Suivez-nous sur

NFL Draft

Les espoirs de la draft NFL 2013 : Semaine 11

Par Bartholomeo.
Blogger.

Comme chaque mercredi, retrouvez le classement des 10 meilleurs prospects pour la draft NFL 2013 ainsi que le top 3 des plus grands espoirs par position et un portrait d’une ancienne vedette universitaire qui fait désormais les beaux jours d’une franchise NFL.

 

Le Top 10 des meilleurs prospects

1. DT Johnathan Hankins, Ohio State (+2)
 
Cette semaine : bye.
Cette saison : 50 tackles (22 solo, 28 ast), 4 TFL, 1 sack, 1 FG blocked.

Tout va bien pour les Buckeyes et leur formidable defensive tackle Johnathan Hankins. Ohio State aurait fait un sérieux prétendant au titre national si le programme de football n’était pas banni des matches de postseason.

Comparable à : Kris Jenkins, Carolina Panthers.

Destinations possibles : Cleveland Browns, Tampa Bay Buccaneers, Carolina Panthers, Dallas Cowboys, Cincinnati Bengals, Jacksonville Jaguars, New Orleans Saints, Pittsburgh Steelers.

 
 
2. OLB Jarvis Jones, Georgia (+2)

Cette semaine : vs. Auburn 4 tackles (3 solo, 1 ast), 2 TFL, 2 sacks.
Cette saison : 56 tackles (37 solo, 19 ast), 17 TFL, 10.5 sacks, 1 INT, 2 BrUp, 5 FF.

La terreur des backfields ne s’arrête jamais. Jarvis Jones a encore été déterminant dans la victoire écrasante des Bulldogs sur Auburn avec une pression constante sur le quarterback adverse. Le linebacker s’impose comme le pass rusher le plus féroce de cette classe un peu plus chaque semaine.

Comparable à : Clay Matthews, Green Bay Packers.

Destinations possibles : New York Jets, Indianapolis Colts, Jacksonville Jaguars, Miami Dolphins, Cleveland Browns.

 
 
3. OT Luke Joeckel, Texas A&M (+2)

Cette semaine : vs. Alabama.

Certains considèrent que Luke Joeckel est le meilleur prospect de cette classe et qu’il pourrait même être choisi avec le first pick en avril prochain. En attendant le left tackle des Aggies continue de s’illustrer chaque semaine et il a encore été l’un des piliers de la victoire de Texas A&M face à l’ogre Alabama.

Comparable à : Michael Roos, Tennessee Titans.

Destinations possibles :
Philadelphia Eagles, San Diego Chargers, St. Louis Rams, Jacksonville Jaguars, Tampa Bay Buccaneers. 

 
 
4. QB Geno Smith, West Virginia (-3)
 
Cette semaine : vs. Oklahoma State 36/54 (66.7%), 364 YDS, 2 TD, 135.5 QB Rating.
Cette saison : 285/400 (71.3%), 3 041 YDS, 31 TD, 3 INT, 159.2 QB Rating.

Forcément la pitoyable défense des Moutaineers s’est encore ridiculisée face à l’excellente attaque d’Oklahoma State et Geno Smith s’est encore démené pour essayer d’accrocher une victoire qui échappe à West Virginia depuis trop longtemps maintenant. Le quarterback est redescendu sur terre malgré des prestations toujours très convaincantes et il ne fait désormais plus partie des favoris dans la course au Heisman Trophy.

Comparable à : Robert Griffin III, Washington Redskins.

Destinations possibles : Kansas City Chiefs, Oakland Raiders, Buffalo Bills, Cleveland Browns, Arizona Cardinals.

 
 
5. ILB Manti Te’o, Notre Dame (-3)

Cette semaine : vs. Boston College 5 tackles (4 solo, 1 ast), 1 INT.
Cette saison : 92 tackles (46 solo, 46 ast), 5.5 TFL, 1.5 sacks, 6 INT, 4 BrUp, 1 FR.

L’une des rares fois où Manti Te’o passe sous la barre des dix tackles mais il n’a pas eu besoin de sortir un match de titan pour que Notre Dame s’impose cette fois-ci. Une victoire est toujours bonne à prendre quand on veut jouer le titre national, surtout face à un rival. Le match face à l’attaque explosive d’USC dans deux semaines sera révélateur du véritable niveau de forme de Manti Te’o.

Comparable à :
Rey Maualuga, Cincinnati Bengals.

Destinations possibles : Chicago Bears, Cincinnati Bengals, Minnesota Vikings, Tampa Bay Buccaneers, Kansas City Chiefs. 
 

 
6. CB Dee Milliner, Alabama (+2)

Cette semaine : vs. Texas A&M 10 tackles (4 solo, 6 ast), 0.5 TFL, 1 BrUp.
Cette saison : 44 tackles (27 solo, 17 ast), 4 TFL, 1.5 sacks, 2 INT, 14 BrUp, 1 FF, 1 kick blocked.

Dee Milliner a été utilisé plutôt dans un rôle de safety que de cornerback face à Texas A&M alors qu’Alabama jouait parfois avec six defensive backs pour limiter la casse face au quarterback Johnny Manziel et il a été plus ou moins efficace. Ses statistiques de la saison le confirment comme le meilleur cornerback du pays et le capitaine de la secondary d’Alabama devrait être extrêmement courtisé à la draft.

Comparable à : Carlos Rogers, San Francisco 49ers.

Destinations possibles : Detroit Lions, San Diego Chargers, Tampa Bay Buccaneers, Tennessee Titans, Cincinnati Bengals, Denver Broncos, Indianapolis Colts.

 
 
7. DT Star Lotutelei, Utah (=)

Cette semaine : vs. Washington 2 tackles (1 solo, 1 ast), 1 TFL, 1 sack.
Cette saison : 33 tackles (21 solo, 12 ast), 9 TFL, 4 sacks, 3 BrUp, 3 FF.

Star Lotulelei a été plutôt actif face à Washington même si le reste de l’équipe n’a pas suivi et que les Utes ont encore déçu. Le jeu au sol des Huskies a notamment pu se développer sans trop de difficultés une fois que Lotulelei était bien bloqué par la ligne offensive.

Comparable à : Ryan Pickett, Green Bay Packers.

Destinations possibles : Tennessee Titans, Carolina Panthers, New Orleans Saints, Oakland Raiders, Minnesota Vikings, Cleveland Browns, Denver Broncos.

 
 
 
8. QB Matt Barkley, USC (-2)

Cette semaine : vs. Arizona State 20/33 (60.6%), 222 YDS, 3 TD, 3 INT, 128.9 QB Rating.
Cette saison : 226/349 (64.8%), 2 972 YDS, 33 TD, 13 INT, 160 QB Rating.

Le quarterback californien continue d’alterner le bon et le mauvais et reste régulier dans son irrégularité. Ses trois interceptions auraient pu coûter cher aux Trojans qui ont besoin de victoires pour s’inviter en finale de conférence Pac-12. Après un début de rencontre raté, souvent mis sous pression par l’excellente ligne défensive des Sun Devils, Matt Barkley s’est repris et a terminé la soirée avec trois touchdowns. Détenteur de la plupart des records à la passe à USC, il pourrait bien décrocher celui moins glorieux du plus grand nombre d’interceptions en carrière.

Comparable à : Drew Brees, New Orleans Saints.

Destinations possibles : Kansas City Chiefs, Oakland Raiders, Buffalo Bills, Cleveland Browns, Arizona Cardinals.

 

9. DE/OLB Damontre Moore, Texas A&M (N)

Cette semaine : vs. Alabama 5 tackles (3 solo, 2 ast), 1 TFL, 1 sack.
Cette saison : 74 tackles (51 solo, 23 ast), 20 TFL, 12.5 sacks, 2 BrUp, 1 FF, 1 kick blocked.

Ses statistiques impressionnantes reflètent bien l’intensité avec laquelle le defensive end des Aggies se lance à l’assaut des lignes offensives adverses. L’OL pourtant solide d’Alabama en a fait les frais ce week-end. Repositionné comme defensive end depuis cette saison, Damontre Moore s’est rapidement habitué à ses nouvelles fonctions et s’impose désormais comme l’un des pass rushers les plus rapides et dangereux du pays.

Comparable à : Osi Umenyiora, New York Giants.

Destinations possibles : New Orleans Saints, New York Jets, Dallas Cowboys, Miami Dolphins, Jacksonville Jaguars.

 
 
10. OT Taylor Lewan, Michigan (N)

Cette semaine : vs. Northwestern.

Cette classe possède d’excellents offensive tackles et Taylor Lewan est indiscutablement l’un des meilleures d’entre eux. Athlétique, costaud, il excelle aussi bien dans la protection de passe que pour bloquer et faire progresser le jeu au sol. Son potentiel est encore loin d’être exploité cependant et de nombreuses franchises seront sur les rangs pour l’accueillir et en faire un titulaire dès la saison prochaine.

Comparable à : Matt Kalil, Minnesota Vikings.

Destinations possibles : Philadelphia Eagles, San Diego Chargers, Tampa Bay Buccaneers, Arizona Cardinals.

 

Le Top 3 par position

Quarterbacks

1) Geno Smith, West Virginia (=)
2) Matt Barkley, Southern California (=)
3) Tyler Bray, Tennessee (=)

 
Tyler Wilson (Arkansas) continue ses prestations moyennes et Tyler Bray continue de faire briller son attaque.
 
 
Running backs

1) Eddie Lacy, Alabama (=)
2) Giovani Bernard, North Carolina (+1)
3) Stepfan Taylor, Stanford (N)

 
Stepfan Taylor a assuré la relève d’Andrew Luck comme la principale menace offensive de Stanford cette saison.
 
 
Wide receivers

1) Keenan Allen, California (+1)
2) Justin Hunter, Tennessee (+1)
3) Robert Woods, Southern California (-2)

 
Robert Woods a inscrit un touchdown refusé pour une pénalité contre l’attaque d’USC mais à part ça il a été trop peu utilisé. Keenan Allen reprend la première place, même absent pour blessure.
 
 
Tight-ends

1) Tyler Eifert, Notre Dame (=)
2) Zach Ertz, Stanford (N)
3) Jordan Reed, Florida (=)

 
Dion Sims (Michigan State) cède sa place à l’excellent TE de Stanford qui a été déterminant dans la victoire du Cardinal face à Oregon State, dans la lignée de sa saison.
 
Offensive Tackles

1) Luke Joeckel, Texas A&M (=)
2) Taylor Lewan, Michigan (=)
3) Jake Matthews, Texas A&M (N)

 
La ligne offensive de Texas A&M continue d’impressionner et d’offrir la protection nécessaire à Johnny Manziel qui éblouit les foules. D’où l’entrée de Jake Matthews dans le top 3 alors qu’il réalise une excellente saison.

Offensive Guards

1) Chance Warmack, Alabama (=)
2) Barrett Jones, Alabama (=)
3) Jonathan Cooper, North Carolina (=)

 
Félicitations à Barrett Jones qui a obtenu son diplôme (comptabilité) ! Au moins une chose à fêter pour lui après la défaite d’Alabama.

Center

1) Khaled Holmes, Southern California (=)
2) Mario Benavides, Louisville (=)
3) Braxston Cave, Notre Dame (=)

 
Les mêmes que la semaine dernière, et celle d’avant, et celle d’avant, etc.

Defensive Tackles

1) Johnathan Hankins, Ohio State (=)
2) Star Lotulelei, Utah (=)
3) John Jenkins, Georgia (=)

 
Toujours les trois mêmes.

Defensive Ends

1) Damontre Moore, Texas A&M (+2)
2) Sam Montgomery, Louisiana State (-1)
3) Bjoern Werner, Florida State (-1)

 
Bjoern Werner est rentré dans les rangs et Sam Montgomery n’a plus le même impact depuis quelques matches. A l’inverse de Damontre Moore qui demeure régulier depuis le début de la saison.

Inside Linebackers

1) Manti Te’o, Notre Dame (=)
2) Kevin Minter, LSU (=)
3) Nico Johnson, Alabama (=)

 
Pas de changement cette semaine.

Outside Linebackers

1) Jarvis Jones, Georgia (=)
2) Barkevious Mingo, LSU (=)
3) C.J. Mosley, Alabama (=)

 
Chase Thomas (Stanford) est en embuscade.

Cornerbacks

1) Dee Miliner, Alabama (=)
2) Johnthan Banks, Mississippi State (=)
3) Xavier Rhodes, Florida State (=)

 
David Amerson (North Carolina State) est toujours dans les parages et cette classe de cornerbacks s’annonce très riche.

Safeties

1) Eric Reid, LSU (=)
2) T.J. McDonald, USC (=)
3) Kenny Vaccaro, Texas (=)

 
Matt Elam (Florida) et Robert Lester (Alabama) complètent le top 5.
 

L’ancienne gloire universitaire

RB James Laurinaitis, Ohio State / St.Louis Rams

Elevé au milieu d’une famille de catcheurs professionnels, James Laurinaitis se révèle très tôt comme une future star du football bien qu’il soit également un prodige du hockey. Meilleur joueur défensif de high school de l’Etat du Minnesota en 2004, il choisit Ohio State pour jouer sous les ordres de Jim Tressel. Le linebacker apparaît dans douze rencontres en 2005 en tant que true freshman.

Titulaire à l’ouverture de la saison 2006, Laurinaitis réalise une série de matches d’anthologie et termine la saison avec 115 tackles ! Il remporte le Nagurski Award qui récompense le meilleur joueur défensif du pays et est nommé All-American à l’unanimité. Ses cinq interceptions et ses trois fumbles forced dont un recovered cette même saison contribuent à sa réputation de playmaker.

James Laurinaitis réalise l’exploit d’améliorer son total de tackles en 2007 (121), record qu’il bat encore l’année suivante (130). Le Buckeye remporte ainsi le Butkus Award en tant que meilleur linebacker du pays en 2007 et le Lott Trophy pour le joueur défensif avec le plus d’impact en 2008. Il est encore nommé All-American à l’issue de ces deux saisons, faisant de lui l’un des fleurons du college football pour la troisième année de suite. Laurinaitis est également le seul joueur à avoir remporté deux fois la récompense de Big Ten Defensive Player of the Year.

Sélectionné au second tour (35th overall) de la draft 2009 par les St. Louis Rams dont il est aujourd’hui l’un des capitaines, James Laurinaitis s’est affirmé en trois saisons comme l’un des plaqueurs les plus redoutables de la grande Ligue.

Taulier du blog USC Trojans FR pendant quelques années, Loïc Baruteu aka Bartholomeo a rejoint définitivement l'équipe de The Blue Pennant en septembre 2013 après plusieurs collaborations fructueuses.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - NFL Draft