Suivez-nous sur

College Football Report

College Football Report 2016 – Semaine 13

The College Football Report is presented by South Beach Sansa.

OK, donc, cette semaine, le monde s’est enfin rendu compte que les psychopathes n’avaient leur place qu’en institution psychiatrique. Bienvenue chez toi, Kanye West. Fais un peu de place dans ta chambrette, Jim Harbaugh va te rejoindre…

Cette semaine, votre dernier rendez-vous avec le Billboard pour la saison, le dernier Landscape de la saison, mais pas les dernières cheerleaders de la saison…

La semaine prochaine, un College Football Report dans un format un peu plus ramassé, qui pourrait bien paraître un peu plus tôt… Au programme : Une dernière prévision avant que Kirby ne vienne annoncer le playoff à la télévision, les Verchain Awards, des Quickies, des conneries et des cheerleaders.

La semaine suivante, la traditionnelle College Football Report Final Edition, avec votre guide pour la si formidable saison des bowls. Tous les Bowls, classés, du plus intéressant à celui qui opposera deux équipes à 5-7.

Au cas où j’oublierai de vous le dire plus tard : merci.

On to football…

AINSI PARLAIT VERCHAIN

Comme McKayla, le #NotImpressed a changé, mais il ne ressemble pas encore à un sosie de Kim K-West. Ou du moins, c’est que j’espère.

Feel free to insult me in the comments section.

#NotImpressed : Un scénario pour le playoff.

Jim Harbaugh ne peut en vouloir qu’à lui-même. Quand on a un ego démesuré comme le sien, cependant, il est plus facile de blâmer le corps arbitral pour des décisions qui ne sont pas allés dans le sens des Wolverines. Des interférences de passe. L’endroit exact où le ballon s’est arrêté sur l’avant-dernière action du match au cours de la deuxième prolongation…

Juste avant que Curtis Samuel ne plante le dernier clou dans le cercueil de Michigan, sur un jeu symbole de l’attaque en zone read d’Urban Meyer.

Jim Harbaugh oublie donc qu’il s’est planté, purement et simplement. En faisant jouer Speight sur une jambe. En pétant une fois de trop les plombs au troisième quart-temps, ce qui lui coûte une pénalité pour conduite antisportive. Et en gérant le temps à la fin du quatrième, sur le dernier drive des Buckeyes, comme Les Miles. Conserver un peu de temps aurait peut-être permis à Michigan d’avoir une dernière chance pour un field goal de l’espace. Harbaugh a joué pour la prolongation. En prolongation, Meyer a joué pour la gagne.

Le football a gagné.

Ceux qui me suivent depuis longtemps savent que je n’aime pas Meyer, ni Ohio State. Pourtant, voir perdre cette université de Michigan que j’aime bien à la base m’a donné le sourire. Et matière à écrire, pour cet article.

Morgan vous a tout dit du match. Il est temps de penser à demain. Demain, il y a aura l’avant-dernière publication du Top 25 du comité. Ohio State sera sans doute deuxième. Et pourtant, les Buckeyes ne disputeront pas de treizième match cette saison. Les Lions de Penn State iront en finale cette semaine, contre Wisconsin.

Et ça nous offre des possibilités multiples pour le playoff à venir.

Considérons d’abord la force des conférences. Si on prend comme critère le nombre d’équipes éligibles pour un bowl, le classement des Power Five nous donnerait SEC – ACC – B1G – Pac12/Big 12.

Alabama est le champion quasi-certain de la SEC, la seule équipe invaincue de la saison. Même en perdant en finale contre Florida, les joueurs du Crimson Tide iront en playoff. Aucun doute.

Clemson n’a qu’une seule défaite au compteur. Elle fait mal, mais les Tigers tutoient les sommets du classement depuis longtemps.

Si on considère que le fait d’avoir un titre de champion est l’un des critères les plus importants du CFPSC, Clemson devrait donc être dans les quatre.

Voilà qui nous laisse deux places, et plusieurs scénarios possibles. Rappelons donc les critères principaux outre les titres de champions : le calendrier, les matchs en face à face, et aussi la volonté de sélectionner les ‘4 meilleures équipes’ pour le playoff…

Tout ça aura également de l’importance pour déterminer les rencontres du New Year’s Six. On y reviendra.

Jetons d’abord un œil sur la conférence préférée des européens, la Pac12. En effet, les matchs Pac12 after dark aux USA sont tout à fait visibles pour nous, pour peu qu’on sache se lever à 4h du matin…

Washington-Colorado en finale. Washington compte une seule défaite, contre une équipe de USC qui a tout pulvérisé sur son passage depuis le mois d’octobre. Washington n’a que le 65° calendrier de la division FBS selon Sagarin. Rien de bien terrible hors conférence, et un record de 8-1 dans une conférence où les traditionnels premiers rôles sortent de saisons plus ou moins ratées (Stanford, UCLA, Oregon…).

Le comité pourra-t-il se priver d’un champion d’une Power Five qui compterait une seule défaite au compteur ? Selon moi, c’est peu probable. Et puis, les Huskies ont la cheerleader of the year dans leur effectif, non ?

La Big XII est au fond du sac. Oklahoma ou Oklahoma State sera championne. Mais tout autour, ce ne sont que des équipes qui sont parties en torche petit à petit. Hors conférence, pas de victoire majeure… les Pokes ont même une défaite contre Central Michigan… Oklahoma, cela dit, compte deux défaites hors conférence, mais a explosé quasiment toutes les 8 autres équipes de sa conférence qu’elle a croisées. Et le comité semble beaucoup aimer Baker Mayfield et compagnie. Cependant, les Sooners me semblent partir de trop loin pour arracher la quatrième place comme l’an passé.

Tout cela nous laisse avec la grande question de la B1G. Ohio State peut-elle aller au playoff sans détenir le titre de conférence.

Penn State, qui a perdu contre Pittsburgh et Michigan, affrontera Wisconsin, qui a perdu contre Ohio State et Michigan. Selon moi, les Badgers ont le plus de chances de remporter la finale. La défense des Badgers et l’attaque un peu monolithique de Paul Chryst qui rappelle furieusement celle de Bret Bielema me semblent à même de poser des problèmes difficilement solubles pour James Franklin et ses Lions…

Ohio State est adorée par le Comité. Ohio State a largement battu Oklahoma (ne parlons pas de Bowling Green et Tulsa, les autres victoires hors conférence, même si Tulsa n’est pas si ridicule que ça, comme adversaire). Ohio State a le 23° calendrier selon Sagarin, et est l’équipe classée numéro 2 par les ordinateurs du même Jeff Sagarin.

Avant de regarder les scénarios, rappelons les candidats potentiels…

  • Alabama
  • Clemson
  • Washington
  • Penn State
  • Wisconsin
  • Ohio State
  • Oklahoma
  • Michigan (non, c’est juste un troll…)

Considérons qu’Alabama et Clemson en sont, pour simplifier le truc, sinon on va rester trois jours à supputer…

La seule grosse question qui demeure, c’est de savoir si le Comité ira prendre Ohio State devant le champion de la B1G. Si c’est Wisconsin, ça peut se comprendre. Après tout, les Buckeyes ont gagné en confrontation directe contre les Badgers, et ont une défaite de moins. Si c’est Penn State… la confrontation directe va en faveur des Nittany Lions…

Je suis persuadé qu’Ohio State sera dans les 4. Voilà ce qui s’appelle prendre position… Je ne cautionne pas, si c’est Penn State. Et puis, bon, les Buckeyes n’ont pas été ultra-brillants ces dernières semaines, même contre Michigan…

Alors, en fait, les différents scénarios ne vont peut-être peser que pour l’avenir du CFP. Ohio State devant le champion de la B1G, devant le champion de la Pac12, devant le champion de la Big XII… C’est la meilleure des choses qui peut nous arriver pour passer à un playoff à 8 dans les 3 ans qui viennent, soit au bout de la sixième année d’existence du playoff.

L’organisation du CFP ne pourra pas mettre en avant le match supplémentaire que générerait un playoff à 8. Avec les 5 champions de P5, plus éventuellement le meilleur champion du G5, plus 2 équipes at-large. Ou avec trois équipes at-large. En tout cas, ça nous éviterait les maux de tête cette année…

Le meilleur scénario pour une révolution future : Colorado champion de la Pac12, Oklahoma State champion de la Big XII, Penn State champion de la B1G :
Classement final : 1 – Alabama, 2 – Clemson, 3 – Ohio State, 4 – Penn State.

Un scénario tout aussi favorable : Colorado remporte la Pac12, Wisconsin champion de la B1G :
Classement final : 1 – Alabama, 2 – Clemson, 3- Ohio State, 4 – Wisconsin.

Dans ce cas, il manquerait deux conférences P5 en playoff. Ce n’était pas l’esprit sur lequel s’étaient entendues les conférences au moment de remplacer le BCS par le CFP.

Le scénario le moins favorable à un changement : Washington gagne la Pac12
Classement final : 1 – Alabama, 2 – Clemson, 3 – Ohio State, 4 – Washington.

Ici, seule ma B1G serait écartée, comme la Pac12 l’an passé, et donc nous n’aurions pas beaucoup de bruit. Certes, la B1G ne peut se satisfaire de ne pas voir son champion présent au playoff, surtout que beaucoup d’observateurs osent affirmer que la B1G est aujourd’hui la meilleure conférence du pays. C’est assez risible quand on considère Rutgers et Purdue, mais bon…

Jim Delany râlera peut-être… Mais on s’en tape, dans le fond.

A mon avis, Washington sera championne, et nous n’aurons pas trop de débat. Le seul qui restera sera entre Ohio State et le champion de la B1G. Si Wisconsin est championne, il n’y aura quasiment pas de débat, d’ailleurs.

Dans ma prévision, on aura une configuration finale qui est celle du dernier scénario. Wisconsin serait championne de la B1G dans ma configuration. Et Oklahoma champion de la Big XII.

Et voilà ce que ça nous donnera…

Du coup, on a remonté la prévision pour les 6 bowls majeurs dans cette partie de l’article…

New Year’s Sux Forecast

Commençons par les Bowls hors playoff…

Orange Bowl (SEC ou B1G ou Notre Dame vs ACC) : Michigan Wolverines – Florida State Seminoles

Louisville vient de perdre contre Kentucky. Florida State vient de démonter Florida. Les espoirs des Seminoles de disputer l’Orange sont donc repartis à la hausse… Mais la correction qu’infligera ‘Bama à Florida limitera l’impact de la victoire des Noles, qui ont tout de même été laminés par Louisville. Mais dans le monde du CFP, je pense sincèrement qu’il vaut mieux perdre un match, ou même deux, assez tôt dans la saison. Louisville qui reste sur deux défaites… Risque bien de se faire souffler la place par FSU.

Wisconsin champion de la B1G, Penn State reculera dans le classement, au point de finir derrière Michigan. Qui ira donc à l’Orange Bowl.

Rose Bowl (B1G vs Pac12) : Wisconsin Badgers vs Colorado Buffaloes.

Le Rose prendra le champion de la B1G. Qui sera la deuxième équipe de la B1g dans le classement du CFP. Colorado perdant en finale de la Pac12 tombera peut-être derrière USC… C’est une vraie possibilité en plus…

Sugar Bowl (SEC vs Big XII) : Auburn Tigers vs Oklahoma Sooners

Du fait du contrat avec le Sugar, le bowl prendra le champion de la Big XII, Oklahoma.

Florida ou Auburn ? Je ne pense pas qu’il y aura discussion…

Cotton Bowl (pas d’affiliation) : Western Michigan Broncos (G5) – Penn State Nittany Lions

La place du G5 est toujours prise par WMU. Mais si Navy collait une belle dérouillée en finale de l’AAC à Temple, le comité hésitera. Vraiment.

Penn State serait donc la quatrième équipe B1G à se retrouver en New Year’s Six, ce qui l’établirait sans doute comme la conférence #1, comme on en parlait plus haut…

And now, on to football that matters, the semi-finals :

Peach Bowl : #1 Alabama Crimson Tide – #4 Washington Huskies

Fiesta Bowl : #2 Clemson Tigers – #3 Ohio State Buckeyes

National Football Championship : Alabama – Ohio State Buckeyes. Roll Tide !!!

Quickies (parce qu’un petit coup vite fait, c’est bon pour la santé)

  • So… Notre Dame se retrouve maintenant au cœur du cyclone. La NCAA condamne les Irish à abandonner les victoires des saisons 2012 et 2013 car une étudiante qui était membre du staff de l’équipe de football (dans le staff de préparation physique) aurait aidé des joueurs à obtenir des notes suffisantes pour demeurer éligibles, passant même des examens à leur place. L’étudiante en question n’est plus sur le campus. 5000 dollars d’amende également. Le plus drôle là-dedans (car ça reste une infraction mineure comparée aux 15 ans de tricherie à North Carolina pour lesquels la NCAA ne s’est pas encore prononcée), c’est qu’on apprend ce weekend que Brian Kelly aurait demandé à ses agents de sonder le marché pour se trouver un point de chute. Partir avant d’être viré, en voilà une bonne idée. Parce que si Kelly était viré, ça n’aurait à voir qu’avec le football. Les sanctions NCAA ne le concernent pas. Ce type est vraiment un bon gros trou de fesses.

  • So… Charlie Strong est – enfin – viré. Et comme on s’y attendait, c’est Tom Herman qui prendra la suite. Charlie a contre lui de ne pas avoir su remettre Texas sur le devant de la scène après les dernières saisons décevantes de Mack Brown. Il est le premier coach de Texas à rendre trois fiches annuelles négatives depuis depuis les saisons 1936-1938. Il était aussi l’un des rares coaches issus d’une minorité. Dans un football universitaire qui compte 54% de joueurs noirs, il n’y a que 12% de coaches qui ne soient pas blancs. 12 coaches sur 128 en division FBS sont noirs. Dix, maintenant, puisque Strong et Darrell Hazell de Purdue ont été virés. Sumlin sera peut-être le prochain.

    Et il s’avère souvent délicat pour des coaches noirs virés de retrouver du boulot au même niveau. Seul Ty Willingham, qu’on a vu dernièrement dans la salle de bal qui abrite le CFPSC, a retrouvé un boulot dans une grosse conférence (à Washington, et ce ne fut pas une réussite) après avoir été viré de Notre Dame. Paradoxalement, des coaches blancs qui se sont plantés dans de grosses facs ont su beaucoup mieux retomber sur leurs pieds. Prenons Will Muschamp, par exemple…

    Dans une Amérique toujours pas au clair avec les questions raciales, ça fait un peu tâche… Il y a même de grandes chances que Charlie Strong demeure pour longtemps encore le seul coach noir de Texas. Les facs ne sont pas obligées comme en NFL d’interviewer des coaches issus de minorités. Certaines ont signé une ‘charte NCAA’ qui encourage la diversité. Mais dans un monde où la vitesse d’action compte plus que tout, il n’y a que peu de place pour la discrimination positive. On jugera peut-être si Dino Babers de Syracuse venait à décrocher une place prestigieuse dans un an ou deux…

  • So… Coach O a – enfin – une opportunité de prouver… Mais j’ai comme l’impression qu’il s’agit d’un choix par défaut. Orgeron a le soutien de ses joueurs, mais ça ne pèse rien dans le process. Durant toute la semaine, on a vu des news annonçant tour à tour que Tim Herman serait le prochain coach des Tigers, puis que Jimbo Fisher n’avait plus qu’à signer son contrat. Choix par défaut, je vous dis… Le temps nous dira si Orgeron pourra être autre chose qu’un super-pompier. Ou pas…

  • So… Wyoming va jouer une finale de conférence… Avec son QB qui réveille son banc de touche comme il peut…

COLLEGE FOOTBALL LANDSCAPE

Bienvenue dans le dernier épisode de la saison. Un simple résumé des qualifiés pour les Bowls, les pronostics pour le titre…

Il y a 40 bowls cette année, en comptant les demi-finales. Et à ce jour 74 places sur 80 sont attribuées. On n’atteindra donc pas le quorum pour cette série. Army (même en perdant contre Navy) et Hawaii (6-7) devraient donc en être, ce qui nous amènerait à 76. Si South Alabama et Louisiana-Lafayette gagnent leurs derniers matchs, on en sera à 78… Les deux dernières places seront remises en fonction des performances académiques des équipes avec un record de 5-7. North Texas et Mississippi State sont les deux équipes les mieux classées sur ce critère. Si les équipes de Sun Belt ne parviennent pas à se qualifier sur le terrain, Texas et Northern Illinois pourront prétendre à un bowl…

SouthEastern Conférence

On sait depuis la semaine passée que Florida aura le privilège de se faire fesser en finale.

Bowl Eligibles : Alabama, Texas A&M, Auburn, Florida, Tennessee, Arkansas, LSU, South Carolina, Kentucky, Georgia, Vanderbilt (11 équipes).

Forecast : Florida ? Naaah… Alabama is your champion. By 56 points.

Big Ten

Au bout de la deuxième prolongation, Penn State a gagné le droit d’aller défier la défense de Wisconsin en finale.

Bowl Eligibles : Michigan, Ohio State, Penn State, Nebraska, Wisconsin, Minnesota, Iowa, Northwestern, Indiana, Maryland (10 équipes).

Forecast : Wisconsin.

Atlantic Coast Conférence

Virginia Tech a fini par remporter la division que personne ne voulait gagner, la Coastal, et retrouvera donc le champion depuis une semaine Clemson en finale.

Bowl Eligibles : Clemson, Louisville, North Carolina, Virginia Tech, Wake Forest, Florida State, Miami, Pittsburgh, Georgia Tech, North Carolina State, Boston College (11 équipes).

Forecast : Tigers champions, et au playoff.

Pac 12

Colorado a fait le boulot, et affrontera Washington qui n’a pas laissé la moindre petite chance à Mike Leach et ses Cougars.

Bowl Eligibles : Washington, Washington State, Colorado, Utah, Stanford, USC (6 équipes).

Forecast : Huskies win, and go to the Playoff… Maybe…

Big XII

Le Bedlam Game décidera, à Norman, du titre de champion.

Bowl Eligibles : Oklahoma, Oklahoma State, Baylor, West Virginia, Kansas State, TCU (6 équipes).

Même s’il reste une journée, aucune autre équipe ne peut prétendre atteindre les 6 victoires…

Forecast : Oklahoma. Tout court.

American Athletic Conférence

Temple a tenu le choc, et doit à sa victoire contre USF d’aller affronter Navy en finale.

Bowl Eligibles : 7 équipes : South Florida, Temple, Houston, Tulsa, Memphis, Navy, UCF

Forecast : Le titre pour les Midshipmen.

Mountain West

Farewell, Boise ?

Wyoming s’est peut-être relâchée contre New Mexico… Boise avait perdu contre Air Force de toute façon, l’égalité à trois dans la Mountain couronne donc les Cowboys. San Diego State est qualifiée depuis si longtemps…

Bowl Eligibles : Boise State, Wyoming, San Diego State, New Mexico, Air Force, Colorado State (6 équipes).

Hawaii a disputé 13 matchs en saison régulière, avec 6 victoires. Si le nombre d’équipes avec un record de 6 victoires au moins est inférieur à 80, Hawaii sera la première équipe repêchée.

Forecast : Rematch de la saison régulière… Ce serait fun, dans le fond, que Wyoming s’impose…

MidAmerican Conférence

Les Broncos de Western Michigan n’ont pas failli en ‘finale’ de division contre Toledo. Ohio a gagné le pire match de MAC de la saison contre Akron…

Bowl Eligibles : Western Michigan, Toledo, Ohio, Miami of Ohio, Eastern Michigan, Central Michigan (6 équipes). All hail Directional Michigans !

Forecast : Western Michigan ira, invaincue, disputer le Cotton Bowl… Sauf si le Comité merdoie à fond…

Conference USA

Western Kentucky et sa super mascotte ont fait le job en battant Old Dominion en saison régulière… Louisiana Tech est qualifiée depuis deux semaines.

Bowl Eligibles : Western Kentucky, Middle Tennessee State, Louisiana Tech, Old Dominion, UTSA, Southern Miss.

Forecast : Hilltoppers.

Sun Belt

La poule unique à 11 équipes, avec 8 matchs de conférence, que du bonheur… Au moins, ça évite quelques confrontations directes, et ça permet d’avoir à se pencher sur les modalités employées par la conférence pour départager ses équipes…

On se dirige tout droit sur une égalité à trois équipes en tête de la conférence, et un titre de champions partagé. Puisqu’il n’y a pas de tiebreakers dans cette magnifique conférence…

Si Arkansas State et Troy gagnent leur dernier match, on aura une égalité à trois…

Bowl Eligibles : Troy, Appalachian State, Idaho (!!!!!), Arkansas State (4 équipes).

Louisana-Lafayette et South Alabama peuvent se qualifier en gagnant en dernière semaine. Pour South Alabama, la NCAA permettra une qualification bien que les Jaguars ont deux victoires contre des FCS, car l’une d’entre elles est due à une réorganisation du calendrier autour de LSU-Florida reporté à cause de l’ouragan Matthew. Bref…

Forecast : Arkansas State, Appalachian State et Troy pourraient se partager le titre.

Independents

Bowl Eligibles : Brigham Young (1 équipe).

Army pourrait être éligible puisque son dernier match contre Navy tombera après l’annonce des bowls. De toute façon, comme il manquera des équipes, Army ira à un bowl…

VERCHAIN’S BILLBOARD – FINAL EDITION

Le Verchain’s Selection Comittee, présidé et administré par Verchain, qui synthétise après de longs débats dans un garage luxueux du Nord de la France les réflexions d’un comité composé de Verchain et Verchain, vous offre son classement des 25 premières équipes du college football, sans vous donner d’explications pourries, mais avec du Verchain Style inside.

#1 Alabama Crimson Tide (1) : ‘Nuff Said

#2 Washington Huskies (2) : I just can’t stop…

#3 Ohio State Buckeyes (5) : Best moment of the week.

 

#4 Wisconsin Badgers (3) : Coach O thanks you, Wisco.

#5 Clemson Tigers (4) : Yup.

#6 Colorado Buffaloes (8) : Finalement, ‘The Rise’, ce n’était pas si ridicule que ça…

#7 Oklahoma Sooners (7) : La meilleure victoire sur le tableau d’Ohio State ?

#8 Michigan Wolverines (6) : No comment…

#9 Western Michigan Broncos (9) : « We’re growing », they said…

#10 USC Trojans (10) : Those guys can kill a ref too…

#11 Penn State Nittany Lions (13) : LA surprise de l’année.

Your @B1Gfootball East Champs. #WeAre

Une vidéo publiée par Penn State Football (@pennstatefball) le 26 Nov. 2016 à 17h23 PST

#12 Auburn Tigers (11) : Valait mieux mettre un pull pour ne pas avoir froid, oui..

#13 Florida Gators (15) : ‘Bama’s gonna do exactly that to your team next Saturday, girls…

#14 Oklahoma State Cowboys (18) : Et dire que certains me reprochent de les sous-noter…

#15 Florida State Seminoles (19) : Yess, Jenn Sterger is Baaaaack. Without the fake boobs…

#16 West Virginia Mountaineers (16) : Merci pour tout, et à l’année prochaine pour de nouvelles déceptions…

#17 Utah Utes (17) : Que ceux qui y ont cru lèvent le doigt…

#18 Nebraska Cornhuskers (12) : No comment.

#19 Louisville Cardinals (14) : Ce Heisman ressemble à Johnny Manziel. Performances énormes, déceptions multiples, incapacité de l’équipe à gagner quelque chose…

#20 LSU Tigers (22) : Un résumé de la saison, en somme…

#21 Navy Midshipmen (24) : Killed the Mannequin Challenge

#22 Texas A&M Aggies (21) : Même plus envie d’en rire…

#23 Washington State Cougars (23) : Thanks.

#24 Temple Owls (NR) : Parce que c’est Carnaval, non ?

#25 Western Kentucky Hilltoppers (NR) : On ne pouvait pas finir la saison sans la mascotte qui déchire.

Dropped Out : Boise State, Minnesota.
Under consideration : Oh… No-bo-dy.

THREE GAMES TO WATCH NEXT WEEK

Paradoxalement, en cette semaine de championnats qui s’ouvre, il ne sera sans doute pas nécessaire de regarder les boucheries que seront les finales de la SEC et de l’ACC. Alors, on se penchera sur…

Pac12 Championship – Washington State vs Colorado : parce que ce sera la dernière possibilité de voir la Cheerleader of the Year, peut-être…

Bedlam Game – Oklahoma State vs Oklahoma. Parce que ça ne débouchera pas sur un playoff…

B1G Championship – Wisconsin vs Penn State. Parce que c’est le match le plus improbable de la saison, et que ça peut jouer pour le playoff. Ou pas. Ou beaucoup…

Watchable
AAC Championship : Temple – Navy : parce que c’est le match dont le vainqueur peut priver Western Michigan de sa place au soleil du Cotton.
MWC Championship : Wyoming – San Diego State : parce qu’une finale de MWC sans Boise, c’est toujours un événement…

VERCHAIN’S CRUSH OF THE WEEK – NON FOOTBALL EDITION

Ce qu’il y a de bien avec la Rivalry Week, c’est qu’avec les Michigan – Ohio State, tous les ans, Elle Johnson revient sur le devant de la scène.

Et Verchain aime bien la rivalry week…

NOT REALLY FOOTBALL STUFF… AND THEN WHAT  ??

Les trucs alakon autour du football. Pas forcément tous les trucs alakon. Certains trucs alakon.

Bordel… C’est la semaine de Thanksgiving, et hormis quelques crasses de droite ou de gauche dans le cadre des semaines de rivalry, il ne se passe… Rien… A pleurer… On fera donc en mode histoire sans paroles…

 

 

 

GRAB ‘EM BY THE P***Y

They ARE the reason why we LOVE College Football. And they are in the College Football Report. Enjoy.

Cheerleader of the year runner up ? Maybe.

 

Voilà, les enfants, c’est tout pour aujourd’hui. Oui, je sais, ça fait court… C’est ce que ma femme me dit toujours… Bien, comme on dit là-bas en Amérique  :

Après trois années à commenter le football sous toutes ses formes, Verchain a rejoint la rédaction de The Blue Pennant en 2013 pour vous proposer son College Football Report et quelques autres fantaisies, en exclusivité.

6 Commentaires

6 Comments

  1. Nicolas

    28 novembre 2016 à 09h23

    South brachial sensa me fera toujours rire lol sinon verchain ne pense tunpas que les Ducks on les plus belles cheerleaders?

  2. Verchain

    28 novembre 2016 à 16h11

    Ces deux dernières années, je trouve que le niveau baisse à Oregon. Et je ne suis pas le seul à le penser, honnêtement. Mais bon, Nate Costa disait déjà ça il y a trois ou quatre ans…

    Et je n’ai vu aucune cheerleader cette année dépassant la Cheerleader of the Year. Aucune…

  3. Ryujii

    28 novembre 2016 à 20h19

    Pour le coup je suis pas tout à fait d’accord pour les PO

    Je vois ça comme ça dans 2 semaines

    Peach Bowl: #02 Clemson – #03 Penn State
    Fiesta Bowl: #01 Alabama – #04 Washington
    Rose Bowl: #08 USC – #05 Ohio State
    Sugar Bowl: #06 Oklahoma – #12 Auburn
    Orange Bowl: #10 Florida State – #07 Michigan
    Cotton bowl: #09 Wisconsin – #14 Western Michigan

    Ma logique serait que Penn State étant champion et ayant battu Ohio State passerait devant. Washington aura le #4 par rapport à la faiblesse de la PAC12.

    Du coup Buffalo ayant perdu contre USC en saison régulière pourrait passer derrière pour la place au Rose Bowl (et bon un match USC – Ohio State ça a quand même plus de gueule)

    La défaite de Louisville donne une autoroute à Florida State pour l’Orange Bowl et affronterait Michigan ou Winsconsin (plus de chance que ce soit Michigan vu qu’ils ont battu Wisconsin en SR).

    Pour le Sugar Bowl ce serait Oklahoma (ou State) (les défaites contre Houston ou Central Michigan ça fait tâche quand même) face à Auburn (car bon plus trop de choix en SEC en fait que ce soit Florida ou LSU)

    Du coup reste Wisconsin ou Michigan pour le Cotton Bowl (voir Colorado mais j’ai du mal a croire qu’il passerait devant ces deux là). J’aimerai bien un « derby » entre Michigan et Western Michigan.

    Pour que les Sooners ou les cowboys participent au Po il faudrait une hécatombe donc une défaite de Washington et de Clemson et je pense pas que ce soit possible. Et puis même une victoire de Wisconsin ne pourrait ptete pas leur permettre d’aller en PO et de préférer Ohio State pour le coup.

    Pour Wisconsin, il faudrait une grosse branlé contre Penn State pour espérer prendre le #4 à Washington et c’est pas gagné je pense. Ohio State leur sera préféré et passerait #3 sans problème.

  4. Verchain

    28 novembre 2016 à 22h55

    Sincèrement, on a un premier gros test pour le CFPSC pour la troisième année du playoff.

    Ohio State qui fait peur à peu près à tout le monde et a perdu contre Penn State… Ou Penn State qui a perdu contre Pitt (!!!) et Michigan…

    Je déduis que tu vois Penn State gagner samedi. On verra. Perso, mon argent est sur les Badgers.

    Quant à USC devant les Buffaloes, c’est une vraie possibilité, même si leur défaite devant Utah va peser lourdement en leur défaveur. Mais c’est une équipe qui monte, et on a vu par le passé que quitte à perdre des matchs, autant perdre en début de saison…

    • Ryujii

      30 novembre 2016 à 18h20

      Bon avec le nouveau ranking. Je crois qu’il est Clair qu’Ohio State sera en PO quoiqu’il arrive.

      Et que le champion Big Ten n’y sera sûrement pas en cas de victoire de Clemson et Washington.

      A moins d’une grosse branlé en B10 et d’une hécatombe devant (Clemson et/ou Washington) je vois pas comment ça pourrait changer.

      Michigan pourrait encore espérer en faire partie également.

      la Big 12 est clairement éjecté et va regretter son refus d’expansion sur les prochaines années (en même temps c’est de leur faute de se conduire comme des buses).

      Le vainqueur de la B10 est quasiment donné pour le Rose Bowl contre USC ou Colorado si Washington se plante pas et FSU pour l’Orange Bowl sûrement contre Michigan

      Auburn est au Sugar Bowl contre le vainqueur du Bedlam Game à moins que Florida crée la surprise (looool).

      Le perdant de la B10 jouera Western Michigan au Cotton selon moi.

  5. Ben

    29 novembre 2016 à 13h42

    Je vois pas trop comment le comité peut écarter Ohio State. Pour moi, ils vont y être c’est sur et je les vois même en #2. Le dindon de la farce sera Washington. Mon pronostic en admettant que Wisconsin, Clemson et Washington remportent leur conférence:
    1. Alabama
    2. Ohio State
    3. Clemson
    4. Wisconsin

    Alabama-Wisconsin et Ohio State-Clemson en playoff.

    Rose Bowl: Washington-Michigan
    Sugar Bowl: Auburn-Oklahoma
    Orange Bowl: Florida State-Penn State
    Cotton Bowl: Colorado-Western Michigan

    On va déjà avoir un premier aperçu ce soir de toute façon…

    Je ne trouve pas la cheerleader of the year sur la photo de groupe mais celle en bas à droite à mon vote pour celui de runner-up of the year. Parce que quand même quoi…

    Et voir la miss Sterger me fait toujours qqchose (elle a plus ses fake boobs ?? Non mais c’est quoi cette histoire ?)

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - College Football Report