Suivez-nous sur

College Football Report

College Football Report – Semaine 11

College Football Report – Semaine 11

The College Football Report is presented by The Southern University Fabulous Dancing Dolls. Period.

Une édition un peu spéciale cette semaine, puisque vous retrouverez le Landscape, bien entendu, mais que le Billboard sera exclusivement consacré à l’élection de la cheerleader de l’année. Et que contrairement à l’habitude, on commencera le classement par le numéro 25, and so on.

En effet, madame Verchain m’emmenant en weekend, je n’avais que le dimanche après midi pour vous abreuver de bêtises. Donc, il fallait faire un choix… Dans une logique d’apaisement conjugal, j’ai trouvé un dérivatif.

Le #NotImpressed est une page d’histoire. Retour sur la saison la plus folle du college football : 2007.

Ainsi parlait Verchain

Verchain pense. Alors Verchain parle. C’est son côté Rain Man.

Feel free to insult me in the comments section.

#NotImpressed

2007. L’année de la sortie du premier iPhone. L’année où Paris Hilton est allée en prison. Celle où Sarko a remporté la présidentielle en France. Le Dow Jones passait pour la première fois les 14 000 points. Tout allait bien encore. Ou presque. Les Etats Unis étaient enlisés en Irak et en Afghanistan…

Et ce fut l’année la plus folle de l’histoire du College Football. Bizarrement, votre Verchain préféré, mesdames, était venu au College Football au début de cette année là. Au tout début de janvier, alors que la plupart de ses contemporains se remettaient douloureusement d’avoir festoyé la veille d’huîtres, de saumon ou d’autres joyeusetés, Verchain découvrait via Internet, au petit matin, alors qu’il cherchait je ne sais plus quoi au sujet de je ne sais plus quelle équipe de NFL, une vidéo (je ne l’ai pas retrouvée) qui présentait ça :

Louisiana State, avec à sa tête Les Miles, remportait le BCS Championship. Les Tigers s’étaient qualifiés alors qu’ils avaient perdu deux matchs. Les deux… En triple prolongation… Une année de folie. Comme quoi, ça ne tient pas à grand chose, de se mettre à s’intéresser à un sport… Voir Dan Marino balancer une passe incroyable à Irving Fryar un après-midi d’octobre dans un internat ou trouver une vidéo sautillante de Boise State…

En ouverture de la saison, Michigan, favori pour beaucoup au titre de la Big Ten et au BCS Championship, perdait contre Appalachian State, alors en FCS.

Ce fut l’année la plus délirante du Top 25 de l’AP.

Avec notamment La Malédiction du Numéro 2.

De 2013 à 2016, soit 4 saisons au total, 10 équipes classées numéro 1 ou numéro 2 dans l’AP Poll ont perdu un match en saison régulière.

En 2007, en seulement 56 jours, 11 équipes classées numéro 1 ou numéro 2 au moment du coup d’envoi ont perdu un match.

Le 6 octobre, USC, classée #2, après avoir été #1 en présaison, perd contre le Stanford de Jim Harbaugh. Les Trojans étaient donnés favoris à Vegas par un écart de 39 points.

Le 13 octobre, #1 LSU perd en triple prolongation contre Kentucky.

Le même jour, #2 Cal perd contre Oregon State.

Le 18 octobre, #2 South Florida (oui, les Bulls…), perd contre Rutgers.

Le 3 novembre, #2 Boston College (oui, les Eagles…), perd contre Florida State, non classée (FSU verra cette victoire effacée suite à une décision de la NCAA suite à une procédure disciplinaire pour fraude académique, ce qui lui coûta également la suspension de 25 joueurs pour le Music City Bowl cette même année).

Le 10 novembre, #1 Ohio State perd contre Illinois, alors que les Buckeyes étaient favoris de 15.5 points selon Vegas. Oui, Illinois. Avec Ron Zook. Les deux seules équipes invaincues du pays sont alors Hawaii et Kansas.

Le 15 novembre, #2 Oregon perd contre Arizona.

Le 23 novembre, les Tigers de #1 LSU perdent… en triple prolongation contre Arkansas, non classée. Houston Nutt, le coach des Razorbacks, quitte Arkansas trois jours plus tard pour prendre le poste de head coach à Ole Miss.

Le même jour, #2 Kansas (Kansas!!!) perd à la maison contre Missouri.

Le 1er décembre, #1 Missouri perd en finale de la Big 12 contre Oklahoma, dans les grandes largeurs.

Le même jour, #2 West Virginia perd contre Pittsburgh au cours du Backyard Brawl. Les Mountaineers étaient données favoris par Vegas de 28 points. Ni Mizzou, ni West Virginia ne joueront le BCS Championship.

Dans cette année totalement délirante, à vous en faire perdre votre connaissance supposée du football, on note aussi :

L’équipe #3 a perdu trois fois alors qu’elle était favorite. Les trois fois, c’était Oklahoma qui occupait cette place de 3.

L’équipe #4 n’a perdu qu’une seule fois. Florida, donnée favorite de 17.5 points perd contre Auburn.

L’équipe #5 a été victime de 4 upsets. Le plus gros, bien sur, Michigan contre Appalachian en ouverture.

Les équipes de #6 à #25 ont TOUTES perdu un match contre une équipe non classée au moment de la rencontre.

Miami, Notre Dame et Nebraska, soit les superpuissances des années 70 à 90, finirent la saison non classées avec un pourcentage de victoires cumulé de 36%…

Et bien sur, le championnat BCS a débouché sur la victoire de LSU contre Ohio State, les Tigers explosant la défense des Buckeyes. LSU est le premier champion depuis 1960 (il n’y avait pas de championnat officiel alors) avec deux défaites au compteur. Encore une fois, LSU a perdu ses deux matchs en triple prolongation…

Entre temps, Alabama, avec Nick Saban, avait perdu contre Louisiana Monroe. Oui. Louisiana Monroe.

 

Saban venait d’arriver à Tuscaloosa. On a réconté un temps que ce devait être Rich Rodriguez qui devait prendre les commandes d’Alabama, mais que sa femme aurait refusé d’aller à Tuscaloosa…

Parmi les autres mouvements de coaches de cette année là, notons l’arrivée d’un certain Jim Harbaugh à Stanford. Celle de Mark Dantonio à Michigan State (où sévissait un certain John L Smith, connu ici comme ‘John El’, sucesseur de Bobby Petrino en cours de saison à Arkansas suite au fameux accident de moto de l’actuel coach de Louisville…), en provenance de Cincinnati où Brian Kelly prenait les rênes, en provenance de Central Michigan. Les Chippewas donnaient alors le poste à un certain Butch Jones. Bizarrement, Butch Jones succéda à Kelly quelques années plus tard à Cincy. Tremblez, fans de Notre Dame…

Ah, et Tennessee engageait l’impayable Derek Dooley.

Et l’impayable Howard Schnellenberger, le type qui avait donné à Miami son premier titre national en 1983 remportait un nouveau titre… Celui de la Sun Belt…

Dennis Franchione, à Texas A&M, publiait une lettre hebdomadaire à l’adresse des boosters pour leur donner son depth chart. Il se faisait payer pour ça par ces mêmes personnes.

On l’a déjà dit cette année, mais 2007, c’était aussi ça :

Et on a oublié celle là :

Bref, une saison de malade, on pourrait écrire un livre. C’est sans doute déjà fait…

N’oubliez pas que cette année là, ce fut l’année de l’upset. On terminera avec la liste de tous les upsets de 2007…

Date

Winner

Score

Loser

Score

Sep. 1

Appalachian State (FCS)

34

No. 5 Michigan

32

Sep. 3

Clemson

24

No. 19 Florida State

18

Sep. 8

South Carolina

16

No. 11 Georgia

12

Sep. 8

USF

26

No. 17 Auburn

23

Sep. 8

Washington

24

No. 22 Boise State

10

Sep. 15

Kentucky

40

No. 9 Louisville

34

Sep. 15

Utah

44

No. 11 UCLA

6

Sep. 15

No. 21 Boston College

24

No. 15 Georgia Tech

10

Sep. 15

Alabama

41

No. 16 Arkansas

38

Sep. 20

Miami

34

No. 20 Texas A&M

17

Sep. 22

Michigan

14

No. 10 Penn State

9

Sep. 22

No. 22 Georgia

26

No. 16 Alabama

23

Sep. 22

Syracuse

38

No. 18 Louisville

35

Sep. 28

No. 18 USF

21

No. 5 West Virginia

13

Sep. 29

Colorado

27

No. 3 Oklahoma

24

Sep. 29

Auburn

20

No. 4 Florida

17

Sep. 29

Kansas State

41

No. 7 Texas

21

Sep. 29

Maryland

34

No. 10 Rutgers

24

Sep. 29

No. 6 Cal

31

No. 11 Oregon

24

Sep. 29

Georgia Tech

13

No. 13 Clemson

3

Sep. 29

Illinois

27

No. 21 Penn State

20

Sep. 29

Florida State

21

No. 22 Alabama

14

Oct. 4

No. 11 South Carolina

38

No. 8 Kentucky

23

Oct. 6

Stanford

24

No. 2 USC

23

Oct. 6

Illinois

31

No. 5 Wisconsin

26

Oct. 6

Tennessee

35

No. 12 Georgia

14

Oct. 6

No. 20 Cincinnati

28

No. 21 Rutgers

23

Oct. 6

Kansas

30

No. 24 Kansas State

24

Oct. 11

Wake Forest

24

No. 21 Florida State

21

Oct. 13

No. 17 Kentucky

43

No. 1 LSU

37

Oct. 13

Oregon State

31

No. 2 Cal

28

Oct. 13

Louisville

28

No. 15 Cincinnati

24

Oct. 13

Iowa

10

No. 18 Illinois

6

Oct. 13

Penn State

38

No. 19 Wisconsin

7

Oct. 18

Rutgers

30

No. 2 USF

27

Oct. 20

Vanderbilt

17

No. 6 South Carolina

6

Oct. 20

No. 14 Florida

45

No. 8 Kentucky

37

Oct. 20

UCLA

30

No. 10 Cal

21

Oct. 20

Alabama

41

No. 20 Tennessee

17

Oct. 20

Pitt

24

No. 23 Cincinnati

17

Oct. 20

Oklahoma State

41

No. 25 Kansas State

39

Oct. 27

No. 20 Georgia

42

No. 9 Florida

30

Oct. 27

UConn

22

No. 11 USF

15

Oct. 27

Mississippi State

31

No. 14 Kentucky

14

Oct. 27

Tennessee

27

No. 15 South Carolina

24

Oct. 27

North Carolina

29

No. 21 Virginia

24

Nov. 3

Florida State

27

No. 2 Boston College

17

Nov. 3

Cincinnati

38

No. 20 USF

33

Nov. 3

Virginia

17

No. 21 Wake Forest

16

Nov. 3

Arkansas

48

No. 23 South Carolina

36

Nov. 10

Illinois

28

No. 1 Ohio State

21

Nov. 10

Maryland

42

No. 8 Boston College

35

Nov. 10

Wisconsin

37

No. 13 Michigan

21

Nov. 10

Cincinnati

27

No. 16 UConn

3

Nov. 10

Mississippi State

17

No. 21 Alabama

12

Nov. 15

Arizona

34

No. 2 Oregon

24

Nov. 17

Texas Tech

34

No. 3 Oklahoma

27

Nov. 17

No. 18 Boston College

20

No. 15 Clemson

17

Nov. 22

No. 11 USC

44

No. 7 Arizona State

24

Nov. 23

Arkansas

50

No. 1 LSU

48

Nov. 23

Texas A&M

38

No. 13 Texas

30

Nov. 24

No. 3 Missouri

36

No. 2 Kansas

28

Nov. 24

UCLA

16

No. 9 Oregon

0

Dec. 1

No. 9 Oklahoma

38

No. 1 Missouri

17

Dec. 1

Pitt

13

No. 2 West Virginia

9

Dec. 1

Oregon State

38

No. 18 Oregon

31

Dec. 23

East Carolina

41

No. 24 Boise State

38

Dec. 27

No. 17 Texas

52

No. 12 Arizona State

34

Dec. 31

No. 22 Auburn

23

No. 15 Clemson

20

Dec. 31

Oregon

56

No. 23 USF

21

Jan. 1

Michigan

41

No. 9 Florida

35

Jan. 1

Texas Tech

31

No. 21 Virginia

28

Jan. 2

No. 11 West Virginia

48

No. 3 Oklahoma

28

Jan. 3

No. 8 Kansas

24

No. 5 Virginia Tech

21

Jan. 7

No. 2 LSU

38

No. 1 Ohio State

24

Et le résumé de la saison en vidéo :

Quickies*

*parce qu’un petit coup vite fait, c’est bon pour la santé

  • Quelle belle semaine. Qui aura rétabli, peut-être, dans les yeux du CFPSC un peu de la vérité dont ils semblaient totalement distanciés. Jamais, CFPSC, vous n’auriez du ne pas classer ‘Bama en 1. Ja-mais.

  • Une belle semaine où on attribue des trophées moisis, comme la Golden Boot etc… Mais surtout la turnover plank pour Kennesaw State. On voit la différence de moyen, à Miami ils ont une turnover chain.

  • MACtion :

College Football Landscape

Comme chaque année à partir de la semaine 10, retour sur les forces en présence dans chaque conférence, avec le prono à la fin…

SouthEastern Conference

Situation :

La fessée reçue dans les Plains contre Auburn n’y changera rien, Georgia est championne de l’Est depuis la semaine dernière.

Cupcake Week pour la SEC la semaine prochaine avant la finale de l’Ouest, entre Auburn (définitivement la meilleure équipe du college football à deux défaites) et Alabama.

Une victoire des Tigers contre Nick Saban (qui foutra sans doute une rouste à ses joueurs pour avoir laissé Mississippi State s’accrocher trop longtemps à leurs basques cette semaine), et Auburn sera championne.

De quoi foutre le souk dans le classement final du CFPSC, je dis ça… Pour rappel, aucune équipe à deux défaites n’a disputé le playoff depuis sa création.

Game to Watch :

25 novembre : Alabama at Auburn – Iron Bowl.

Bowl Eligble (8) :

Georgia, South Carolina, Kentucky, Alabama, Auburn, Mississippi State, LSU, Texas A&M.

Forecast :

A moins d’un truc improbable (comme une défaite de Georgia à Auburn… Wait…), on devrait retrouver ‘Bama à Atlanta contre les presque locaux d’Athens. Roll Tide.

Atlantic Coast Conference

Situation :

This is it. Grâce aux défaites conjuguées des deux facs de Virginie ce weekend, Miami ira en finale pour représenter la Coastal.

Clemson est qualifiée pour la finale de son côté, grâce à une victoire un peu moins facile que le score ne le laisse à penser face à Florida State.

Games to Watch :

On attendra la finale, les dernières semaines n’ont plus d’intérêt.

Bowl Eligble (7) :

Miami, Virginia Tech, Virginia, Clemson, North Carolina State, Wake Forest, Louisville.

Forecast :

Big Ten

Situation :

Le bordel dénoncé la semaine passée vient quasiment de s’éteindre.

Sans grande surprise, Wisconsin remporte l’Ouest.

Pour l’Est, Ohio State est dans le fauteuil et assez bien installé. Les Illini seront en visite la semaine prochaine au Horse Shoe, une formalité. Il restera un dernier match contre That Team Up North à gagner en dernière semaine à la Big House.

Mais Michigan a toujours, incroyablement, son destin en main, ou celui de la conférence. Il faudra gagner à Wisconsin dès la semaine prochaine, puis battre Ohio State à la maison pour finir avec une fiche de 7-2. Comme les Buckeyes. Comme probablement les Nittany Lions. Comme probablement les Spartans.

Si ce scénario catastrophe venait à se matérialiser, on pourrait descendre jusqu’au sixième tiebreaker qui revient à comparer les records des adversaires des équipes à égalité issues de la division ouest. Bref, pour l’instant, c’est encore assez opaque.

Si Michigan perd à Wisconsin la semaine prochaine, Ohio State sera assurée de remporter la division en battant Illinois, au bénéfice de ses victoires contre Penn State et Michigan State.

Games to Watch :

18 novembre : Michigan at Wisconsin

25 novembre : Ohio State at Michigan (ou pas)

Bowl Eligble (7) :

Michigan State, Ohio State, Michigan, Penn State, Wisconsin, Northwestern, Iowa, .

Forecast :

Wisconsin – Ohio State : Bucky champion, pour priver sans doute la Big 10 de playoff…

Pac 12

Situation :

Au Sud, USC est championne, en ayant l’avantage quoi qu’il arrive sur les deux facs de l’Arizona.

Au Nord, Washington et Dani McGinns ont perdu à Stanford, chez les nerds. Ce qui fout le doute quant au devenir de la division.

Il reste un match à Stanford contre Cal. Une victoire installerait le Cardinal avec 7 victoires, l’avantage sur les Huskies, et un désavantage contre Wazzu.

Il reste à Wazzu un seul match, en dernière semaine, l’Apple Cup contre U-Dub (et Dani). Une victoire envoie les hommes du Pirate en finale de conférence.

Pour Washington, s’il n’y a pas d’exploit de Cal la semaine prochaine, c’est foutu, quel que soit le résultat de l’Apple Cup. En effet, deux victoires mettraient les Huskies au même record que Stanford qui a donc l’avantage sur Dani (alors qu’il n’y a que des moches, à Stanford).

Plus on avance, plus je me dis que c’est possible de voir le football le plus moche de la terre, celui du Cardinal, remporter la division.

Games to Watch :

25 novembre : Apple Cup : Wazzu at U Dub

Bowl Eligble (5) :

Washington, Washington State, Stanford, USC, Arizona, .

Forecast :

USC… Contre Stanford.

Big XII

Situation :

Que savons nous de plus que la semaine dernière ?

Oklahoma, qui a battu TCU après Oklahoma State, et ne compte qu’une défaite contre Iowa State, tient fermement la barre et devrait finir en tête, compte tenu de son calendrier abordable, et des victoires contre ses poursuivants immédiats.

Derrière, c’est plus ouvert, même si ça se résumera sans doute en une lutte à distance entre TCU (qui a Texas Tech et Baylor) et Oklahoma State (Kansas State et Kansas).

Si TCU gagne ses deux matchs, les Horned Frogs retrouveront les Sooners, avec tout pour mettre en place le scénario catastrophe d’un champion à deux défaites en cas de victoire des hommes de Fort Worth.

West Virginia peut encore prétendre, en gagnant ses deux derniers matchs (dont le dernier à Oklahoma…), en comptant sur une défaire de TCU et Oklahoma State au passage. Bon courage, Mountaineers.

Games to Watch :

25 novembre : West Virginia at Oklahoma. Maybe.

Bowl Eligble (5) :

Oklahoma, TCU, Oklahoma State, West Virginia, Iowa State

Forecast :

Oklahoma – TCU, épisode 2 en finale. Oklahoma championne.

American Athletic Conference

Situation :

A l’Est : si South Florida bat Tulsa la semaine prochaine, les Bulls s’offriront une finale contre UCF. Les Knights sont solidement installés à la première place.

À l’Ouest : si Memphis bat SMU la semaine prochaine ou ECU en dernière semaine, les Tigers s’offriront une place en finale. Houston a une micro-chance, qui nécessiterait deux victoires pour les Cougars (dont la dernière journée contre Navy) et deux défaites des Tigers. Mwouais…

Games to Watch :

24 novembre : South Florida à UCF

Bowl Eligble (6) :

Memphis, Houston, SMU, UCF, South Florida, Navy

Forecast :

Une finale UCF – Memphis, avec le même résultat qu’en saison régulière, soit une victoire des Knights, au record immaculé (dans un coin sombre).

Mountain West Conference

Situation :

Boise ne veut pas mourir. Les Broncos ont sorti le comeback de la semaine pour disposer en prolongation de Colorado State, éliminant du même coup les Rams.

Il reste à Boise à recevoir Air Force et à aller à Fresno State.

Derrière, les Cowboys du Wyoming, avec une seule défaite en conférence contre Boise, recevront Fresno State et iront à San Jose State.

Une seule victoire des Broncos leur donnerait la division.

Dans la division West, Fresno vient de battre Hawaii et doit donc rencontrer dans les deux prochaines semaines les deux équipes de tête de la division Mountain. Deux défaites condamneraient les Bulldogs. Une victoire leur assurerait le titre, puisqu’ils ont battu San Diego State, dernier poursuivant à avoir une chance (et un calendrier plus facile).

Games to Watch :

18 novembre : Fresno State à Wyoming

25 novembre : Boise State à Fresno State

Bowl Eligble (5) :

Boise State, Wyoming, Colorado State, Fresno State, San Diego State.

Forecast :

Boise State vainqueur de Fresno State.

Conference USA

Situation :

Dans la division Ouest, North Texas ira en finale. Il ne reste qu’un match à Rice à disputer en conférence, et le Mean Green a battu UAB, sa poursuivante.

Dans la division Est, la contre-performance de Florida International met quasiment un terme au supense. Certes, les Golden Panthers retrouveront The FAU la semaine prochaine, mais ils devront battre les Owls puis Western Kentucky en espérant que les Owls perdent à Charlotte, qui n’a gagné qu’un match cette saison, en dernière semaine.

Bref, la mission de Lane Kiffin est quasiment accomplie.

Games to Watch :

18 novembre : Florida International à Florida Atlantic

Bowl Eligble (6) :

FAU, FIU, Marshall, North Texas, UAB, Southern Mississippi.

Forecast :

Lane Atlantic – North Texas. Logiquement, le titre pour l’équipe de ma piñata préférée…

Mid American Conference

Situation :

La MAC devient totalement folle. Après qu’Akron soit allée perdre face à Miami of Ohio, Toledo est tombée face à Ohio, dans ce qu’on pressentait comme le prequel de la finale de conférence.

Ça ne change pas totalement la situation… Toledo a toujours l’avantage d’avoir battu ses poursuivantes directes. Elle conserve donc un deuxième joker sur les deux matchs qui restent, et avec Bowling Green au programme, ça devrait le faire, une victoire suffisant aux Fusées pour les propulser en orbite.

Dans la division Est, également, tout pourrait se jouer mardi prochain entre Ohio et Akron. Si Ohio gagne, le titre est aux Bobcats. Si les Zips gagnent, il leur faudra ensuite battre Kent State, ce qui semble aussi facile que de battre Miami of Ohio au papier. Bref, restons prudents…

Games to Watch :

14 novembre : Ohio at Akron

Bowl Eligble (5) :

Toledo, Northern Illinois, Ohio, Central Michigan, Western Michigan

Forecast :

Toledo – Ohio, j’y crois encore pour les Rockets.

Sun Belt

Situation :

On aura peut-être une finale qui ne veut pas dire son nom entre Troy et Arkansas State, même si les Red Wolves viennent de perdre contre South Alabama, qui avait aussi battu Troy auparavant… Appalachian et Georgia State se croisent la semaine prochaine pour un match quasi-éliminatoire.

Games to Watch :

25 novembre : Appalachian State at Georgia State .

Bowl Eligble (3) :

Troy, Georgia State, Appalachian State.

Forecast :

Arkansas State. Ou Appalachian State. Ou Troy. Ou Georgia State. On ne saura vraiment que le 2 décembre, ou presque…

Indépendants

Situation :

Je vous ai dit que Notre Dame avait perdu à Miami ? Oui ? ah…

Army enchaîne deux saisons à 8 victoires ou plus pour la première fois depuis 32 ans (84-85).

Games to Watch :

Notre Dame doit encore se déplacer à Stanford (25/11), après s’être faite démolir la rondelle à Miami ce samedi. La perspective d’un playoff s’éloigne…

Bowl Eligble (2) :

Notre Dame, Army.

Bowling

Il y a 59 équipes éligibles à des Bowls à ce jour. Il reste donc 21 places à prendre pour les 40 bowls (dont 38 qui ne servent à rien) au programme cette année.

New Year’s Six Preview

Les matchs qui comptent :

Sugar Bowl : Alabama (1) – Wisconsin (4)
Rose Bowl : Miami (2) – Oklahoma (3)

Du grand n’importe quoi. Sérieusement. En l’état actuel des choses, on pourrait avoir quatre champions invaincus ou avec une seule défaite (Alabama ou Georgia en SEC, Miami ou Clemson en ACC, Oklahoma en Big 12, Wisconsin en BigTen). Ou avoir quatre champions avec deux défaites au moins au compteur (Stanford, Wazzu ou USC en Pac12 – Ohio State en B1G – TCU en Big 12 – Auburn en SEC). Et le chaos total… Mon pronostic changera sans doute jusqu’au soir des finales…

College Football Championship : Alabama – Miami. Parce que je suis un fanboy et que c’est beau de rêver…

Le Folklore :

Orange Bowl (ACC vs SEC ou Big10 ou Notre Dame) : Clemson (ACC) – Georgia (SEC)
Fiesta Bowl : USC (at large) – Ohio State (at large)
Peach Bowl : Auburn (at large) – Notre Dame (at large)
Cotton Bowl : TCU (at large) – UCF (Group of Five)

Comme c’est le bigntz total dans toutes les conférences à l’instant d’écrire ces lignes, on peut imaginer n’importe quoi pour les bowls du NY6. Moi, je regarderai le concert du Nouvel An de Vienne.

 

Verchain’s Billboard – Cheerleader of the Year Edition

Le Verchain’s Selection Comittee, présidé et administré par Verchain, qui synthétise après de longs débats dans un garage luxueux du Nord de la France les réflexions d’un comité composé de Verchain et Verchain, vous offre son classement des 25 premières cheerleaders du college football, pour cette édition spéciale.

#25 Virginia Tech Hokies – Noel Taylor : Le niveau général des Hokies a pas mal baissé ces dernières années…

#24 Arkansas Razorbacks – Sarah Scheffler : Almost as good looking as Jen B.

#23 South Carolina Gamecocks – Savannah Marx : Il est obligatoire d’avoir une fille qui s’appelle Savannah dans un classement de cheerleaders…

#22 USC Trojans – Laura : Malgré des heures d’enquêtes à la Zak Baggans, j’ai eu un mal de chien à débusquer une cheerleader de USC qui n’ait pas protégé ses comptes sur les réseaux sociaux…

#21 Nebraska Cornhuskers – Kim Fisher : L’élevage au maïs, ça fonctionne encore…

#20 Arizona Wildcats – Alex Zamora : Contrairement à Rich Rod, je n’ai pas trouvé ma ‘Khalil Tate’…

#19 Florida State Seminoles – Morgan Gloster : Dure saison pour les ‘Noles… Mwahahahahahahah…

#18 Florida Gators – Melissa Mainzer : Tout le monde sait bien que c’est dans le sud de la Floride qu’on trouve les plus jolies, de toute façon…

#17 Washington State University Cougars – Deena Smith : Introuvable sur les réseaux sociaux, mais méritait une petite place au soleil de ce classement, ce qui la changera de la pluie de Pullman…

#16 Arizona State Sun Devils : Charley Meyer : une demi-surprise ou presque… Mais finalement…


#15 Louisville Cardinals – Kelsey Roney : Rien trouvé d’intéressant à dire…

#14 Oklahoma Sooners – Kelsey Blackshear : Good ol’ country girl.


#13 Clemson Tigers – Madie Montero : On ne peut pas être au top sur le terrain et sur le bord du terrain…

#12 Texas A&M Aggies – Molly Alford : Où « Gig’em » prend une toute autre consonance. Ou pas.


#11 : Louisiana State University Tigers : Emily Schwing, le plus bel hommage rendu à ce monument du cinéma qu’était Wayne’s World.

#10 Georgia Bulldogs – Deja : Déjà… Un peu ce que je me dis quand arrive… Wait… Forget that…

#9 UCLA Bruins – Emily Lin : Contrairement aux Bruins, Emily a su conserver sa place au fur et à mesure que la saison avançait…

#8 Southern Methodist Mustangs – Sarah Walden : Fear the Group of Five !


#7 Western Michigan Broncos – Megan Ellefson : Il y a mieux à faire qu’à ramer, à WMU…

#6 Miami Hurricanes – Katy Alem : Bomba Latina from South Florida


Le Top 5, c’est après une page de publicité…

#5 Penn State Nittany Lions – Chloe Schaeffer : L’énorme surprise de la saison. Sérieusement. Penn State, d’habitude, fait mal aux yeux. Pas cette saison.

#4 Texas Longhorns – Annie Squier : Dans l’une des plus grosses facs du pays, trouver de la Cheerleader de premier rang ne devrait pas être si difficile… Pourtant, ces dernières saisons, c’était un peu comme le recrutement chez les ‘Horns…


#3 Hawaii Rainbow Warriors – Alyssa Hoxie : 2007 all over again. Ou comment remettre les Warriors sur la carte du college football façon Verchain. À Hawaii, on n’a pas de pognon pour le programme de football, mais on a Alyssa.

#2 Oregon Ducks – Corinne Childs : Oregon est de retour sur la planète Verchain. J’ai eu un mal de chien à me décider entre Corinne…

… et Eli DiGiovanni.

Oregon is back, kids.

#1 : Washington Huskies – Dani McGinnis : The undisputed leader. Unbent, unbeaten, unbroken. Love. Une bombe absolue. Peut-être la seule bonne raison de fanboyer comme un connard devant les Huskies de U-Dub. David Crisp, tu fais partie des trois hommes les plus heureux de la Terre avec Justin Verlander et Verchain.

Verchain au nom du Verchain’s Selection Committee présente toutes ses excuses à la gent féminine pour cet étalage…

#BalanceTonVerchain

 

Three Games to watch next week

Oh la semaine moisie qu’on va avoir… Ouh là là…

UCLA Bruins at USC Trojans : Parce qu’un match LA-LA, il peut toujours s’y produire du nawak.

Michigan Wolverines at Wisconsin Badgers : Parce que ce sera beau de voir Harbaugh, qui a en permanence le corps à 39 degrés, fumer littéralement de partout sur la pelouse du Camp Randall Stadium.

Ohio Bobcats at Akron Zips : Parce que la MAC, c’est plus fort que toi…

Also worth a look…

Euh… Non, rien d’autre.

Not really football stuff… and then what ??

Les trucs alakon autour du football. Pas forcément tous les trucs alakon. Certains trucs alakon.

Imperialsm Map. Yes. Updated.

Chris Petersen. Priceless

U Conn (oui, elle porte bien son nom) a ‘inventé’ une sorte de trophée pourri il y a quelque temps, dans le cadre d’une ‘rivalité’ totalement fabriquée, avec UCF.

UCF, de son côté, s’en tape totalement…

Urban Meyer. Priceless aussi.

Voilà à quel point Arkansas est au fond du trou…

Même en NFL…

Apparemment, PJ Fleck commence à se chercher des excuses. Uh…

 

Verchain’s Crush of the Week – Non-Football Edition

Les séries télé sont une mine inépuisable, et puisque Verchain se nourrit de séries quand il ne regarde pas du football ou des cheerleaders, un nouveau crush inspiré de la télé américaine. Meet Aja Naomi King, qui interprète Michaela Pratt dans l’immense ‘How To Get Away With Murder’, où Viola Davis brille et reçoit des awards.

Make our cheerleaders great again !

They ARE the reason why we LOVE College Football. And they are in the College Football Report. Enjoy.

Quelques candidates malheureuses au classement de la saison (et elles n’y sont pas toutes…) :

Voilà, les enfants, c’est tout pour aujourd’hui.

  • That’s too short

  • That’s what she said.

Après trois années à commenter le football sous toutes ses formes, Verchain a rejoint la rédaction de The Blue Pennant en 2013 pour vous proposer son College Football Report et quelques autres fantaisies, en exclusivité.

11 Commentaires

11 Comments

  1. Benoit

    13 novembre 2017 à 09h40

    J’ai adoré la MAC action

  2. Louvressac

    13 novembre 2017 à 11h28

    Ohio c’est pas plutôt les Bobcats à la place des Owls ?

  3. Ryujii

    13 novembre 2017 à 14h44

    Par contre je crois que tu as confondu les sooners avec les cowboys dans le landscape.

    Bon sinon mes prono des NY6:

    Sugar Bowl: Alabama – Wisconsin
    Rose Bowl: Oklahoma – Miami
    Orange Bowl: Clemson – Notre Dame
    Fiesta Bowl: USC – UCF
    Peach Bowl: Georgia – Ohio State
    Coton Bowl: TCU – Penn State

    • Louvressac

      13 novembre 2017 à 18h48

      J’espere Que tu as raison concernant wisconsin ! Par contre si ils vont en play-offs je ne les vois pas du tout s’affronter en demi finale 1 et 2 où 1 et 3 si miami gagne tout, mais à mon avis pas 1 et 4 voire 2 et 3 !

      • Verchain

        13 novembre 2017 à 19h39

        What the mormon ?

        Euh…

        C’est à peine moins compréhensible que du Verchain. Tu veux dire que tu ne vois pas Wisco en 4 ? Mais en 2 ou 3 ? S’ils sont invaincus ?

        • Louvressac

          13 novembre 2017 à 23h55

          Si ils terminent invaincu,il me semble qu’ils termineront pas en 4 (en partant du principe que le tide finira tranquilou en 1) ça me semble logique…. mais qu’est ce qui est logique dans le college football ?

          • Ryujii

            14 novembre 2017 à 15h28

            LA difficulté de leur calendrier sera pris en compte car à part avoir battu #20 Iowa Wisconsin n’a pas battu d’autres Classé alors que Miami par exemple a déjà démoli #3 Notre Dame et #17 Virginia Tech.
            Oklahoma a même de la chance car sa défaite s’atténue avec la bonne saison d’Iowa State et en plus de ça gagne face à #6 TCU.

            Pour que Wisconsin espère être mieux classé que #4, il y a obligation de démolir Ohio State en finale Big Ten pour impressionner le comité mais si à côté de ça Miami démoli Clemson et qu’Oklahoma gagne tranquillement la Big 12 ça risque d’être difficile pour eux.

  4. Verchain

    13 novembre 2017 à 15h08

    Damn.
    Oui, la partie Big 12 doit bien commencer par ‘Oklahoma qui a battu TCU après avoir battu Oklahoma State’.

    Et Yes Louvressac, le patron a du faire la correction. Typo sans doute due à mon amour pour Lane Kiffin et ses Owls.

  5. Greg Meangreen

    14 novembre 2017 à 11h59

    Go Mean Green !!! c’est intéressant de voir les cycles de UNT qui redevient compétitif tous les 3 ans a peu près avant de replonger pour un nouveau cycle.

  6. louvressac

    15 novembre 2017 à 20h15

    ryujii et qui en 4 alors ? avec the tide,le vainquer de l’ACC et les sooners ?(et c’est pas de l’ironie de ma part)j’aime autant qu’il viennent de la pac 10 plutôt que de la big 10 ( a moins que la SEC nous entube une fois de plus…)

    • Ryujii

      16 novembre 2017 à 16h33

      Aucun risque qu’une équipe de PAC 12 soit en PO. USC est trop loin pour espérer quoique ce soit. Et les autres ont trop de défaites pas top qui remet en cause leur participation.

      Je ne vois que le vainqueur de la Big Ten ou Notre Dame en #4. Sauf si l’ACC fini sur un score très serré alors Miami et Clemson pourraient rester dans le top 4.

      Je ne vois pas une 2ème équipe SEC en PO sauf si Auburn bat Alabama lors de l’Iron Bowl (puis gagne la finale SEC), et là on aurait Auburn et Alabama en PO.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - College Football Report