins montraient les crocs avant le match et ils ont bien tenu le coup jusqu’à la mi-temps mais l’attaque des Ducks s’est réveillée en seconde période et a écrasé UCLA. Marcus Mariota peut s’appuyer sur ses running backs pour détourner l’attention mais c’est bien lui la principale menace de l’attaque d’Oregon. Extrêmement précis depuis quelques matches? capable d’apporter une menace aérienne mais aussi au sol, le quarterback montre une certaine maturité encourageante, pour un joueur dans sa seconde saison comme titulaire, en prévision de la NFL. Chip Kelly et son soucis de quarterbacks à Philadelphie doit certainement surveiller de très près son ancien poulain.
Comparable à : QB Vince Young.
Destinations probables : Arizona Cardinals, Jacksonville Jaguars, Tennessee Titans, Cleveland Browns, Philadelphia Eagles, Oakland Raiders, Tampa Bay Buccaneers.

4. OLB Anthony Barr, Sr, UCLA (-2)
BEDNARIK AWARD SEMIFINALIST
Cette semaine : vs. Oregon, L 14-42 ; 4 tackles (4 solo), 2 TFL, 2 sacks, 1 FF.
Cette saison : 39 tackles (24 solo), 13 TFL, 6 sacks, 5 FF.
Anthony Barr s’est démené face à Oregon mais ça n’a pas suffit à faire flancher le monstre à trois têtes de la Pac-12. Le linebacker a réussi à atteindre deux fois le quarterback adverse en première mi-temps, et il a d’ailleurs provoqué un fumble sur un sack mais Mariota a pu réparer sa perte de balle en recouvrant le ballon. Barr a également provoqué un holding par le left tackle des Ducks Tyler Johnstone et il a passé la majeure partie du match en double team, bloqué par deux linemen. Le Bruin confirme largement son éclosion de l’an dernier en tant que pass rusher féroce, après avoir assuré la transition du poste de running back, et il ne fait aucun doute qu’il sera sélectionné au moins dans le top 10 à la draft.
Comparable à : OLB Mario Williams, Buffalo Bills.
Destinations probables : New York Giants, Jacksonville Jaguars, Arizona Cardinals, Oakland Raiders, San Diego Chargers, Cleveland Browns, New York Jets, Houston Texans, Minnesota Vikings.

5. QB Teddy Bridgewater, Jr, Louisville (=)
MAXWELL AWARD SEMIFINALIST
Cette semaine : vs. South Florida, W 34-3 ; 25/29 (86.2%), 344 yds, 3 TD, 220.0 QB Rating.
Cette saison : 179/243 (73.7%), 2 557 yds, 23 TD, 2 int, 191.6 QB Rating.
Match parfaitement maîtrisé face à South Florida par les Cardinals et en particulier leur quarterback Teddy Bridgewater. Le joueur ne lâche rien cette saison et il excelle chaque semaine, bien que l’on puisse lui reprocher la faiblesse de son calendrier et des défenses qu’il affronte. En trois confrontations avec les Bulls de South Florida, Bridgewater a complété 79% de ses passes pour 841 yards, huit touchdowns et aucune interception. Le natif de Miami fait tout ce qu’il peut pour permettre à son équipe de rester dans le gratin national cette saison.
Comparable à : QB Aaron Rodgers, Green Bay Packers.
Destinations probables : Arizona Cardinals, Jacksonville Jaguars, Cleveland Browns, Tampa Bay Buccaneers, Philadelphia Eagles, Houston Texans, Pittsburgh Steelers.

6. OT Taylor Lewan, rSr, Michigan (=)
Cette semaine : Bye.
Une fois n’est pas coutume, cette classe est riche en offensive tackles et Taylor Lewan pourrait en pâtir. Le lineman de Michigan ne s’est pas présenté l’an dernier face à une rude concurrence mais il devra cette année faire face à la jeune garde aux dents longues, notamment l’étoile montante Cameron Erving ou James Hurst. Les franchises NFL auront une fois de plus l’embarras du choix pour faire leur sélection.
Comparable à : OT Jake Long, St. Louis Rams.
Destinations probables : San Diego Chargers, Arizona Cardinals, Tennessee Titans, St. Louis Rams, Carolina Panthers, Atlanta Falcons, Oakland Raiders.

7. DT Louis Nix, rJr, Notre Dame (=)
Cette semaine : vs. Air Force, W 45-10 ; Did not play.
Cette saison : 22 tackles (9 solo), 2 TFL, 2 BrUp.
Louis Nix n’a pas participé à la promenade des Irish face à Air Force en raison d’une blessure à l’épaule contractée il y a un peu plus d’une semaine lors de la victoire contre USC. Le nose tackle pourrait également manquer le match face à Navy, un coup dur pour Notre Dame tant l’attaque des Midshipmen est tournée vers le jeu au sol avec près de trois cents yards à la course par rencontre.
Comparable à : DT Vince Wilfork, New England Patriots.
Destinations probables : Philadelphia Eagles, New England Patriots, Tennessee Titans, Dallas Cowboys, St. Louis Rams, Minnesota Vikings, New York Giants, Atlanta Falcons.

8. QB Johnny Manziel, rSo, Texas A&M (+2)
MAXWELL AWARD FINALIST
Cette semaine : vs. Vanderbilt, W 56-24 ; 25/35 (71.4%), 305 yds, 4 TD, 1 int, 176.6 QB Rating.
Cette saison : 184/252 (73%), 2 594 yds, 22 TD, 8 int, 181.9 QB Rating, 6 rush. TD.
Johnny Football semble s’être bien remis de la blessure à l’épaule qui l’a gêné durant sa fin de match à Auburn et il a même refusé publiquement une invitation à une soirée piscine avec les cheerleaders de Vanderbilt, la veille du match. Fin du folklore ? Le quarterback a peut être enfin compris qu’il était scruté de tous les côtés et que son attitude et son comportement seront un sujet brûlant lorsqu’il rencontrera les nombreuses franchises NFL intéressées par un QB avant la draft. En un peu moins de trois quart-temps Manziel a mis le feu à la défense des Commodores, une obligation pour la victoire étant donné la nullité déconcertante de l’escouade défensive des Aggies. Il n’a pas beaucoup porté lui-même le ballon (quatre courses, onze yards) mais il a fait remarquer que ce n’était pas le plan de jeu adopté par son coach Kevin Sumlin face à Vanderbilt. Dominant sur le terrain, Johnny Manziel figure parmi les favoris à sa propre succession au palmarès du Heisman Trophy. Assagi ? Peut être pas tout à fait.
Comparable à : QB Michael Vick, Philadelphia Eagles.
Destinations probables : Arizona Cardinals, Jacksonville Jaguars, Tennessee Titans, Cleveland Browns, Philadelphia Eagles, Oakland Raiders, Houston Texans.

9. OT Cyrus Kouandjio, Jr, Alabama (-1)
Cette semaine : vs. Tennessee, W 45-10.
Considéré comme le meilleur élément d’une ligne offensive pourtant très solide, Cyrus Kouandjio (#71) ne laisse personne lui marcher sur les pieds. Agressif, dominateur, le left tackle du Tide a de beaux jours devant lui en NFL. Pour l’instant le lineman né au Cameroun peut rêver d’un troisième titre de champion national cette saison tant la machine tourne bien à Tuscaloosa.
Comparable à : OT Branden Albert, Kansas City Chiefs.
Destinations probables : San Diego Chargers, Buffalo Bills, Kansas City Chiefs, Arizona Cardinals, Tennessee Titans, St. Louis Rams, Carolina Panthers, Pittsburgh Steelers.

10. WR Sammy Watkins, Jr, Clemson (-1)
Cette semaine : vs. Maryland, W 40-27 ; 14 rec, 163 yds.
Cette saison : 58 rec, 813 yds, 5 TD.
Record d’université pour Sammy Watkins avec ses quatorze réceptions face à Maryland. Clemson a dominé son sujet et si le receveur des Tigers n’a pas inscrit de touchdown ce week-end, il n’en a pas moins été d’une aide précieuse dans la quête de la victoire avec 163 yards à la réception. Rapide, explosif, puissant et fluide après la réception, Watkins a le potentiel pour évoluer comme flanker en NFL et devenir une menace offensive de premier ordre, sachant que le Tiger a déjà fait face à des défenses rugueuses.
Comparable à : WR Torrey Smith, Baltimore Ravens.
Destinations probables : New York Jets, Pittsburgh Steelers, Oakland Raiders, Tampa Bay Buccaneers, Baltimore Ravens, Kansas City Chiefs, Philadelphia Eagles, San Francisco 49ers, Carolina Panthers.

11. Khalil Mack, rSr, Buffalo (+6)
BEDNARIK AWARD SEMIFINALIST
Cette semaine : vs. Kent State, W 41-21 ; 10 tackles (8 solo), 1 TFL, 1 sack, 1 int.
Cette saison : 54 tackles (32 solo), 11 TFL, 7 sacks, 4 BrUp, 1 FF, 3 int, 2 TD.
Comparable à : OLB Von Miller, Denver Broncos.
Destinations probables : Buffalo Bills, San Diego Chargers, Pittsburgh Steelers.

12. WR Mike Evans, rSo, Texas A&M (+2)
MAXWELL AWARD SEMIFINALIST
Cette semaine : vs. Vanderbilt, W 56-24 ; 5 rec, 77 yds, 2 TD.
Cette saison : 48 rec, 1 101 yds, 11 TD.
Comparable à : WR Vincent Jackson, Tampa Bay Buccaneers.
Destinations probables : Baltimore Ravens, San Francisco 49ers, Kansas City Chiefs, Cleveland Browns, Cincinnati Bengals, Detroit Lions.

13. QB Brett Hundley, rSo, UCLA (-2)
Cette semaine : vs. Oregon, L 14-42 ; 13/19 (68.4 %), 64 yds, 1 TD, 2 int, 93.0 QB Rating, 1 rush. TD.
Cette saison : 146/218 (67%), 1 725 yds, 14 TD, 8 int, 147.3 QB Rating, 4 rush. TD.
Comparable à : QB Colin Kaepernick, San Francisco 49ers.
Destinations probables : Arizona Cardinals, Jacksonville Jaguars, Tennessee Titans, Cleveland Browns, Oakland Raiders, Minnesota Vikings, Pittsburgh Steelers.

14. DT Ra’Shede Hageman, rSr, Minnesota (+4)
Cette semaine : vs. Nebraska, W 34-23 ; 3 tackles (3 solo), 2 TFL, 1 sack.
Cette saison : 27 tackles (16 solo), 8.5 TFL, 2 sacks, 6 BrUp, 2 kicks blocked, 1 int.
Comparable à : DT Marcell Dareus, Buffalo Bills.
Destinations probables : New England Patriots, Seattle Seahawks, Dallas Cowboys, Chicago Bears, New Orleans Saints.

15. DE Vic Beasley, rJr, Clemson (+5)
BEDNARIK AWARD SEMIFINALIST
Cette semaine : vs. Maryland, W 40-27 ; 4 tackles (4 solo), 3 TFL, 1 sack.
Cette saison : 26 tackles (20 solo), 15 TFL, 10 sack, 5 BrUp, 3 FF, 1 FR, 1 TD.
Destinations probables : Buffalo Bills, Baltimore Ravens, Green Bay Packers, Seattle Seahawks.

16. QB Tajh Boyd, rSr, Clemson (-3)
MAXWELL AWARD SEMIFINALIST
Cette semaine : vs. Maryland, W 40-27 ; 28/41 (68.3%), 304 yds, 1 TD, 1 int, 133.7 QB Rating, 1 rush. TD.
Cette saison : 168/263 (63.9%), 2 243 yds, 17 TD, 5 int, 153.1 QB Rating, 6 rush. TD.
Comparable à : Robert Griffin III, Washington Redskins.
Destinations probables : Arizona Cardinals, Jacksonville Jaguars, Tennessee Titans, Cleveland Browns, Oakland Raiders, Minnesota Vikings, Philadelphia Eagles.

17. OLB C.J. Mosley, Sr, Alabama (-5)
BEDNARIK AWARD SEMIFINALIST
Cette semaine : vs. Tennessee, W 45-10 ; 1 tackle (1 solo), 1 TFL.
Cette saison : 59 tackles (30 solo), 5.5 TFL, 3 BrUp.
Comparable à : ILB Patrick Willis, San Francisco 49ers.
Destinations probables : Minnesota Vikings, Dallas Cowboys, New York Giants, St. Louis Rams, Detroit Lions, Houston Texans, Atlanta Falcons.

18. CB Ifo Ekpre-Olomu, Jr, Oregon (+6) HOT
BEDNARIK AWARD SEMIFINALIST
Cette semaine : vs. UCLA, W 42-14 ; 3 tackles (2 solo).
Cette saison : 44 tackles (26 solo), 2 TFL, 2 BrUp, 2 int.
Le cornerback et leader de l’excellente secondary des Ducks s’impose de plus en plus comme le meilleur joueur de cette classe à son poste. Ifo Ekpre-Olomu est seulement dans sa seconde saison comme titulaire mais il a été si dominant l’an dernier que les équipes adverses évitent de lancer dans sa direction. Le Duck vient d’ailleurs d’être nommé parmi les quinze semi-finalistes pour le Jim Thorpe Award qui récompense le meilleur defensive back du pays à chaque fin de saison. Ekpre-Olomu est surnommé « The Total Package » au sein de son équipe car ses partenaires estiment qu’il sait tout faire sur un terrain et qu’il n’a pas de point faible.
Comparable à : CB Richard Sherman, Seattle Seahawks.
Destinations probables : Green Bay Packers, Cleveland Browns, Tennessee Titans, Chicago Bears, Detroit Lions, Dallas Cowboys.

19. OLB Ryan Shazier, Jr, Ohio State (N)
BEDNARIK AWARD SEMIFINALIST
Cette semaine : vs. Penn State, W 63-14 ; 10 tackles (6 solo), 1 TFL, 1 sack.
Cette saison : 66 tackles (44 solo), 9 TFL, 2 sacks, 1 BrUp, 2 FF.
Comparable à : OLB Daryl Washington, Arizona Cardinals.
Destinations probables : Atlanta Falcons, Cincinnati Bengals, Washington Redskins, Buffalo Bills.

20. S Ha’Sean Clinton-Dix, Jr, Alabama (+2)
Cette semaine : vs. Tennessee, W 45-10 ; 2 tackles (2 solo), 1 BrUp.
Cette saison : 31 tackles (18 solo), 3 BrUp, 1 int.
Comparable à : S Eric Berry, Kansas City Chiefs.
Destinations probables : St. Louis Rams, New York Giants, Dallas Cowboys.

21. CB Jason Verrett, Sr, Texas Christian (N)
Cette semaine : vs. Texas, L 7-30 ; 5 tackles (5 solo), 1 BrUp, 1 int.
Cette saison : 33 tackles (26 solo), 3.5 TFL, 1 sack, 12 BrUp, 2 int.
Comparable à : CB Brent Grimes, Miami Dolphins.
Destinations probables : Indianapolis Colts, Cleveland Browns, Philadelphia Eagles, Tennessee Titans, Carolina Panthers.

22. WR Marqise Lee, Jr, Southern California (-6) COLD
Cette semaine : vs. Utah, W 19-3 ; Did not play.
Cette saison : 32 rec, 403 yds, 1 TD.
USC aurait bien besoin du retour de son receveur vedette en cette période de profusion de blessés dans l’escouade des receveurs. Après avoir manqué une bonne partie du training camp à cause d’une blessure à l’épaule, Marqise Lee est gêné cette saison par un genou blessé qui l’a tenu écarté du terrain face à Notre Dame puis Utah. Aucune date de retour n’a encore été décidée et rien ne semble annoncer que le joueur sera aligné face à Oregon State. Le problème reste que, malgré des campagnes freshman puis sophomore extraordinaires, le receveur n’a pas confirmé son statut de playmaker lorsqu’il a joué cette saison et les scouts NFL seront peut être moins enclins à le sélectionner les yeux fermés.
Comparable à : WR Victor Cruz, New York Giants.
Destinations probables : New York Jets, Pittsburgh Steelers, Oakland Raiders, Tampa Bay Buccaneers, Baltimore Ravens, Kansas City Chiefs, Philadelphia Eagles, Carolina Panthers, Cincinnati Bengals.

23. OLB Trent Murphy, Sr, Stanford (+2)
BEDNARIK AWARD SEMIFINALIST
Cette semaine : vs. Oregon State, W 20-12 ; 8 tackles (4 solo), 3.5 TFL, 2.5 sacks, 1 BrUp, kick blocked.
Cette saison : 33 tackles (18 solo), 13.5 TFL, 9.5 sacks, 3 BrUp, 1 kick blocked, 1 int, 1 TD.
Comparable à : Brian Cushing, Houston Texans.
Destinations probables : Atlanta Falcons, Denver Broncos, Dallas Cowboys, Seattle Seahawks.

24. OT Cameron Erving, rJr, Florida State (N)
Cette semaine : vs. NC State, W 49-17.
Comparable à : OT Duane Brown, Houston Texans.
Destinations probables : Arizona Cardinals, Miami Dolphins, Carolina Panthers, Kansas City Chiefs, Seattle Seahawks.

25. OG Cyril Richardson, Sr, Baylor (N)
Cette semaine : vs. Kansas, W 59-14.
Comparable à : OG Mike Iupati, San Francisco 49ers.
Destinations probables : San Diego Chargers, Denver Broncos, Atlanta Falcons, Seattle Seahawks.

L’ancienne gloire universitaire

RB Maurice Jones-Drew, ex-UCLA Bruins et Jacksonville Jaguars (NFL)

RB Maurice Jones-Drew, UCLA / Jacksonville Jaguars

Né à Oakland, Maurice Jones-Drew est un pur produit de la Californie et il évolue au high school à Concord au sein des prestigieux De La Salle Spartans qui détiennent le record de matches remportés consécutivement avec un impressionnant total de cent cinquante-et-un ! Durant ses trois années dans l’équipe, le joueur n’a pas perdu un seul match. Jones-Drew est alors un running back prolifique et un linebacker intraitable. En tant que junior il inscrit les quatre touchdowns des Spartans dans la rencontre au sommet entre De La Salle et Long Beach Poly, les deux écoles les mieux classées du pays. Prospect quatre étoiles, considéré comme le meilleur all-purpose back du pays, Maurice Jones-Drew rejoint UCLA en 2003.

Malgré son problème de petite taille, le running back mène son équipe en yards à la course chaque année durant les trois ans qu’il passe à Pasadena. Recordman dans de multiples domaines à UCLA, Jones-Drew possède également le record universitaire de la moyenne de yards par punt return décroché lors de sa saison junior en 2005. C’est cette même année qu’il est nommé dans la first team All-Pac-10 en tant que punt returner et dans la second team All-Pac-10 comme running back, dans l’ombre de Reggie Bush qui évolue chez l’ennemi à USC. Le Bruin est également reconnu comme All-American au poste de all-purpose back et kick returner.

Maurice Jones-Drew inscrit cinq touchdowns à la course et deux sur des retours de coup de pied lors sa campagne freshman en 2003, huit à la course, trois à la réception et un sur un retour en tant que sophomore en 2004 puis treize au sol et quatre sur réception en 2005 lors de sa dernière année à UCLA. Durant sa carrière au high school et à l’université, le joueur californien a également été une vedette en athlétisme, principalement au sprint sur cinquante-cinq mètres.

L’ancien Bruin se présente à la draft NFL 2006 où il n’est sélectionné qu’au second tour, en soixantième position au total, par les Jacksonville Jaguars. Ce qui signifie que chacune des trente-deux équipes de la grande Ligue a fait l’impasse sur le joueur, du fait de sa petite taille, et Jones-Drew se sert aujourd’hui de cette motivation puisqu’il a notamment choisi le numéro 32 pour cette raison. Depuis son entrée dans la NFL, le Jaguar a décroché plusieurs records de la franchise de Jacksonville et il a été nommé trois fois All-Pro en 2009, 2010 et 2011 tandis qu’il a participé au Pro Bowl ces trois mêmes années.

Taulier du blog USC Trojans FR pendant quelques années, Loïc Baruteu aka Bartholomeo a rejoint définitivement l'équipe de The Blue Pennant en septembre 2013 après plusieurs collaborations fructueuses.

9 Commentaires

9 Comments

  1. Pacman0life

    31 octobre 2013 à 14h23

    Tout d’abord, je tenais à vous remercier pour cet excellent site que j’ai découvert il y a peu de temps !

    Ensuite, j’aimerais savoir ce que vous pensiez de Jordan Lynch (QB, Nothern Illinois) ? Est ce qu’il va se présenter à la Draft cette année ? Si oui, à quel tour le voyez vous sortir ?

    Merci et bonne continuation !

    • Loïc Baruteu

      31 octobre 2013 à 17h48

      Nous sommes tous reconnaissants envers Morgan, le rédacteur en chef, qui abat un boulot formidable chaque jour pour faire tourner le site. Merci à lui !

      Concernant Jordan Lynch, c’est maintenant ou jamais car il est dans sa dernière année à la fac. Il parait peu probable qu’il soit sélectionné à la draft, surtout qu’il y a énormément de talent dans cette classe. Les franchises à la recherche d’un QB pourront se satisfaire dans les premiers tours avec Bridgewater, Manziel, Mettenberger, Boyd, Carr, Murray pour ne citer qu’eux, peut être également Mariota et Hundley s’ils se déclarent. Il aura certainement sa chance en tant qu’undrafted free agent, à moins qu’il n’aille voir en CFL ou en Arena Football League.

  2. Karim63

    31 octobre 2013 à 15h00

    MJD est meilleur que reggie bush en Nfl (meme si cette année il est médiocre ) comme quoi la roue tourne .

  3. Karim63

    31 octobre 2013 à 15h00

    MJD est meilleur que reggie bush en Nfl (meme si cette année il est médiocre ) comme quoi la roue tourne .

  4. Falcons92170

    31 octobre 2013 à 15h27

    salut,

    est ce que vous pouvez mettre les mensurations des joueurs svp pour les prochains articles

    • Loïc Baruteu

      31 octobre 2013 à 17h52

      Effectivement c’est possible, ce sera fait pour la semaine prochaine.

  5. kevin

    6 novembre 2013 à 10h49

    bravo pour votre travail c’est du très bon boulot et je ne sais pas comment on ferait sans vous 🙂 ! juste une petite question comment ce fait-il que vous ne parlez pas de kyle Van Noy alors que c’est l’un des meilleurs prospect NFL au poste de rusher selon les commentateurs américains ?

    • Loïc Baruteu

      6 novembre 2013 à 20h21

      Kyle Van Noy était encore classé après la W8 mais il y a beaucoup de concurrence à son poste et il ne mérite peut être pas de figurer dans les vingt-cinq meilleurs joueurs universitaires. Lorsque je fais ce classement je commence par faire une revue pour chacun des postes puis j’estime la valeur générale de chaque joueur ainsi que sa future place possible à la draft. Bien entendu c’est très subjectif mais je garde un œil sur les avis des experts outre-Atlantique pour être certain de ne pas faire n’importe quoi. C’est une sorte de consensus entre les opinions des pros et mon avis personnel.

      Bref tout ça pour dire que je ne considère pas Van Noy dans le top 25 actuellement même s’il n’est pas loin. Je lui préfère des joueurs comme Beasley, Shazier, Mack notamment.

      Et merci pour les compliments, ça fait toujours plaisir !

  6. kevin

    8 novembre 2013 à 09h39

    merci de ta réponse

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - NFL Draft