Suivez-nous sur

NFL Draft

Les Espoirs de la Draft NFL 2015 – NFL Scouting Combine

The Blue Pennant vous présente son top 25, actualisé après le NFL Scouting Combine, des prospects disponibles pour la prochaine Draft NFL.

The Blue Pennant vous présente son top 25, actualisé après le NFL Scouting Combine, des prospects disponibles pour la prochaine Draft NFL.

Le NFL Scouting Combine est généralement l’occasion de revoir à la hausse ou à la baisse la cote de la plupart des prospects au regard de leurs performances physiques, bien que les scouts des franchises professionnelles répètent qu’ils ne prennent pas de décisions à partir de ces résultats. Cet événement incontournable dans le calendrier NFL est pourtant l’occasion de découvrir certains joyaux et de jauger le niveau de zèle de certains joueurs.

Cette année, dans l’ensemble, la classe des prospects est plutôt faible dans la majorité des groupes de positions, excepté les receveurs, les pass rushers et, éventuellement, les offensive linemen et les cornerbacks. Comme toujours, seul l’avenir nous dira si les prévisions étaient justes mais ce dernier classement de la saison devrait être une bonne indication de la valeur actuelle des prétendants à un ticket pour la NFL.

Big Board – Top 25

DL Leonard Williams, USC

1. DL Leonard Williams, Jr, Southern California (=) HOT
Attendu au tournant, Leonard Williams a encore répondu aux attentes. Avec un temps sous les cinq secondes au 40-yard dash, une première depuis dix ans pour un joueur de son gabarit, le Trojan a fait étalage de ses qualités athlétiques. Le phénomène a reçu des éloges de la plupart des experts et de scouts NFL lors du Combine. Williams a également fait part de sa préférence pour les Oakland Raiders, qui pourraient éventuellement déménager à Los Angeles dans les prochaines années, la ville d’adoption du joueur originaire de Floride.
Comparable à : DE J.J. Watt, Houston Texans
Destinations probables : Oakland Raiders, Tennessee Titans, Jacksonville Jaguars, Tampa Bay Buccaneers

2. QB Jameis Winston, rSo, Florida State (=) HOT
Il a longtemps fait durer le suspense sur sa participation aux ateliers de lancers et Jameis Winston a finalement eu raison de ne pas s’abstenir. L’ancien lauréat du Heisman Trophy s’est montré à son avantage avec des passes très réussies la plupart du temps. Son intelligence de jeu est également plusieurs fois revenu dans les conversations et Winston semble désormais en très bonne position pour être le premier joueur appelé lors de la Draft.
Comparable à : QB Cam Newton, Carolina Panthers
Destinations probables : Tampa Bay Buccaneers, Tennessee Titans, New York Jets, St. Louis Rams, Buffalo Bills

3. QB Marcus Mariota, rJr, Oregon (=) COLD
Ses remarquables performances aux ateliers athlétiques, en particulier au 40-yd dash, ont confirmé les excellentes dispositions de Marcus Mariota dans ce secteur et le Duck s’est également montré très bon à la passe lors de ce Combine. Cependant, certains scouts auraient exprimé leur méfiance à l’égard de son potentiel. Mariota devra notamment apprendre à diriger une attaque plus classique après avoir joué dans des schémas offensifs inusités à Oregon. Certainement une aubaine pour les Philadelphia Eagles qui seraient très intéressés par ses services.
Comparable à : QB Colin Kaepernick, San Francisco 49ers
Destinations probables : Tampa Bay Buccaneers, Tennessee Titans, New York Jets, St. Louis Rams, Buffalo Bills, Philadelphia Eagles

4. WR Amari Cooper, Jr, Alabama (=) COLD
Amari Cooper n’a pas forcément déçu au Combine, même s’il n’a pas non plus impressionné, mais la valeur en hausse de ses concurrents les plus sérieux, DeVante Parker et Kevin White, pourrait lui porter préjudice. Ce dernier pourrait d’ailleurs être le premier receveur sélectionné tant il a brillé dans la plupart des ateliers. En outre, malgré des comparaisons avec Larry Fitzgerald et une production plus qu’honorable qui lui a valu le Biletnikoff Award, Amari Cooper s’est vu reprocher par les experts d’avoir rarement réussi de big plays au niveau universitaire. Malgré tout, il demeure l’un des meilleurs prospects cette année et devrait être choisi dans le top 10.
Comparable à : WR Antonio Brown, Pittsburgh Steelers
Destinations probables : Oakland Raiders, New York Jets, Cleveland Browns, New York Giants, St. Louis Rams

QB Marcus Mariota, Oregon

5. DE/OLB Dante Fowler, Jr, Florida (+6)

6. DE/OLB Vic Beasley, rSr, Clemson (+15) HOT
Sans doute le joueur qui a le plus marqué le Combine. Top performer dans tous les ateliers, du bench press avec 35 répétitions au 40-yd dash avec 4,53 secondes, Vic Beasley a beaucoup fait parler de lui. Le plus impressionnant reste sans doute le fait qu’il se soit présenté avec plusieurs kilos de muscles supplémentaires par rapport à la saison passée sans pour autant perdre ses qualités athlétiques. Certains experts estiment qu’il n’est peut être pas assez imposant pour être aligné comme defensive end dans une défense 4-3 mais sa vitesse pourrait lui permettre d’y évoluer comme outside linebacker capable de descendre rapidement en couverture. Son point fort reste cependant le pass rush.
Comparable à : OLB Bruce Irvin, Seattle Seahawks
Destinations probables : Washington Redskins, Atlanta Falcons, Chicago Bears, New Orleans Saints

7. WR Kevin White, rSr, West Virginia (+10)
8. OLB Shane Ray, rJr, Missouri (-2)
9. OT Andrus Peat, Jr, Stanford (-4)
10. WR DeVante Parker, Sr, Louisville (+10)
11. OT Ereck Flowers, Jr, Miami (FL) (-1)
12. DE/OLB Alvin Dupree, Sr, Kentucky (+4)
13. DT Malcom Brown, Jr, Texas (N)

14. DE Randy Gregory, Jr, Nebraska (-5) COLD
Randy Gregory n’a pas fait beaucoup parler de lui au Combine malgré des prestations correctes dans les différents ateliers mais la plupart de ses concurrents au poste lui font désormais beaucoup d’ombre. Bien qu’il soit toujours considéré comme l’un des pass rushers les plus athlétiques de cette cuvée, certaines interrogations demeurent, notamment sur sa capacité à défendre contre le jeu au sol.
Comparable à : OLB Aldon Smith, San Francisco 49ers
Destinations probables : Tennessee Titans, Jacksonville Jaguars, Washington Redskins, Chicago Bears, Atlanta Falcons, New York Giants

15. OT La’El Collins, Sr, Louisiana State (+3)
16. NT Danny Shelton, Sr, Washington (+8)

17. RB Todd Gurley, Jr, Georgia (-2) HOT
Todd Gurley n’a évidemment pas participé au Combine alors qu’il se remet d’une sérieuse blessure mais les conversations ont beaucoup tourné autour du phénomène de Georgia. En dépit d’une saison tronquée par les pépins physiques, Gurley est toujours considéré par les scouts comme un prospect de grande valeur, dont la comparaison avec Marshawn Lynch devient de plus en plus évidente. En outre, le Bulldog est en avance sur son programme de rééducation, ce qui devrait inciter les franchises sceptiques à s’intéresser de plus près à son cas lors de la Draft.
Comparable à : Marshawn Lynch, Seattle Seahawks
Destinations probables : Houston Texans, San Diego Chargers, Arizona Cardinals, Dallas Cowboys, Indianapolis Colts

DE Vic Beasley, Clemson

18. OT Brandon Scherff, rSr, Iowa (-10)
19. RB Melvin Gordon, rJr, Wisconsin (=)
20. CB Trae Waynes, rJr, Michigan State (+2)

21. SS Landon Collins, Jr, Alabama (-14) COLD
Au sein d’une classe de safeties au niveau très faible, Landon Collins pourrait tirer son épingle du jeu du fait qu’il est un bien meilleur prospect que ses concurrents. Par conséquent, le joueur d’Alabama a des chances d’être sélectionné assez haut par une franchise fortement désireuse de renforcer sa secondary. Certains experts estiment que Collins pourrait être aligné comme linebacker avec quelques kilos de plus, afin de palier à ses faiblesses en couverture de passe qui seraient trop exposées s’il venait à être utilisé comme safety au niveau NFL.
Comparable à : Kam Chancellor, Seattle Seahawks
Destinations probables : Washington Redskins, Chicago Bears, New York Giants, Miami Dolphins, Philadelphia Eagles, Pittsburgh Steelers

22. CB Jalen Collins, rJr, Louisiana State (N)
23. NT Jordan Phillips, rJr, Oklahoma (N)
24. ILB Erik Kendricks, rSr, UCLA (N)
25. CB Kevin Johnson, Sr, Wake Forest (N)

Les cotes en hausse

Au sein d’une classe très pauvre en quarterbacks d’élite, Brett Hundley a sans doute fait son trou à la dernière place du podium, derrière Winston et Mariota. Le Bruin a brillé par ses qualités athlétiques, ce qui pourrait lui valoir d’être choisi au second tour, bien que ses compétences pour lire le jeu et diriger une attaque NFL restent à démontrer.

Les autres noms à retenir sont ceux de Byron Jones, le cornerback phénoménal de Connecticut qui a survolé les ateliers avec un record historique au broad jump, David Johnson, le running back versatile de Northern Iowa, Jake Fisher, sans doute l’offensive tackle le plus athlétique cette année, en provenance d’Oregon, et Owamagbe Odighizuwa, le defensive end de UCLA.

Sans oublier Ali Marpet ; le lineman du programme de troisième division de Hobart a continué sur la lancée de son impressionnant Senior Bowl avec de nouveau une performance très solide devant les scouts. Il devrait être sélectionné dès le troisième tour, une belle performance pour un prospect issu d’un programme obscur.

Enfin, le cornerback Josh Shaw s’est montré en excellente forme lors du Combine, malgré avoir passé pratiquement toute la saison sur le banc pour cause de suspension. Avec l’un des meilleurs chronos au 40-yd dash chez les defensive backs et la meilleure performance au bench press, le joueur a prouvé qu’il est toujours un phénomène physique. Son gabarit et ses qualités, ainsi que sa polyvalence comme safety ou cornerback, pourraient lui valoir d’être choisi au second tour.

Les cotes en baisse

TE Maxx Williams, Minnesota

Dans l’ensemble, cette classe est très faible aux positions de tight end et safety. Ni Maxx Williams de Minnesota, le meilleur TE disponible, ni ses concurrents au poste, n’ont brillé au Combine. Kurtis Drummond, le safety de Michigan State, a également déçu et sa cote ne cesse de chuter. Jamison Crowder, le receveur de Duke, n’a pas non plus su répondre aux attentes avec des prestations décevantes dans les ateliers athlétiques pour un joueur au gabarit plutôt frêle.

Epidémie des joueurs de TCU qui sont complètement passés à côté de leurs performances. Paul Dawson, le linebacker dont la cote grimpait à tel point qu’il était projeté au premier tour avant le Combine, a raté son 40-yd dash. De même pour le safety Chris Hackett qui n’a pas su profiter du faible niveau de concurrence à son poste pour taper dans l’œil des scouts. Le Pro Day se tiendra le 27 mars pour les joueurs de TCU, qui disposeront d’une ultime chance de montrer leur niveau de forme.

Top 10 Mock Draft

Il semble désormais acté que Jameis Winston sera le premier joueur choisi à la Draft afin d’occuper le poste le plus important aux Tampa Bay Buccaneers et redonner de l’espoir au fans de la franchise floridienne, qui réclament par ailleurs la sélection du prodige de Florida State. Leonard Williams pourrait ensuite atterrir chez les Tennessee Titans, qui semblent avoir confiance en Zach Mettenberger pour au moins une saison supplémentaire, afin de former une paire redoutable avec Jurrell Casey. Ensuite, les Philadelphia Eagles pourraient être forcés de négocier avec les Jacksonville Jaguars pour sélectionner Marcus Mariota, étant donné que d’autres équipes pourraient essayer de grimper dans la Draft pour choisir le Duck. Les rumeurs font état d’un désir ardent de Chip Kelly de recruter Mariota.

Les Oakland Raiders pourraient ensuite se laisser séduire par les qualités athlétiques de Kevin White pour offrir une cible de choix à Derek Carr. Quant aux Washington Redskins, probablement à la recherche d’un linebacker si Brian Orakpo ne reste pas dans la capitale, Vic Beasley devrait leur convenir. Les New York Jets seraient fortement intéressés par les services d’Amari Cooper, à défaut de pouvoir recruter un quarterback à fort potentiel pour guider la franchise. En manque de présence au sein de sa secondary, Chicago Bears aurait ainsi l’occasion d’ajouter Landon Collins à son effectif.

QB Jameis Winston, Florida State

Dans un tel scénario, il semble très improbable que les Atlanta Falcons fassent l’impasse sur Dante Fowler, qui s’est révélé comme l’un des meilleurs pass rushers de cette classe, alors que la franchise a besoin de renfort dans le pass rush. Au grand dam des New York Giants, qui peuvent néanmoins se rabattre sur le robuste nose tackle Danny Shelton, qui a raconté que de nombreux membres du staff de Big Blue étaient présents lors de son interview au Combine avec la franchise. Pour clore le top 10, les St. Louis Rams pourraient décider de renforcer une ligne offensive désertée avec un prospect à fort potentiel, Ereck Flowers.

1. Tampa Bay Buccaneers : QB Jameis Winston, Florida State
2. Tennessee Titans : DL Leonard Williams, Southern California
3. Philadelphia Eagles (from Jaguars) : QB Marcus Mariota, Oregon
4. Oakland Raiders : WR Kevin White, West Virginia
5. Washington Redskins : OLB Vic Beasley, Clemson
6. New York Jets : WR Amari Cooper, Alabama
7. Chicago Bears : SS Landon Collins, Alabama
8. Atlanta Falcons : DE Dante Fowler, Florida
9. New York Giants : DT Danny Shelton, Washington
10. St. Louis Rams : OT Ereck Flowers, Miami (FL)

Taulier du blog USC Trojans FR pendant quelques années, Loïc Baruteu aka Bartholomeo a rejoint définitivement l'équipe de The Blue Pennant en septembre 2013 après plusieurs collaborations fructueuses.

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Kid Ink

    8 mars 2015 à 09h38

    Super article !
    La Mock Draft de fin parait 100 fois plus intelligente et logique que ce qu’on peut lire sur le site de la NFL… 🙂

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - NFL Draft