Suivez-nous sur

Notre Dame Fighting Irish

Preview 2013 : Notre Dame Fighting Irish

Bien que l’incroyable épopée de Notre Dame en 2012, la meilleure saison des Fighting Irish en 25 ans, se soit terminée abruptement par une sévère défaite 42-14 en finale nationale contre le Crimson Tide d’Alabama, c’est une équipe tout autant talentueuse qui va débuter la saison 2013.

Certes, plusieurs playmakers en attaque (RB Theo Riddick, RB Cierre Wood, TE Tyler Eifert) et en défense (DE Kapron Lewis-Moore, LB Manti Te’o) sont partis pour la NFL mais le coeur d’une défense dominante l’an passé sera de retour cette saison. La ligne défensive est probablement la meilleure au niveau national et le secondary l’un des plus prometteurs.

Le point d’interrogation concerne le poste de quarterback. Après avoir mené les Fighting Irish au BCS Championship Game, le sophomore QB Everett Golson devait être le leader de l’attaque, ce qui avait forcé le prometteur redshirt freshman QB Gunner Kiel à être transféré à Cincinnati… seul souci : QB Everett Golson a été écarté du programme de football de Notre Dame, en mai, pour des raisons académiques et il ne sera pas éligible en 2013. Résultat : c’est l’ancien titulaire, le senior QB Tommy Rees, qui dirigera l’attaque des Fighting Irish à partir de septembre prochain.

A l’inverse de l’an passé, Notre Dame ne prendra aucun adversaire par surprise et ne bénéficiera peut-être pas du facteur chance comme ce fût le cas l’an dernier à plusieurs reprises (contre Stanford, Pittsburgh, Purdue ou BYU). L’énorme charisme de LB Manti Te’o manquera également. Cependant, ces Fighting Irish ne manquent pas de talent des deux côtés du ballon et la saison 2012 n’était peut-être qu’un avant-goût de l’éclosion d’une génération d’exception.

NOTRE DAME FIGHTING IRISH
Independent
En 2012 : 
12-1. Battu 42-14 par Alabama lors du BCS National Championship Game.
> Tout sur Notre Dame
Coach : Brian Kelly.
Coordinateur offensif : Chuck Martin.
Coordinateur défensif : Bob Diaco.
Titulaires de retour : 5 en attaque, 8 en défense, kicker.
Joueurs-clés partis : RB Cierre Wood, RB Theo Riddick, WR Robby Tomas, TE Tyler Eifert, C Braxston Cave, DE Kapron Lewis-Moore, LB Manti Te’o, S Zeke Motta, S Jamoris Slaughter.
Joueurs à suivre : QB Tommy Rees, RB George Atkinson III, RB Amir Carlisle, WR T.J. Jones, WR DaVaris Daniels, TE Troy Niklas, LT Zach Martin, NG Louis Nix, DE Stephon Tuitt, LB Prince Shembo, LB Jarrett Grace, .

Attaque : La présence d’une excellente ligne offensive et le départ de TE Tyler Eifert incitera coach Brian Kelly à conserver un système offensif basé essentiellement sur la percussion de son jeu au sol.

Malgré la perte de RB Theo Riddick et de RB Cierre Wood, le groupe de running backs ne manquera pas de profondeur. Le rapide junior RB George Atkinson III (361 yards, 5 TDs en 2012) devrait être titularisé après deux ans dans l’ombre. L’ancienne recrue de USC, le junior RB Amir Carlisle, fera ses grands débuts après un an d’inéligibilité. Le junior RB  Cam McDaniel aura aussi sa chance. Mais la sensation pourrait venir du true freshman RB Greg Bryant, le prospect #2 au pays au poste de running back en 2013.

Le jeu au sol sera d’autant plus dangereux qu’il va bénéficier d’une ligne offensive que certains considèrent comme la meilleure au niveau national. Trois titulaires de la saison dernière seront de retour à commencer par le senior LT Zach Martin (#8 du top 20 des meilleurs joueurs de ligne offensive en 2013). Les seniors LG Chris Watt et RT Christian Lombard répondront aussi présent à l’appel. Trouver un remplaçant à C Braxston Cave parti pour la NFL sera un impératif. Le junior C Nick Martin, le frère cadet de Zach Martin, a tout d’une future star. Le junior RG Connor Hanratty a été l’une des bonnes surprises des spring practices.

La suspension de QB Everett Golson a relancé la carrière du senior QB Tommy Rees (2871 yards à la passe, 20 TDs et 14 INTs en 2011) dont le grand nombre de perte de ballon avait gâché la saison 2011. Il aura pour impératif de protéger le ballon, sans prendre de risques inutiles, ce qu’avait magistralement réussi à faire Golson l’an passé. Le quarterback « dual-threat » QB Andrew Hendrix pourrait aussi être amené à participer à certains jeux du playbook. Si le retour de QB Tommy Rees ne se passait pas bien, coach Brian Kelly pourrait alors être tenté de lancer dans le grand bain le prometteur true freshman QB Malik Zaire.

Le groupe de receveurs sera mené par le sous-estimé senior WR T.J. Jones (50 réceptions, 649 yards, 4 TDs en 2012) et la future vedette, le junior WR DaVaris Daniels (31 réceptions, 490 yards en 2012). Le poste de « slot receiver » occupé l’an dernier par RB Robby Toma, pourrait être assigné au sophomore WR C.J. Prosise ou au senior WR Daniel Smith (7 réceptions, 47 yards en 2012). On gardera un oeil averti sur le freshman WR Corey Robinson, fils de l’ancienne star NBA, David Robinson.

La perte de TE Tyler Eifert, souvent la bouée de sauvetage des Fighting Irish lors des deux dernières saisons, sera couteuse. L’ancien linebacker repositionné au poste de tight-end, le junior TE Troy Niklas, devrait lui succéder.

DE Stephon Tuitt, Notre Dame

Défense : Perdre les leaders LB Manti Te’o et DE Kapron Lewis-Moore aurait dû être insurmontable pour la 2ème meilleure défense au pays en 2012 mais la profondeur de l’effectif et la qualité des recrues des dernières années permettront aux Fighting Irish de conserver un excellent niveau sur le plan défensif. La capacité du coordinateur défensif Bob Diaco de motiver ses troupes est également garant de la réussite de Notre Dame en 2013.

La ligne défensive est probablement la plus dominante et intimidante au niveau national. Le senior NG Louis Nix III (50 plaquages, 8 pour perte, 2 sacks en 2012) et le junior DE Stephon Tuitt (45 plaquages, 11 pour perte, 11 sacks en 2012) sont de futurs choix de 1er tour de la draft NFL 2014 et le sophomore DE Sheldon Day (23 plaquages, 2 sacks en 2012) a impressionné sur chaque présence qu’il a eu sur le terrain l’an passé. DE Tony Springmann, DE Jarron Jones et NG Kona Schwenke seraient titularisés dans la plupart des autres programmes FBS.

Remplacer le coeur et l’âme de Notre Dame l’an dernier, LB Manti Te’o, sera la responsabilité du junior LB Jarrett Grace. Ce dernier n’a pas encore pu montrer l’étendue de son talent au plus haut niveau mais de nombreux experts le considèrent comme plus athlétique que son illustre prédécesseur. Il sera associé au senior LB Dan Fox (63 plaquages en 2012) au poste d’inside linebacker. Comme la saison dernière, le seniors LB Prince Shembo (51 plaquages, 8 sacks en 2012) et LB Danny Spond (39 plaquages en 2012) feront parler leur vitesse et leur explosivité sur le pass-rush en attendant l’éclosion du phénoménal true freshman OLB Jaylon Smith, le prospect #2 au pays en 2013.

Le secondary sera quasiment inchangé par rapport à l’an passé. S Zeke Motta sera remplacé par l’un des prometteurs sophomores SS Elijah Shumate ou SS Nicky Baratti. L’excellent duo de cornerbacks, CB Bennett Jackson (65 plaquages, 4 INTs en 2012) et CB KeiVerae Russell (2 INTs en 2012), révélations de la saison passée, sera de retour. Le poste de free safety titulaire se jouera entre le junior FS Matthias Farley (49 plaquages, 1 INT en 2012) et FS Austin Collinsworth, le fils du commentateur télévisé Chris Collinsworth (NFL Thursday Night Football).

Equipes spéciales : Ce secteur de jeu a été l’une des faiblesses des Fighting Irish l’an dernier. Coach Brian Kelly s’est engagé à améliorer les choses durant l’offseason. Le junior K Kyle Brindza (23/31 FG en 2012) devrait occuper le poste de kicker et de punter. Sur les retours de coup de pied, Notre Dame a perdu WR Devonte Neal, transféré à Arizona. RB Amir Carlisle et RB George Atkinson III devraient se partager le travail sur les retours de punt et de kickoff.

Conclusion : Les Fighting Irish pourront compter sur le retour d’un grand nombre de piliers qui les ont emmené en finale nationale l’an dernier et malgré le départ de LB Manti Te’o, Notre Dame conservera l’une des meilleurs défenses au pays en 2013. Certes, la suspension de QB Everett Golson pour toute la saison prive l’attaque d’un excellent élément mais le danger devait de toute façon venir du jeu au sol. Si QB Tommy Rees parvient à diriger l’attaque sans forcer ses passes, le secteur offensif pourrait être meilleur que la saison passée. Comme l’année dernière, le calendrier ne sera pas tendre avec les Fighting Irish. Dès la semaine 2, ils se déplaceront « under the lights » chez les Wolverines de Michigan avant d’affronter Michigan State, Oklahoma, Arizona State, USC, BYU et Stanford. Rééditer l’exploit de terminer invaincu, comme en 2012, parait quasi-impossible mais l’Histoire de Notre Dame est remplie de ces moments héroïques qui font des Fighting Irish l’un des programmes les plus victorieux de l’histoire du College Football. Atteindre le plateau des 10 victoires et une participation au Sugar Bowl seraient déjà une saison réussie.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Notre Dame Fighting Irish