Suivez-nous sur

NFL Draft

Les Espoirs de la Draft NFL 2015 – Week 10

The Blue Pennant vous présente tous les vendredis son top 25, actualisé chaque semaine, des meilleurs prospects disponibles pour la prochaine Draft NFL.

The Blue Pennant vous présente tous les vendredis son top 25, actualisé chaque semaine, des meilleurs prospects disponibles pour la prochaine Draft NFL.

1. DL Leonard Williams, Jr, Southern California (=)

2. QB Marcus Mariota, rJr, Oregon (=) HOT
Cette semaine : vs. Stanford, W 45-16 ; 19/30 (63.3%), 258 yds, 2 TD, 1 INT, 9 rush, 85 yds, 2 TD
Rien ne semble arrêter Marcus Mariota, qui a pris son temps pour disséquer la défense de Stanford, pourtant réputée féroce ces dernières années. A la passe, à la course, le quarterback des Ducks a usé de tous ses talents pour assurer la victoire de son équipe sans trop de difficulté. Sa sérénité impressionne, et on espère voir Oregon en playoffs face à une défense solide pour le juger en situation plus délicate. Même si Mariota avait déjà brillé en début de saison face à la défense de Michigan State. Certains experts le placent cependant après Jameis Winston dans leur mock draft, avec un scénario dans lequel le cirque itinérant des New York Jets, dirigé par le Monsieur Loyal Rex Ryan, choisirait le QB de Florida State plutôt que Marcus Mariota.
Comparable à : QB Andrew Luck, Indianapolis Colts
Destinations probables : New York Jets, Tampa Bay Buccaneers, Tennessee Titans, Buffalo Bills, Houston Texans

3. DE Randy Gregory, Jr, Nebraska (=)
4. OT Andrus Peat, Jr, Stanford (=)
5. WR Amari Cooper, Jr, Alabama (=)

QB Marcus Mariota, Oregon

6. OLB Shane Ray, rJr, Missouri (+6) HOT
Cette semaine : vs. Kentucky, W 20-10 ; 5 tackles (4 solo), 2 TFL, 2 sacks, 1 BrUp
Avec douze sacks en seulement neuf matches, dont deux face à Kentucky, Shane Ray vient d’effacer des tablettes le record de Michael Sam et Aldon Smith du plus grand nombre de sacks sur une saison à Missouri. Sur la ligne, c’est son explosivité qui fait la différence et qui lui permet d’être si dangereux dans le backfield malgré une technique pas toujours optimale. Shane Ray est peut être le joueur à avoir le plus grimpé dans les prévisions de draft cette année, passant d’un prospect envisagé au second ou au troisième tour à un potentiel top-10 pick grâce à ses performances régulières et ses statistiques impressionnantes. Defensive end à Missouri, son poste en NFL dépendra du schéma défensif utilisé par la franchise qui le sélectionnera, car il devrait convenir sans problème à n’importe quel type de défense, toujours dans un rôle de pass rusher agressif.
Comparable à : OLB Ahmad Brooks, San Francisco 49ers
Destinations probables : Atlanta Falcons, Chicago Bears, Oakland Raiders, San Diego Chargers, Minnesota Vikings, Tennessee Titans, New Orleans Saints, Pittsburgh Steelers

7. OT La’El Collins, Sr, Louisiana State (-1)
8. OLB Leonard Floyd, So*, Georgia (+2)

9. RB Todd Gurley, Jr, Georgia (-2) COLD
Cette semaine : suspendu.
Toujours suspendu, Todd Gurley devrait néanmoins faire son retour d’ici peu, si la NCAA arrive enfin à se décider. En attendant, Todd Gurley pâtit de la bonne saison de Melvin Gordon, son concurrent direct pour être le premier coureur choisi à la draft, et de la présence d’autres prospects de poids comme Ameer Abdullah ou Mike Davis. Le talent du Bulldog n’est cependant aucunement à remettre en cause, et sa suspension pour une affaire devenue banale dans le college football ne devrait pas effrayer les scouts NFL. Si le joueur parvient à trouver les mots durant les entretiens qu’il aura suite au combine, il devrait partir assez tôt à la draft.
Comparable à : RB Marshawn Lynch, Seattle Seahawks
Destinations probables : Indianapolis Colts, New York Giants, New York Jets, New England Patriots, Baltimore Ravens, Miami Dolphins

DL Shane Ray, Missouri

10. OT Brandon Scherff, rSr, Iowa (+1)

11. WR Jaelen Strong, rJr, Arizona State (-2)
12. SS Landon Collins, Jr, Alabama (+3)
13. RB Melvin Gordon, rJr, Wisconsin (+1)
14. CB Trae Waynes, rJr, Michigan State (-5)

15. DE Dante Fowler, Jr, Florida (+7) HOT
Cette semaine : @ Georgia, W 38-20 ; 6 tackles (4 solo), 2.5 TFL, 1 sack, 1 QB hurry
Les statistiques ne reflètent en rien l’apport de Dante Fowler en défense. Avec seulement 3.5 sacks depuis le début de la saison, le defensive end n’en est pas moins la principale menace défensive de son équipe. Doté de cette vitesse qui définit les meilleurs pass rushers, Fowler domine généralement ses adversaires directs. Il s’est d’ailleurs montré très actif dans la victoire étonnante des Gators à Georgia, et on aurait aimé le voir affronter Todd Gurley pour juger de ses capacités à stopper un jeu de course de très haut niveau.
Comparable à : DE Cameron Wake, Miami Dolphins
Destinations probables : Mnnesota Vikings, Seattle Seahawks, Arizona Cardinals, Indianapolis Colts, Dallas Cowboys, New Orleans Saints, Cleveland Browns, Green Bay Packers, Jacksonville Jaguars, Cincinnati Bengals

16. QB Jameis Winston, rSo, Florida State (+3) HOT
Cette semaine : @ Louisville, W 42-31 ; 25/48 (52.1%), 401 yds, 3 TD, 3 INT
Avec seulement une saison comme titulaire, en 2013, le palmarès de Jameis Winston est déjà long comme le bras. En lice pour remporter un nouveau titre national cette saison, le quarterback fumeux devrait suivre les traces de Johnny Manziel, le précédent cas social talentueux à avoir marqué le college football. A ceci près que le Seminole dispose d’un potentiel plus adapté à la NFL et que certaines franchises désespérées, comme les New York Jets, pourraient tenter de confier leur sort à Winston, en espérant qu’il n’explose pas en plein vol. Le QB a maintes fois prouvé sa valeur sur le terrain, en particulier son côté clutch. Sportivement, c’est une valeur sûre, mais son profil psychologique devrait être intéressant à étudier pour les scouts.
Comparable à : QB Cam Newton, Carolina Panthers
Destinations probables : New York Jets, Tampa Bay Buccaneers, Tennessee Titans, Buffalo Bills, Houston Texans

17. CB P.J. Williams, Jr, Florida State (+3)

DE Dante Fowler, Florida

18. CB Marcus Peters, rJr, Washington (-2) COLD
Cette semaine : @ Colorado, W 38-23 ; 7 tackles (7 solo), 2 TFL, 2 BrUp
Ses performances remarquables cette saison ne sont pas remises en doute, mais le caractère du joueur pourrait lui attirer la désapprobation des scouts NFL. Marcus Peters serait actuellement prêt à quitter Washington, après un énième conflit avec ses coaches. Déjà suspendu en début de saison pour avoir lancé ses gants et son casque sur la sideline durant un match, le cornerback semble dissipé. Certaines franchises n’aiment pas les fortes têtes et il aura à répondre de ses actes durant les entretiens avec les représentants de franchises NFL. En attendant, le joueur pourrait être un véritable steal s’il chute à la draft et qu’il règle ses problèmes de comportement.
Comparable à : CB Prince Amukamara, New York Giants
Destinations probables : Pittsburgh Steelers, Detroit Lions, New Orleans Saints, Miami Dolphins, San Francisco 49ers, Tennessee Titans, Arizona Cardinals, Philadelphia Eagles, Washington Redskins, Chicago Bears

19. DE Alvin Dupree, Sr, Kentucky (N)
20. WR Kevin White, Sr, West Virginia (N)
21. DE Shilique Calhoun, rJr, Michigan State (-8)
22. OLB Shaq Thompson, Jr, Washington (+1)
23. CB Ifo Ekpre-Olomu, Sr, Oregon (-6)
24. DL Shawn Oakman, Baylor (N)

25. WR Sammie Coates, rJr, Auburn (N) HOT
Cette semaine : @ Mississippi, W 35-31 ; 5 rec, 122 yds, 1 TD
Comme Odell Beckham (New York Giants) à LSU l’an dernier, Sammie Coates ne brille pas autant qu’il le devrait car son équipe est principalement axée sur le jeu au sol. Pourtant, le receveur est certainement le meilleur playmaker des Tigers et il se montre dangereux sur toutes ses réceptions. Son potentiel est encore inexploité et il pourrait être choisi très haut dans la draft en fonction de ses affinités avec les franchises intéressées et de son combine. Cette classe regorge de receveurs talentueux, mais Coates est dans le haut du panier.
Comparable à : WR Julio Jones, Atlanta Falcons
Destinations probables : Cleveland Browns, Kansas City Chiefs, New York Jets, Tennessee Titans, San Francisco 49ers, Philadelphia Eagles, Carolina Panthers, San Diego Chargers, Baltimore Ravens

* Leonard Floyd a passé un an à l’Académie militaire de Hargrave, ce qui l’autorise à se présenter à la draft puisqu’il totalise trois années dans l’enseignement supérieur avec ses deux saisons supplémentaires à Georgia.

L’ancienne gloire universitaire

RB Darren McFadden, Arkansas Razorbacks / Oakland Raiders

RB Darren McFadden, Arkansas

S’il n’a toujours pas explosé en NFL, Darren McFadden a cependant été l’un des meilleurs running backs de la dernière décennie au niveau universitaire. Deux fois finalistes du Heisman Trophy en 2006 et 2007, deux fois All-American les mêmes années, le joueur nommé Arkansas High School Player of the Year en 2004 a suivi le chemin qui lui était tracé. Prospect cinq étoiles, McFadden s’engage avec les Arkansas Razorbacks malgré des offres de la plupart des grands programmes, notamment Auburn ou Alabama.

En tant que true freshman, le running back est intégré dans la rotation offensive et il inscrit déjà onze touchdowns au sol pour sa toute première année. Il franchit la barre symbolique des mille yards et obtient la distinction de SEC Freshman of the Year, tandis qu’il est nommé Freshman All-American. A l’aube de la saison 2006, comme sophomore, Darren McFadden s’empare du rôle de titulaire incontesté et incontestable au poste de running back pour les Arkansas Razorbacks.

Cette campagne 2006 marque le début de sa domination dans le jeu au sol à l’échelle nationale, puisqu’il est considéré comme le meilleur running back du pays : il remporte le Jim Brown Trophy et le Doak Walker Award. All-American, il est également désigné SEC Offensive Player of the Year. Darren McFadden échoue cependant à la seconde place dans le classement du Heisman Trophy mais son retour en 2007 pour sa saison junior lui offre une autre chance de remporter le plus prestigieux des trophées individuels.

Avec seize touchdowns au sol et presque deux mille yards (en plus de quatre touchdowns à la passe !), le Razorback remporte à nouveau pléthore de trophées individuels, ainsi que le Walter Camp Award pour la première fois. Il échoue cependant à nouveau pour l’obtention du Heisman Trophy en terminant à nouveau second dans les votes. McFadden décide de faire l’impasse sur sa saison senior et de se présenter à la Draft NFL 2008, où il est attendu dans le top 10. En outre, le joueur est choisi par EA Sports pour figurer sur la jaquette de la version Xbox 360, la plus vendue, du jeu NCAA Football 09.

En dépit d’un excellent combine et d’un score raisonnable au Wonderlic, certains experts émettent des doutes sur le comportement de Darren McFadden qui a été impliqué dans deux rixes en boîte de nuit. Ceci n’effraie pas les Oakland Raiders qui sélectionnent le running back avec le quatrième choix du premier tour, derrière Jake Long (Miami Dolphins), Chris Long (St. Louis Rams) et Matt Ryan (Atlanta Falcons). Malgré tout son potentiel, McFadden ne s’est jamais imposé parmi les meilleurs running backs de la Ligue mais il en a encore le temps, à seulement 27 ans.

Taulier du blog USC Trojans FR pendant quelques années, Loïc Baruteu aka Bartholomeo a rejoint définitivement l'équipe de The Blue Pennant en septembre 2013 après plusieurs collaborations fructueuses.

4 Commentaires

4 Comments

  1. Luzoan

    7 novembre 2014 à 07h46

    Bonjour Bartholomeo,
    On ne voit que deux QB dans ton top 25 des prospects, mais quel QB sont susceptibles de valoir un premier tour? deuxième tour?
    Sachant que les Rams, Titans, Jets, Buccaneers, Bills, Texans (au minimum) ont tous besoin de changer de QB, pourrait on avoir un classement plus détaillé au niveau de ce poste?
    En tous cas, j’ adore cette rubrique, je suis allé regarder les performances de joueurs tel que DE Randy Gregory ou OLB Leonard Floyd qui me serait passé sous le radar sans celle ci.
    Merci^^

    • Loïc Baruteu

      10 novembre 2014 à 08h27

      Difficile à dire, comme chaque année il y a beaucoup de franchises qui veulent un QB mais peu en trouveront un au premier tour. Il y aura sûrement des échanges de choix rapidement. Mariota et Winston ont un talent rare, derrière c’est moins certain. Cook, Prescott, Hundley pourraient être choisis au second tour.

  2. DOWN

    7 novembre 2014 à 09h28

    Pour le coup la rubrique la plus intéressante que j’ai trouvé a été « l’ancienne gloire universitaire » car il est bon de savoir qu’un jour Darren McFadden a été bon. En effet ses stats avec les Raiders sont vraiment pas jojo. En 6 saisons et demies (toutes avec Oakland,ils comprennent vraiment rien ou alors ils ont pas envie de gagner c’est pas possible) il n’a été au dessus de 4 yards de moyenne par course que 3 fois et n’a dépassé la barre des 1000 yards qu’une fois. Il passe le plus clair de son temps à l’infirmerie. Un gars comme Michael Bush (Louisville) aurait bien plus mérité de rester chez les Raiders que McFadden.
    Surtout que cette année avec Maurice Jones-Drew ils forment un duo du tonnerre ! Au moins ce dernier a connu pas mal de belles saisons à Jacksonville (comme quoi tout est possible,il y a peut être de l’espoir pour McFadden). Je crois que MJD avait fait l’oblet d’un sujet dans cette même chronique l’année dernière d’ailleurs

    • Loïc Baruteu

      10 novembre 2014 à 08h31

      Reggie Bush et Darren McFadden ont été deux des meilleurs running backs de la dernière décennie et aucun n’a vraiment percé en NFL. Tout dépend aussi de la façon dont ils sont pris en charge derrière, peut être que le coach des RBs à Oakland est une quiche, peut être que McFadden a subi des blessures handicapantes, qu’il a pris des mauvais coups qui l’ont affecté psychologiquement (peur du contact, etc.). Mais il est encore jeune, tout peut encore arriver.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - NFL Draft