Suivez-nous sur

NFL Draft

Les Espoirs de la Draft NFL 2017 – Week 2

Chaque semaine, un tour d’horizon des prétendants à la Draft NFL pour en savoir plus sur les futures stars de la Ligue avant tout le monde.

WHO’S HOT ?

FS Kai Nacua, Brigham Young
Auteur de six interceptions en 2015, Kai Nacua a confirmé sa réputation de ball hawk en deux rencontres avec déjà trois interceptions, dont deux lors du dernier match face à Utah. Malheureusement éjecté pour targeting, une décision litigieuse, le safety de BYU a marqué les esprits, en particulier ceux des scouts NFL.

CB Jalen Tabor, Florida
Suspendu pour le premier match des Gators, Jalen Tabor a fait son retour en fanfare face à Kentucky. Impliqué sur les blitz, excellent en couverture, il a notamment intercepté une passe dans le match. Un début de saison parfait pour le cornerback de Florida.

WR James Quick, Louisville
Comme son nom l’indique, James Quick est un slot receiver qui mise avant tout sur sa vitesse déroutante. Forcément mis en valeur dans l’attaque explosive de Louisville, le receveur de poche a réceptionné quatre passes pour 108 yards et un touchdown contre Syracuse.

WHO’S NOT ?

QB Deshaun Watson, Clemson
Après deux performances en demi-teinte, dont un match très moyen face à la modeste équipe de Troy avec trois touchdowns pour deux interceptions et seulement 51% de passes complétées, Deshaun Watson est en train de descendre dans l’estime des scouts NFL. Le finaliste du Heisman Trophy devra faire beaucoup mieux pour espérer être le premier quarterback sélectionné en 2017.

OT Dan Skipper, Arkansas
Malgré un field goal bloqué en special teams, Dan Skipper a souffert face au pass rush de TCU. Il semble bien trop limité pour évoluer comme left tackle en NFL et rien ne dit non plus qu’il saura faire mieux à droite. Skipper pourrait être sélectionné en fin de draft pour être développé pendant deux ou trois saisons afin d’en faire un RT correct.

RB James Conner, Pittsburgh
Si le running back vedette de Pittsburgh a déjà inscrit quatre touchdowns en deux rencontres, les scouts ont pu remarquer que ses performances ont décliné après avoir manqué la saison passée pour une blessure au genou et un diagnostic de cancer. Néanmoins, l’évolution dans son jeu entre la première semaine et ce dernier match laisse envisager une progression pour peut être retrouver son meilleur niveau.

BIG BOARD – TOP 25

1. DE Myles Garrett, Texas A&M (+1)
2. OT Cam Robinson, Alabama (+1)
3. CB Jalen Tabor, Florida (+1) HOT
4. CB Marlon Humphrey, Alabama (+2)
5. QB DeShone Kizer, Notre Dame (N) HOT
6. QB Brad Kaaya, Miami (FL) (-1)
7. OT Mike McGlinchey, Notre Dame (=)
8. RB Leonard Fournette, Louisiana State (+3)
9. QB Deshaun Watson, Clemson (-8) COLD
10. LB Raekwon McMillan, Ohio State (-2)
11. LB/S Jabrill Peppers, Michigan (-2)
12. DE Jonathan Allen, Alabama (-2)
13. RB Dalvin Cook, Florida State (=)
14. SS Jamal Adams, Louisiana State (-2)
15. DE Derek Barnett, Tennessee (-1)
16. WR Juju Smith-Schuster, Southern California (+1)
17. DT Malik McDowell, Michigan State (+3)
18. DE Chris Wormley, Michigan (-3)
19. OT Roderick Johnson, Florida State (-3) COLD
20. CB Cordrea Tankersley, Clemson (-1)
21. LB Jarrad Davis, Florida (+1)
22. RB Christian McCaffrey, Stanford (-1)
23. WR Courtland Sutton, Southern Methodist (+2) HOT
24. RB Nick Chubb, Georgia (=)
15. CB Desmond King, Iowa (-2)

LA FUTURE VEDETTE

DT Ed Oliver, Freshman, Houston

Le prospect cinq étoiles Ed Oliver a surpris lorsqu’il s’est engagé avec les modestes Cougars alors que des programmes majeurs tels que Texas, Alabama, Notre Dame ou UCLA lui faisaient les yeux doux. Déjà titulaire en défense, il a posé d’énormes problèmes à la ligne offensive des Oklahoma Sooners en ouverture de la saison, terminant la rencontre avec la victoire et 7 tackles, dont 2 sacks. Oliver a déjà de nombreux fans, notamment son coach Tom Herman, et probablement un paquet de scouts NFL.

LE CHOIX PARFAIT

In the 2017 NFL Draft, the Chicago Bears select… Brad Kaaya, quarterback, from the University of Miami.

Les Chicago Bears ne sont pas allés en playoffs NFL depuis 2010, et ce en dépit du talent au sein de l’effectif ces dernières années. Le problème vient peut être du quarterback Jay Cutler, qui ne semble toujours pas en mesure de tirer son équipe vers le haut avec des prestations en dents de scie. Si le front office des Bears a sans doute rechigné à le couper en raison de son contrat toxique, il pourrait économiser 15 millions de dollars en le mettant dehors en 2017. Dans ce scénario, la franchise de Chicago aurait donc besoin d’un QB. Brad Kaaya est titulaire depuis deux ans à Miami (FL) et il devrait être l’un des top prospects de la prochaine draft si ses performances cette saison prouvent qu’il a le potentiel pour diriger une attaque en NFL.

NFL DRAFT FACT

Dans les années 1970, les Pittsburgh Steelers dominaient complètement la NFL avec quatre Super Bowls remportés (’74, ’75, ’78, ’79) et huit qualifications successives en playoffs entre 1972 et 1979. Une grande partie de ce succès était due à la draft de 1974 lors de laquelle les Steelers ont sélectionné quatre futurs Hall of Famers : WR Lynn Swann (USC), LB Jack Lambert (Kent State), WR John Stallworth (Alabama A&M) et C Mike Webster (Wisconsin).

À ce jour, cette classe est encore considérée comme la meilleure de l’histoire de la draft, tous sports confondus. Seuls les Dallas Cowboys avaient presque fait aussi bien en 1964 avec trois futurs Hall of Famers sélectionnés : CB Mel Renfro (Oregon), WR Bob Hayes (Florida A&M) et QB Roger Staubach (Navy). Cette draft de 1964 possède d’ailleurs le record du nombre de Hall of Famers NFL avec onze intronisés.

Taulier du blog USC Trojans FR pendant quelques années, Loïc Baruteu aka Bartholomeo a rejoint définitivement l'équipe de The Blue Pennant en septembre 2013 après plusieurs collaborations fructueuses.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - NFL Draft