Suivez-nous sur

NFL Draft

Les Espoirs de la Draft NFL 2015 – Week 11

The Blue Pennant vous présente tous les vendredis son top 25, actualisé chaque semaine, des meilleurs prospects disponibles pour la prochaine Draft NFL.

The Blue Pennant vous présente tous les vendredis son top 25, actualisé chaque semaine, des meilleurs prospects disponibles pour la prochaine Draft NFL.

Le week-end passé nous a apporté quelques enseignements. Si l’actualité a été marquée par le départ de CB Marcus Peters de Washington suite à une énième confrontation avec ses coaches, d’autres joueurs se sont mis en avant, pas toujours de la meilleure façon possible. DE Alvin Dupree et DL Leonard Floyd ont été les deux grands perdants de la rencontre entre Georgia et Kentucky. Tandis que le second est resté spectateur, le premier n’a eu aucun impact dans la lourde défaite de son équipe. Tous les deux auront du mal à remonter la pente maintenant que les scouts NFL ont vu leur côté obscur.

Par ailleurs, le site NFL.com rapporte une rumeur à propos de la volonté des Philadelphia Eagles de monter dans la prochaine draft pour sélectionner QB Marcus Mariota. Bien que Chip Kelly garde certainement un œil sur son ancien quarterback à Oregon, il faudra payer cher pour obtenir le favori actuel du Heisman Trophy. Le first pick devrait se négocier à très bon prix en 2015.

DL Leonard Williams, USC

1. DL Leonard Williams, Jr, Southern California (=)
2. QB Marcus Mariota, rJr, Oregon (=)
3. DE Randy Gregory, Jr, Nebraska (=)
4. OT Andrus Peat, Jr, Stanford (=)
5. WR Amari Cooper, Jr, Alabama (=)
6. OLB Shane Ray, rJr, Missouri (=)
7. OT Brandon Scherff, rSr, Iowa (+3)

8. SS Landon Collins, Jr, (+5) HOT
Cette semaine : vs. Louisiana State, W
Dans la belle victoire du Tide, la performance de Landon Collins en couverture de passe a été encourageante pour le safety, à l’encontre duquel les principales critiques visent la capacité à défendre face au jeu aérien. Non pas que ce secteur soit une redoutable machine de guerre du côté de LSU, mais Collins s’est montré à l’aise. Une bonne chose pour sa progression, en particulier s’il doit affronter Marcus Mariota en playoffs à la fin de la saison. En attendant, il aura déjà fort à faire face à Dak Prescott lors du choc entre Alabama et Mississippi State ce week-end.
Comparable à : SS Kam Chancellor, Seattle Seahawks
Destinations probables : Chicago Bears, New York Giants, Miami Dolphins, Washington Redskins, Minnesota Vikings

9. OT La’El Collins, Sr, Louisiana State (-2)
10. WR Jaelen Strong, rJr, Arizona State (+1)

11. RB Todd Gurley, Jr, Georgia (-2)
12. QB Jameis Winston, rSo, Florida State (+4)
13. RB Melvin Gordon, rJr, Wisconsin (=)
14. DE Dante Fowler, Jr, Florida (+1)
15. CB P.J. Williams, Jr, Florida State (+2)
16. WR Kevin White, Sr, West Virginia (+4)
17. CB Trae Waynes, rJr, Michigan State (-3)
18. DE Shilique Calhoun, rJr, Michigan State (+3)
19. CB Ifo Ekpre-Olomu, Sr, Oregon (+4)

WR Kevin White, West Virginia

20. OLB Shaq Thompson, Jr, Washington (+2) HOT
Cette semaine : vs. UCLA, L 30-44 ; 4 tackles (2 solo), 16 rush, 100 yds
Utilisé principalement comme running back depuis trois rencontres pour des raisons de profondeur d’effectif, Shaq Thompson a vu son implication en défense radicalement baisser ces derniers temps. Une déveine pour le prospect qui est projeté comme linebacker en NFL. Malgré tout, son potentiel athlétique et son excellent début de saison resteront certainement en mémoire des scouts lorsque la draft approchera. Jugé trop frêle pour jouer LB, d’un gabarit plus proche d’un safety, Thompson s’est néanmoins affirmé comme un formidable playmaker en défense avec les Huskies et certaines franchises pourraient être intéressées pour l’utiliser à la manière de Ryan Shazier à Pittsburgh.
Comparable à : OLB Ryan Shazier, Pittsburgh Steelers
Destinations probables : Houston Texans, New York Giants, Green Bay Packers, Cincinnati Bengals, Chicago Bears, Miami Dolphins

21. OLB Leonard Floyd, So*, Georgia (-13) COLD
Cette semaine : vs. Kentucky, W 63-31 ; –
Il n’est que sophomore et il ne semble ainsi pas encore prêt pour le plus haut niveau. Laissé sur le banc face à Kentucky, certainement jugé trop tendre par son coach, Leonard Floyd a vu sa cote dégringoler cette semaine. Effectivement, les scouts NFL auront certainement été perturbés par le fait qu’un prospect annoncé aussi haut à la draft ne soit pas capable de se révéler indispensable au sein de son équipe universitaire. Le linebacker devrait vraisemblablement rester au moins une année supplémentaire à Georgia pour continuer sa progression.
Comparable à : OLB Trent Cole, Philadelphia Eagles
Destinations probables : Tennessee Titans, San Diego Chargers, Oakland Raiders, New Orleans Saints, Arizona Cardinals, Dallas Cowboys, Pittsburgh Steelers

22. WR DeVante Parker, Sr, Louisville (N)
23. DL Arik Armstead, Jr, Oregon (N)
24. DE Alvin Dupree, Sr, Kentucky (-5)

LB Leonard Floyd, Georgia

25. CB Marcus Peters (-7) COLD
Cette semaine : DNP
Maintenant que Marcus Peters a quitté Washington, il semble impossible qu’il soit sélectionné au premier tour lors de la prochaine draft. L’expérience nous l’a prouvé, notamment le cas récent de Tyrann Mathieu. S’il se montre solide à ses entretiens avec les représentants des équipes NFL, il devrait espérer au mieux être choisi au second ou au troisième tour. Ses bonnes performances cette saison lui assurent une place dans une franchise l’an prochain mais ses problèmes de comportement vis-à-vis de ses coaches seront difficiles à expliquer. Sauf retournement de situation improbable, on ne devrait donc plus revoir le cornerback dans ce classement.
Comparable à : CB Prince Amukamara, New York Giants
Destinations probables : Chicago Bears, Arizona Cardinals, San Francisco 49ers, New Orleans Saints, Philadelphia Eagles, Detroit Lions, Pittsburgh Steelers, St. Louis Rams

* Leonard Floyd a passé un an à l’Académie militaire de Hargrave, ce qui l’autorise à se présenter à la draft puisqu’il totalise trois années dans l’enseignement supérieur avec ses deux saisons supplémentaires à Georgia.

Le week-end prochain, il faudra surveiller les deux vedettes du Tide, Landon Collins et Amari Cooper, qui auront tous deux un rôle important à jouer pour décrocher une victoire face au numéro un national, Mississippi State. Le duel entre Randy Gregory et Melvin Gordon sera également intéressant à suivre, dans la rencontre entre Nebraska et Wisconsin. Todd Gurley devrait quant à lui faire son retour face à Auburn, et le match entre Texas A&M et Missouri permettra de suivre l’affrontement entre Shane Ray et Cedric Ogbuehi, repositionné comme right tackle après ses récentes contre-performances.

L’ancienne gloire universitaire

QB Jay Cutler, Vanderbilt Commodores / Chicago Bears

QB Jay Cutler, Vanderbilt

Même s’il n’a jamais été considéré comme un quarterback d’élite en NFL, Jay Cutler tient bon la barre des Chicago Bears depuis 2009. C’est le moins qu’on pouvait espérer de sa part après des débuts tonitruants dans le football. Complètement inarrêtable avec son équipe de Heritage Hills High School, dans l’Indiana, le quarterback est titulaire trois saisons consécutives, et, pour sa saison senior, mène ses Patriots à une fiche de 15-0 pour un total de 746 points inscrits et seulement 85 encaissés, ainsi que le titre de champion de l’Etat. Le jeune Cutler s’illustre également au basketball et au baseball, et il rejoint Vanderbilt en tant que quarterback.

Dans la très disputée conférence SEC, les Commodores ne parviennent pas à jouer les premières places malgré la présence de Jay Cutler comme titulaire, et ce lors des 45 rencontres qu’il a joué à Vanderbilt. Sa carrière universitaire n’est donc pas aussi auréolée de succès que prévu, jusqu’à sa saison senior en 2005, où le QB remporte la distinction de SEC Offensive Player of the Year et qu’il figure parmi les finalistes du Johnny Unitas Award, finalement décerné à Matt Leinart. Jay Cutler est également détenteur de plusieurs records à Vanderbilt, comme celui du plus grand nombre de titularisations pour un quarterback.

En dépit de statistiques communes, les scouts estiment que le Commodore est l’un des meilleurs prospects au poste de QB de la draft 2006, en concurrence avec Matt Leinart et Vince Young. Certains comparent son style à celui de Brett Favre quand d’autres louent sa puissance de lancer. Jay Cutler est finalement sélectionné avec le onzième choix au premier tour des Denver Broncos, après ses deux concurrents. Il est notamment invité au Pro Bowl 2008, avant d’être échangé la saison suivante aux Chicago Bears.

Le quarterback est également reconnu pour être l’objet de moqueries sur Internet, surnommé Smokin’ Jay Cutler, traduisible maladroitement par Jay Cutler le fumeur, illustrant son côté nonchalant et son allure « badass ». A l’origine, ce surnom lui avait été attribué après que l’ancien Commodore ne s’en soit pris à deux de ses équipiers durant un match, allant même jusqu’à les bousculer physiquement. Un tumblr rassemble désormais un grand nombre de montages photographiques le mettant en scène avec une cigarette durant les matches ou les entraînements.

Taulier du blog USC Trojans FR pendant quelques années, Loïc Baruteu aka Bartholomeo a rejoint définitivement l'équipe de The Blue Pennant en septembre 2013 après plusieurs collaborations fructueuses.

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Mathieu

    14 novembre 2014 à 21h09

    Bon top comme toujours !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - NFL Draft