Suivez-nous sur

College Football Report

College Football Report 2016 – Final Edition

The College Football Report is presented by South Beach Sansa. As usual. Aaaaannnd… she might be back next year…


Pour la dernière edition de l’année, comme tous les ans depuis que ce rendez-vous quinzhebdomadaire existe (oui, une fois par semaine, quinze fois dans l’année), voici donc le classement des 40 bowls qui animeront décembre et janvier.

40 Bowls, dont environ 38 qui ne servent à rien. Que du bonheur. Dans son ensemble, Verchain boycotte ces rencontres ridicules qui n’ont d’autre intérêt que financier pour les Directors of Athletics, les coaches et certains zouaves qui gravitent dans les départements des sports des différentes universités impliquées.

Bien souvent, on a des matchs bien moisis, qui sentent le rance, avec des équipes qui ne sont plus entraînées par les coaches qui les ont menées là, ou sans certains de leurs joueurs plus ou moins majeurs dont on s’aperçoit au moment des examens finaux qu’ils ne savent pas lire ni écrire leur nom sans faire trois ou quatre fautes…

Bref, ces bowls, c’est une punition. Alors, choisissez votre poison, bordel, en vous référant, ou pas, au classement annuel de Verchain.

Et à l’année prochaine, si les Sept nous prêtent vie…

THE CAN’T MISS BOWLS

Presented by Samantha Hoopes

Ce sont les Bowls que vous ne devez pas manquer. Sous aucun bon prétexte. Votre femme va accoucher ? Votre patron veut vous filer une augmentation ? Kate Upton est alanguie sur votre canapé ? Vous êtes le nouvel acteur vedette chez Marc Dorcel ? On s’en fout. Ya du football à regarder à la télé… Comme Samantha, voici les Bowls qu’on ne peut pas laisser sur le côté de la route…

1) Playstation Fiesta Bowl, le 31 décembre : Clemson Tigers – Ohio State Buckeyes : double occasion : pour les Buckeyes de prouver que le Comité ne s’est pas trompé en les envoyant en playoff et pour Clemson de montrer que leur présence à ce stade n’est pas due à leur réputation après une saison pas aussi brillante que l’an dernier.

2) Chick Fil A Peach Bowl, le 31 décembre : Alabama Crimson Tide – Washington Huskies : cette demi-finale n’est pas numéro 1 malgré la présence de la Cheerleader of the Year, que vous retrouverez un peu plus bas dans cet article, comme plein de fois depuis son avènement. Sur le terrain, ça risque cependant de tourner à la boucherie, comme tournent à la boucherie quasiment tous les matchs d’Alabama cette année. Si Chris Petersen nous envoie la Statue Of Liberty sur ce match, je demanderai en mariage la Cheerleader of the Year, je suis sur que The Official Wife of Verchain ne m’en tiendra pas rigueur. Polygamy, here I come…

3) GoodYear Cotton Bowl, le 2 janvier : Western Michigan Broncos – Wisconsin Badgers : Bizarrement, dans la séance de chaises musicales entre head coaches, personne n’a tenté de prendre PJ Fleck, alors que je pensais qu’il serait le deuxième candidat le plus demandé. Ses Broncos affrontent leur plus gros test de la saison face aux Badgers.

4) Rose Bowl, le 2 janvier : USC Trojans – Penn State Nittany Lions : le match entre les deux équipes les plus en forme de la fin de saison, que des débuts de saisons ratés aura empêchés de rêver plus grand…

5) AllState Sugar Bowl, le 2 janvier : Auburn Tigers – Oklahoma Sooners : Une vraie occasion pour les Sooners de rameuter leurs fans les plus bombassiennes (et il y en a quelques unes, on n’est pas en Floride, mais tout de même…) et de nous cracher à la tronche que, oui, le champion de la Big XII méritait une place en playoff. LOL.

THE YESSSS BOWLS

Presented by The Cheerleader Of The Year

Des bons vieux bowls des familles, avec une certaine fraîcheur, qu’on attend de découvrir. Beaucoup de charme, un petit côté polisson… Enjoy.

6) Russel Athletic Bowl, le 28 décembre : West Virginia Mountaineers – Miami Hurricanes : Il y a dix ans, Kellen Winslow Jr offrait aux Hurricanes le 4th down catch pour l’histoire, contre WVU. Ou presque. WVU essaiera de connaître sa première saison à 11 victoires, Miami de sauver les apparences d’une saison presque décevante…

7) Buffalo Wild Wings Citrus Bowl, le 31 décembre : Louisville Cardinals – LSU Tigers : un match entre équipes qui auraient pu. Mais non, en fait. Grosse attaque contre grosse défense… Peut-être la dernière occase de voir Leonard Fournette en match…

8) Capital One Orange Bowl, le 30 décembre : Florida State Seminoles – Michigan Wolverines : nostalgie, quand tu nous tiens… C’est ici, à Miami, que Jim H a remporté sa plus grande victoire universitaire, l’Orange avec Stanford. En face, Dalvin Cook voudra sans doute faire oublier le fait d’avoir été snobé comme un malpropre au Heisman…

9) Valero Alamo Bowl, le 29 Décembre : Oklahoma State Cowboys – Colorado Buffaloes : un match de vice-champions. Le truc qui ne sert pas à grand chose, mais qui pourrait déboucher sur une belle grosse orgie de points…

THE GIRL NEXT DOOR BOWLS

Presented by Emmy Rossum

Au premier regard, on se dit… ouais… Pourquoi pas… Et puis, en fait, on se dit que ce qui semble ordinaire pourrait bien être un méga bon coup…

10) AdvoCare V100 Texas Bowl, le 28 décembre : Texas A&M Aggies – Kansas State Cougars : C’est pas sexy à la base, ces retrouvailles façon Big XII du bon vieux temps, mais on a deux équipes solides. Kevin Sumlin a une occasion de montrer qu’on ne le garde pas à College Station simplement parce que ça coûterait trop cher de le virer, et ma sympathie pour les vieux fait que j’ai toujours un regard bienveillant en direction de Bill Snyder.

11) Boca Raton Bowl, le 20 décembre : Memphis Tigers – Western Kentucky Hilltoppers : Je sais, vous allez encore vous demander ce que Verchain a pris pour positionner ce bowl moisi en 11° place dans sa grille de regardabilitude. On pourrait avoir une grosse explosion offensive de sa mère, voilà pourquoi. Et puis, j’aime bien les bowls qui n’ont pas de sponsor à la con.

12) Las Vegas Bowl, le 17 décembre : Houston Cougars – San Diego State Aztecs : dommage que coach Herman ne soit plus là pour la dernière de Donnell Pumphrey. Si vous avez décidé de vous fader tous les bowls, normalement celui-là ne devrait pas vous décevoir. Points aplenty.

13) AutoNation Cure Bowl, le 17 décembre : UCF Black Knights – Arkansas State Red Wolves : Promis, je ne me moque pas de vous. C’est l’un des seuls bowls regardables du 17 décembre, de toute façon. Il y aura des points au tableau, bordel !! Et puis, vous pourrez toujours zapper dessus si le Las Vegas Bowl est nul à la mi-temps.

14) National Funding Holiday Bowl, le 27 décembre : Washington State Cougars – Minnesota Gophers : Dès qu’il y a Mike Leach, Verchain est heureux. Et la mascotte des Gophers me fera encore triper quand je serais pas en état de sobriété en regardant mon vieux Cracraft réceptionner des passes de Luke Falk…

 

THE VERCHAIN STYLE BOWLS

Presented by Torrie Wilson, circa 2005.


Le genre de trucs qui ne plaisent qu’à votre serviteur. Un peu comme la littérature moldave. Ou le whisky à la cannelle (non, je déconne, je n’envisage même pas d’y goûter, je ne suis pas Johnny Football(c)…).

15) Motel 6 Cactus Bowl, le 27 décembre : Boise State Broncos – Baylor Bears : ça ressemble foutrement à une affiche de New Year’s Six. D’ailleurs, ça s’appelle ‘Motel 6’. Un peu comme l’appellation qu’on donnerait à un truc de seconde zone, sans intérêt. D’ailleurs, ‘Motel 6’ est le nom d’un site internet qui vous permet de trouver et de réserver des motels à pas cher. Le ‘Boui-Boui pour 5 à 7 Bowl’, du bleu, de l’orange, du vert qui déchirent, moi, ça me va…

16) Raycom Media Camellia Bowl, le 17 décembre : Appalachian State Mountaineers – Toledo Rockets : We, The People Bowl. Period. Des équipes en jaune et bleu. La deuxième apparition des Mountaineers en trois ans d’existence du machin, et en face le QB le plus prolifique à la passe de la division FBS en termes de TD lancés. Enjoy, bordel !!

THE FUGLY BOWLS

Presented by Black Chyna, la dernière addition à la famille K. As ugly as they wanna be…

Les restes du monde. Et mon Dieu que c’est moche, et que ça ne mérite pas de se lever la nuit. Je ne vais pas aller jusqu’à vous conseiller de regarder Hanouna à la télé à la place, pour ne pas être accusé d’apologie du génocide de neurones, non plus, mais presque…

17) Franklin American Mortgage Music City Bowl, le 30 décembre : Nebraska Cornhuskers – Tennessee Volunteers : Et ce n’est même pas le pire nom à rallonge d’un bowl cette année encore… Entre les gagnants du ‘Championship of life’ en orange, et les gagnants du… de… du concours de ‘Nebraska’s Last Alive Quarterback’ de l’autre ? Oh, boy…

18) Hyundai Sun Bowl, le 30 décembre : Stanford Cardinal – North Carolina Tar Heels : C’est beau, le monde des bowls, ça permet de faire se rencontrer des universités dont l’une est la meilleure en termes académiques de la division FBS et l’autre a organisé dans un passé très récent une véritable imposture autour du département des études africaines… Ajoutez à ça le fait que UNC pourrait bien encaisser 600 yards au sol…

19) Lockheed Martin Armed Forces Bowl, le 23 décembre : Louisiana Tech Bulldogs – Navy Midshipmen : le pire, c’est que ça pourrait donner un match intéressant à voir compte tenu de la bonne défense de LTU contre la course, mais il ne me donne pas envie, ce match.

20) Belk Bowl, le 29 décembre : Arkansas Razorbacks – Virginia Tech Hokies : Belk !

21) AutoZone Liberty Bowl, le 30 décembre : Georgia Bulldogs – Texas Christian Horned Frogs : le « c’était mieux avant bowl » ? Je passe…


22) New Era Pinstripe Bowl, le 28 décembre : Pittsburgh Panthers – Northwestern Wildcats : Comme si on ne nous emmerdait pas assez avec les Yankees pendant la saison de baseball, il faut en plus qu’un match de foot se joue dans leur stade… Non mais…

23) San Diego County Credit Union Poinsettia Bowl, le 21 décembre : Brigham Young Cougars – Wyoming Cowboys : je cherche un truc sympa à dire, pour ne pas vexer notre lecteur mormon… Je cherche… Bon, ben, en fait, c’est le bowl avec le nom à la con le plus long de l’année. C’est beau…

24) Military Bowl, le 27 décembre : Wake Forest Demon Deacons – Temple Owls : Temple retourne à Annapolis, encore une fois. Ouais. Wake participe à un bowl pour la première fois depuis 2011. Ouais, bon, pas de quoi écrire à ses parents…

25) Camping World Independence Bowl, le 26 décembre : North Carolina State Wolfpack – Vanderbilt Commodores. On fera des excès, à Noël, alors on préfèrera dormir que de s’infliger ça.

26) Foster Farms Bowl, le 28 décembre : Indiana Hoosiers – Utah Utes : Foster Farms vend du poulet sans antibiotiques, garanti. Ce bowl ne mérite pas d’être regardé, garanti.

27) TaxSlayer Bowl, le 31 décembre : Georgia Tech Yellow Jackets – Kentucky Wildcats : ne regardez pas ce truc en ouvrant vos huîtres pour le réveillon, vous risqueriez de vous amputer d’un doigt…

28) Outback Bowl, le 2 janvier : Florida Gators – Iowa Hawkeyes : la 115° attaque contre la 120° attaque ? ‘Nuff said…

29) Famous Idaho Potato Bowl, le 22 décembre : Idaho Vandals – Colorado State Rams : le Patate Bowl ? Yuuuup…


30) Miami Beach Bowl, le 19 décembre : Central Michigan Chippewas – Tulsa Golden Hurricane : quand on est de Mount Pleasant ou de Tulsa, ce doit être un vrai plaisir d’aller à Miami pour voir son équipe favorite jouer au football. Sans doute. Pour nous ? Not so much…

31) Popeye’s Bahamas Bowl, le 23 décembre : Eastern Michigan Eagles – Old Dominion Monarchs. Hormis peut-être les paysages, les plages, ya quoi à voir, là ?

32) Birmingham Bowl, le 29 décembre : South Florida Bulls – South Carolina Gamecocks : c’est la troisième année de suite qu’une équipe ayant Will Muschamp dans son coaching staff va à ce bowl… Mais en même temps, c’est la première fois que Muschamp sera sur la sideline… Think…

33) R+L Carriers New Orleans Bowl, le 17 décembre : Southern Miss Golden Eagles – Louisiana Lafayette Raging Cajuns. Un truc qui ne sert à rien, un de plus… Deux équipes à 6-6 de G5 ? Yeah…

34) Gildan New Mexico Bowl, le 17 décembre : New Mexico Lobos – UTSA Roadrunners. New Mexico au New Mexico Bowl ? What else ?

35) Nova Home Loans Arizona Bowl, le 30 décembre : South Alabama Jaguars – Air Force Falcons. Les Jaguars, avec deux victoires contre des FCS, remercient l’ouragan Matthew de les avoir emmenés jusqu’ici…

36) Hawai’i Bowl, le 24 décembre : Hawai’i Rainbow Warriors – Middle Tennessee State Tigers. Rendez-vous compte, les joueurs d’Hawai’i joueront leur quatorzième match de la saison et pourront retourner dans leur dortoir après le match pour attendre Papa Noël. Si c’est pas beau, ça…

37) Quick Lane Bowl, le 26 décembre : Maryland Terrapins – Boston College Eagles : on ne peut pas trouver pire comme revival de l’ACC d’il y a peu, si ?

38) Dollar General Bowl, le 23 décembre : Ohio Bobcats – Troy Trojans. Ohio, l’équipe la plus déprimante de la MAC… Troy qui n’a même pas voulu du titre en Sun Belt… Regardez du porno sur internet, ça ne peut pas être pire…

39) St Petersburg Bowl, le 26 décembre : Miami of Ohio Redhawks – Mississippi State Bulldogs. Ben dites donc, cette journée du 26 est formidable… Je me demande encore à quoi ça sert, d’organiser pareille boucherie ?

40) Zaxby’s Heart of Dallas Bowl, le 27 décembre : Army Black Knights – North Texas Mean Green. Une équipe à 7-5 avec deux FCS contre une équipe à 5-7 qui a déjà battu la première en saison régulière… Quand je vous dis qu’il y a environ 30 bowls de trop tous les ans…

GRAB ‘EM BY THE P***Y

They ARE the reason why we LOVE College Football. And they are in the College Football Report. Enjoy.









Voilà, les enfants, c’est tout pour la saison. Cette année encore, je me suis bien amusé à tenter de vous énerver avec toutes mes conneries. Si tout va bien, rendez-vous en septembre prochain, ou si l’actualité nous en donne l’occasion pour un petit spécial ou deux… Alors, sortez couverts, n’ouvrez à personne, et prenez bien soin du rock n’ roll…

Après trois années à commenter le football sous toutes ses formes, Verchain a rejoint la rédaction de The Blue Pennant en 2013 pour vous proposer son College Football Report et quelques autres fantaisies, en exclusivité.

7 Commentaires

7 Comments

  1. benoit

    12 décembre 2016 à 08h33

    rien ne pourrait vexer le lecteur fan des BYU qui n’est pas mormon mais qui trouve le concept sympa.:)
    Encore un grand moment de lecture !!!
    bravo

    • louvressac

      12 décembre 2016 à 15h43

      le t-shirt du poinsettia bowl est commandé depuis vendredi via fans edge,en espérant qu’il soit arrivé pour le 21…car même si Taysom Hill est forfait pour le match,la défaite n’est pas envisageable….go cougs !

      • benoit

        13 décembre 2016 à 07h10

        super le t-shirt!
        go cougs.
        je suis bcp sur twitter à plus !

  2. Nicolas

    12 décembre 2016 à 09h14

    Je vais lire quoi moi mes dimanche pluvieux en attendant la NFL… a l’année prochaine Verchain

  3. Ben

    12 décembre 2016 à 14h50

    Tu as prévu de poster un dernier billet d’humeur après les bowls et le titre d’Alabama pour commenter tout ça ?
    En tout cas merci encore pour cette saison et pour m’avoir fait découvrir la cheerleader of the year.

    Outre les bowls du NY6, je vais bien sur regarder le Citrus Bowl entre LSU et Louisville, même si le jour et l’horaire sont galère (le 31 à 18h, ok ça sent le visionnage en différé). Après il y a des bowls sympa quand même: Tennessee-Nebraska au Music City (ils programment des affiches sympa dans ce bowl depuis 2-3 ans), San Diego St-Houston à LV, Memphis-W.Kentucky qui va être une vraie orgie.
    Puis je vais m’en réserver qq uns où il y a toujours du spectacle: l’Alamo Bowl, le Pinstripe Bowl (Duke-Indiana l’an passé, je me souviens d’un Penn St-BC il y a qq années) ou le New Orleans Bowl. C’est quand même le seul bowl « mineur » qui arrive à remplir le Superdome de 40 à 50 000 personnes chaque année! Toujours du spectacle aussi dans ce match.

  4. Verchain

    12 décembre 2016 à 18h42

    Merci à tous.

    Normalement, notre rédac chef et maître à tous et moi n’avons pas prévu de final-final en janvier… A voir, mais normalement c’est fini pour la saison…

    • Nicolas

      12 décembre 2016 à 23h48

      Tu pourrais changer de photo pour la cheerleader of the year lol qu’on vois un peu son corps

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - College Football Report