Suivez-nous sur

NFL Draft

Les Espoirs de la Draft NFL 2016 – Semaine 3

The Blue Pennant vous présente tous les vendredis son top 25, actualisé chaque semaine, des meilleurs prospects disponibles pour la prochaine Draft NFL.

The Blue Pennant vous présente tous les vendredis son top 25, actualisé chaque semaine, des meilleurs prospects disponibles pour la prochaine Draft NFL.

En faisant le tour des mocks draft, à ce stade de la saison, on constate qu’il n’existe encore aucun consensus sur le futur premier choix. Evidemment, il est encore bien trop tôt pour en juger. Premièrement, car personne ne sait qui sera propriétaire de ce pick alors que la NFL n’a commencé que depuis deux semaines. Deuxièmement, car plusieurs prospects font office de grands favoris et qu’il est compliqué de déterminer lequel aura le plus de valeur intrinsèque au niveau supérieur. Mais personne n’est encore pressé de voir arriver la draft, synonyme de traversée du désert pour les fans de football, alors que la saison bat son plein après un quart des rencontres déjà disputées.

Big Board – Top 25

QB Jared Goff, Cal

1. OL Ronnie Stanley, Notre Dame (=)
2. DE Joey Bosa, Ohio State (=)

3. QB Jared Goff, California (+1) hot_draft
Cette semaine : @ Texas, W 45-44 ; 27/37 (73%), 268 yds, 3 TD.
Pour certains, Jared Goff est le prochain Peyton Manning. Carrément. Avec un ratio de neuf touchdowns pour deux interceptions en trois rencontres, le quarterback des Golden Bears apparaît comme un candidat sérieux pour le Heisman Trophy, sans faire de bruit. Il est surtout à deux doigts de faire entrer Cal dans le top 25 national. Au programme d’un calendrier très difficile, Goff et son équipe affronteront consécutivement Utah, UCLA, USC et Oregon. Même s’il semble hautement improbable, voire très utopique, que les Bears s’en sortent indemnes, les performances du QB face à ces adversaires redoutables donneront une bonne indication de ses réelles capacités.
Comparable à : QB Carson Palmer, Arizona Cardinals

4. DE Robert Nkemdiche, Mississippi (+1)
5. CB Vernon Hargreaves, Florida (+1)
6. DB Jalen Ramsey, Florida State (+1)

7. LB Jaylon Smith, Notre Dame (+4) hot_draft
Cette semaine : vs. Georgia Tech, W 30-22 ; 5 tackles (4 solo), 2 BrUp, 1 FF, 1 FR.
Encore un match plein pour Jaylon Smith. Le linebacker pourrait bien être la sensation à Notre Dame cette saison, particulièrement si l’équipe outrepasse ses nombreux problèmes de blessures et continue sur sa belle lancée. Utilisé à l’intérieur et à l’extérieur, il a prouvé sa polyvalence et certains experts le comparent à Patrick Willis, l’ancien linebacker des 49ers, pour ses formidables capacités athlétiques. Pour son coach Brian Kelly, Smith est le meilleur linebacker qu’il a entraîné jusqu’ici. Devant Manti Te’o donc.
Comparable à : OLB Von Miller, Denver Broncos

8. OT Laremy Tunsil, Mississippi (=)

9. LB Myles Jack, UCLA (=) cold_draft
Cette semaine : vs. Brigham Young, W 24-23 ; 6 tackles (3 solo), 1 BrUp, 1 interception.
L’annonce de l’absence pour la saison de Myles Jack a jeté un froid à UCLA, déjà privé sur blessure de plusieurs titulaires en défense. De loin le meilleur linebacker des Bruins en même temps que l’un des plus redoutables du pays, il a permis à son équipe de s’imposer face à Brigham Young avec une interception cruciale en fin de match. Il reste maintenant à déterminer si ses prodigieuses capacités athlétiques, qui lui permettaient de porter le ballon au sol en attaque et de couvrir les receveurs adverses dans le slot en défense, seront altérées par sa blessure au genou. Jack sera probablement rétabli pour le combine où il pourra répondre à cette question que doivent déjà se poser les scouts NFL.
Comparable à : ILB Lawrence Timmons, Pittsburgh Steelers

LB Jaylon Smith, Notre Dame

10. QB Cardale Jones, Ohio State (-7) cold_draft
Cette semaine : vs. Northern Illinois, W 20-13 ; 4/9 (44.4%), 36 yards, 2 interceptions.
Après une première semaine très solide qui avait fait plaisir aux scouts, Cardale Jones a subi l’humiliation d’être renvoyé sur le banc au cours de la victoire laborieuse des Buckeyes contre Northern Illinois. Avec notamment deux interceptions au compteur, le joueur a relancé la course au poste de quarterback titulaire à Ohio State. Si son potentiel reste intact, la façon dont il a joué au cours des deux derniers matches a fait sourciller les plus optimistes à son sujet. Il reste encore du temps à Jones pour mieux lancer cette année, à moins qu’Urban Meyer ne le laisse sur le banc. Ce qui devrait définitivement avoir un impact négatif sur sa sélection à la draft.
Comparable à : QB Cam Newton, Carolina Panthers

11. RB Ezekiel Elliott, Ohio State (+2) hot_draft
Cette semaine : vs. Northern Illinois, W 20-13 ; 23 att, 108 yds (4.7 avg), 2 rec, 6 yds.
Malgré son fumble et le fait qu’il n’ait pas pesé sur le score, Ezekiel Elliott a plutôt bien couru face à Northern Illinois. Surtout en considérant la nouvelle contre-performance offensive des Buckeyes. Son style de jeu rapide et puissant et sa capacité à bloquer en font l’un des meilleurs du pays à son poste. Etant donné la réussite des running backs sélectionnés à la dernière draft pour leurs débuts en NFL, les franchises seront peut être moins frileuses à sélectionner des coureurs.
Comparable à : RB Le’Veon Bell, Pittsburgh Steelers

12. WR Tyler Boyd, Pittsburgh (-2)
13. DT A’Shawn Robinson, Alabama (+6)
14. CB Kendall Fuller, Virginia Tech (=)
15. DE Shilique Calhoun, Michigan State (+1)
16. ILB Scooby Wright, Arizona (-4)
17. RB Derrick Henry, Alabama (-2)

18. LB/S Su’a Cravens, Southern California (+2) hot_draft
Cette semaine : vs. Stanford, L 31-41 ; 13 tackles (7 solo), 1 TFL, 1 sack, 1 BrUp.
C’est peu de dire que Su’a Cravens s’est démené face à Stanford. Au sein d’une défense qui a complètement sombré dans la défaite, le linebacker était absolument partout, prouvant une fois de plus qu’il devrait porter une cape rouge et un « S » sur la poitrine. Souvent comparé à l’ex-Trojan Troy Polamalu pour son intensité et sa puissance, Cravens est également un leader et un capitaine à USC, comme l’était son illustre prédécesseur. Si son rôle reste à définir en NFL, il ne devrait pas mettre longtemps à s’affirmer comme l’un des défenseurs les plus athlétiques et les plus efficaces de la Ligue.
Comparable à : S Antrel Rolle, Chicago Bears

19. WR Laquon Treadwell, Mississippi (-2)
20. DE Emmanuel Ogbah, Oklahoma State (+1)

RB Ezekiel Elliott, Ohio State

21. QB Connor Cook, Michigan State (+4) hot_draft
Cette semaine : vs. Air Force, W 35-21 ; 15/23 (65.2%), 247 yds, 4 TD.
Pour la deuxième semaine consécutive, Connor Cook a montré des signes de progression. En particulier dans sa précision de passe. Avec désormais huit touchdowns et une interception au compteur cette saison, il fait partie des quarterbacks qui comptent. Le calendrier relativement abordable de Michigan State devrait lui permettre de briller encore et de s’affirmer éventuellement comme le meilleur prospect à son poste cette année. C’est en tout cas l’opinion anticipée de plusieurs experts.
Comparable à : QB Matt Ryan, Atlanta Falcons

22. OT Jack Conklin, Michigan State (-4)
23. OT Taylor Decker, Ohio State (-1)
24. LB Reggie Ragland, Alabama (N)

25. LB Leonard Floyd, Georgia (-2) cold_draft
Cette semaine : vs. South Carolina, W 52-20 ; 5 tackles (4 solo), 1 TFL, 1 sack.
Repositionné comme inside linebacker, Leonard Floyd apparaît souvent complètement perdu en couverture de passe. Pion essentiel de la défense de Georgia l’an passé, son nouveau placement à une position compliquée apparaît comme une vraie marque de confiance de la part de son coach. Reste que l’impact de Floyd s’est amenuisé, comme on a pu le constater face à South Carolina. Les scouts ne devraient cependant pas lui en tenir rigueur puisqu’il semble plutôt destiné à évoluer comme pass rusher en NFL.
Comparable à : OLB Trent Cole, Indianapolis Colts

Les cotes en hausse

Eclipsé par les soucis de quarterback de Notre Dame, WR Will Fuller n’en demeure pas moins la principale attraction offensive des Fighting Irish. Auteur de quinze touchdowns l’an dernier, le receveur en est déjà à cinq cette saison. WR Demarcus Robinson est l’autre receveur en vue ces derniers temps. Le Gator devrait encore prendre de l’importance cette saison lorsque le QB de Florida sera plus à l’aise aux commandes de l’attaque.

À Palo Alto, QB Kevin Hogan retrouve des couleurs depuis sa pâle prestation contre Northwestern. Face à USC, le quarterback du Cardinal a disséqué la secondary adverse, profitant d’une protection impeccable de sa ligne.

Les cotes en baisse

Encore une performance minable pour QB Christian Hackenberg qui n’en finit pas de décevoir son coach, les fans de Penn State et les scouts NFL. Avec un pourcentage de complétion sous les 50% et un touchdown pour deux interceptions en trois rencontres, le quarterback voit sa cote fondre comme neige au soleil.

De même que OLB Devonte Fields. Depuis ses débuts fracassants avec TCU, plusieurs blessures et scandales extra-sportifs ont semble-t-il eu raison de la carrière du joueur. Désormais à Louisville, il patauge en défense et n’a toujours pas enregistré un seul sack cette saison.

Les duels à suivre

QB Christian Hackenberg, Penn State

Tennessee vs. Florida
Le duel entre WR Demarcus Robinson et CB Cameron Sutton devrait valoir son pesant d’or. Les deux prospects sont considérés comme des choix de premier tour et ils devraient donner du piment à une rencontre pas forcément séduisante sur le papier. CB Vernon Hargreaves devra également se méfier de l’escouade de receveurs des Vols, dont le potentiel ne s’est toujours pas exprimé mais qui demeure dangereuse.

Arizona State vs. USC
RB/WR D.J. Foster devrait offrir une opposition à la hauteur de LB/S Su’a Cravens, qui se promène en défense chaque semaine. Le Sun Devil a inscrit un touchdown lors de chacune des deux dernières rencontres face aux Trojans. OL Max Tuerk devra également faire de son mieux pour résister à la pression de la ligne défensive adverse, souvent ardente dans le désert de l’Arizona.

UCLA vs. Arizona
Après avoir passé le test BYU avec succès, UCLA reçoit Arizona pour un duel au sommet de la division South. Pour son retour, CB Ishmael Adams devra contenir WR Cayleb Jones. Suspendu lors des trois derniers matches, le cornerback pourrait éventuellement se présenter à la draft s’il renouvelle ses performances de l’an passé. DT Danny Clark sera opposé à une ligne offensive plutôt solide cette saison et devra s’employer au mieux pour déjouer l’attaque des Wildcats.

La future vedette

DE/OLB Porter Gustin, Southern California
Freshman – éligible en 2018

Avant même d’avoir posé le pied sur le terrain d’entraînement des Trojans, Porter Gustin était déjà considéré comme l’un des plus grands espoirs au sein de l’une des meilleures classes de recrutement du pays cette année. Taillé comme un athlète NFL alors qu’il n’a que 18 ans, le joueur rappelle les plus grandes heures du programme de football de USC avec des pass rushers féroces et musculeux comme Brian Cushing ou Clay Matthews. En trois rencontres, il a déjà compilé six plaquages, dont un et demi pour une perte et un demi sack. Gustin pourrait même s’imposer comme titulaire sous peu après la performance insipide de la défense des Trojans face à Stanford.

Les rookies NFL

RB Matt Jones, Washington Redskins

Avec 8.4 yards de moyenne en cinq courses et un touchdown, RB David Johnson (Arizona Cardinals, ex-Northern Iowa) a impressionné dans la large victoire de son équipe face à Chicago. Déjà auteur d’un touchdown sur réception en première semaine, le running back sélectionné au troisième tour pourrait s’avérer l’un des steals de la dernière draft.

RB Matt Jones (Washington Redskins, ex-Florida) a quant à lui mis au supplice la défense de St. Louis avec plusieurs courses dévastatrices et deux touchdowns.

En défense, CB Marcus Peters (Kansas City Chiefs, ex-Washington) s’est permis d’intercepter Peyton Manning, pour une transformation en touchdown de 55 yards. Il s’agit de la deuxième interception de l’ancien Huskie en autant de matches.

QB Marcus Mariota (Tennessee Titans, ex-Oregon) a égalé le record du légendaire Dan Marino en compilant six touchdowns lors des deux premières semaines de sa saison rookie. Le quarterback a pourtant connu une rencontre difficile face à la féroce défense de Cleveland, subissant sept sacks et deux fumbles.

Taulier du blog USC Trojans FR pendant quelques années, Loïc Baruteu aka Bartholomeo a rejoint définitivement l'équipe de The Blue Pennant en septembre 2013 après plusieurs collaborations fructueuses.

4 Commentaires

4 Comments

  1. Tom

    25 septembre 2015 à 15h34

    Toujours aussi bon cet article ! J’adore le nouveau format. Good job.

    • Loïc Baruteu

      26 septembre 2015 à 12h20

      Merci 😉

      Au passage, si quelqu’un a des propositions pour étoffer la rubrique, je suis toujours à l’écoute.

      • Mathieu

        27 septembre 2015 à 21h36

        Très bonne rubrique comme toujours !

        Par contre j’ai vu que Robert Nkemdiche pourrait passer DT en pro. Ton avis ?

        • Loïc Baruteu

          27 septembre 2015 à 23h54

          Selon le schéma défensif, carrément. Après il ne jouera pas NT mais sur des situations de pass rush, tu le mets au centre comme faisaient les Giants avec Justin Tuck et le mec peut exploser à travers la ligne.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - NFL Draft