Suivez-nous sur

College Football Report

College Football Report 2015 – Semaine 7

Top 25, news insolites, other stuff et cheerleaders. C’est le College Report de Verchain. Une exclusivité The Blue Pennant.

Cette semaine, la saison de pas mal d’équipes nous l’a fait un peu comme ce pauvre défenseur de USC…

On le sait, cette saison, on ne peut plus croire en rien, et à l’issue de cette semaine, bien malin qui pourrait affirmer pouvoir poser un Top 10 incontestable.

Ou alors il nous faudrait considérer que les 10 équipes de la division FBS qui sont encore invaincues peuvent constituer un top 10… Mais on pourrait bien, une fois encore, avoir un scénario à la Ohio State 2014 cette saison. D’ici là…

Verchain’s Top 25 things to consider… or not…

Nouvelle semaine dans la nouvelle formule… Retrouvons donc les 25 personnes, équipes, tendances, trucs en tous genres, qui font l’actualité selon Verchain. Feel free to insult me in the comments section.

Wild, wild, wild week. Again.

We, The People, ruled the small world of college football, again !

Voilà, voilà. Voilà ce que Memphis (1) a infligé à Ole Miss (2), qui n’a jamais semblé plus minable que ce samedi sur le terrain. Justin Fuente (3), en servant la cause de ses Tigers sert encore plus la sienne, celui d’un coach d’une conférence Group of Five que tous les Athletic Directors des conférences Power Five entrevoient comme LE candidat rêvé pour prendre la suite d’un de leurs coaches menacés, voire déjà envoyés ad patres ou carrément en centre de désintoxication. Salut à toi, #SarkAfterDark, tu vas nous manquer.

Si on en était encore au bon vieux temps du BCS, les Tigers de Memphis seraient de magnifiques BCS Busters en perspective.

Parce que la possibilité de voir plus d’une équipe de division FBS demeurer invaincue en fin de saison est assez faible.

 

Tu m’étonnes, un congélo plein de morceaux de corps, ya de quoi choquer…

Oh, un peu moins faible que celle de voir Michigan State (4) l’emporter à 10 secondes de la fin avec un punt à taper pour Michigan (5)… 0,2%… Et puis, un punter qui se défèque littéralement dessus en voyant 11 féroces Spartiates le charger comme un troupeau de queutards chargerait la pauvre jeune femme heureusement consentante du dernier tournage de Jacquie et Michel. Et donc l’un des Spartiates attraper le ballon, que ledit punter essayait de balancer en latéral on ne sait pas trop comment ni pourquoi aller s’effondrer dans l’endzone, se faire couvrir (oui, visualisez bien le truc, le scénario du tournage J&M continue) par ses coéquipiers fous de désir – pardon, de joie – et… ne pas se relever, la hanche pétée.

Si on examine les candidatures à la saison parfaite des dix équipes des Power Five qui n’ont pas encore connu la défaite cette saison, on a :

  • Louisiana State (6) qui vient de disposer de Florida, alors invaincue, en utilisant un bon vieux trick play à la Les Miles (see below) à l’issue d’un match qu’on qualifiera de moyen pour le Heisman de la saison Leonard Fournette (mais merde, il fout quoi, là ? Moins de 200 yards ? Feignasse!!!), doit encore croiser le chemin de Nick Saban et sa troupe. Une Tide d’Alabama (7) qui revient au sommet de son jeu, enterrant Texas A&M (8) et Kevin Sumlin – des Aggies qui n’auront donc jamais battu une équipe classée dans le Top 20 à Kyle Field depuis que l’ancien coach de Houston a débarqué à College Station – et qui ressemble un peu à Ohio State de la saison passée, au fond. Une défaite en cours de route contre une équipe qui ne semble soudainement plus aussi impressionnante qu’au moment où elle a battu ce favori – Ole Miss, qui ne fera plus jouer Robert Nkemdiche en attaque, commotion cérébrale oblige. Dans deux semaines, les Tigers iront à Tuscaloosa avec la première place de la division West en jeu. S’ils prévalent, ils auront encore à croiser Texas A&M en fin de saison. Mais bon, une équipe d’Alabama où Lane Kiffin empêche Nick Saban d’appeler un temps mort malvenu, c’est un gros challenge…

Barometer : 50% de chances de rester invaincue.

  • Utah (9) a sorti le quatrième quart-temps qu’il fallait pour battre Arizona State. Les Utes semblent solides, ont poussé Cal hors des rangs des invaincues. Utah doit encore aller à USC, dernière victime expiatoire de Prosise et des Golden Domers, ce qui pourrait être un match piège une fois les Trojans remis de la gueule de bois (uh, uh, uh) consécutive au renvoi de leur coach et recevoir UCLA… Mais le rendez-vous le plus difficile de la saison des Utes s’annonce pour la très probable finale de conférence qu’ils devront disputer contre une équipe qui sera très certainement Stanford, autre exemple du scénario Ohio State de la saison passée, avec la défaite de l’Intelli-Bowl d’ouverture de saison contre Northwestern pour rappeler celle des Buckeyes contre les Hokies l’an passé. Des joueurs du Cardinal qui jouent ce bon vieux Har-Ball, c’est moche à voir, mais foutrement efficace quand la ligne offensive domine outrageusement ou que l’adversaire oublie d’avoir envie de jouer comme les Bruins jeudi soir…

Barometer : 90% de chances de rester invaincue en saison régulière. 50% en comptant la finale de conférence.

  • Clemson (10) se retrouve comme ces dernières années à lutter avec Florida State (11) pour le titre de la division Atlantic de l’ACC, et sans doute le vainqueur de division remportera-t-il la conférence contre celui qui sera champion de la Coastal (où, comme chaque année à mi-saison, on retrouve une lutte à plusieurs en perspective). Avec notamment une victoire sans grande discussion contre Notre Dame à Death Valley, les Tigers ont accompli un début de saison beaucoup plus impressionnants que celui de Seminoles qui doivent leur survie dans les rangs des invaincus à leur coureur phénomène Dalvin Cook (qui a battu Miami à lui tout seul) et à la surprise de la saison, le QB transféré de Notre Dame Everett Golson qui n’a pas encore lancé une seule interception à ce jour, lui qui semblait jusqu’alors maîtriser parfaitement l’art subtil de la passe à l’adversaire.

Barometer : 50% de chances de rester invaincu pour Florida State et 80% de chances pour Clemson qui aura l’avantage supposé de recevoir ses adversaires directs le 7 novembre, après avoir descendu la colline en courant…

  • Dans la Big XII, on compte encore une triplette d’invaincues : TCU (12), Oklahoma State (13) et Baylor (14). Chacune des trois équipes doit encore rencontrer un autre candidat potentiel au titre de la conférence, Oklahoma qui a certes compromis ses chances en perdant la semaine dernière à la Fête à Neneu du Texas contre les Longhorns mais s’est parfaitement remise en marche cette semaine (coach Bob Stoops en est à 32-0 avec ses Sooners après une défaite). Et chacune des trois équipes doit encore se rencontrer. Oklahoma State nous a habitué au Gundy-ing, une forme locale de Clemsoning. Baylor a toujours vu sa défense craquer à un moment où à un autre, et pas forcément au moment où on l’attendait… TCU recevra Oklahoma State et Baylor et doit donc avoir, théoriquement, un petit avantage…

Barometer : 25% de chances de rester invaincues pour Oklahoma State et Baylor, 40% pour TCU. Notons qu’Oklahoma peut encore devenir le One True Champion en remportant les matchs qu’il lui restent à jouer.

  • Michigan State a donc franchi de la manière la plus incroyable qui soit l’obstacle de Michigan, allant s’imposer à Ann Harbor dans un match qu’elle n’aurait sans doute jamais du emporter malgré les malheurs qu’a fait Connor Cook à la défense des Harbaugh Guys. Le prochain obstacle sur le chemin de Sparty – après des matchs contre Indiana, à Nebraska [piège?], Maryland – sera, dans un mois, Ohio State (15), invaincu à ce jour et qui pourrait bien le rester jusque-là – après des rencontres à Rutgers, contre Minnesota et à Illinois. Sparty gagne mochement, souvent de justesse. Ohio State alterne le très médiocre avec Cardale Jones (que son envahissement des réseaux sociaux en compagnie de cet autre grand poète qu’est Ezekiel Elliott aura bien desservi cette saison, ahem, même pas foutu de convaincre Rhonda Rousey de s’allonger) et le bon vieux classique du QB coureur de zone read avec JT Barrett), tout en se faisant peur parfois… Et les Buckeyes ont encore Michigan à retrouver en dernière journée de la saison régulière, avec peut-être un espoir de scénario compliqué en conjuguant une victoire d’OSU contre MSU et une victoire de HarBall contre Urban & Co…

Barometer : 50% de chances de rester invaincue pour Michigan State, tout se jouera contre JT Barrett and Friends. 40% de chances pour Ohio State avec encore deux gros morceaux à se taper (that’s what she said).

Et en plus, c’est Zeke Elliott qui s’occupe de floquer les maillots en ce moment…

  • Iowa (16), malgré la blessure subie par Jordan Canzeri à l’occasion de la démonstration de force effectuée contre Northwestern, une équipe en laquelle on pouvait croire avant qu’elle n’implose deux semaines de suite contre les Wolverines puis les Hawkeyes, est peut-être paradoxalement l’équipe qui a le plus de chances de finir la saison régulière invaincue, avec un calendrier qui consiste en : Maryland, à Indiana, Minnesota, Purdue et à Nebraska, et c’est peut-être bien ce dernier match qui serait le plus risqué. L’équipe de coach Kirk Ferentz en tête de sa division et en position de finir invaincue. Voilà l’état du College Football en 2015.

Barometer : 90% de chances de rester invaincue en saison régulière. 25% de le rester à l’issue de la finale de conférence éventuelle.

Dans le Group Of Five, il ne restera qu’une invaincue au soir de la confrontation entre Memphis et Houston au Texas. À ce que j’ai vu cette saison, ce sont les Tigers qui ont la meilleure chance de demeurer invaincus, disons 70% de chances, car il reste également un match piège contre Navy. Pour Houston, ce serait quelque chose comme 50%, avec Navy également au programme. Temple a encore East Carolina, Notre Dame et Memphis au programme (soit 0% de chances de rester invaincue cette saison). Toledo n’a plus que d’autres équipes de la MAC à affronter, avec notamment la réception de Northern Illinois (toujours piégeux) et surtout une visite à rendre à Bowling Green, dans un match qu’il ne faudra à aucun prix manquer si vous aimez les orgies offensives. J’en serai. Donnons donc une chance de 80% aux Rockets de finir invaincus. Des Rockets qui n’ont toujours pas concédé le moindre sack cette saison, en 200 passes tentées.

Ya des jours comme ça, où je rêve de voir Memphis terminer invaincue, avec seulement deux Power Five invaincues, et se retrouver au Cotton Bowl ou à l’Orange Bowl… We, The People, aurions alors une nouvelle fois dominé le petit monde du College Football…

Random Randomizitudes
  • Ah… Boise State (17) vient d’enterrer ses chances de devenir le représentant du Group of Five en concédant 7 pertes de balle en première mi-temps (soit plus que 35 équipes n’en avaient concédé en six semaines, dont les Broncos eux mêmes) et 8 au total contre Utah State. Amazing… Je crois que j’ai porté la poisse à un paquet d’équipes cette semaine… Cette semaine, j’ai porté mon hoodie des Broncos, mon polo de UCLA, mon pantalon de survêtement West Virginia, ma casquette Michigan. Je n’ai porté aucune de mes innombrables fringues The U ou mon hoodie Alabama. Pourquoi, oh pourquoi n’ai-je pas un caleçon ou des chaussettes Ohio State ?

  • On a célébré depuis la nouvelle de la fausse retraite et vraie démission de Steve Spurrier toutes les choses fantastiques que le Old Ball Coach a produit dans sa carrière… Une chose est certaine, c’est qu’il n’aurait pas pu se la jouer comme son remplaçant intérimaire Shawn Elliott (18) à l’issue de la première victoire en SEC de South Carolina cette saison…

  • La semaine dernière nous avait donné le pire match de la saison : Wake-Boston College 3-0. Cette semaine nous aura donné le pire match de la saison en SEC : Missouri-Georgia (19) 6-9. Mizzou avec 6 first downs et 21 yards au sol, Georgia avec une interception dès la première mise au jeu pour Greyson Lambert. Des field goals manqués, un vrai cirque, du niveau d’un Idaho-Wyoming… Oh, tiens, ces deux équipes de campagnards à chemises à carreaux ont remporté leur premières victoires de la saison, laissant UCF (où George O’Leary a décidé d’arrêter de s’occuper du volley féminin et de ses jeunes femmes en truc moulant en démissionnant de sa position d’AD intérimaire), North Texas, New Mexico State et surtout Kansas en lice pour la fiche parfaite de 0-12 cette saison.

  • A l’issue de la septième semaine de compétition, qui marque le milieu de la saison, 19 équipes sont éligibles pour un bowl (20) :

      • Florida, LSU, Alabama dans la SEC

      • Utah dans la Pac12

      • Florida State et Clemson dans l’ACC

      • Iowa, Michigan State, Ohio State dans la Big Ten.

      • Baylor, TCU et Oklahoma State dans la Big XII.

      • Marshall, Western Kentucky dans la Conference USA.

      • Toledo pour la MAC

      • Temple, Houston, Memphis pour l’AAC.

      • Personne en MWC.

      • Personne en Sun Belt

      • Notre Dame chez les Indépendants.

Il y a cette saison 41 Bowls (en comptant les deux demi-finales), soit 82 places (pour rappel, il y a 128 équipes en division FBS… ce qui prouve bien que ces bowls sont un truc ridicule au possible, puisque 64% des équipes se qualifient pour ces trucs…) à combler. Et donc, il reste de la place pour 63 équipes à qualifier encore…

  • Next big Thing to Follow : Un nouvel entrant dans la galaxie des candidats au Heisman : Le receveur de Baylor Corey Coleman (21), qui chasse lui aussi sur le terrain du Guinness Book (qui n’est pas une recette de chèvre à la bière, contrairement à ce que son nom pourrait donner à penser). Au bout de 6 matchs des Bears, le garçon est contributeur de 16 TD, soit un de plus que son total de l’an passé sur l’ensemble de la saison. À ce rythme, Coleman pourrait exploser le record de 27 TD tenu par Troy Edwards de Louisiana Tech.

  • Dans le monde merveilleux des divisions inférieures, nous avons un nouveau recordman des yards à la course en carrière pour un quarterback, avec Jason Vander Laan (22) de Ferris State qui cumule 5216 yards. Le garçon n’est que junior, ce qui lui fera faire diminuer de manière impressionnante la possibilité de voir son record battu un de ces jours, autour de 0,2% environ, en somme…

  • Miami (23) aurait presque pu trouver sa place dans le Top 25 de Verchain. Mais non. Parce que tout le monde s’en fout, de Miami…

  • The Verchain’s Crush Of The Week – Football Edition est Kyle Domingue, kicker, Louisiana State (24). Best reception of the game on a perfectly timed pass !

  • The Verchain’s Crush Of The Week – Non-Football Edition est Kaylee Hartung (25), once again du SEC Network, après avoir travaillé pour le Longhorn Network. La dame est de Louisiane, mais vit à Austin.

Verchain’s Top Five – and some twenty other teams

Cette saison encore, le College Football Playoff verra s’affronter les 4 meilleures équipes de la saison, selon le choix d’un comité de sélection.

The Blue Pennant vous offrira toutes les semaines un Top 25 de ses rédacteurs et d’invités prestigieux. Verchain, qui ne fait rien comme les autres, vous offre en avant première chaque semaine les vingt cinq équipes du bulletin qu’il envoie au TBP HQ, qui n’est pas caché dans les fesses de Bill Hancock. Verchain vous offre son bulletin, juste après l’avoir envoyé à notre maître vénéré (et pas à notre maîtresse vénérienne comme voulait me le faire écrire mon correcteur d’orthographe).

  1. Baylor Bears : J’ai déjà bien failli franchir le pas la semaine passée, mais cette victoire à WVU a suffi à me convaincre d’oser…

  2. TCU Horned Frogs : Logiquement, j’attends avec impatience la rencontre entre mes deux premiers du classement, qui devrait enfin nommer One True Champion That Goes To The Freakin’ Playoff…

  3. Alabama Crimson Tide : Say what you want, that they lost to the Rebels who lost to Florida AND Memphis. Whatever. Rock n’Roll Tide est de retour.

  4. LSU Tigers : Toujours en tête de la division ouest de la SEC, grâce à leur kicker.

  5. Utah Utes : Comme Baylor ou TCU et Alabama ou LSU finira par tomber du bracket du CFP, les Utes pourraient bien représenter la Pac12 au playoff…

  1. Clemson Tigers

  2. Ohio State Buckeyes

  3. Michigan State Spartans

  4. Notre Dame Fighting Irish

  5. Stanford Cardinal

  6. Iowa Hawkeyes

  7. Florida State Seminoles

  8. Florida Gators

  9. Texas A&M Aggies

  10. Memphis Tigers

  11. Oklahoma State Cowboys

  12. Oklahoma Sooners

  13. Michigan Wolverines

  14. California Golden Bears

  15. Houston Cougars

  16. Toledo Rockets

  17. Mississippi State Bulldogs

  18. Temple Owls

  19. Duke Blue Devils

  20. North Carolina Tar Heels

Almost made it : Georgia Bulldogs, Miami Hurricanes

Three games to watch next week

Verchain vous offre son programme télé de la semaine à venir, ce pourquoi il sera devant son écran (ou qu’il matera en replay s’il est mort saoul).

Mesdames et mesdames, une chose est certaine, on va s’ennuyer ferme, cette semaine. Oh oui… Je pense qu’il va falloir trouver pleins de counasseries pour faire suffisamment d’octets pour le CFR 8…

California Golden Bears at UCLA Bruins : Ou le match qui peut ruiner les espoirs des Bears de California de remporter la division North.

Clemson Tigers at Miami Hurricanes : Parce que quand il n’y a rien d’intéressant au programme, Verchain regarde les Hurricanes. UPSET ALERT !! (just kidding).

Kentucky Wildcats at Mississippi State Bulldogs : Parce qu’il faut bien un match de la SEC chaque semaine… ou pas… Et que bon, un match de seconds couteaux, ça peut nous donner un peu d’émotion… Comme Kentucky qui mettrait 8 joueurs sur le terrain seulement en couverture de punt… Pardon ? Ah, oui, ils l’ont déjà fait cette semaine…

Also worth a look : le « à nos illusions perdues » bowl : Auburn-Arkansas.

Not really football stuff… and then what ??

Mon moment préféré. Je ne sais pas si c’est le votre, mais en tout cas, c’est le mien… Bien, en cette nouvelle saison, la rédaction de The Blue Pennant souhaite mettre en tête de liste des hashtags de Twitter le #NCAAFFr en plus du déjà trending #TBP. Aussi, le Verchain Stuff sera tout hastagué cette année. Ou pas…

Bret Bielema. A-hole. #karma

Yeah, right, Texas… #EnflammadeInopportune

Well… Je ne sais pas si je peux dire que Lady Diana c’était mieux avant ou pas… Probablement que non. #Whatever… Visor in the wind… Yeah, right…

Bon goût toujours, ce gâteau de mariage… #BubbaGumpStyle

Hey, au moins Miami n’a pas tout perdu la semaine dernière à Tallahassee… #TakeThisFSU

Cette vidéo a transformé Texas en équipe de football capable de battre Oklahoma… #IfItWasEnough

Le Neyland Stadium de Tennessee fait avec des citrouilles… #FuckItsHalloween ?

Pourquoi les Rainbow Warriors d’Hawaii sont-ils si mauvais ? Parce qu’ils s’entraînent avec des joueuses de soccer sans doute… #OhWhereAreYouHopeSolo ???

Texas fans… #IPreferStorageWarsTexas

Texas Players… #IpreferJennyAndMary

Bevo chose to die rather than see that…

Cheerleaders !!!

They ARE the reason why we LOVE College Football. And they are in the College Football Report. Enjoy.

Voilà, les enfants, c’est tout pour aujourd’hui. Oui, je sais, ça fait court… C’est ce que ma femme me dit toujours… Bien, comme on dit là-bas en Amérique  :

Après trois années à commenter le football sous toutes ses formes, Verchain a rejoint la rédaction de The Blue Pennant en 2013 pour vous proposer son College Football Report et quelques autres fantaisies, en exclusivité.

4 Commentaires

4 Comments

  1. Ben

    19 octobre 2015 à 10h19

    Mon Dieu cette dernière action de Michigan-MSU! Il n’y a qu’en College Footbal qu’on peut voir des trucs pareils. Un peu comme Les Miles qui nous fait une de ses spéciales (ça faisait longtemps d’ailleurs).

    Alabama devant LSU dans top top 5 Verchain, why ?

    « des Aggies qui n’auront donc jamais battu une équipe classée dans le Top 20 depuis que l’ancien coach de Houston a débarqué à College Station »
    A&M et Johnny Manziel ont gagné à Tuscaloosa lors de leur première saison en SEC, Bama était #1 il me semble…

  2. Verchain

    19 octobre 2015 à 15h02

    Pour TAMU, je ne me suis pas relu, sinon j’aurai mis la formulation correcte : « des Aggies qui n’auront donc jamais battu A KYLE FIELD une équipe classée dans le Top 20 depuis que l’ancien coach de Houston a débarqué à College Station »

    Pour LSU et ‘Bama, j’en reste à ma doctrine du Top 25 de la saison : je pense que le Tide battrait les Tigers sur terrain neutre en ce moment. Donc je les classe devant LSU. Bien sur, comme pour toute situation de jugement, c’est subjectif (même si j’ai été bluffé par le fait que Brandon Harris arrive à lancer des ballons sans que les passes ne ressemblent à une chorégraphie du vol du bourdon désailé…).

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - College Football Report