Suivez-nous sur

College Football Report

College Football Report 2015 – Semaine 4

Top 25, news insolites, other stuff et cheerleaders. C’est le College Report de Verchain. Une exclusivité The Blue Pennant.

Je vous ai déjà dit que j’adore le bleu du maillot d’UCLA ? Et que j’ai remis à jour ma collection de polos en cette fin d’été (en attendant que mon fournisseur habituel ait les nouveaux Adidas de Miami), en ajoutant deux polos UCLA ? Parce que j’y croyais. Alors, en me levant très tôt ce matin (au milieu de la nuit, à l’heure où certains vont se coucher, le Verchain se lève), j’avais la foi.

Contrairement à ce que les pitres de GameDay nous ont sorti ce samedi (Lee Corso est à zéro sur son choix final cette saison, non?), les équipes de l’Arizona ont été ridiculisées. Et Verchain, en regardant UCLA démolir proprement une équipe des Wildcats qui était classés, was like…

Ouais, ouais, ouais… Bref, au milieu d’une semaine d’une relative tristesse, on a eu du show, et de la conclusion un peu inattendue, parfois…

Verchain’s 25 things to consider… or not…

Nouvelle semaine dans la nouvelle formule… Retrouvons donc les 25 personnes, équipes, tendances, trucs en tous genres, qui font l’actualité selon Verchain. Feel free to insult me in the comments section.

Répétons le, nous n’avons pas assisté à une semaine formidable de football universitaire. Mais, toutefois, on peut bien trouver quelques petites satisfactions à se mettre sous la dent…

Bowling Green (1), en battant Purdue et ses uniformes atroces au possible (c’était quoi, ces casques que Maryland n’aurait pas reniés?), est devenu l’une des trois seules équipes de la MAC à battre dans une même saison deux équipes de Power Five (Maryland était la première), comme Toledo cette année et Northern Illinois par le passé. #MACtion at its finest… Les Falcons ont certes perdu deux fois cette saison, à Tennessee en ouverture de la saison pour arrondir les fins de mois et de justesse contre Memphis dans un match où ils auraient du marquer plus de 45 points pour l’emporter. Au passage, notons que Memphis et Cincinnati ont peut-être lancé un nouveau concept : #AACtion.

Ceci étant dit, revenons au cœur du sujet… Pour la deuxième semaine de suite, et je pense qu’il est vraiment temps qu’on en arrive aux calendriers des conférences, je suis incapable de réaliser un Top 25 propre et sec. J’ai véritablement l’impression que l’ère du Playoff n’est pas véritablement lancée et que, contrairement à ce que vous ont demandé les pubs de ESPN la saison dernière, la question n’est pas « Who’s In ? » mais au contraire, comme au bon vieux temps du BCS : « Who’s Out ? ».

La première équipe quasi-assurément Out est Oregon (2). Les Ducks ont perdu leur football. Totalement. Et pas seulement sur l’action représentée ci-dessus, où les défenseurs ont totalement perdu de vue l’endroit où allait atterrir le ballon.

Il y a 27 matchs que les hommes de Mark Helfrich n’avaient pas complété moins de 50% de leurs passes. Et ce samedi, on a assisté à un événement : la première fois que les Ducks encaissent plus de 60 points à la maison. Après avoir démoli (réjouissons-nous) Michigan à la première semaine de compétition, Utah (3) semble bien parti pour devenir les party crashers de la saison. Certes, les Ducks peuvent toujours prétendre arracher le titre de la division North de la Pac12, mais il faudra disposer de Stanford et des autres, notamment une surprenante équipe de California menée par un Sonny Dykes (4) qui semble avoir retrouvé un peu de sa magie du temps de Louisiana Tech, lorsqu’il faisait rêver les anti-BCS avec sa petite équipe, et qui aura surtout réussi à faire de Jared Goff (5), prospect annoncé comme impressionnant un candidat au spot de premier quarterback choisi à la prochaine draft NFL.

En somme, il semble qu’il nous faut oublier la saison dernière. Parce que l’autre champion de division de la saison passée dans la Pac12 est, lui aussi, passé à la moulinette.

#Fistinière

Le ridicule des classements, en somme… Arizona, une équipe que votre Verchain n’a pas dans son top 25 depuis la semaine 2 (la semaine 1 était un guessing du plus bel effet, avec Auburn numéro 1 par exemple…), qui a battu UTSA difficilement, puis Nevada, puis Northern Arizona, bref une équipe qui n’avait rien prouvé, se retrouvait presque favorite si on écoutait les talking heads… Think again, people… UCLA (6), tout comme Utah, semble à même de s’imposer dans la Pac12, même si les Bruins n’ont gagné pour le moment qu’un seul match en conférence, et qu’il reste un paquet de matchs à disputer.

Après une semaine où on a hurlé à la fin du mirage Josh Rosen (7) suite à une performance somme toute commune pour un freshman contre BYU, le nouveau QB des Bruins s’est remis dans le sens de la marche, avec une performance à 2 TD, 286 yards, accompagné de Paul Perkins (8), un gars dont vous n’avez sans doute pas entendu parler… Qui sort le match à 3TD au sol…

Trois gros obstacles semblent se dresser sur la route des Bruins, dont un éventuel titre se jouera nécessairement sur la route. À Stanford, à Utah et à USC, en somme.

USC (9), qui, cela dit au passage, a enfoncé le dernier clou dans le cercueil des espoirs d’Arizona State. Comment croire que les Sun Devils étaient classés en début de saison, si on considère la tristesse absolue affichée par l’équipe de Tim Graham cette saison. Et donc, malgré la défaite à la maison contre Stanford qui a eu plus de mal que le score ne peut le laisser penser contre les Beavers d’Oregon State, les Trojans demeurent en course pour la Pac12 South. Win out and you’re in. Lose, and you’re out. BCS Style.

Dans la SEC, hormis Tammy (more on that later) qui est totalement Out, on conserve un certain degré d’incertitude.

Auburn (10) semble totalement Out, déjà. Pour la première fois depuis 2012 (il était alors coach de Arkansas State, et c’était contre Nebraska) que Gus Malzahn (11) a vu son équipe ne pas réussir à inscrire le moindre touchdown offensif. Arkansas ou Auburn devrait donc logiquement se disputer la dernière place de la division West alors que les équipes de tête, Ole Miss et LSU n’ont pas été particulièrement impressionnantes cette semaine.

De l’autre côté de la Conférence, Georgia, facile vainqueur d’un cupcake, Southern, fait toujours figure de favori, après l’effondrement de Missouri contre Kentucky, mais où la World’s Largest Cocktail Party pourrait bien enfin redevenir significatif, pour la première fois depuis l’arrêt cardiaque supposé d’Urban Meyer.

En effet, les Gators de Florida (12) sont si pas encore de retour, au moins à considérer cette saison. Et pas uniquement parce que l’un de nos lecteurs se plaint du manque de considération que la rédaction prêterait à son équipe fétiche. Ou parce que Verchain tient en haute estime TOUTES les cheerleaders de Floride, même s’il préfère les sudistes aux nordistes sans qu’on puisse l’accuser de confédéralisme forcené. Parce qu’avec Jim McElwain, les Gators tiennent un coach fascinant à bien des égards. Capable de démolir mentalement un de ses joueurs suite à une pénalité, il peut nous sortir des bonnes vieilles catchphrases des familles comme à l’issue de la victoire de sa troupe en prolongation contre Tennessee (où Butch Jones semble bien parti pour nous jouer le retour du regretté Derek Dooley, trois saisons avec des promesses jamais abouties) : « Je ne sais pas si on méritait de gagner ce match. Au pire, on aura toujours vendu du popcorn. » Loved it. Crushed it.

J’en connais qui vont prendre cher…

La seule certitude pour le moment en SEC, c’est que Leonard Fournette (13), au sein d’une saison qui voit tous les prétendants supposés au titre de Heisman Trophy recueillir des questions autour de leur candidature présumée, fait partie des rares certitudes de l’instant. Au point où on en vient même à se demander si Fournette n’est pas le nouveau Hershel Walker ou Barry Sanders ou (insérez ici le nom de votre coureur préféré). Le type réécrit l’histoire en courant une nouvelle fois pour plus de 200 yards, sans oublier un TD de plus de 85 yards rappelé pour une vague et sombre pénalité liée à un mauvais alignement offensif (illegal formation).

Pour le moment, on trouve son plus sérieux candidat dans la Big XII, le QB à tout faire de Texas Christian Trevone Boykin (14). Et ce même si les Horned Frogs vivent quelque peu dangereusement en ce moment. Face à l’attaque aérienne du Pretty Boy Kliff (avec un putain de K) Kingsbury, le QB de Mike Leach, les Frogs et leur cascade de défenseurs blessés (tiens, comme UCLA…) aiment vivre dangereusement.

Une Big XII dans laquelle on ne voit toujours pas très clair. On a que quelques certitudes pour l’instant. Kansas est pitoyable (surprise!!!) en enchaînant sa trente et unième défaite à l’extérieur de suite, record du monde. Iowa State n’est pas beaucoup mieux. Texas Tech a de quoi emmerder pas mal de monde. Texas a oublié de prévenir ses fans que c’était l’AD Steve Patterson qui avait les clés du jeu des équipes spéciales avant de le renvoyer (ou d’accepter – cough, cough – sa démission).

Au-delà ce ça, TCU, Baylor, Oklahoma demeurent favorites. Oklahoma State n’a donc pas encore perdu cette saison, ce qui fait danser tous les Mike Gundy (15) de la création.

Ce qui est toujours moins sexy que certains Teach Me How To Dougie…

Mais une candidature surprise pourrait bien nous surprendre. West Virginia ! Dana Holgorsen (16) avait sans doute un compte à régler avec Randy ‘I Am A Weasel Coach’ Edsall, qui avait fait sa pleureuse la saison passée devant les 108 mises au jeu des Mountaineers contre son équipe de Maryland, allant jusqu’à affirmer que les attaques up-tempo étaient un ‘problème’ pour le football universitaire, poussant ses actions jusqu’au bout au cours d’une nouvelle explosion des Terrapins, avec 97 mises au jeu pour 602 yards. Alors, certes, hormis Maryland, les Mountaineers n’ont battu que des FCS, mais il n’est pas interdit de rêver…

Comme il n’est pas interdit de rêver pour un type comme Al Golden (17). Le coach de Miami peut être le bénéficiaire dans une division Coastal de l’ACC qui semble plus ouverte que Miley Cirrus, ce qui a une nouvelle fois été démontré par Duke qui a disposé simplement de Georgia Tech qui semble avoir perdu son football la semaine passée à Notre Dame et ne pas l’avoir retrouvé depuis… Virginia Tech a montré ses limites hors conférence. North Carolina n’a peut-être pas encore tourné la page des débuts difficiles de Larry Fedora, Virginia est Virginia. Et Pittsburgh Pittsburgh. So ?

Somewhere else on the Planet, BYU s’est désintégrée en direct devant les caméras ce samedi. Oubliée, la Michigan (18) du premier match de la saison, contre des Utes dont la victoire ce samedi remet en cause l’appréciation qu’on pouvait avoir des Wolverines.

L’effet Harbaugh ?

Mine de rien, Michigan se remet donc en scène. Et en selle. Et il faut que j’apprenne à écrire correctement le français, je sais bien. En démolissant, surprise, l’attaque des Cougars avec un Tanner Mangum à environ 2 yards par passe. En attaque, on a du vintage Har-Pas-Baugh (oui, je sais, on dirait du Laurent Ruquier ou du Cyril Hanouna, mes beautés) basé sur un jeu de course en puissance et un recours au QB une fois de temps en temps, en exploitant ce que QB Jake Rudock sait faire (bref, en ne le forçant pas à gagner le match). De quoi se projeter avec quelques espoirs dans le calendrier de conférence… Mais…

La seule chose véritablement importante pour le moment, c’est de garder son calme. Et de boire frais.

Pour une fois, suivez les conseils d’Urban Meyer, les enfants. Et constatez au vu du match de samedi que Michigan State (19) n’est pas une équipe numéro 1, ni une numéro 2 et que Verchain avait raison d’être #NotImpressed. Et que Verchain demeure modeste. Toujours, même avec les dames. Même avant qu’il soit marié. C’est toujours aussi important.

Et de ne pas oublier qu’il est parfois des moments de grâce, comme le fait de voir un homme seul, James Madison (20), qui n’a rien à voir avec Ashley, disposer de Southern Methodist University. Ça nous change d’Howard, qui lui aussi joue tout seul, ou de Jacquie et Michel William and Mary…

Sens mon doigt…

Tout ça pour vous dire qu’il me tarde d’être le 21 novembre (21). Pas seulement parce que l’anniversaire de ma belle-soeur est le lendemain (d’ailleurs, vous vous en foutez complètement, ce que je comprends tout à fait). Parce que je ne sais pas si vous avez, comme moi, regardé le calendrier de ce jour là, mais on aura : TCU at Oklahoma, UCLA at Utah, Michigan State at Ohio State, LSU at Ole Miss, Northwestern at Wisconsin ou encore Georgia Tech à Miami et California à Stanford qui pourraient bien nous donner des champions de division et contenir les participants au playoff ou au moins aux New Year’s Six si on compte le Toledo at Bowling Green (à moins que Memphis continue à inscrire 40 points à tous les matchs)… Stay tuned…

D’ici là, on aura une saison qui ressemblera à une vieille chanson de Gainsbourg.

Randomizing
  • La Keenan Reynolds‘ (22) Watch continue. Le ‘QB’ de Army, avec 72 TD, est maintenant troisième réalisateur ex-aqueo avec la légende texane Ricky Williams. Next up : deuxième avec 73 TD, Prentice de Miami (of Ohio, pas la vraie Miami).

  • Dully Noted : Boise State – We, The People – (23) évoque dans ses communiqués officiels les conférences Power Five les ‘Resource Five’. La Mountain West a pour politique d’appeler lesdites Power Five les ‘Autonomous Five’.

  • The Verchain’s Crush Of The Week – Football Edition est Hasan Ridgeway (24), DT, Texas. Parce qu’il est l’auteur du FatMan Touchdown de la semaine.

Et que personne n’était venu pour le voir, ce pauvre garçon…

Bah, après tout, on aurait aussi bien pu donner l’award à Robert Nkemdiche, pas seulement parce qu’il s’appelle Robert, d’ailleurs…

  • The Verchain’s Crush Of The Week – Non-Football Edition est Maria Taylor de ESPN (25). Parce que c’est un concept, les filles d’ESPN… Alors qu’on a appris cette semaine que le network allait virer plusieurs centaines d’employés, on espère que Maria ne fera pas partie des pertes. Sinon, The Blue Pennant TV est sans doute toute disposée à la recruter…

Verchain’s Top Five

Cette saison encore, le College Football Playoff verra s’affronter les 4 meilleures équipes de la saison, selon le choix d’un comité de sélection.

The Blue Pennant vous offrira toutes les semaines un Top 25 de ses rédacteurs et d’invités prestigieux. Verchain, qui ne fait rien comme les autres, vous offre en avant première chaque semaine les cinq premières équipes du bulletin qu’il envoie au TBP HQ, qui n’est pas caché dans les fesses de Bill Hancock.

  1. Ole Miss Rebels. Hangover. Une légère gueule de bois. Pas besoin de pousser le moteur pour disposer de Vanderbilt. Mais pas de quoi oublier le début de saison…

  2. Texas Christian Horned Frogs : Les Frogs sont à la limite, et avec une défense déplumée risquent de devoir marquer 60 points pour battre leurs adversaires supposés en Big XII, Baylor et Oklahoma. Pour l’instant, ça semble encore possible…

  3. Ohio State Buckeyes : Pas beaucoup plus brillants que l’équipe qu’on leur oppose dans le fantasme d’une fin de saison qui ne ressemblera sans doute pas à ce qu’on pense à l’instant où l’on parle, les Spartans, contre Western Michigan (un adversaire commun hors conférence). Juste de quoi rester au milieu du tableau, en somme…

  4. UCLA Bruins : Je vous ai dit que j’adore le bleu de UCLA ? Oui, je pense…

  5. Notre Dame Fighting Irish : U Mass, éclatée par les Golden Domers cette semaine, rejoindra les rangs des indépendants la saison prochaine. Tout le monde s’en fout…

Almost made it : Forget it… Puisque nos choix du Top 25 de la semaine passée ont semblé heurter certains de nos lecteurs, j’ai décidé de publier chaque semaine mon bulletin de vote, en avant première. Ça ne vous donnera sans doute aucune indication par rapport à ce que sera la synthèse des votes de la rédaction, cela dit, car les 7, 8 ou 9 autres votants ne partagent pas l’opinion du Verchain sur les forces en présence. So what ?

  1. Michigan State Spartans

  2. LSU Tigers

  3. Baylor Bears

  4. Alabama Crimson Tide (they will not fire Lane Kiffin, yet)

  5. Utah Utes

  6. Georgia Bulldogs

  7. Texas A&M Aggies

  8. Oklahoma Sooners

  9. Florida State Seminoles

  10. Mississippi State Bulldogs

  11. Clemson Tigers

  12. Northwestern Wildcats

  13. California Golden Bears

  14. Florida Gators

  15. Miami Hurricanes

  16. Oklahoma State Cowboys

  17. Wisconsin Badgers

  18. Toledo Rockets

  19. Memphis Tigers

  20. USC Trojans

Almost made it : Boise State Broncos, North Carolina State Wolf Pack, West Virgina Mountaineers.

Three games to watch next week

Verchain vous offre son programme télé de la semaine à venir, ce pourquoi il sera devant son écran (ou qu’il matera en replay s’il est mort saoul).

Baylor Bears at Texas Tech Red Raiders : Pas tout à fait un match à élimination puisque les Red Raiders ont déjà perdu un match en Big XII… Mais on a l’occasion d’assister à une nouvelle orgie offensive, Big XII style… Bref, que du bonheur, du vrai, du grand, du bon, du beau, Dubonnet (si vous avez moins de 75 ans, cette vanne moisie vous échappera totalement).

Ole Miss Rebels at Florida Gators : ça ne sera pas un match à élimination non plus, mais les Gators vont se prendre leur premier vrai test de la saison pour Jim McElwain, qui a l’opportunité de venger son ancien employeur de Tuscaloosa contre la Land Shark Defense et tout le barnum offensif de Mister Freeze.

Notre Dame Fighting Irish at Clemson Tigers : Au début, je me suis demandé ce que GameDay allait foutre à Death Valley la semaine prochaine. Hormis améliorer le bronzage de Sam Ponder, femme de QB loser et vedette d’une pub au côté d’une meule de fromage (oui, d’une meule de fromage et de Desmond Howard… Voilà où ça t’a mené, le mariage, fillette), je me demandais à quoi ça pouvait bien rimer… Et puis, en regardant le reste du calendrier, je me rends compte qu’on a un match qui, s’il demeure mainstream dans son approche (Notre Dame contre l’un des favoris de l’ACC Atlantic), n’en demeure pas moins un potentiel gros match.

Also worth a look : West Virginia at Oklahoma (match à élimination, déjà), Mississippi State at Texas A&M (les Aggies au révélateur), Alabama at Georgia (ça ne sera pas la finale de conférence…), Kansas at Iowa State (la dernière place de la Big XII est en jeu).

 

Not really football stuff… and then what ??

Mon moment préféré. Je ne sais pas si c’est le votre, mais en tout cas, c’est le mien… Bien, en cette nouvelle saison, la rédaction de The Blue Pennant souhaite mettre en tête de liste des hashtags de Twitter le #NCAAFFr en plus du déjà trending #TBP. Aussi, le Verchain Stuff sera tout hastagué cette année. Ou pas…

Paul Finnebaum. Le Jerry Springer du football. Meet Tammy. #AndTheHellSheLooksLikePureWhiteTrash

https://www.youtube.com/watch?v=DAPWsNXQJGU

Les filles d’Urban Meyer ont trouvé ce #GameDaySign inapproprié et ‘classless’ (they know what they’re talkin’ abotut).

Celui-là, par contre, non. #TropClasse.

Yeah, Uga on a cake. #DukeNukem

On a compris, du côté de Miami, que faire dessiner les lettres des maillots par un ado débile n’amenait rien de bon. #LooksBetter

Ce n’est sans doute pas ça qui a poussé un fan de FSU à lancer une campagne pour faire passer une bannière derrière un avion demandant à Miami de garder Al Golden…

Sinon ? Un ancien joueur de Marshall, Joe Browning a demandé sa fiancée en mariage… au cours d’un barbecue d’avant match, une de ces fameuses tailgate parties. #OhMyGodTheBrideCouldPlayOffensiveGuard

Alors que bon, le QB de Georgia, Greyson Lambert, est lui beaucoup plus Verchain Style… Puisqu’il verra sa petite amie être couronnée Miss Georgia ce samedi à la mi-temps de son match à Athens. #WeMissYouSoMuchKatherineWebb…

Là, je pense que nous avons la meilleure conférence de presse depuis les délires en direct du coach des Razorbacks d’Arkansas pré-Bielema John L Smith aka John El. Give Norries Wilson the Head Coaching job, Rutgers ! #FatAlbert

A Clemson, on drague College Game Day sur Match.com… #SamPonderIsNotAvailable… #WhateverIAmNotJealous.

#Ri-Di-Cu-Lous.

More Taylor Swift ? #AwGadNotAgain…

Vous avez toujours rêvé de vous retrouver au milieu du vestiaire de Clemson où Dabo danse ? #WhiteGuysCannotDance…

La Butt Family, ça déchire…

Enfin, en ce moment, j’ai parfois l’impression que le spectacle à la mi-temps est plus impressionnant que durant le match, à Ohio State… #AndNoJayhawkGaveABlowJobInThatVid

Cheerleaders !!

They ARE the reason why we LOVE College Football. And they are in the College Football Report. Enjoy.

Je vous ai déjà dit que j’adore le bleu de UCLA ? Non ? Il faut réparer ça, alors…

 

Voilà, les enfants, c’est tout pour aujourd’hui. Oui, je sais, ça fait court… C’est ce que ma femme me dit toujours… Bien, comme on dit là-bas en Amérique  :

Après trois années à commenter le football sous toutes ses formes, Verchain a rejoint la rédaction de The Blue Pennant en 2013 pour vous proposer son College Football Report et quelques autres fantaisies, en exclusivité.

5 Commentaires

5 Comments

  1. Ben

    28 septembre 2015 à 12h09

    Oregon déjà out c’est la grosse info de cette 3e semaine. Puis c’est pas une petite défaite… Du coup la victoire de Michigan State parait moins impressionnante…
    Je pense bien que c’est l’année de UCLA. Ca fait plusieurs saison qu’ils tournent autour du titre de Pac-12 en plus. Utah parait être l’équipe emmerdante de la conférence et USC pourrait aussi se faire un malin plaisir à taper les Bruins.

    Un mot de mes Tigers. LSU n’a pas été hyper convaincant malgré le nouveau festival de Fournette. C’est bien ça le pb, tout repose sur ses épaules vu qu’on a un QB en bois. Faut espérer qu’il continue sur ce rythme et qu’il ne lui arrive rien. J’ai pas vu un RB aussi dominant depuis Peterson, on attend encore un match à 250 yards et 3TD ou on lui donne le Heisman tout de suite ?

    Bon sinon c’était moyen cette semaine, vivement que les matchs de conférence soient vraiment lancés!

  2. Luzoan

    28 septembre 2015 à 19h44

    C’ est vrai que pour le Heisman, il n’ y a pas de folles batailles, Fournette mène avec Chubb, Boykin derrière…

  3. macfly

    30 septembre 2015 à 16h06

    [img]http://beatsc.com/wp-content/uploads/2010/06/wsh09fb-505o-two.jpg[/img]

    les poum poum d’UCLA
    élevé au grain!

    plus sérieusement, que se passe t’il a Michigan!!!
    Dopage? hypnose? ou menace de chatiment corporel par Harbaught!

    j’ai du mal a connaitre l’équipe.

    la ligne fait des boulevard, et les coureurs galope, la ou il y’a 3 semaine la ligne était incapable d’ouvrir un trou et les coureurs trottait comme des canards…

    je demande l’ouverture d’une enquête!

  4. DOWN

    2 octobre 2015 à 09h14

    Il y avait du monde dans le stade de Texas pour voir Hasan Ridgeway marquer ce TD. Un collègue était au match et le stade était rempli à 90%… La photo a été prise bien avant le kick off certainement.

    • Verchain

      2 octobre 2015 à 18h11

      C’était bien une photo de début de match, tout est fait exprès pour manipuler l’opinion, allons…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - College Football Report