Suivez-nous sur

NFL Draft

Les Espoirs de la Draft NFL 2015 – Week 13

The Blue Pennant vous présente tous les vendredis son top 25, actualisé chaque semaine, des meilleurs prospects disponibles pour la prochaine Draft NFL.

The Blue Pennant vous présente tous les vendredis son top 25, actualisé chaque semaine, des meilleurs prospects disponibles pour la prochaine Draft NFL.

Rien de fameux à se mettre sous la dent le week-end dernier, avec de faibles oppositions pour la majorité des prospects du dernier top 25. D’où le peu de changements. Cette semaine marque cependant un tournant avec des rencontres importantes, souvent décisives, et ce sera donc l’occasion de juger certains joueurs en situation délicate.

Léger coup de tonnerre avec la déclaration de Leonard Williams qui a émis l’hypothèse de rester à USC l’an prochain suite à la défaite crève-cœur contre UCLA. Toutefois, il s’agit certainement du contrecoup immédiat et la perspective indéniable de jouer en NFL devrait remettre les idées du joueur en place d’ici la draft.

Big Board – Top 25

DT Leonard Williams, USC

1. DE Leonard Williams, Jr, Southern California (=)

2. QB Marcus Mariota, rJr, Oregon (=)

3. QB Jameis Winston, rSo, Florida State (+4) HOT
Cette semaine : vs. Boston College, W 20-17 ; 22/32 (68.8%), 281 yds, 1 TD, 1 INT
Encore une victoire sur le fil pour Florida State, qui ne pourra plus s’amuser à se faire peur si les Seminoles accrochent une place en playoffs. Jameis Winston s’est montré solide, une fois de plus, pour garder son équipe à portée de la victoire. Son potentiel athlétique et ses capacités à diriger une attaque ne laissent aucun doute quant à ses potentielles facultés d’adaptation au niveau supérieur, mais il reste toujours le point d’interrogation concernant son comportement. Son profil psychologique (psychiatrique ?) sera forcément d’une importante primordiale pour les principaux clients à sa sélection.
Comparable à : QB Cam Newton, Carolina Panthers
Destinations probables : Tennessee Titans, Tampa Bay Buccaneers, New York Jets, Houston Texans, St. Louis Rams

4. DE Randy Gregory, Jr, Nebraska (-1) COLD
Cette semaine : vs. Minnesota, L 24-28 ; 8 tackles, 2 solo, 1 TFL, 1 sack, 1 blocked FG
Malgré des statistiques solides et une performance générale correcte, Randy Gregory a cependant rencontré des difficultés pour stopper le jeu de course adverse. Si ses formidables qualités de pass rusher ne sont pas à remettre en question, la défense contre la course est un aspect important chez un prospect de haut niveau, et certaines franchises pourraient se méfier du joueur. Gregory a besoin de développer sa force pour ne pas se laisser marcher dessus, et il devra prouver au combine qu’il a travaillé pour remédier à ce défaut.
Comparable à : OLB Aldon Smith, San Francisco 49ers
Destinations probables : Oakland Raiders, New York Giants, Jacksonville Jaguars, Tennessee Titans, Atlanta Falcons

5. OT Andrus Peat, Jr, Stanford (-1)
6. OLB Shane Ray, rJr, Missouri (-1)
7. WR Amari Cooper, Jr, Alabama (-1)
8. SS Landon Collins, Jr, Alabama (=)
9. DE Dante Fowler, Jr, Florida (=)
10. OT Brandon Scherff, rSr, Iowa (=)

DE Randy Gregory, Nebraska

11. CB P.J. Williams, Jr, Florida State (+1)
12. RB Melvin Gordon, rJr, Wisonsin (+1)
13. WR Kevin White, Sr, West Virginia (+1)
14. RB Todd Gurley, Jr, Georgia (-3)
15. OT La’El Collins, Sr, Louisiana State (=)
16. CB Trae Waynes, rJr, Michigan State (=)

17. WR DeVante Parker, Sr, Louisville (N) HOT
Cette semaine : @ Notre Dame, W 31-28 ; 4 rec, 65 yds, 1 TD
Régulier et solide cette saison, DeVante Parker a sorti le grand jeu face à Notre Dame. Faisant étalage de sa capacité à se démarquer de son vis-à-vis et de sa remarquable précision dans le route-running, le Cardinal possède des qualités très appréciées en NFL. Avec le nombre important de franchises intéressées par un receveur, il devrait rapidement trouver sa place au sein d’un effectif professionnel le soir de la draft. Mel Kiper de ESPN le compare déjà à A.J. Green.
Comparable à : WR Alshon Jeffery, Chicago Bears
Destinations probables : San Francisco 49ers, San Diego Chargers, Kansas City Chiefs, Seattle Seahawks, Cleveland Browns, St. Louis Rams, Tennessee Titans

18. OLB Shaq Thompson, Jr, Washington (=)
19. OLB Vic Beasley, rSr, Clemson (+2)
20. CB Ifo Ekpre-Olomu, Sr, Oregon (-1)
21. DE Alvin Dupree, Sr, Kentucky (N)
22. WR Sammie Coates, rJr, Auburn (+2)
23. DE Shawn Oakman, Jr, Baylor (-3)
24. OLB Leonard Floyd, So*, Georgia (-2)
25. ILB Denzel Perryman, Sr, Miami (FL) (N)

* Leonard Floyd a passé un an à l’Académie militaire de Hargrave, ce qui l’autorise à se présenter à la draft puisqu’il totalise trois années dans l’enseignement supérieur avec ses deux saisons supplémentaires à Georgia.

Beaucoup de rudes oppositions cette semaine avec la « Rivalry Week » : Jameis Winston fera face à Dante Fowler, Andrus Peat affrontera un féroce front seven contre UCLA, Sammie Coates tentera de briller dans le choc face à Alabama, match dans lequel Landon Collins sera opposé au solide jeu au sol des Tigers. Le choc le plus intéressant devrait néanmoins se situer à l’intérieur du match Nebraska – Iowa, avec un duel de titans opposant Randy Gregory à Brandon Scherff.

Le top par position : QB

La solide performance de Brett Hundley face à USC a rappelé à tous qu’il demeure un prospect attrayant. Derrière le duo de tête, l’écart de niveau est relativement élevé. Connor Cook pourrait décider de rester un an supplémentaire à l’université, comme Dak Prescott de Mississippi State. Bryce Petty étant senior, il n’aura pas le privilège de la décision, mais il pourrait réussir en NFL dans un système offensif qui lui convient.

1. Marcus Mariota, Oregon
2. Jameis Winston, Florida State
3. Brett Hundley, UCLA
4. Connor Cook, Michigan State
5. Bryce Petty, Baylor

L’ancienne gloire universitaire

LB Derrick Johnson, ex-Texas Longhorns et Kansas City Chiefs

LB Derrick Johnson, Texas Longhorns / Kansas City Chiefs

Aujourd’hui l’un des meilleurs linebackers de la Ligue, Derrick Johnson a marqué Texas de son empreinte. Avec les Longhorns, il remporte le Rose Bowl face à Michigan, en 2005.

Considéré comme l’un des meilleurs joueurs à son poste dans l’histoire de la fac d’Austin, Johnson a également été décoré à de multiples occasions : All-American en 2003 et 2004, Dick Butkus Award et Bronko Nagurski Award à l’issue de sa dernière saison en NCAA. Le Longhorn achève sa carrière universitaire avec 458 tackles au compteur, dont 69 pour une perte.

Présent à la Draft 2005, Derrick Johnson est sélectionné au premier tour, comme prévu, par les Kansas City Chiefs avec leur quinzième choix.

Le joueur mettra cependant du temps à s’entendre avec son nouvel employeur, puisqu’il ne signe son contrat qu’au terme d’un hold-out d’un mois.

Actuellement sur l’Injured Reserve de Kansas City suite à une blessure au talon d’achille survenue en début de saison, le linebacker fait partie de l’élite en NFL puisqu’il a été invité ces trois dernières années au Pro Bowl.

Taulier du blog USC Trojans FR pendant quelques années, Loïc Baruteu aka Bartholomeo a rejoint définitivement l'équipe de The Blue Pennant en septembre 2013 après plusieurs collaborations fructueuses.

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Renaud

    29 novembre 2014 à 19h52

    J’espère vraiment que Mariota sera drafté par Tampa pour repartir sur de bonnes bases!!!!
    Avec Evans à la reception et Doug Martin à la course, il y aura possibilité de voir l’avenir de façon un peu plus positive.Merci pour tes articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - NFL Draft