Suivez-nous sur

College Football Report

College Football Report 2015 – Semaine 5

Top 25, news insolites, other stuff et cheerleaders. C’est le College Report de Verchain. Une exclusivité The Blue Pennant.

What a week. A wild, wild, week in the wild, wild world of college football.

On aura vu pas mal de…

Ou même de…

Avec au milieu de tout ça des vrais moments de bonheur…

Et Lee Corso est encore une fois à zéro avec son pronostic du jour dans le match du jour de GameDay.

Si ça continue, je vais me mettre au basket.

Ouais, de quoi vous rendre un peu…

Mais bon, il faut faire le boulot, alors… Here’s your week 5 College Football Report…

Verchain’s 25 things to consider… or not…

Nouvelle semaine dans la nouvelle formule… Retrouvons donc les 25 personnes, équipes, tendances, trucs en tous genres, qui font l’actualité selon Verchain. Feel free to insult me in the comments section.

Vous avez remarqué ? C’est la semaine 5. Alors, une bonne occasion pour vous offrir le point de vue de Verchain sur les Power Five. Et quelques autres trucs, comme toujours.

On ne pourrait pas mieux résumer mon état d’esprit. Voilà une saison où règne l’incertitude la plus totale. Le genre de saison, qui, du temps du BCS, aurait pu nous valoir un bon vieux BCS Buster des familles avec une équipe comme Memphis (qui n’était pas membre d’une BCS-AQ à l’époque) propulsée au championnat national ou presque.

Que sait-on vraiment ? Rien.

Alors, à défaut de savoir, on peut toujours penser, ou supposer…

Southeastern Conference

If you smellllllll… What Verchain is guessing…

It is still anyone’s guess.

Avec la victoire à Atlanta, Alabama (1) est revenu dans la conversation comme vainqueur potentiel d’une division Ouest pour le moment menée par les Tigers de LSU, auteurs d’une prestation plus que médiocre cette semaine en match hors conférence, et les Aggies de Texas A&M, qui semblent avoir trouvé un équilibre qu’on ne leur a pour ainsi dire jamais connu sous coach Kevin Sumlin (2), et maintenant que les Rebels d’Ole Miss ont montré que QB Chad Kelly, bien meilleurs les meilleurs jours que Good Bo Wallace, pouvait aussi avoir des jours de médiocrité absolue, comme Bad Bo Wallace, tout le monde va poser les yeux sur la rencontre entre les hommes de Les Miles et les Aggies.

Not so fast, my friend.

Un scénario cataclysmique peut encore se produire… du genre, deux défaites en chemin pour A&M (tiens, contre Alabama et Ole Miss dans les prochaines semaines?), une victoire de ‘Bama contre les Tigers à Tuscaloosa, une défaite des Rebels à LSU en avant dernière journée, et une défaite, comme Les Miles sait nous en réserver, à Florida, et on est partis pour un paquet de délires dans tous les sens. On ne sait pas ce qu’on aura. My guess : avec un peu de chance, le LSU at A&M de la dernière journée pourrait sacrer le champion de conférence.

De l’autre côté de la conférence, les Gators de Florida ont tapé un grand coup, sans que cela laisse présager de leur avenir en division. En battant les Rebels d’Ole Miss qui surfaient sur les conclusions de leur match contre Bama, les hommes de Jim McElwain (3) – entre lui et l’ancien coordinateur offensif des Buckeyes, Tim Herman qui fait des belles choses à Houston, on peut penser que les anciens assistants de grands coaches ont un vrai potentiel… Ou que Mack Brown était tout sauf un grand coach – s’établissent comme des favoris de la division, mais tout pourrait se jouer à Jacksonville contre Georgia, pour un World’s Largest Cocktail Party qui vaudra, pour une fois, le détour.

Coach on the hot seat…

En un mois et une semaine, Jim McElwain a gagné plus de matchs contre des programmes du top 25 que Butch Jones (4) en 28 matchs à Tennessee. Nul doute que le fait de ne pas savoir faire jouer ensemble des recrues, pourtant appréciées des spécialistes évaluant la qualité des signatures de lycéens, pourrait coûter bien cher au head coach de Rocky Top.

The Surprise…

Bien sur, il y a Florida… Pour ma part, moi qui aime les choses négatives, je retiendrai le plus mauvais départ des Gamecocks de South Carolina depuis l’arrivée de Steve Spurrier (5) en 2005. Mention spéciale à l’attaque d’Auburn, portée disparue ou presque depuis deux semaines.

Big XII

If you smellllllll… What Verchain is guessing…

La course au titre que je pensais envisager à quatre équipes, semble bien s’orienter vers une course à élimination entre… quatre équipes, mais pas les mêmes que la semaine passée.

En effet, si la défaite de West Virginia à Oklahoma semble barrer la route des Mountaineers tristes comme une toque en peau de castor (l’animal qui comme un acteur de films pour adultes ne travaille ni avec ses mains mais avec ses pieds), Oklahoma State est, elle, toujours invaincue. Le plus beau ramassis d’illettrés de la planète, si l’on en croit les révélations de SI la saison passée et son coach qui danse comme un John Travolta du quart-monde, sont toujours dans la danse. Comme chacune des trois autres équipes, elle doit encore croiser ses concurrents directs.

Baylor (6) a une attaque à faire durcir le Verchain presque aussi rapidement que madame Verchain sait le faire. Oklahoma (7) s’est acheté une défense à temps partiel (en tout cas elle travaillait ce samedi) pour aller avec Baker Mayfield, un type autour duquel on pourrait écrire un livre ou faire un film. Texas Christian, en plus d’avoir (les bigots sont vraiment des enfoirés à la « faites ce que je dis pas ce que je fais », c’est ce que je me dis quand je vois les cheerbabes des Frogs) le deuxième gus dans la liste finale du Heisman avec QB Trevone Boykin, des types pour recevoir ses passes et une attaque capable pour le moment de dépasser l’affaiblissement de sa défense… Pourvu que la Big Twelve se décide à couronner One True Champion cette saison en cas d’égalité (inexistante dans les faits, en plus) en tête, parce que c’est là que se joue le football le plus intéressant de la saison pour le moment.

Pavé, César !

Coach on the hot seat…

Continuons donc de tirer sur l’ambulance. Non, on ne causera pas du coach de Kansas, de toute façon, coacher à Kansas, c’est une sorte de mission humanitaire en soi. Charlie Strong (8), qui n’a plus de Director of Athletics l’ayant embauché, est juste un technicien de surface, en fait. Il a nettoyé le vestiaire de Texas tout son paquet de sales types. Bon, il a aussi évacué le talent, apparemment…

Hot. But not hotter than Charlie Strong’s hot seat… Much more comfortable I guess…

The Surprise…

Les arbitres de la Big Twelve sont toujours des pitres. Heureusement que chaque conférence nous avait promis une amélioration sensible. Le first down fantôme accordé aux Gundyboys de Okie State a fait s’étrangler Bill Snyder comme un vieillard dans une maison de retraite qui s’aperçoit que son auxiliaire de vie est nue sous sa blouse… Sans ça, les Cowboys seraient mal partis en Big XII et les Wildcats bien partis…

Big Ten

If you smellllllll… What Verchain is guessing…

Ohio State et Michigan State ne sont pas, aujourd’hui, in Verchain’s book, des concurrents sérieux aux playoffs. Pas quand tu galères ta race à battre Indiana en dehors d’un terrain de basket, en ayant besoin de t’appuyer à outrance sur Ezekiel Elliott, insupportable propriétaire de clebs disparu puis retrouvé. Pas quand tu t’arraches pour t’imposer contre Purdue, qui n’a pas gagné un match de conférence depuis une époque où Lindsay Lohan était sobre. Et derrière, les gus doivent sentir le souffle chaud et fétide des Wolverines de Michigan (9), qui jouent au Harbaull, un jeu chiant comme un jour sans relation sexuelle mais qui gagne contre des équipes comme BYU ou Maryland… ‘The Game’ (qui, de fait, n’est pas le nom de la rivalité entre Ohio State et That Team Up North) pourrait valoir quelque chose cette année.

La fraîcheur vient de l’ouest. Les traditionnels prétendants que sont Wisconsin et Nebraska ont tout fait sauf nous impressionner cette saison, que ce soit en conférence ou avant. Northwestern réussit un début de saison de briseur de grève. Iowa est invaincue (more on that). Est-ce que ça va durer ? Je n’en sais rien…

Coach on the hot seat…

Darell Hazell (10), de Purdue, me fait penser à ces joueurs de soccer qui ne savent pas s’appliquer le principe de Napoléon : ‘mieux vaut être premier en Corse que deuxième à Paris’, en montrant toutes leurs limites en arrivant dans un club de standing après avoir enchanté le public dans un club plus modeste. Auteur de belles saisons à Kent State, les Golden Flashes ayant disparu des radars depuis, il se montre incapable de recruter suffisamment correctement pour amener Purdue ailleurs qu’à la dernière place de sa division… Quoique, pour l’ensemble de son œuvre universitaire, Kyle Flood mérite largement d’être envoyé à Guantanamo…

The Surprise…

C’est bizarre comme on ne parle plus du contrat en platine de coach Kirk Ferentz (11) d’Iowa quand ses Hawkeyes gagnent des matchs… Ou qu’ils attrapent la première place de leur division…

I’d grab plenty of things, don’t care for the #1 spot…

Pac 12

If you smellllllll… What Verchain is guessing…

A chaque victoire de Michigan, c’est l’opinion qu’on peut avoir de Utah (12) qui s’améliore. Les Utes dont le plus grand fait d’armes est d’avoir abattu tout un vol de canards au-dessus d’Autzen semblent aujourd’hui les mieux armés pour représenter leur conférence au Playoff. Parce qu’UCLA a ressenti le manque de trois de ses meilleurs défenseurs blessés et a subi le ju-ju de coach Todd Graham (13). En effet, le coach des Sun Devils tient un record de 7-1 dans les matchs suivant une défaite de 28 points ou plus…

Au nord, une seule équipe est invaincue en saison. California (14), mesdames et mesdemoiselles. Make Sonny Dykes your Coach of The Year. And Jared Goff the first quarterback taken in next May’s NFL draft. Pour une fac qui souffre depuis trop longtemps, le rêve serait fantastique de disputer une finale de conférence… Mais bon, on finira sans doute une nouvelle fois avec le Shawball de Stanford ou des Ducks plus tout à fait aussi sexy que les saisons passées en finale…

Coach on the hot seat…

Comme Mike Leach est quasiment invirable pour les finances de Wazzu, le risque est lourd sur la tête de Steve Sarkisian (15), pris dans une controverse de début de saison sur fond de biture et quasiment dans l’obligation de gagner pour une fac qui ne fait plus peur qu’à ses fans depuis le départ de l’insupportable coach Pete Carroll.

The Surprise…

On les voyait énormes, les Wildcats… Arizona (16) n’a pas encore battu une équipe Power Five cette saison… Heureusement, dans les deux prochaines semaines, ce seront Oregon State et Colorado en face…

Pas terrible, Rich Rod, selon les témoins…

Atlantic Coast Conference

If you smellllllll… What Verchain is guessing…

Clemson (17) a mis fin aux espoirs d’une saison sans défaite de Notre Dame, mais ce sont surtout Brian Kelly et ses décisions un peu bizarres (à croire qu’il avait emprunté la fiche de conversions à deux points de Butchy Jones) qui ont contribué au carnage sous le déluge… Florida State (18) est tout sauf impressionnante cette saison, entre des victoires poussives au Boston College ou à Wake Forest, et une victoire hors conférence contre South Florida moins aisée que ce que le score ne peut donner à penser à l’observateur qui n’a pas suivi la rencontre (oui, je me suis infligé ça… au moins en bonne partie). Derrière, c’est le désert. Encore une fois, ça va se jouer entre ces deux équipes.

Dans la Coastal, il n’y a pas de favori. Miami n’a pas encore commencé son calendrier de conférence mais commencera contre les ‘Noles. Duke est solide. Et à même de poursuivre les saisons qui mériteraient de voir une statue en l’honneur de David Cutcliffe construite à Durham.

Mais vu le niveau, je crains que l’ACC n’ait pas de place à la table du playoff…

Coach on the hot seat…

Si même maintenant on fait flotter des bannières réclamant son départ au dessus de Cincinnati…

Al Golden (19) n’a plus le soutien des fans de Miami depuis la fin de sa première saison ou presque, année où Miami s’est auto-suspendue de finale de conférence, etc… Alors, oui… Pourtant, les candidats sont nombreux au licenciement dans la conférence… Oui, c’est n’importe quoi, cette dernière phrase… Comme l’ACC…

The Surprise…

Au bout de cinq semaines, Wake Forest (20) a le même record que Virginia Tech et Georgia Tech… Encore un signe du déclin de nos civilisations occidentales…

Random Randomizitudes

  • Rejoigniez la campagne #GoffForHeisman ! Le gamin a tout pour lui, et réécrit l’histoire à California. Jared Goff (21) prend le record des passes lancées en carrière pour les Golden Bears, une fac qui a tout de même compté dans ses rangs un certain Aaron Rodgers.

  • Dully Noted : Les Memphis Tigers (22) sont, avec les Temple Owls, les seules équipes à détenir un record de 3-0 à l’extérieur au moment où j’écris ces lignes.

  • On est presque au niveau du crush de la semaine, mais comme je ne l’ai pas vu en personne, je me contenterai donc de saluer ici rapidement la performance de Marquise Williams (23), le ‘QB’ de North Carolina, qui réussit la performance d’être à la fois le meilleur passeur, coureur, receveur de son équipe à l’occasion du match contre Georgia Tech qui n’impressionne plus personne…(134 yards à la passe [lulz], 148 yards au sol avec 2TD et 37 yards en réception pour ce TD).

  • The Verchain’s Crush Of The Week – Football Edition est Kalen Balage (24), running back, Arizona State, qui illustre la vraie véritable importance de pouvoir compter sur sa ligne offensive…

  • The Verchain’s Crush Of The Week – Non-Football Edition est Kristi Dosh (25), auteur d’un des livres de chevet de Verchain, Saturday Millionaires, qui a une photo des Gators (avec Will Muschamp) en couverture. Lisez ce livre. Et puis, bon, Verchain cherchait quelqu’un qui soutient Florida. Kristi est diplômée de Florida. Alors… She’s this week’s crush..

Verchain’s Top Five – and some twenty other teams

Cette saison encore, le College Football Playoff verra s’affronter les 4 meilleures équipes de la saison, selon le choix d’un comité de sélection.

The Blue Pennant vous offrira toutes les semaines un Top 25 de ses rédacteurs et d’invités prestigieux. Verchain, qui ne fait rien comme les autres, vous offre en avant première chaque semaine les vingt cinq équipes du bulletin qu’il envoie au TBP HQ, qui n’est pas caché dans les fesses de Bill Hancock.

  1. Texas Christian Horned Frogs. Quand on joue Texas, on ne peut pas vivre dangereusement. La campagne #FireCharlie remercie donc la troupe de coach Patterson…

  2. Louisiana State Tigers : Quelle belle semaine pour être en bye week… Oh, pardon, ah… Oui, les Tigers ont joué ce samedi. Ah oui, devait être un match ultra secret dans les alentours de la Zone 51, car personne n’en a parlé…

  3. Ohio State Buckeyes : Les Buckeyes savent gagner moche. Très moche. Trop moche. Et, s’il vous plaît, faites fermer leurs bouches virtuelles aux filles d’Urban, ces pestes sont insupportables. Nadine Morano like.

  4. Baylor Bears : Je ne peux plus attendre de voir Baylor-TCU. Vraiment. J’ai déjà fait renforcer mon caleçon, pour éviter l’explosion…

  5. Utah Utes : Quelle belle semaine pour être en bye week…

  1. Texas A&M Aggies

  2. Oklahoma Sooners

  3. Michigan State Spartans

  4. Alabama Crimson Tide

  5. Clemson Tigers

  6. Florida Gators

  7. Florida State Seminoles

  8. Northwestern Wildcats

  9. California Golden Bears

  10. Ole Miss Rebels

  11. Michigan Wolverines

  12. Oklahoma State Cowboys

  13. UCLA Bruins

  14. Notre Dame Fighting Irish

  15. Stanford Cardinal

  16. Iowa Hawkeyes

  17. Memphis Tigers

  18. Georgia Bulldogs

  19. USC Trojans

  20. Toledo Rockets

Almost made it : Boise State Broncos, Houston Cougars, Temple Owls.

Three games to watch next week

Verchain vous offre son programme télé de la semaine à venir, ce pourquoi il sera devant son écran (ou qu’il matera en replay s’il est mort saoul).

On va avoir de nouveau une sale semaine… une sale semaine…

Miami Hurricanes at Florida State Seminoles : si les partisans de #FireGolden peuvent se payer un avion à bannière à Cincinnati, ils peuvent facilement faire passer la patrouille de France au-dessus de Tallahassee…

Northwestern Wildcats at Michigan Wolverines : deux belles surprises du début de saison face à face. Entre une Michigan du jamais deux sans trois qui sort de deux blanchissages des attaques adverses et des Wildcats qui démarrent comme en 2012 avec une défense énorme, on pourrait bien avoir un magnifique match à 6-3. Ou 3-6.

California Golden Bears at Utah Utes : UPSET ALERT. Difficile de dire ça en conservant l’air sérieux et coincé de Rece Davis un matin de GameDay sous la pluie.

Also worth a look : Georgia Tech at Clemson (Upset Alert), Boise State at Colorado State (en souvenir des bons moments), Central Michigan at Western Michigan (#DirectionalMichigans, ‘Nuff said).

Not really football stuff… and then what ??

Mon moment préféré. Je ne sais pas si c’est le votre, mais en tout cas, c’est le mien… Bien, en cette nouvelle saison, la rédaction de The Blue Pennant souhaite mettre en tête de liste des hashtags de Twitter le #NCAAFFr en plus du déjà trendy #TBP. Aussi, le Verchain Stuff sera tout hastagué cette année. Ou pas…

Cette semaine, les extraterrestres ont essayé de dessiner Mark Richt dans un champ de maïs. #CouldBeAnybody

Tout le monde sacrifie à la mode des vidéos à 360°, y compris Nebraska… #WeWantA360VidInACheerleaders’LockerRoom

Du côté de Texas, on aime se retourner le couteau dans la plaie… Pluie de pénalités. #GiveUsCheerBabesInstead

A Orlando, pour conjurer le mauvais sort, on offre de la bière GRATUITE tant que UCF ne gagne pas un match cette saison… #FaillitteAnnoncée

@louvressac, that one is for you… #BYU

Si on vous utilise dans des fausses pubs, c’est que vous n’êtes plus très loin de la célébrité, Volunteers… #BringBackDerekDooley

Ouais… Enfin, bon, au vu de leur printemps, on aurait bien du se douter que cette saison encore, ça allait partir en torche chez les Rocky Top… #JeSorsMesArchives

Faut dire aussi, que, bon, certains par là se sont inspirés de Donald Trump. #TheDonald

Indiana n’a pas réussi à attirer le plateau de GameDay à la maison pour leur rencontre contre Ohio State. Aussi, ils ont organisé un GameDay à leur façon, que vous aurez pu voir en live… Ou pas… #DakichGameDay.

Yeah. Troll Lane At Your Own Peril…

Cheerleaders !!

They ARE the reason why we LOVE College Football. And they are in the College Football Report. Enjoy.

Voilà, les enfants, c’est tout pour aujourd’hui. Oui, je sais, ça fait court… C’est ce que ma femme me dit toujours… Bien, comme on dit là-bas en Amérique  :

Après trois années à commenter le football sous toutes ses formes, Verchain a rejoint la rédaction de The Blue Pennant en 2013 pour vous proposer son College Football Report et quelques autres fantaisies, en exclusivité.

7 Commentaires

7 Comments

  1. Ben

    5 octobre 2015 à 17h07

    La Big 12 resemble encore une fois à une « no defense league ». Boring. Quand tu loupes 3TD le temps d’aller pisser et d’aller chercher une bière, y a un problème. Pas envie de revivre des matchs comme l’horrible Baylor/West Virginia d’il y a 2 ans. Très peu pour moi.

    T’es sympa avec LSU. Même moi grand fan des Tigers, j’ai du mal à les voir « playoffable » pour le moment. Trop de lacunes en attaque: pas de QB, des WR plus que moyen, tout repose sur Fournette. Le match contre Florida s’annonce plus difficile que prévu. Gros test qui pourrait permettre à LSU d’arriver au mois de novembre invaincu avant d’affronter Alabama, Ole Miss et Texas A&M (ce sont les Aggies qui se déplacent à Death Valley et non l’inverse). J’attends encore un match référence.

    On va dire que t’étais en manque d’inspiration cette semaine pour la Verchain’s crush of the week, parce que bon… 🙂

  2. Verchain

    5 octobre 2015 à 18h43

    C’est justement à cause des quelques limites de LSU que je ne les vois pas cruiser jusqu’aux playoffs, mais j’ai du mal à imaginer un champion SEC avec 2 défaites issu de la SEC West ne pas être au moins 4° dans le classement du CFPSC… On verra bien…

    Le Verchain’s Crush ne repose pas que sur un physique, aussi, jeune homme… J’ai déjà ma liste jusqu’à la fin de la saison. Comme la semaine prochaine va être moins sympa football wise normalement, on reviendra à du plus traditionnel. Voir du rien à voir avec le foot. Kristi, c’est autre chose qu’un pur crush physique… Non mais… Et puis, bon, je deviens vieux, et rangé des voitures…

    Quand à la Big XII, c’est ton appréciation, et tu te doutes que c’est pas la même que la mienne… T’as pas le temps de t’ennuyer devant un match de Big XII (ouais, bon, faut pas regarder Kansas at Iowa State…), en fait… Et puis, faut prévoir le truc et aller te soulager la vessie au cours de toutes les coupures pub qu’il y a entre deux TD…

  3. pep

    6 octobre 2015 à 08h35

    Il se peut que je me laisse tenter ce week end par le match Cal@Utah car je sais pas ce que tu as avec Jared Goff mais je le trouve pas si « bankable » que ça…Certes c’est propre mais pas de quoi faire pêter mon calebard pour reprendre ton expression.
    Ceci dit, je suis déçu par Connor Cook cette saison alors c’est vrai que cette année c’est pas top niveau QB….sauf Bayker Mayfield qui lui me fait vraiment triper (je ne parle pas de Trevone Boykin car pas encore vu de match de TCU depuis l’année dernière).

    Sinon, vu que je suis Northwestern et fan des niners je vais suivre très attentivement the Big Ten game of the week entre les wildcats et Michigan.

    • Verchain

      6 octobre 2015 à 15h18

      Te souviens tu du nom du dernier QB pas si bankable que ça de Cal ?

      Dieu.

      Time will tell…

      • Tuzzz

        6 octobre 2015 à 18h42

        Amen

  4. louvressac

    6 octobre 2015 à 13h05

    le off day a Ann arbour, c’était il y a 10 jours (et d’ailleurs il n’a jamais existé !)….merci Verchain de me faire revivre ce « groundhog day » !

    • Verchain

      6 octobre 2015 à 15h16

      La vidéo n’étant sortie qu’apres la publication du CFR week4, je ne voulais pas te priver de ce moment de plaisir masochiste…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - College Football Report