Suivez-nous sur

College Football Report

College Football Report 2015 – Semaine 3

Top 25, news insolites, other stuff et cheerleaders. C’est le College Report de Verchain. Une exclusivité The Blue Pennant.

Une belle semaine à la ‘What The Pikachu’, again. Sérieusement ?

Et maintenant, on fait quoi ? On reste comme ça, la tête entre les mains, en se demandant ce qu’il se passe dans le monde moderne ? Ou on s’énerve un peu, et on se dit que tout ira mieux demain, merde ?

Bon, la nouvelle meillleure tradition du football universitaire a un an ou presque, maintenant.

Et j’en viendrai presque à souhaiter un retour du bon vieux BCS. Oui, du bon vieux Bullshit Championship Series. Parce que le football m’a tout à fait l’air d’avoir tout sauf la tête sur les épaules. Est-ce un effet du Playoff ou tout simplement l’évolution de notre société moderne ? Je n’en sais rien. Les Power Five ressemblent de moins en moins aux conférences dominantes qu’elles sont censées être…

Alors, trouver des gagnants et des perdants devient de plus en plus compliqué… Et je ne vous raconte pas le délire que ç’aura été de produire mon Top 25 de la semaine. Usé trois critériums et une grosse gomme… Va falloir revoir le budget fourniture, et on est seulement à la troisième semaine…

Aussi, je me dis qu’il est temps de faire évoluer un peu le format du College Football Report, pour sa partie football en tout cas, car ce qui fait tout l’intérêt de la publication hedomadaire de votre ami Verchain demeure inchangé… On verra, avec le temps, ce que ça donnera… Peut-être reviendra-t-on à l’ancien format ? Peut-être pas ? Et on fait quoi, si on ne peut plus s’endormir devant un streaming en se disant que, de toute façon, c’est ‘Bama qui gagne à la fin ?

Verchain’s Top 25

Eh bien oui, voilà le nouveau format. C’est pas très original, mais le timing du CFR ne permet pas de vous livrer un format ‘Winners-Losers’ qui tient la route, puisque la rédaction et notre Dieu à tous vous informe déjà dès le dimanche matin… Alors, je me suis inspiré de l’excellent Pat Forde et son Forde Yard Dash hebdomadaire, en quarante points. Mais comme je suis une feignasse, et que je dois livrer le dimanche soir, je me contenterai donc de différents items sur la semaine de football qui vient de s’écouler. Vos insultes sont, comme toujours, les bienvenues dans la section commentaires…

We, The People. Parce que vous savez que j’aime ça.

Après la victoire contre Arkansas la semaine passée, Toledo (1) écrit sa propre histoire en battant pour la seconde fois de la saison une équipe issue d’une Power Five, ce qui n’était jamais arrivé à la petite fac de l’Ohio. Bon, Iowa State (2) n’est pas vraiment une équipe Power Five digne de ce nom, abonnée qu’elle est de la dernière place de la Big Twelve, ce qui lui vaudrait sans doute une relégation si ce système existait dans les sports américains.

Je retiens surtout de cette journée la magnifique victoire de Furman (3) contre UCF. Les Knights sont tout simplement ridicules cette saison, dans la lignée de la déclaration clownesque de Bill O’Leary (4), le coach qui avait pourtant amené son équipe dans un bowl BCS il y a deux ans, et qui affirmait en avoir marre de coacher et souhaiter devenir, comme par exemple Barry Alvarez ou Tom Osborne, Director of Athletics de sa fac. Ce bon vieux Bill a sans doute du passer plus de temps à se documenter sur le volley féminin avec ses gonzesses en trucs moulants qu’à préparer correctement son équipe qui enchaîne les performances atroces depuis le début de saison. Pour votre culture personnelle, sachez que les joueurs de Furman (Furman!!) sont surnommés les Paladins. Ça classe, non ?

Let The Ibis Fly…

Ailleurs en Floride, des gens ont de l’argent à dépenser. Mais de moins en moins d’argent, apparemment.

Take this, fokking banner !

J’ai rarement vu un public manifester au cours d’un match mené d’une vingtaine de points par son équipe son envie d’envoyer le head coach local, Al Golden (5) et sa cravate orange, aller se faire voir chez les Grecs comme un vulgaire Syrien. Alors, bien entendu, la tentative furieuse de comeback des Cornhuskers de Nebraska (qui vont beaucoup mieux depuis qu’ils ont viré Bo Pelini, n’est-ce pas?), presque une réussite sans la énième interception du QB Armstrong, a failli nous livrer une nouvelle fois un écroulement des Hurricanes de Miami dans la pure tradition des années Golden, mais tout de même, Miami, malgré le comportement de grosse flipette du coach et de son coordinateur offensif qui a décidé trop soudainement de ne plus faire confiance à Brad Kaaya (6) [379 yards, 2TD]cqui semblait parti pour nous donner un match de très haut niveau, en cherchant par trop à se donner les moyens de se faire battre.

Pourtant, à 3-0 avant d’aller à Cincy puis de rentrer dans le dur du calendrier ACC, Miami n’a rien fait pour le moment qui soit à même d’inquiéter plus que ça le fan de base, avec son joli maillot orange frappé du 1 ou du 15 (parce que la fac ne vend aucun autre numéro, vous pouvez vérifier).

De toute façon, à Miami, on a les plus beaux sourires de plombier de la division FBS…

Leonard Fournette’s Heisman Campaign Is Running Wild… The SEC is running. Not passing I mean…

Bref, après avoir perdu pas mal de temps sur mes habituelles marottes, les petites équipes, venons-en au sujet majeur de la semaine. Leonard Fournette (7), qui ressemble de plus en plus à Schwartzenegger dans Un Flic à la Maternelle. Un homme au milieu de gamins. Avec une nouvelle performance éblouissante, le coureur sophomore de LSU propulse son équipe sur le devant de la scène, ce qu’elle avait un peu de mal à faire au début de la semaine après une sortie pas si aboutie que cela face à Mississippi State que tous les spécialistes envoyaient à la dernière place de la SEC West dans les pronostics de début de saison.

Fournette n’est cependant pas tout seul dans la SEC à allumer les tableaux de marque au sol puisque Nick Chubb (8), qui n’est pas un spécialiste des alarmes incendie, est reparti sur sa lancée du côté de Georgia qui a explosé très proprement les Gamecocks de South Carolina, qui font leur plus mauvais début de saison de l’ère Spurrier, un Old Ball Coach qui semble en ce moment aussi démodé que sa visière…

Bref, le match de Fournette pourrait nous faire un bon vieux clip de campagne Heisman à lui tout seul…

Mais, dites, vous sentez la tendance, là ? Il n’y a pas de QB de haut niveau dans la SEC cette saison. Ou presque. Le compagnon de backfield de Fournette chez les Tigers, QB Brandon Harris (9) est un véritable pitre qui vient d’établir son record de yards à la passe en carrière contre Auburn. 74 yards en 17 tentatives, mesdames et mesdemoiselles. Rien que ça. C’est beau, non ?

Oh, yeah… Auburn (10) nous a donné du bon vieux best of de Benny Hill ce samedi…

Et donc son QB Jeremy Johnson, défendu de manière incompréhensible par Gus Malzahn depuis le début de saison (mais Gussy n’a sans doute pas d’autre solution au poste…), vient appuyer la théorie. Comme le QB de Georgia, Greyson Lambert (11) qui peut passer du statut de sous-étron remplacé par un illustre inconnu à super-géant de la semaine en réussissant le record de complétions en SEC contre South Carolina…

Et je ne parle pas de Maty Mauk (12), pilote de compétition d’un bateau à la dérive, chez les Tigers de Misery Missouri, menés 6-2 au premier set par la sublime équipe de U Conn (ce qui pourrait bien être le surnom de Kim Kardashian).

Le premier classement du College Football Playoff Selection Committee And The Wailers n’arrivera que dans six semaines. Ça va être long, six semaines. Six semaines au cours desquelles nous allons avoir droit à des matchs comme Ole Miss à Florida, Alabama à Georgia, Alabama à Texas A&M, Florida à LSU, Texas A&M à Ole Miss.

Bref, autant d’opportunités pour la SEC (13) de saborder ses chances de playoff. Parce que nous sommes entrés dans l’ère de la parité, en SEC aussi.

Nick Saban avait gagné 9 matchs ‘revanche’ sur 10 ? Make it 9 out of 11. Et quand on affirme qu’on a deux quarterbacks, ça veut dire qu’on n’a pas de quarterback…

Ole Miss n’avait pas gagné deux ans de suite contre Alabama depuis que Lee Corso portait des culottes courtes ? Réécrivons l’histoire…

Oh, il faut bien avouer que la démonstration de puissance en deuxième mi-temps des Rebels mérite toutes les louanges de la terre. Malgré un Tide pas loin de son meilleur niveau supposé, les gars de Mister Freeze marquaient, marquaient, marquaient encore… Un peu comme si l’explosion offensive de la SEC entrevue l’an passé après des années de purges à 15-12 (ou une finale BCS à 6-9 qui a du ravir les fans de Stanford) se poursuivait cette année encore, malgré des vrais stops défensifs SEC-style… En fait, il n’y a que QB Chad Kelly (14), et son déguisement d’Eli Manning du temps où les Giants de New York gagnaient le Superbowl (honnêtement, c’était abusé, de faire jouer des pros NFL contre Alabama), qui semble tenir la route, avec même ce petit je ne sais quoi de Chatteman lorsqu’une passe qui rebondit sur le casque d’un par ailleurs impressionnant Laquon Treadwell arrive dans les mains d’Adeboyejo (qui a un nom marrant) pour TD…

Shut. It. Up.

Donc, la SEC n’est pas au mieux. À tel point que l’ami Bret Bielema deviendrait presque un running gag. Cette semaine, c’était au tour de Ryan Gosling – Kliff Kingsbury, ci-devant coach de Texas Tech qui venait de battre les Razorbacks du mari de Jen, de se permettre sa petite réflexion qui va bien…

Tout ça pour faire la jonction et affirmer une nouvelle fois qu’il n’est pas bon de trop l’ouvrir, comme auront pu le constater les grandes gueules d’Ohio State que sont Cardale Jones (16) ou Ezekiel Elliott (17). Les deux zouaves ne cessent d’envahir les réseaux sociaux (more on that later), alors que les Buckeyes ressemblent de moins en moins à une équipe numéro 1 à mes yeux (more on that later). Une semaine après avoir battu les Rainbow Warriors d’Hawaii d’une manière que le score largement en leur faveur ne reflétait pas, les Buckeyes ont cette semaine fait jeu égal avec Northern Illinois, avant de s’imposer. Mais attention, ce n’est plus le Northern Illinois de Jordan Lynch qui allait à l’Orange Bowl. C’est au mieux une copie fadasse. Alors, pour ne pas donner raison à Bielema, les joueurs d’Urban Meyer font-ils en sorte de laisser à penser que leurs adversaires sont bien meilleurs que ce que l’ancien coach de Wisconsin a voulu nous faire croire avant que les Hogs ne se fassent manger par Toledo ?

J’en viendrai presque à regretter que Ohio State ne croise pas la route de Notre Dame (18), qui semble seulement se bonifier à mesure que les backups entrent sur le terrain, et qui a, outre la belle performance sportive contre Georgia Tech, réussi l’exploit de voir un joueur se blesser gravement en… célébrant une action…

Random Stuff…
  • Northwestern (19) a remporté une victoire de rapineur à Duke, grâce à sa défense une nouvelle fois, ce qui propulse les Wildcats dans les classements et leur offre surtout le Nerd Bowl, challenge non officiel des équipes avec des joueurs qui savent écrire leur nom sans faire de faute d’orthographe, avec deux victoires dans la série, dont la première contre le Cardinal de Stanford, dont la victoire à USC donne encore plus de valeur au triomphe de mocheté que fut leur défaite contre la bande de Pat Fitzgerald.

  • LB Jake Ganus (20) de Georgia, est un vrai winner, au moins, la demoiselle a dit oui…

  • Nous avons un nouveau favori pour prendre d’ici la fin de saison le record de TD inscrits en carrière. Avec 70 TD pour le moment (dont 5 ce samedi), et 10 matchs à jouer, le QB de Navy Keenan Reynolds (22) n’est plus qu’à 8 TD de battre Monteé Ball pour le titre de meilleur scoreur de l’histoire…

  • Vous auriez pensé que le Texas (23), c’était l’état des gros durs. ‘Don’t Mess With Texas (and Jenny Grumbles’ Ass) ? You betcha… La simulation de blessure (à l’italienne, diraient quelques soccer guys qui n’aiment pas nos frères d’Italie) devient une mode dans le football moderne. Verchain n’aime pas la mode. Et ça ne te réussit pas forcément, de suivre la mode…

  • The Verchain’s Crush Of The Week – Football Edition est Daylon Mack (24), DL, Texas A&M. Parce qu’un strike, pour moi qui suis une buse au bowling, ça mérite le respect…

  • The Verchain’s Crush Of The Week – Non-Football Edition est Kate Upton (25). Parce qu’on a jamais assez de Kate Upton. Et que je ne savais pas où elle était passée. Et qu’on ne doit jamais oublier ses vieilles passions, même quand on est rangé des voitures… Je dis.

Verchain’s Top Five

Cette saison encore, le College Football Playoff verra s’affronter les 4 meilleures équipes de la saison, selon le choix d’un comité de sélection.

The Blue Pennant vous offrira toutes les semaines un Top 25 de ses rédacteurs et d’invités prestigieux. Verchain, qui ne fait rien comme les autres, vous offre en avant première chaque semaine les cinq premières équipes du bulletin qu’il envoie au TBP HQ, qui n’est pas caché dans les fesses de Bill Hancock.

  1. Ole Miss Rebels. Pourquoi pas ? Après tout, ils ont battu dans les grandes largeurs Alabama, et je ne vois pas Ohio State comme un vrai numéro 1 indiscutable. De toute manière, j’ai trop galéré pour envoyer mon Top 25 cette semaine pour justifier plus avant ce choix, qui n’est pas plus irraisonné que de propulser Michigan State numéro 1 après une victoire de trois points contre Oregon.

  2. Texas Christian Horned Frogs : comme la plupart des équipes, les Frogs se font un peu peur chaque semaine, avant d’envoyer l’avalanche de points qui va bien. Pas de quoi les bouter hors de la deuxième place.

  3. Ohio State Buckeyes : c’est moche, ça parle trop, mais c’est toujours invaincu…

  4. UCLA Bruins : Parce que stopper la folie christique autour de Tyler Mangum, ça n’a pas de prix. Merci Myles Jack pour cette interception qui donne la victoire à ton équipe. Et on oubliera les trois interceptions lancées par le Freshman of the Year (or else) The Rosen One.

  5. Michigan State Spartans : Encore une fois, Verchain is #NotImpressed.

Almost made it : LSU (#6) and Notre Dame (#7).

Three Games to watch next week

Verchain vous offre son programme télé de la semaine à venir, ce pourquoi il sera devant son écran (ou qu’il matera en replay s’il est mort saoul).

Oh, boy… On va se faire ch*er cette semaine, non ???

Utah Utes at Oregon Ducks : et pas seulement parce que les cheerleaders d’Oregon sont une nouvelle fois au top cette saison. Utah a tout pour foutre un souk pas possible dans la Pac12 cette saison. Une victoire des Utes à Autzen plongerait la Pac12 dans un inconfort incroyable maintenant que USC a montré ses limites, et considérant que la Pac12 South pourrait se disputer avec des équipes à deux défaites chacune pour le titre. En plus, ça tuerait presque Oregon en termes d’appréciation générale après une défaite à Michigan State qui était tout sauf ridicule…

Texas Christian Horned Frogs at Texas Tech Red Raiders : et pas seulement parce qu’écrire les noms de ces deux équipes consomme 46 caractères pour faire le quota de la semaine. Premier vrai test pour TCU (Minnesota fait rire tout le monde, non?) et sa défense qui perd des joueurs plus vite que Notre Dame ou presque contre une équipe qui sait comment marquer des points par tombereaux. Une belle occasion d’affirmer temporairement que tout ce qu’on voit depuis trois semaines n’est pas qu’un joli petit mirage…

University of California Los Angeles Bruins at Arizona Wildcats : et pas seulement parce qu’il fallait trouver un troisième match (j’ai failli opter pour Appalachian State at Old Dominion…). Les Bruins ont été testés par les Cougars de l’Eglise des Saints des Derniers Jours. Et ont arraché une victoire. Les Wildcats, contrairement à ce que le score pourrait donner à penser, ont eu du mal à se mettre en mouvement contre une FCS cette semaine. Et deux équipes invaincues qui lancent leur saison de Pac12, ça ne nous donnera sans doute aucune indication de ce que sera l’avenir. Mais je vous ai déjà dit que j’adore le bleu ?

Not really football stuff… and then what ??

Mon moment préféré. Je ne sais pas si c’est le votre, mais en tout cas, c’est le mien… Bien, en cette nouvelle saison, la rédaction de The Blue Pennant souhaite mettre en tête de liste des hashtags de Twitter le #NCAAFFr en plus du déjà trending #TBP. Aussi, le Verchain Stuff sera tout hastagué cette année. Ou pas…

Allright, Arkansas’ fans ! #PigSooie

Bienvenue chez toi, Baker Mayfield. #CrushCandidate.

Oregon, c’était mieux avant… #BetLeeCorsoIsInsidePuddles…

La rencontre entre Alabama et Ole Miss a vraiment rendu les gens dingues… #IMissKaty

Les Trojans de USC ont un long snapper… aveugle… #LaneKiffinIsBack ?

Playboy a publié sa liste des meilleures universités pour faire la fête… Et devinez qui l’emporte ??? #MACtion

At least, Notre Dame makes great vids… #JustMissingTomRinaldiCommenting

Et une petite vidéo INTERACTIVE de nos amis de Tennessee. Running through the T. #OhMonDieuJ’AiLeMalDeMer

Same Kind of Stuff : Entrance at Death Valley (oui, à Clemson). #PukedAgain

Une bonne raison de plus de détester Brutus le Buckaille. #YouWillRueTheDay…

Ouais… Ohio State, quoi… Quand je vous disais la semaine dernière que N’Western-Duke nous donneraient enfin un match avec des joueurs qui savent lire… En tout cas, à OSU on ne sait pas écrire…

Et en plus, on a envie de se taper Taylor Swift ou Rhonda Rousey. Bref, on y a des goûts discutables. Et on pue la classe sur le trophée de champion, en plus…

Remarquez, à Central Florida, on a aussi parfois un peu de mal à écrire correctement l’acronyme de l’équipe… #Rousey?

Tribute to BYU Football… #PrayerAnswered…

Captain America, c’était mieux avant… #Avengers

Cheerleaders !!

They ARE the reason why we LOVE College Football. And they are in the College Football Report. Enjoy.

Oh, et en commentaire du CFR de la semaine passée, l’ami Ezra se demandait pourquoi je n’avais pas évoqué les Cavaliers de Virginia. Erreur réparée. De rien.

Voilà, les enfants, c’est tout pour aujourd’hui. Oui, je sais, ça fait court… C’est ce que ma femme me dit toujours… Bien, comme on dit là-bas en Amérique  :

Après trois années à commenter le football sous toutes ses formes, Verchain a rejoint la rédaction de The Blue Pennant en 2013 pour vous proposer son College Football Report et quelques autres fantaisies, en exclusivité.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - College Football Report