Suivez-nous sur

Bowls

Las Vegas Bowl 2015 : Utah 35, Brigham Young 28

Profitant d’un premier quart-temps catastrophique des Cougars de Brigham Young, les Utes de #22 Utah remportent le Las Vegas Bowl 2015 sur le score de 35-28 non sans s’être fait une grosse frayeur en fin de rencontre.

Profitant d’un premier quart-temps catastrophique des Cougars de Brigham Young, les Utes de #22 Utah remportent le Las Vegas Bowl 2015 sur le score de 35-28 non sans s’être fait une énorme frayeur en fin de rencontre.

CB Tevin Carter, Utah

Le sort de ce match se sera donc scellé dans les 11 premières minutes : 5 possessions pour les Cougars de BYU (9-4), 5 turnovers convertis par… 5 TDs des Utes de #22 Utah (10-3) ! Irréel. Le score était de 35-0 après à peine plus de 10 minutes.

Trois interceptions dont deux pour un TD et l’autre remontée sur la ligne de 1 yard ainsi que deux fumbles. Voilà le bilan épouvantable de l’attaque de Brigham Young sur leurs 5 premières possessions.

Pourtant, menés de 35 points, les Cougars n’ont rien lâché et ils ont même été tout près de réussir un improbable comeback lorsque QB Tanner Mangum (25/56, 315 yards, 2 TD, 3 INTs) inscrit un TD au sol de 4 yards qui ramenait alors les Cougars à 7 points des Utes à 3:23 du terme de la rencontre.

Les Utes parvinrent à conserver le ballon jusqu’à la fin du match pour remporter la Holy War entre ces deux rivaux qui ne s’étaient jamais affrontés dans l’Histoire hors de l’État d’Utah.

Pour ce dernier match de coach Bronco Mendenhall à la tête des Cougars avant son départ pour Virginia, les Cougars se devaient de réagir après ce début de match apocalyptique. C’est ce qu’ils parvinrent à faire en réduisant le score à 35-7 peu avant la mi-temps sur une réception de DL Remington Peck et en ajoutant 21 points dans les 30 dernières minutes grâce à un QB Tanner Mangum retrouvé.

Du côté des Utes, on a frôlé la correctionnel. Si dominateurs en début de rencontre, les Utes ont été incapables de produire quoi que ce soit après leur 5ème TD du 1er quart-temps. A l’exception d’une possession peu avant la mi-temps, tous leurs drives se sont terminés par un punt ou par des turnovers-on-downs.

Mais lorsque les Cougars devinrent menaçant en toute fin de match, l’attaque d’Utah retrouva suffisamment d’énergie pour réussir un dernier drive décisif.

La rédaction est composée de passionnés qui vous informent quotidiennement sur l'actualité du College Football et qui vous proposent des analyses et des points de vue originaux sur le 2ème sport le plus médiatisé aux Etats-Unis.

3 Commentaires

3 Comments

  1. louvressac

    20 décembre 2015 à 09h52

    tanner m’a tuer ! épouvantable….même dans mes pires cauchemars une telle accumulation de bévues,de fausses queues et de catastrophes dans un espace temps aussi réduit ne semble pas être du domaine du possible ! c’est le jour du soleil noir pour paraphraser le premier tôme des aventures de XIII…pfffff,quand je pense qu’après 1 quart temps on a deux fois plus de yards qu’eux et qu’on est mené 35-0 .Même un scénariste holywoodien n’ariverait pas a rendre crédible une histoire comme ça…en plus ça arrive contre la seule équipe contre qui ça NE PEUT pas arriver…pfffff dégouté !

  2. pep

    20 décembre 2015 à 13h52

    Sur le dernier TD de BYU, c’est plus que limlite. Sur le ralenti, j’ai vraiment l’impression que le ballon n’a pas franchi la ligne…

  3. DOWN

    22 décembre 2015 à 13h00

    LE QB des Cougars a fait un début de match vraiment fabuleux…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Bowls