Suivez-nous sur

College Football Report

College Football Report – Semaine 10

Retour sur l’actualité de la semaine dans le petit monde du College Football avec le ton décalé de Verchain.

College Football Report – Semaine 10

The College Football Report is presented by The Southern University Fabulous Dancing Dolls. Period.

Bon. Eh bien, tous nos vœux de bonheur vont à Kate et Justin Verlander qui doivent être mariés, quelque part en Italie, à l’instant où vous lirez ces lignes.

Ah, et toutes nos pensées vont à l’Amérique (enfin, à New York) une nouvelle fois victime de la barbarie…

Et…

Et merde, il y avait du football, cette semaine, quand même…

Et même notre premier vrai Snow Bowl !!

Ainsi parlait Verchain

Verchain pense. Alors Verchain parle. C’est son côté Rain Man.

Feel free to insult me in the comments section.

#NotImpressed

Bon, eh bien, nous avons eu droit cette semaine au premier classement du CFPSC de la saison, sans Condoleeza Rice.

Eh bien… Comme vous vous en doutez sans doute, je suis tout sauf impressionné.

Georgia en numéro 1, voilà qui a été largement salué comme le choix juste. Ahem. Oh, certes, les Bulldogs ont une victoire de poids contre Notre Dame, et le classement des Irish, qui n’ont tout de même perdu que contre ces mêmes Bulldogs et comptent des victoires contre USC ou NC State ou encore Michigan State (une victoire qui a plus de poids que les deux autres, je trouve), mais sur le terrain, ils vous font vraiment peur, les Bulldogs ?

Ils ont l’une des meilleures défenses du pays, certes, comme Notre Dame d’ailleurs. Et le Comité semble décidé à récompenser ça, je trouve. Parce que bon, avec le 51° calendrier en termes de difficulté, selon les classements Sagarin (ma bible statistique), ce n’est pas comme s’ils affrontaient les Marcheurs Blancs toutes les semaines…

Alabama a le 55° calendrier, pour sa part, mais est-ce de la faute du Tide si la SEC West est d’une faiblesse historique cette année ? Peu importe, puisque la Saban Army écrabouille tout sur son passage. 31 points d’écart moyen au score pour le Tide. Georgia ? 28 points si on enlève le match de Notre Dame, 25 points en en tenant compte.

Pour moi, le choix est contestable. Je sais que je ne fais pas partie de la majorité, et que certains croiront que j’ai vendu mon âme à Satan ou à Saban. Peu me chaud.

Notre Dame en #3 ? Pourquoi pas, après tout, toutes les autres équipes autour plongent, et perdent des matchs de façon délirante parfois.

Clemson en #4 ??? L’équipe qui a perdu à Syracuse ? Really ????

Take That, CFSPC

Bien entendu, le Comité déteste Wisconsin (on voit bien que Barry Alvarez n’y est plus) et Miami (on voit que Frank Beamer y est…), pourtant invaincues au moment de la publication. Oh, je sais, ils n’ont battu personne… Ou n’avaient battu personne, plutôt…

Le Comité déteste le Group of Five, c’est bien connu, et nous en avons une nouvelle fois l’illustration.

Heureusement, je me console en me rappelant ce que je me tue à vous répéter depuis trois ans : tous les classements du CFPSC avant celui de début décembre n’ont pas plus de valeur que le Billboard de Verchain.

Finalement, le seul vrai mérite de ce premier classement aura été de reconnaître Auburn comme meilleure équipe à deux défaites dans la FBS.

Et maintenant ?

Oui, et maintenant que le football universitaire est une nouvelle fois devenu fou, avec Ohio State et Penn State qui perdent toutes deux ce samedi ?

Une nouvelle fois, le Playoff de cette année nous donnera l’occasion de faire l’histoire. JAMAIS une équipe à deux défaites n’a participé au Playoff. Farewell, Big Ten ! (à moins que Michigan State ou Wisconsin ne finissent sans perdre un des matchs qui restent…)

À moins que ça ne pète dans tous les sens d’ici là, qu’Auburn batte Georgia puis Alabama et remporte la SEC… Et encore, si c’est le cas, les Tigers en seront, et Georgia peut-être aussi, tiens.

La victoire d’Oklahoma contre Ohio State, en plus d’être en début de saison, n’a plus du tout la même valeur. De même que la défaite de TCU contre Iowa State… Si Oklahoma et TCU s’échangent une victoire chacune en comptant la finale de la Big XII, on aura un autre champion à deux défaites… Farewell, Big XII ?

Et si, rêvons un peu, Miami finit par l’emporter dans l’ACC après avoir battu Clemson en finale, tout en ayant perdu contre Notre Dame… Farewell, ACC ?

Et si… Non, farewell, Pac12.

L’année la plus dingue depuis 2007, elle semble bien partie.

#UCFtoThePlayoff

Quickies*

*parce qu’un petit coup vite fait, c’est bon pour la santé

  • Take THAT, #CollegeKicker

  • Lane’s World : et maintenant, Lane’s Train. #LaDrogue

  • Give the award for punters to that Idaho guy.

  • TD of the week. How do you call that ? A fake reverse TD pass ?

  • Business football. On se demande pourquoi certains coaches comme Butch Jones ou Bret Bielema sont encore en poste. Réponse : l’argent, bien sur. Il serait presque plus rentable de nos jours de se faire virer de son poste de head coach que d’y rester.

Le monde du gros business, avec ses retraites chapeaux, parachutes dorés, welcome bonuses en tous genres, j’en passe et des stock options, a envahi depuis plusieurs saisons le petit monde du college football, où les joueurs sont réputés amateurs et où tout le monde autour se fait de la maille, comme dirait Jul.

Dans le tableau ci-dessous, outre quelques menues informations sur les salaires, vous trouverez, comme dans l’oeuvre de Tolkien, les 9.

9 coaches de FBS ont un buyout (une indemnité à verser en cas de rupture anticipée du contrat par l’université) de plus de 20 millions de dollars. Amazing. Et écoeurant, aussi, un peu.

La base de données complète se trouve ici.

Il en coûterait ainsi 5,8 millions à Arkansas pour renvoyer Bret et Jen Bielema, et plus de 8 millions pour mettre fin au calvaire des fans de Tennessee.

Finalement, l’histoire bien moisie des menaces de mort à l’encontre de Jim McElwain aura permis à Florida d’épargner une partie du buyout du à son ancien coach…

  • Anti football : Army est la première équipe depuis 5 ans à gagner un match SANS TENTER LA MOINDRE PASSE.

  • Anti football #2 :

  • Baylor ayant battu Kansas ce samedi, seules UTEP et Georgia Southern demeurent en course dans le classement inversé pour remporter la palme de la saison à 0 victoire.

  • Où sont donc les pitres qui envoyaient JT Barrett à New York pour la cérémonie du Heisman ? Dans la cachette des pitres, avec ce pitre de JT Barrett. Give that thing to that guy :

 

  • Ou donnez le à Khalil Tate, le premier QB de Pac12 à dépasser 1000 yards à la course en une saison.

 

College Football Landscape

Comme chaque année à partir de la semaine 10, retour sur les forces en présence dans chaque conférence, avec le prono à la fin…

Situation

Georgia est la première équipe en FBS à s’asseoir dans le fauteuil de champion de Division. Les Bulldogs remportent l’Est, alors qu’il reste deux matchs en conférence à jouer.

Le premier de ces matchs est contre Auburn, qui devra donc réaliser un exploit pour avoir une chance de priver Alabama d’un nouveau titre. Il reste au Tide à aller à Mississippi State avant l’Iron Bowl à Auburn (et un petit cupcake entre les deux). Basiquement, l’Iron Bowl n’aura de valeur que si Auburn bat Georgia ou Alabama perd à Mississippi State, qui a eu toutes les peines du monde à battre U Mass cette semaine…

Games to Watch

11 novembre : Georgia at Auburn et Alabama at Mississippi State
25 novembre : Alabama at Auburn – Iron Bowl.

Bowl Eligible

Georgia, South Carolina, Kentucky, Alabama, Auburn, Mississippi State, LSU.

Forecast

Tout le monde attend la finale des invaincues, entre Georgia et ‘Bama. Bizarrement, je ne vois pas trop de pancartes ‘We want Bama’ à Georgia. Comme quoi les fans des Bulldogs écoutent Tonton Verchain.

Roll Tide, disons par 6 à 3.

Situation

Clemson a son destin en mains. Dans la division Atlantic, les Tigers viennent d’écarter leurs rivaux les plus dangereux, le Wolf Pack de North Carolina State. Il ne leur manque qu’une victoire comme Florida State (une équipe triste à pleurer, qui est est à chercher à se reprogrammer un match contre Louisiana Monroe pour tenter d’aller à un bowl pourri), et c’est dans la poche, dès la semaine prochaine. En cas de défaite contre les Seminoles, NC State devra remporter ses trois derniers matchs (à Boston College et Wake, à la maison contre North Carolina pour la clôture).

Dans la Coastal, Miami a tapé fort, et demeure invaincue en conférence. Il reste deux matchs aux Hurricanes en conférence, l’un d’eux contre les Cavaliers de Virginia qui sont les seuls à pouvoir les priver de disputer la première finale ACC de leur histoire (la deuxième, en fait, qu’ils devraient disputer, mais une décision stupide de s’autosuspendre… bref, on ne va pas refaire l’histoire…). Oui, les Cavaliers de Virginia. Bon, il leur faudrait battre les ‘Canes à Miami et que Pittsburgh batte aussi Miami, pendant que les protégés de Bronco Mendenhall disposeraient de Louisville dans le Kentucky et de Virginia Tech en dernière semaine… Bref, la probabilité est à peu près aussi faible que celle de voir Clemson louper le coche dans l’Atlantic.

Oui, je sais, la défense de Notre Dame peut tuer Malik Rosier, tout le backfield offensif, et les receveurs aussi. Je peux aussi croiser Dani McGinnis dans un club pour adultes en Belgique, aussi…

Games to Watch

18 novembre : Virginia at Miami

Bowl Eligible

Miami, Virginia Tech, Virginia, Clemson, North Carolina State.

Forecast

Finale Miami – Clemson. Pfff… Pfff… Si je prends Syracuse comme mètre-étalon, je dis Miami. Mais je ne prends pas Syracuse comme mètre-étalon…

Situation

C’est le bordel, mon adjudant.

Dans l’Ouest, je ne sais plus si c’est les Leaders ou les Legends… Oups, pardon, vieille plaisanterie… Wisconsin a besoin d’une victoire contre Iowa pour être certaine de l’emporter. Les Badgers ont battu Northwestern qui est le seul poursuivant crédible qu’il leur reste. Ou presque. Wisconsin emporterait le titre quoi qu’il advienne en gagnant ses deux derniers matchs après Iowa.

Puisqu’on en est au nawak, il existe un scénario délirant :

Iowa bat Wisconsin puis Purdue et Nebraska.

Dans le même temps, Wisconsin perd ses deux derniers matchs contre Michigan et Minnesota.

Northwestern perd encore deux matchs (les Wildcats ont l’avantage en cas d’égalité avec les Hawkeyes, en ayant remporté leur confrontation directe) et Iowa est en finale.

S’il en gagne deux, les Wildcats sont en finale. Mais ça, c’est au prix d’une incroyable et improbable effondrement des Badgers. Donc, bon, tant que Jonathan Taylor est sur ses pieds… Wisconsin a presque course gagnée.

A l’Est… Héhéhé… La soi-disant (j’ai lu ça…) meilleure division du College Football (avec Maryland et Rutgers dedans, mais LOL quoi…) pourrait revenir à Michigan State. Les Spartans vont à Ohio State la semaine prochaine, avec le titre en vue pour le vainqueur, ou tout au moins de très fortes chances.

Si Michigan State gagne, elle aura battu toutes les autres équipes poursuivantes (OSU, Penn State, Michigan). Il resterait aux Spartans à se débarrasser de Maryland et Rutgers. Sparty compte une défaite contre Northwestern au compteur qui les prive de tout joker contre les Buckeyes.

Si Ohio State gagne, les Buckeyes ne compteront qu’une défaite en conférence, la branlée infligée samedi par Iowa. Derrière : Illinois et à Michigan.

Bref, on a une finale de division samedi prochain.

Pour Penn State et Michigan, c’est mort, sauf scénarii délirants. Un truc genre le gagnant de Sparty – Brutus perd ensuite ses deux derniers matchs, le perdant aussi d’ailleurs, pendant que l’équipe gagne tout le reste. Pour Michigan, il faut aussi tout gagner et attendre en plus une défaite des Nittany Lions. Bref. Je rappelle, si vous n’avez pas suivi, que OSU a Illinois au programme, et MSU Maryland et Rutgers. C’est mort, donc.

Games to Watch

11 novembre : Michigan State at Ohio State et Iowa at Wisconsin.

Bowl Eligible

Michigan State, Ohio State, Michigan, Penn State, Wisconsin, Northwestern, Iowa.

Forecast

Wisconsin en finale, évidemment. En face. Toss up entre Spartans et Buckeyes… Ohio State est à domicile, donc… Et Ohio State champion, pour priver la Big 10 de playoff…

Situation

Au Sud, USC a son destin en main. Une victoire contre Colorado ou UCLA assure aux Trojans une place en finale. USC a battu son seul rival potentiel, Arizona, ce samedi. Pour que les Wildcats coiffent Troie sur le poteau, il leur faudra battre Oregon State, Oregon et Arizona State pendant que USC perd ses deux matchs restants. Bref, think again.

Au Nord, c’est plus touchy (oui, ça rime avec Dani).

Washington State a l’avantage du head to head contre Stanford depuis samedi.

S’ils gagnent leurs deux derniers matchs, à Utah et à Washington, Mike Leach aura accompli l’exploit. Perdre à Utah pourrait s’avérer fatal.

Les Huskies de Washington ont Dani McGinnis et eux aussi leur destin en main, avec deux finales à jouer en trois semaines (à Stanford samedi prochain, et l’Apple Cup contre le Pirate et ses Cougars en dernière semaine), avec Utah au milieu. Trois victoires et c’est marre. Mieux, si Wazzu perd à Utah, deux victoires contre Stanford et Utah suffiraient.

Stanford peut renverser la table en battant U-Dub samedi prochain. Elle tient même les clés du playoff. Sans déconner. L’antre du football moche et de Bryce Love jouera Notre Dame en dernière semaine, pendant que les équipes de l’Etat où il pleut tout le temps s’écharperont à Seattle.

Pour l’emporter, Stanford doit battre Washington et Cal, et espérer une victoire des Huskies dans l’Apple Cup, ou une défaite de Wazzu à Utah si les Cougars venaient à gagner le dernier match. Une défaite condamne Stanford.

On en saura beaucoup plus dimanche prochain, donc.

Games to Watch

11 novembre : Washington à Stanford et Washington State à Utah.
18 novembre : Utah à Washington
25 novembre : Apple Cup : Wazzu at U Dub

Bowl Eligible

Washington, Washington State, Stanford, USC, Arizona.

Forecast

USC… Contre Washington. And in Dani McG we trust.

Situation

Avec sa poule unique, la Big XII est un joyeux merdier d’où il faut extraire pléthore de scenarii pour espérer discerner la vérité. Emmanuel Macron aurait sans doute apprécié cette joyeuse succession de registres populaire et recherché. Mais il préfère le tennis, le soccer et la voile au college football.

Bon…

A l’heure où j’écris ces lignes, Oklahoma et TCU se partagent la première place, avec chacune une défaite contre… Iowa State.

Les deux équipes se rencontrent la semaine prochaine. Ça nous donnera peut-être une bonne idée de qui peut avoir la première place en finale.

L’équation est simple pour les deux équipes : win out and you’re in.

Pour les Sooners : TCU, à Kansas, West Virginia.

Pour les Horned Frogs et leurs danseuses à bottines : à Oklahoma, à Texas Tech, Baylor.

Logiquement, donc, le vainqueur de la confrontation à venir doit finir premier.

Et le perdant second. Les deux équipes ont l’avantage sur Oklahoma State, battue par nos deux protagonistes.

Iowa State peut encore foutre le dawa en gagnant ses trois derniers matchs, en commençant justement par les Pokes (puis à Baylor et à Kansas State), et arracher la deuxième place.

Même chose pour West Virginia, qui aura besoin de voir une victoire de Iowa State la semaine prochaine en plus d’aller gagner à Oklahoma en dernière semaine…

Compliqué, compliqué. Scénario catastrophe toujours possible pour tout le monde, c’est le Big XII.

Ici aussi, les résultats de la semaine à venir nous permettront d’y voir beaucoup plus clair.

Games to Watch

11 novembre : TCU at Oklahoma et Iowa State at Oklahoma State.

(sous réserve des résultats de ce 11 novembre, West Virginia at Oklahoma en dernière semaine pourrait devenir intéressant).

Bowl Eligible

Oklahoma, TCU, Oklahoma State, West Virginia, Iowa State

Forecast

Oklahoma – TCU, épisode 2 en finale, avec le perdant de la semaine prochaine qui gagne la finale, pour avoir un champion à 2 défaites… Allez, je mise quand même sur Oklahoma gagnant ses 4 derniers matchs, et donc la finale…

Situation

Relativement simple à l’Est : le dernier match de saison régulière, South Florida à UCF devrait déterminer le vainqueur.

UCF a même deux fois le droit à l’erreur contre U Conn et Temple avant ce match.

Si les Knights gagnent ces deux matchs, USF n’aura pas le droit à l’erreur contre Tulsa si UCF ne perd aucun de ses deux autres matchs…

A l’ouest… Memphis profite de l’effondrement de Navy. Les impressionnants Tigers s’assureraient une place en finale en battant SMU et East Carolina à la maison.

En cas de défaite contre les Mustangs, ces derniers, après avoir battu Navy samedi prochain devraient ensuite battre Tulane. Une défaite de SMU contre Navy qualifie quasiment Memphis, vu le pauvre niveau de East Carolina.

Houston est sous assistance respiratoire et ne pourrait revenir dans le jeu qu’en cas de double défaite des Tigers contre SMU et ECU. Bref…

Games to Watch

11 novembre : SMU à Navy
18 novembre : SMU à Memphis si les Mustangs gagnent la semaine prochaine.
24 novembre : South Florida à UCF

Bowl Eligible

Memphis, Houston, SMU, UCF, South Florida

Forecast

Une finale UCF – Memphis, avec le même résultat qu’en saison régulière, soit une victoire des Knights, au record immaculé (dans un coin sombre).

Situation

Dans la Moutain, Colorado State plonge de semaine en semaine (défaites contre Air Force et cette semaine sous la neige de Laramie dans le Wyoming). Boise State est en position de l’emporter, encore une fois.

Les Broncos vont à Colorado State samedi prochain. Une victoire leur ferait faire un grand pas. Ensuite, les Schtroumpfs recevront Air Force et iront à Fresno. Oui, ça sent un peu le risque de déraillement…

Les petits gars de l’Idaho devront garder l’oeil dans le rétro, où les Cowboys de Wyoming piaffent. Certes, Boise a battu Wyoming. Mais c’est la seule défaite en conférence pour les gars de Laramie. Ils recevront Air Force, iront à Fresno (pas gagné) et San Jose State. Si les Broncos perdent un match de plus que les Cowboys, ces derniers emporteront le titre, à moins que Colorado State batte Boise et San Jose State alors que Wyoming perd au moins deux fois.

Bref, urgence est d’attendre.

Dans la West, la résurrection de Fresno State avec Jim Tedford est la grosse surprise de la saison, avec notamment une victoire contre San Diego State et une défaite plus qu’étrange face à UNLV.

Gros programme de fin de saison pour les Bulldogs, qui croiseront successivement Wyoming à Laramie et Boise à la maison, deux équipes qui seront normalement en lutte pour le titre de la Mountain. Avec en plus un match à Hawaii qui peut toujours s’avérer piégeux.

San Diego State, compte tenu du programme de Fresno, n’est pas encore out. Le truc est assez simple : gagnez deux fois à la maison contre Nevada et New Mexico, et attendre que Fresno tombe deux fois. Si les Aztecs perdent un match, il faudra compter sur trois défaites de Fresno. Une option qui peu disparaître dès la semaine prochaine.

Games to Watch

11 novembre : Boise State à Colorado State
18 novembre : Fresno State à Wyoming
25 novembre : Boise State à Fresno State

Bowl Eligible

Boise State, Wyoming, Colorado State, Fresno State, San Diego State.

Forecast

La bouteille à l’encre, sérieusement… Boise State contre Fresno State. Mais sans aucune garantie…

Situation

Florida Kiffin mène la division Est et vient d’asseoir un peu plus son emprise sur la division en battant une équipe de Marshall traditionnellement toujours assez proche des sommets dans cette même division. Les Owls ont encore trois matchs à disputer (à Louisiana Tech, FIU, à Charlotte).

Battre FIU suffira à donner la division aux Owls.

Ça devrait se jouer entre les deux facs de Floride. Entre Lane Kiffin et Butch Davis…Les Golden Panthers de Butch devront battre Old Dominion et Western Kentucky s’ils parvenaient à triompher de Lane K. Une défaite de FAU contre les Bulldogs ou les 49ers leur donneraient un joker.

Je rêve assez de voir la saison de Lane Kiffin partir en torche aux mains de Butch Davis…

Les deux puissances traditionnelles, Marshall et Western Kentucky sont out, il y aurait trop de conditions pour qu’elles puissent espérer encore (trois défaites de FAU ou FIU).

Dans l’Ouest, c’est le Mean Green de North Texas qui mène le truc. Avec deux matchs plus qu’à la portée des Texans (UTEP qui n’a pas gagné un match et Rice qui n’en a gagné qu’un), ça sent la finale.

En cas de contre performance absolue, les Blazers d’UAB de retour au football cette saison sont les mieux placés pour se glisser en finale, mais ils ne pourront y aller qu’en gagnant deux matchs pendant que North Texas perd les deux siens, les troupes du coach de l’année, Bill Clark qui a qualifié son équipe pour un bowl, ayant perdu contre le Mean Green qui n’a perdu que contre Kiffin.

Games to Watch

18 novembre : Florida International à Florida Atlantic

Bowl Eligible

FAU, FIU, Marshall, North Texas, UAB.

Forecast

Lane Atlantic – North Texas. Logiquement, le titre pour l’équipe de ma piñata préférée…

 

Situation

Dans la division Est, on assiste à une lutte à distance entre les Bobcats d’Ohio et les Zips d’Akron. Les deux équipes doivent se croiser dans un peu moins de deux semaines (la MAC joue la fin de son calendrier en semaine, du mercredi au vendredi, pour avoir un peu d’exposition médiatique), le 14 novembre, chez les Zips. Ce match devrait décider du titre, car même si Ohio a Toledo au programme la semaine prochaine, le reste des calendriers n’est pas mortel (à Buffalo pour les Bobcats, à Miami of Ohio et face à Kent State pour les Zips).

Dans la division Ouest, Toledo vient de battre Northern Illinois, son concurrent le plus direct pour le titre de division. Les Directional Michigans (Eastern, Central et Western Michigan) sont un peu loin pour prétendre. Pour que Toledo ne l’emporte pas, il faudrait au moins deux défaites des Rockets contre Ohio, Bowling Green et Western Mich. Le tout couplé avec trois victoires des Huskies, ce qui demeure probable. Mais moins probable que deux défaites de Toledo, seulement battue par Miami of Florida (ceci pour que nos récents lecteurs ne se leurrent pas…) hors conférence cette saison.

Games to Watch

8 Novembre : Toledo at Ohio
14 novembre : Ohio at Akron

Bowl Eligible

Toledo, Northern Illinois, Ohio

Forecast

Rien n’arrête les Rockets. Une finale Toledo – Ohio, sans surprise sur le résultat final.

 

Situation

Bienvenue dans un autre monde.

Une conférence avec 12 équipes en poule unique. Un genre de championnat de soccer de district. Une conférence qui n’a pas 11 matchs de conférence pour chaque équipe, bien sur, mais 8. Ce qui rend totalement illisible le classement. Ou presque. Et puis, ça donne 4 occasions d’aller se faire démolir par une Power Five. Ou de battre LSU.

Pour le moment, c’est Arkansas State, une habituée des sommets de la Sun Belt (comment appelle-t-on le sommet d’une abysse ? Vous avez quatre heures pour disserter), qui mène le bal, avec 4 victoires en autant de matchs de conférence.

Derrière, un trio en poursuite avec chacune une défaite en conférence : Troy, Appalachian State et Georgia State.

Promis, on vous tiendra informé. Morgan fera même un podcast spécial sur la Sun Belt. Et Loïc se rendra sur le campus d’Idaho. Et Dani McG vous fera une lap dance. Et vos impôts vont baisser.

Games to Watch

Regardez juste des clips des trucs improbables qui peuvent se passer dans la Sun Belt, c’est toujours distrayant. Pour un match qui vaut le coup, on va attendre un peu, la Sun Belt finit son calendrier au moment où les conférences sérieuses – et la Big XII – jouent leurs finales.

Bowl Eligible

Troy.

Forecast

Arkansas State. Ou Appalachian State. Ou Troy. Ou Georgia State. Ou on s’en fout.

Situation

BYU coule cette saison, à des profondeurs qu’on pensait encore insondables pour la fac de Provo il y a peu.

U Mass pour sa dernière saison en FBS ne finira pas avec une fiche à zéro victoires.

Army est la première équipe à avoir accepté une invitation à un bowl dont tout le monde se fout.

Games to Watch

Notre Dame doit encore se déplacer à Miami (11/11) et Stanford (25/11), les seules équipes qui semblent en mesure de priver les Irish s’une participation au playoff.

Bowl Eligible

Notre Dame, Army.

New Year’s Six Preview

Les matchs qui comptent :

Sugar Bowl : Alabama (1) – Clemson (4)
Rose Bowl : Oklahoma (2) – Notre Dame (3)

Je rêve toujours en secret (oui, de Dani McG aussi, mais c’est pas de ça que je cause, là), de voir Miami remporter l’ACC. Et Ohio State la Big 10. Et de voir Georgia dans le top 4 pour réaliser la prédiction de l’année. Bon, c’est du jamais vu, alors je garde une forme de respectabilité du pronostic (oui, pour que vous pensiez que Verchain n’écrit pas que n’importe quoi). Mais j’y crois encore.

College Football Championship : Alabama – Notre Dame. Without Manti Te’o.

Le Folklore :

Orange Bowl (ACC vs SEC ou Big10 ou Notre Dame) : Miami (ACC) – Ohio State (B1G)
Fiesta Bowl : Washington (at large) – UCF (Group of Five)
Peach Bowl : Georgia (at large) – Michigan State (at large)
Cotton Bowl : TCU (at large) – Wisconsin (at large)

Ce qu’il y a de bien cette saison, c’est qu’un seul des bowls qui se déroulent à l’heure de s’empiffrer de foie gras, d’huîtres (moi, je préfère les moules), de chapons et autres joyeusetés qui donnent des envies de meurtre à mon médecin, l’Orange, est sous contrat avec des conférences (ACC vs B1G/SEC/Notre Dame), ce qui nous laisse faire à peu près n’importe quoi avec les autres, en matière de sélection. Et qui permet de proposer des affiches amusantes. Ou pas.

 

 

Verchain’s Billboard

Le Verchain’s Selection Comittee, présidé et administré par Verchain, qui synthétise après de longs débats dans un garage luxueux du Nord de la France les réflexions d’un comité composé de Verchain et Verchain, vous offre son classement des 25 premières équipes du college football, sans vous donner d’explications pourries, mais avec du Verchain Style inside.

#1 Alabama Crimson Tide (SEC) : Roll Tide.

#2 Georgia Bulldogs (SEC) : Period.

#3 Notre Dame Fighting Irish (Independant) : Entre les Irish sur le terrain et ces Nerds en mode Steve Jobs dans les tribunes, je me demande encore ce qui me fait le plus peur…

#4 Miami Hurricanes (ACC) : Ben ouais, quoi…

FU, A-Rod.

#5 Wisconsin Bagders (Big Ten) : Mais c’est que ça devient sérieux, cette histoire de Piesman…

#6 Clemson Tigers (ACC) : Bouh ! Ya encore du boulot, Dabo, jamais on n’aurait fait un truc pareil à Nick Saban. Ou alors c’est le type déguisé qui aurait eu peur…

#7 Oklahoma Sooners (Big 12) : No comment.


#8 TCU Horned Frogs (Big XII) : TCU détruit l’attaque de Texas, et personne n’en parle…

#9 Auburn Tigers (SEC) : La saison des Tigers, en deux images…


#10 Washington Huskies (Pac12) : Je ne saurai mieux le dire moi même…


#11 Central Florida Knights (AAC) : Spirit Spash, uh ?

#12 Ohio State Buckeyes (Big Ten) : Winning ? whahahahahah

#13 Michigan State Spartans (Big Ten) : Ainsi donc, Mark Dantonio voit un de ses points presse interrompus par… The Rock… Enfin… The Rock qui chante une chanson moisie de dessin animé Disney, en sonnerie de portable… Gash…

Bref, ça avait quand même plus la classe avant que le Rock ne devienne Dwayne Johnson…

Mais même le marching band s’y met…

#14 Penn State Nittany Lions (Big Ten) : Pour une fois, James Franklin retrouve un peu la raison. C’est dingue ce que deux défaites peuvent faire à l’égo d’un type…


#15 USC Trojans (Pac12) : JuJu a retrouvé son vélo. Trop cool. Pas passé loin, une nouvelle fois, USC…

#16 Oklahoma State Cowboys (Big 12) : Finalement, il y a des choses qu’on comprend mieux, maintenant que les Cowboys font campagne, comme les Sooners, pour que les braves gens de l’Oklahoma se calment sur les opiacés…

Et puis bon, les matchs entre cousins, ça devrait être réservé pour Thanksgiving.

#17 Memphis Tigers (AAC) : Moi aussi, allez…


#18 Virginia Tech Hokies (ACC) : Voilà ce qui arrive quand on ne sait pas tackler…

#19 Iowa State Cyclones (Big XII) : Une catastrophe devait se produire un de ces jours, tant pis…


#20 Michigan Wolverines (Big Ten) : Harbaugh a trouvé sa place…

#21 West Virginia Mountaineers (Big XII) : Avec Tormund Giantsbane dans les tribunes, forcément…


#22 North Carolina State Wolf Pack (ACC) : Et maintenant, la théorie du complot…

C’est à cause d’un ordinateur, ça ?

#23 Washington State Cougars (Pac12) : THIS is Wazzu !


#24 LSU Tigers (SEC) : Gary Danielson le résume mieux que moi…

#25 Toledo Rockets (MAC) : Yeah, Toledo !


Under consideration : South Florida, Florida Atlantic, Florida International, et pas d’autres Floridas. Arizona, Arizona State, North Texas.

Ce qui nous donne, dans le Power Ranking des Conférences :

1 – Big 10 et Big XII  : 5 équipes
3 – SEC, ACC et Reste du Monde : 4 équipes
6 – Pac12 : 3 équipes

Three games to watch next week

La meilleure semaine du calendrier.

Notre Dame Fighting Irish at Miami Hurricanes : Playoff on the line. Le plus grand test des ‘Canes cette saison.

Et j’ai bien peur que ça finisse comme ça :

Texas Christian Horned Frogs at Oklahoma Sooners : La première place de la Big XII, un prequel de la finale de conférence.

Michigan State Spartans at Ohio State Buckeyes : Finale de la Big 10 en jeu.

Special Pick : Washington Huskies at Stanford Cardinal : Le Verchain Challenge, c’est fait. Maintenant, reste le Ultimate Verchain Challenge. GO MEET DANI, LOIC !!!

Also worth a look…

Toledo at Ohio : le prequel de la finale de la MAC

Oklahoma State at Iowa State : le match de la dernière chance.

Georgia at Auburn : le dernier obstacle des Bulldogs.

Iowa at Wisconsin : personne ne l’a vu venir, celui-ci.

 

Not really football stuff… and then what ??

Les trucs alakon autour du football. Pas forcément tous les trucs alakon. Certains trucs alakon.

Imperialism Map ? Yessir !

What the… Apparemment, Loïc a laissé trace de son passage à Oregon

Et votre dose hebdomadaire de Butch Jones…
 

Que quelqu’un mette un coup de hache dans la tête de Butch, parce que là, on touche le fond.
 

Apparemment, à Indiana, le seul award auquel on peut prétendre, c’est le Mortell Award, qui récompense le holder de l’année. #Facepalm

Ouais, il est temps d’arrêter, U Mass…
 

 

Verchain’s crush of the week – Non-football Edition

Longue vie et prospérité. C’est avec un grand plaisir que j’ai retrouvé Sonequa Martin-Green dans la nouvelle version de Star Trek. Les Klingons y sont atrocement moches, comme des Klingons, quoi, et Sonequa y est très jolie. Beaucoup plus que dans Walking Dead. Comme quoi, un maquillage et une coupe de cheveux, ça vous change une femme… Ça mérite bien un crush de la semaine, tiens…

Make our cheerleaders great again

They ARE the reason why we LOVE College Football. And they are in the College Football Report. Enjoy.

Cette semaine, random gallery. Parce que la semaine prochaine : Edition Spéciale du Billboard, avec la désignation de la Cheer of the Year…

Voilà, les enfants, c’est tout pour aujourd’hui.

  • That’s too short

  • That’s what she said.

Après trois années à commenter le football sous toutes ses formes, Verchain a rejoint la rédaction de The Blue Pennant en 2013 pour vous proposer son College Football Report et quelques autres fantaisies, en exclusivité.

8 Commentaires

8 Comments

  1. benoit

    6 novembre 2017 à 15h21

    Salut pourquoi :
    « U Mass pour sa dernière saison en FBS ne finira pas avec une fiche à zéro victoires »

    • Verchain

      6 novembre 2017 à 18h16

      Parce que u mass passera en division FCS la saison prochaine.

      • Benoit

        7 novembre 2017 à 12h04

        Ils ont plus de sous sous?

        • Verchain

          7 novembre 2017 à 16h00

          Globalement, oui. L’université ne peut plus soutenir un programme au niveau FBS sans avoir une affiliation à une conférence, vu qu’il n’y a quasiment plus de droits télé qui arrivent.

          • benoit

            10 novembre 2017 à 12h29

            Cela arrive souvent ce genre de chose?
            Liberty qui va monté en indépendant aura le même souci même si apparemment eux pour le moment ils ont l’air d’avoir des moyens financier..

      • Ryujii

        12 novembre 2017 à 15h29

        Pourtant c’est marqué nulle part qu’UMass descendra en FCS.

        • Verchain

          13 novembre 2017 à 07h02

          Exact Ryuji, c’est une possibilité qui a été étudiée durant la saison qui a suivi leur départ de la MAC, et il n’y a pas eu de confirmation par la suite.

          Va falloir que je fouette mes sous-traitants qui relisent mes articles…

  2. Loïc Baruteu

    6 novembre 2017 à 15h43

    Il fait froid dans l’Oregon, faut bien se réchauffer. D’ailleurs pour revenir sur le tableau des expulsions dans les stades de la semaine dernière, à Oregon j’ai discuté avec un jeune qui venait de se faire virer du stade pour marijuana. Le mec s’est cru à un concert de pnl

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - College Football Report