Suivez-nous sur

NFL Draft

Les Espoirs de la Draft NFL 2015 – Bowls Edition

The Blue Pennant vous présente tous les vendredis son top 25, actualisé chaque semaine, des meilleurs prospects disponibles pour la prochaine Draft NFL.

The Blue Pennant vous présente tous les vendredis son top 25, actualisé chaque semaine, des meilleurs prospects disponibles pour la prochaine Draft NFL.

La saison est finalement terminée, sur une belle surprise avec la victoire d’Ohio State. Malgré une qualification contestée à ces premiers playoffs de l’histoire du college football, les Buckeyes se sont hissés au sommet en écrasant les deux seuls programmes indiscutables, Oregon et Alabama. Si Oregon et Alabama auront perdu beaucoup de titulaires à la draft la saison prochaine, ce n’est pas le cas d’Ohio State.

Marcus Mariota, Amari Cooper et Landon Collins devraient tous les trois être sélectionnés dans le top 10, comme annoncé dès avant le début de la saison, tous trois ayant tenu leur rang en 2014. Comme chaque année, certains prospects ont complètement explosé sur le tard et se sont révélés aux yeux de tous au cours des dernières semaines. C’est le cas de Ereck Flowers ou Devin Smith, qui ont tous deux de grandes chances d’être sélectionnés dès le premier jour de la Draft. Quant à Ifo Ekpre-Olomu, sa sérieuse blessure l’a certainement éloigné du premier tour.

De nombreux joueurs ont fait le choix de rester une année supplémentaire au niveau universitaire, et ce n’est parfois pas une mauvaise décision. Si l’offensive tackle Ronnie Stanley aurait pu être sélectionné très tôt, les Spartans Connor Cook et Shilique Calhoun ont sans doute fait le bon choix en restant à Michigan State pour augmenter leur stock d’ici l’année prochaine. De même que Shawn Oakman et son coéquipier Spencer Drango, ou encore le Bulldog Leonard Floyd. Verdict en 2016 pour ces

Big Board – Top 25

DL Leonard Williams, USC

1. DE Leonard Williams, Jr, Southern California (=) HOT
Cette semaine : vs. Nebraska, W 45-42 ; 9 tackles (6 solo), 1 TFL, 1 sack
La star du Holiday Bowl, c’était lui. Pour son dernier match avec USC, Leonard Williams a été absolument monstrueux. La ligne offensive n’a jamais trouvé de solution pour le bloquer et « Big Cat » a fait subir une pression constante à l’adversaire. Malgré une pénalité pour unsportsmanlike conduct suite à sa célébration de sack, Williams a été irréprochable dans le jeu. Sa polyvalence sur la ligne en fait un prospect intéressant, capable d’apporter de la flexibilité à n’importe quelle défense en NFL. Originaire de Floride, le Trojan a pourtant fait savoir qu’il aimerait jouer pour les Oakland Raiders. Explosif, puissant, athlétique pour son gabarit, Leonard Williams devrait faire parler de lui dès la saison prochaine dans la Ligue.
Comparable à : DE J.J. Watt, Houston Texans
Destinations probables : Jacksonville Jaguars, Oakland Raiders, Tampa Bay Buccaneers, Washington Redskins

2. QB Jameis Winston, rSo, Florida State (+1) HOT
Cette semaine : vs. Oregon, L 20-59 ; 29/45 (64.4%), 348 yds, 1 TD, 1 int
Bien qu’il ait perdu la confrontation face à Marcus Mariota, Jameis Winston demeure le quarterback bâti comme un tank qui a remporté le Heisman Trophy et conduit Florida State au titre l’an dernier, comme freshman, et celui qui a permis à Florida State de garder la tête hors de l’eau toute la saison. Si la déconvenue face à Oregon a montré que les Seminoles n’étaient finalement pas l’une des équipes les plus solides du pays malgré un titre de conférence et une saison régulière sans défaite, Winston s’est montré solide à chaque sortie. En outre, il semble avoir laissé derrière lui toutes les sordides affaires qui l’ont fiché comme un joueur à risques de par son comportement.
Comparable à : QB Cam Newton, Carolina Panthers
Destinations probables : Tampa Bay Buccaneers, New York Jets, Tennessee Titans, St. Louis Rams, Cleveland Browns, Washington Redskins

3. QB Marcus Mariota, Oregon (-1) COLD
Cette semaine : vs. Florida State, W 59-20 ; 26/36 (72.2%), 338 yds, 2 TD, 1 int, 8 run, 62 yds, 1 TD
vs. Ohio State, L 20-42 ; 24/37 (64.9%), 333 yds, 2 TD, 1 int, 10 run, 39 yds

Marcus Mariota a traversé les eaux toute la saison, comme le messie qui devait apporter à Oregon son premier titre suprême, mais les vagues se sont brusquement refermées sur lui en finale nationale. Abandonné par sa défense, il a été limité en attaque par un front seven adverse efficace qui a su piéger les Ducks à leur propre jeu, dans leur système. C’est bien ce qui peut inquiéter quant à la transposition des talents de Mariota en NFL. Joueur de système, il a brillé à Oregon dans une attaque parfaitement adaptée à ses capacités. Difficile de prédire s’il en sera de même au niveau supérieur. Des quaterbacks comme Robert Griffin ou Colin Kaepernick se sont rapidement éteints dès lors que leurs adversaires ont su comment les tenir en respect. Le lauréat du Heisman Trophy semble avoir cependant conservé l’estime des experts et des scouts, suffisamment pour être toujours considéré comme le favori pour succéder à Jadeveon Clowney en tant que first pick de la Draft NFL.
Comparable à : QB Colin Kaepernick, San Francisco 49ers
Destinations probables : Tampa Bay Buccaneers, New York Jets, Tennessee Titans, St. Louis Rams, Cleveland Browns, Washington Redskins

QB Jameis Winston, Florida State

4. WR Amari Cooper, Jr, Alabama (=)
5. OT Andrus Peat, Jr, Stanford (=)
6. OLB Shane Ray, rJr, Missouri (+1)
7. SS Landon Collins, Jr, Alabama (+1)
8. OT Brandon Scherff, rSr, Iowa (+1)

9. DE Randy Gregory, Jr, Nebraska (-3) COLD
Cette semaine : vs. Southern California, L 42-45 ; 4 tackles (2 solo)
Les experts continuent de le considérer comme l’un des meilleurs joueurs de cette classe, certains l’envisageant même comme un prétendant pour le first pick. En dépit de ses capacités athlétiques naturelles qui pourraient faire de lui un bon pass rusher, Randy Gregory n’a absolument rien prouvé face à USC. Qui plus est face au left tackle Toa Lobendahn, true freshman et positionné comme LT depuis seulement quelques matches. Le Cornhusker n’a jamais été une menace pour les Trojans dans le pass rush. Faible contre le jeu de course, Gregory devra se montrer bien plus convaincant en NFL qu’il ne l’a été cette saison pour défendre le rang qu’on lui attribue.
Comparable à : OLB Aldon Smith, San Francisco 49ers
Destinations probables : Oakland Raiders, Tennessee Titans, Atlanta Falcons, Jacksonville Jaguars, New York Giants

10. OT Ereck Flower, Jr, Miami (FL) (N)

11. DE Dante Fowler, Jr, Florida (-1)
12. OLB Shaq Thompson, Jr, Washington (+6)

13. OT Cedric Ogbuehi, rSr, Texas A&M (+3)

14. CB P.J. Williams, Jr, Florida State (-3)
15. RB Todd Gurley, Jr, Georgia (+2)
16. DE Alvin Dupree, Sr, Kentucky (+7)
17. WR Kevin White, rSr, West Virginia (-3)
18. OT La’El Collins, Sr, Louisiana State (+3)
19. RB Melvin Gordon, rJr, Wisconsin (-6)
20. WR DeVante Parker, Sr, Louisville (+2)
21. OLB Vic Beasley, rSr, Clemson (-2)
22. CB Trae Waynes, rJr, Michigan State (-2)

23. WR Devin Smith, Sr, Ohio State (N) HOT
Cette semaine : vs. Alabama, W 42-35 ; 2 rec, 87 yds, 1 TD
vs. Oregon, W 42-20 ; 1 rec, 45 yds

Physique, rapide et imposant, Devin Smith s’est véritablement illustré en finale de conférence Big Ten avec trois touchdowns contre Wisconsin. Le Buckeye est une cible redoutable dans la profondeur, ce qui en fait un prospect séduisant pour la plupart des franchises à la recherche d’une cible additionnelle. Si Cooper, White et Parker semblent tout de même au-dessus, Devin Smith pourrait être sélectionné très rapidement. Le receveur a gagné plus qu’un titre national avec sa fin de saison convaincante.
Comparable à : WR Odell Beckham Jr.
Destinations probables : St. Louis Rams, Cleveland Browns, Kansas City Chiefs, Seattle Seahawks, San Francisco 49ers, New England Patriots

24. DT Danny Shelton, Sr, Washington (N)
25. WR Sammie Coates, rJr, Auburn (N)

Top 10 Mock Draft

QB Marcus Mariota, Oregon

Un peu de fun cette semaine, avec plusieurs trades pour éviter le traditionnel schéma aux premières places. Tampa Bay Buccaneers choisit Jameis Winston, qui connaît déjà bien la Floride, tandis que les Tennessee Titans décident de donner une seconde chance à Zach Mettenberger, au poste de quarterback, en échangeant leur place aux Oakland Raiders qui ont décidé de se construire une défense solide avec un nouveau jeune joueur plein de promesses, Leonard Williams. Les New York Jets sautent sur l’occasion pour monter dans la draft et choisir Marcus Mariota, tandis que les Jacksonville Jaguars avaient décidé de descendre de quelques places pour sélectionner un offensive tackle, qu’ils trouveront avec Andrus Peat.

Entre temps, les Titans ont sélectionné le pass rusher qui leur manque avec Randy Gregory et les Washington Redskins ont décidé d’apporter du solide à leur ligne offensive avec Brandon Scherff, le solide lineman capable d’évoluer comme guard ou tackle. Les Chicago Bears ne se font pas prier pour choisir le linebacker dont ils ont besoin en la personne de Shane Ray. Petite surprise avec les Atlanta Falcons qui sélectionnent Alvin Dupree, qui correspond pourtant parfaitement à leurs attentes puisqu’il peut être aligné comme defensive end ou linebacker et qu’il possède de féroces instincts de pass rusher.

Malgré la tentation Amari Cooper, en particulier avec les interrogations sur la santé de Victor Cruz, les New York Giants choisissent Landon Collins pour assurer leurs arrières, tandis que le receveur est sélectionné par les St. Louis Rams qui ont besoin d’une cible efficace en attaque.

1. Tampa Bay Buccaneers : QB Jameis Winston, Florida State
2. Oakland Raiders (from Titans) : DE Leonard Williams, Southern California
3. New York Jets (from Jaguars) : QB Marcus Mariota, Oregon
4. Tennessee Titans (from Raiders) : DE Randy Gregory, Nebraska
5. Washington Redskins : OT Brandon Scherff, Iowa
6. Jacksonville Jaguars (from Jets) : OT Andrus Peat, Stanford
7. Chicago Bears : OLB Shane Ray, Missouri
8. Atlanta Falcons : DE Alvin Dupree, Kentucky
9. New York Giants : SS Landon Collins, Alabama
10. St. Louis Rams : WR Amari Cooper, Alabama

L’ancienne gloire universitaire

par Julien Galisson

WR Victor Cruz, ex-UMass et New York Giants

WR Victor Cruz, UMass Minutemen / New York Giants

Joueur lambda en High School, Victor Cruz explose finalement en fin de carrière universitaire et est désormais reconnu comme un excellent receveur, l’un des meilleurs de la NFL quand il est en parfaite condition physique.

Elève de la Paterson Catholic High School, il ne fait pas beaucoup parler de lui avant son année senior durant laquelle il mène son équipe vers le titre de champion du New Jersey Parochial Group I avec ses 19 touchdowns (15 sur passe) en 42 réceptions.

Mais sa carrière universitaire n’est pas aussi brillante qu’elle aurait du l’être. Renvoyé deux fois chez lui pour des raisons académiques, il ne sera pas éligible avant 2007, l’année du suicide de son père. C’est alors l’heure du réveil pour le jeune Victor. Livré à lui-même, il va parfaitement se reprendre en main et réussira une carrière NCAA et des études plus que solides.

Victor Cruz quittera University of Massachusetts en tant que quatrième meilleur receveur de l’histoire du programme de football avec 131 réceptions, malgré le fait qu’il n’ai pas été titulaire une seule fois avant son année junior. Il compte aussi 11 touchdowns et presque 2 000 yards à la réception. Cruz est sélectionné dans le first-team All-Colonial Athletic Association en tant que receveur en 2008 et 2009.

Non drafté en 2010, les Giants de New York vont miser sur lui et il fera parti du roster final de 53 joueurs. Victor Cruz prendra part à 5 matchs avant de se blesser pour le restant de la saison.

Sa saison sophomore sera bien différente de son année rookie. Il va, suite aux blessures de Mario Manningham et Domenik Hixon, devenir le receveur n°1 des Giants. Il battra le record de yards à la réception en une saison de la franchise New Yorkaise (1 536 yards) et égalisera le record NFL du plus long touchdown (99 yards). Les Giants remporteront par la suite le Superbowl face aux Patriots de New England grâce à un excellent Cruz (10 réceptions, 142 yards).

Suite à une très bonne saison 2012-13, les Giants décident de prolonger leur receveur phare pour presque 46 millions de dollars sur cinq ans. Mais il sera gêné par différentes blessure le faisant manquer la fin de la saison 2013-14 et pratiquement l’ensemble de la saison 2014-15.

Victor Cruz est aussi – et surtout – connu pour célébrer quasiment tous ses touchdowns en effectuant quelques pas de salsa. Il a choisi cette célébration en honneur à sa grand-mère aujourd’hui décédée, qui lui avait appris à danser la salsa et qui adorait voir les joueurs danser pour célébrer leurs touchdowns.

Merci à Julien Galisson pour son aide précieuse cette semaine à la rédaction de cette rubrique. Aucun planning n’a été défini, mais The Blue Pennant devrait continuer d’actualiser cette rubrique d’ici la Draft, certainement après le Combine et la Free Agency.

Taulier du blog USC Trojans FR pendant quelques années, Loïc Baruteu aka Bartholomeo a rejoint définitivement l'équipe de The Blue Pennant en septembre 2013 après plusieurs collaborations fructueuses.

5 Commentaires

5 Comments

  1. Mathieu

    16 janvier 2015 à 21h16

    OT Cedric Ogbuehi ne s’est pas blessé récemment ? Tu le laisse dans le big board ? Tu ne crois pas qu’il descendra ?

    Sinon, bien fun le mock draft !

    • Loïc Baruteu

      17 janvier 2015 à 18h47

      Mince c’est un oubli de ma part, je l’avais placé là avant que sa blessure ne soit révélée.

      Je pense cependant qu’il a des chances de partir au premier tour. Il était quand même considéré comme un potentiel first pick au début de la saison, pour son gabarit et ses capacités athlétiques. Ogbuehi devrait faire un bon RT pour commencer, avec le potentiel pour être replacé comme LT par la suite.

  2. GreenDay_

    17 janvier 2015 à 14h59

    Les Rams ont plus besoin d’un Qb ou d’un OT…

    • Loïc Baruteu

      17 janvier 2015 à 18h50

      Aucun QB disponible ne mérite le 10th pick. Les Rams ont aussi besoin d’un receveur, bien que ça ne soit pas leur plus grosse nécessité, mais on ne laisse pas passer un talent comme Amari Cooper. La plupart des GMs utilisent la technique du BPA au regard de leur board.

      • GreenDay_

        17 janvier 2015 à 20h20

        Je sais pas ce que les Rams vont faire, mais ils peuvent toujours trade up pour un Qb et je vois plutôt Cooper chez les Raiders ou les Jets qui sont cruellement en manque de cibles pour leur Qb….Et puis pour les Rams, c’est bien beau d’avoir un élite Wr mais s’il y a pas de Lanceur décent, ça serait moche…=)

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - NFL Draft