Suivez-nous sur

College Football Report

College Football Report 2014 – Championship Edition

Au programme, quelques winners et losers, le Landscape & panorama complet de la Division FBS et le Verchain’s New Year Six ou comment votre ami Verchain est soudainement devenu membre du Playoff Selection Committee. Enjoy. Responsively.

Bon, eh bien, la « saison régulière » s’est terminée par la semaine des finales… Et on y a vu un peu de tout…

Certains ont été ridicules.

 Oui, même des types dont on croyait pouvoir suivre la voix.

D’autres beaucoup moins.

Certains ont réalisé une performance dégueulasse.

Et d’autres ont tenté des trucs qui ressemblaient à un essai désespéré de priver Marcus Mariota du Heisman Trophy.

Mais rien de tout cela ne compte, au fond. La seule chose qui compte vraiment, c’est que dans trois semaines, nous aurons le premier playoff de l’histoire de la division FBS. Alors, une dernière édition de la saison du College Football Report en forme de bilan.

Tout d’abord, la dernière édition du Landscape est l’occasion de distribuer les récompenses.

Ensuite, le Verchain’s Playoff Selection Committee s’est réuni une dernière fois pour donner son classement, qui sera sans doute différent de celui du comité de Jeffy Jeff Long. Car le Verchain’s CFPSC n’a, pour sa part, pas l’opportunité d’aller donner des explications foireuses en direct sur ESPN.

Ah, dernière chose, comme votre ami Verchain pense à vous, il y aura sans doute, en début de semaine prochaine, un numéro spécial du College Football Report, qui vous donnera son Viewer’s Guide des Bowls qui sont annoncés. Stay tuned.

Landscape – Final Edition

Cette fois, la saison régulière est bien finie. Alors, on profite de l’occasion pour faire le point sur chaque conférence, et on en profite pour distribuer les Awards.

Le Sam Ponder Award récompense les joueurs / coaches / équipes / tendances par conférence qui auront été les plus excitants de l’année.

Le Kim K Award récompense les joueurs / coaches / équipes / tendances par conférence qui auraient mieux fait d’aller se cacher dans l’immense paire de fesses dégueulasse de l’alien qui incarne l’award.

South Eastern Conference

One True Champion : Alabama Crimson Tide

Sans contestation. Le Tide a battu en conférence la dernière équipe invaincue de la SEC West, Mississippi State, et, si nous n’avions pas assisté à un trou d’air surprenant mais pas si gigantesque que ça contre Ole Miss, les hommes de Saban seraient à 1,1/1 à Vegas pour remporter le titre. Comme les années précédentes, ils savent marquer plus de points que leurs adversaires. La différence, c’est que les adversaires ne sont plus limités à 6 points. Ou à trois. Mais à la fin, c’est le Tide qui gagne…

Sam Ponder Award : Lane Kiffin. Assistant de l’année. Kiffin, je dois déjà vous l’avoir dit quatorze mille fois, est le prototype du coach assistant qui ne devrait pas avoir la possibilité d’être head coach, parce que ce qu’il sait bien faire, c’est diriger une attaque, et rien d’autre.

Kim K Award : La SEC East, dans son ensemble. Entre Florida et son attaque de chatons asthmatiques, South Carolina qui a une forme d’Alzheimer footballistique, Georgia qui foire lorsqu’elle ne devrait pas et réussit quand on attend une foirade, Missouri qui remporte la division quasiment par défaut, Vanderbilt qui n’est passée qu’à trois morceaux de cupackes (U Mass, Old Dominion et une FCS) de finir par embrasser le cul de Fanny, Kentucky qui a fait semblant d’être arrivée, il n’y a finalement que les quelques promesses laissées par la très jeune équipe de Tennessee qui auront constitué quelque chose d’agréable pour mes yeux.

Bowling (12) :  Ole Miss, Alabama, LSU, Mississippi State, Auburn, Texas A&M, Arkansas, Missouri, Georgia, Florida, South Carolina, Tennessee

Won’t Go Bowling (2) :  Vanderbilt, Kentucky.

Big 12 Conference

One True Champion : Baylor Bears

Oh, oui, je sais. Baylor a remporté 8 matchs en conférence, perdu à West Virginia ce qui n’est pas honteux dans le fond, battu Texas Christian, Kansas State, Oklahoma, Texas, Iowa State, Oklahoma State, Kansas et Texas State, et est donc, selon le règlement de la Big 12, le ONE TRUE CHAMPION, PERIOD ! And if you don’t like it, blow them Bears !

Sam Ponder Award : Bill Snyder, notre grand-père à tous, parvient bon an mal an à mener son équipe près des sommets. A deux cents trois ans et pas toutes ses dents, le seul coach de la division FBS à qui sa fac paie un check-up complet tous les ans à la clinique Mayo (salade tomate oignons, chef), est plus qu’une légende. Il conserve une fraîcheur, une distinction, une classe, qu’on ne retrouve pas partout dans la division FBS.

Kim K Award : Bob Bowlsby, ci-devant commissionner de la Big 12. Je n’ai jamais vu un commish être aussi ridicule. Même Mike Tranghese aux plus belles heures de la fin de la Big East. On a quoi, là ? Un commish qui passe outre le règlement de sa conférence, simplement parce que le comité de sélection semble favoriser dans son classement une équipe qui n’est pas celle qui a réellement remporté la conférence, et proclame deux équipes ‘co-championnes’, un truc qui n’est pas possible selon le règlement. That is a fucking disgrace, period.

Bowling (7) : Baylor, West Virginia, Kansas State, Texas Christian, Oklahoma, Texas, Oklahoma State.

Won’t Go Bowling (3) : Texas Tech, Kansas, Iowa State.

Pacific 12 Conference

One True Champion : Oregon Ducks

Et de quelle manière… J’ai presque envie de déclarer les Ducks équipe numéro 1 de l’ensemble du panel que nos ‘amis’ du CFPSC devront classer ce dimanche. Une seule défaite, en étant privés de pièces essentielles, et une revanche contre la même équipe une fois revenus au complet. C’est presque plus impressionnant que le record d’Alabama. Parce qu’après tout, la Pac12 est plus ‘dense’ que la SEC dans son ensemble. Mais comme la Pac12 North n’est pas aussi compliquée à gagner, cette saison, que la SEC West…

 Sam Ponder Award : Marcus Mariota. Crown the man. Record supplémentaire : il est pour le moment, s’il ne lance pas une interception de plus en demi et/ou en finale, en mesure de battre Kellen Moore pour le plus petit taux d’interception sur une saison.

Kim K Award : Le jeu de Stanford me rebute autant que le postérieur de Kim K. Et la médiocrité ultime de l’équipe de Palo Alto, notamment en attaque, limite les potentialités d’Oregon quant à une éventuelle première place dans le classement qui déterminera la finale. Ce n’est pas non plus un hasard si 3 des quatre équipes qui n’iront pas dans un bowl quelconque sont issues de la même division que le champion de la conférence.

Bowling (8) : Oregon, Utah, Arizona State, Arizona, UCLA, Washington, USC, Stanford.

Won’t Go Bowling (4) : Washington State, Colorado, Oregon State, California.

Big Ten Conference

One True Champion : Ohio State Buckeyes

Parlons de peu de choses. Ohio State a dominé son sujet en conférence. Par contre, l’équipe d’Urban Meyer nous a fait sa version du Clemsoning à domicile contre la triste équipe de Virginia Tech. Ce qui doit les priver de tout espoir de candidature à un playoff.

Sam Ponder Award : Melvin Gordon, Wisconsin RB. Une des meilleures saisons de l’histoire pour un running back. Certes, il a eu droit à un reality check contre OSU, mais bon…

Kim K Award : Il serait beaucoup trop facile de cogner sur l’ambulance d’Ann Harbor. Alors, restons dans le Michigan pour taper sur l’autre fac de l’Etat, les Spartans. Parce que, comme à chaque fois qu’ils sont attendus, les Spartans de Michigan State se sont ramassés, et ce dès la première semaine de compétition en se laissant dominer par Oregon tout en ayant été en position de remporter le match, brièvement. Idem contre Ohio State, avec le match à gagner pour racheter la saison en remportant sa division.

Bowling (10) : Michigan State, Minnesota, Nebraska, Ohio State, Maryland, Wisconsin, Iowa, Penn State, Rutgers, Illinois.

Won’t Go Bowling (4) : Indiana, Purdue, Michigan, Northwestern.

Atlantic Coast Conference

One True Champion : Florida State Seminoles

Ils gagnent. C’est atroce à chaque fois. On prie, on croise les doigts, on se dit qu’enfin quelqu’un parvient à exposer leurs faiblesses. Et vlam, les Seminoles gagnent à la fin. Et sont invaincus. Et donc à ce titre assurés d’un playoff.

Sam Ponder Award : Paul Johnson. Le partisan d’un football d’un autre âge, la triple option, aura mené son équipe (bien aidé au passage par des foirades de Duke et/ou Miami) en finale de de conférence, en chatouillant même un peu Florida State, sans toutefois parvenir à vraiment menacer l’adversaire. Un baby Sam award à Duke Johnson, au passage, puisqu’il faut bien rester dans les Johnson, et que le coureur de The U restera dans les mémoires des fans.

Coach Larry Fedora, North Carolina

Kim K Award : La magie de Larry Fedora est évaporée. Et c’est sans compter sur le scandale universitaire de North Carolina. La production sur le terrain est déjà suffisamment scandaleuse en elle-même.

Bowling (11) : Florida State, Duke, Louisville, Clemson, Miami, Georgia Tech, Boston College, North Carolina State, North Carolina, Virginia Tech, Pittsburgh.

Won’t Go Bowling (3) : Syracuse, Wake Forest, Virginia.

American Athletic Conference

One True Champion : Memphis Tigers & Cincinnati Bearcats & UCF Knights

Vivement l’année prochaine, que l’American passe à 12 équipes et couronne un vrai champion. Oui, au fond vous avez raison… Je m’en fous aussi.

Sam Ponder Award : East Carolina, avec ses victoires contre les équipes ACC inscrites à son calendrier (North Carolina et Virginia Tech), nous a laissé espérer un moment que l’American pourrait bien être la conférence du Group of Five à intégrer un des bowls du New Year Six. Et puis, la campagne de com’ pour faire nommer le receveur des Pirates, Justin Hardy, comme meilleur joueur à son poste m’a beaucoup amusé, même si le joueur a le mérite de détenir un record en carrière qui ne suffit pas à faire de lui le meilleur receveur de la saison (il y a un certain Amari Cooper qui a son mot à dire que le sujet).

Kim K Award : Cette conférence patchwork est juste du grand n’importe quoi. Et dire qu’on en est là grâce au délire des basketteurs des écoles catholiques et à la propre nullité des administrateurs des facs et de la conférence qu’on appelait autrefois la Big East…

Bowling (6) : East Carolina, Memphis, Central Florida, Cincinnati, Houston, Temple.

Won’t Go Bowling (5) : Southern Methodist, Connecticut, Tulane, Tulsa, South Florida.

Mid American Conference

One True Champion : Northern Illinois Huskies

Une défaite en saison régulière, contre Central Michigan, avant une fin de saison qui semblait montrer que la moissonneuse s’était remise en marche, pour finalement découper du Falcon en finale.

Sam Ponder Award : Vous pouvez toujours l’appeler Mini-Jordan. Drew Hare, le QB des Huskies, ne fera sans doute pas oublier le légendaire Jordan Lynch, le Johnny Manziel des pauvres et du Midwest réunis. Mais il a remis NIU à sa place, la première.

Kim K Award : On aurait pu penser qu’Akron allait enfin retrouver le chemin de la respectabilité. Think again, avec 5 défaites sur les derniers matchs, dont une défaite contre Kent State qui les prive d’espoir d’un bowl mineur, les Zips ont été ce que nous pensions qu’ils sont : des médiocres peintres.

Bowling (6) : Northern Illinois, Toledo, Bowling Green, Western Michigan, Central Michigan, Ohio.

Won’t Go Bowling (7) : Massachussetts, Miami of Ohio, Ball State, Eastern Michigan, Kent State, Buffalo, Akron.

Conference USA

One True Champion : Marshall Thundering Herd

La fac de Huntington, Virginie Occidentale, capitale nationale de l’obésité (si vous avez un peu de temps, regardez la première saison de Jamie’s Food Revolution, c’est fantastique), s’est remise d’une surprenante défaite en dernière semaine de la saison régulière qui les privait d’une saison immaculée et d’un espoir de New Year Six.

Sam Ponder Award : Skip Holtz a remis Louisiana Tech sur les rails, après le départ de Sonny Dykes il y a deux ans déjà, alors que les Bulldogs auraient pu être les avant-derniers BCS Busters. La défense des ‘Dogs a presque suffisamment enrayé la mitrailleuse Rakeem Cato en finale contre Marshall.

Coach Skip Holtz, Louisiana Tech

Kim K Award : Voir un programme qui a obtenu pour la première fois depuis une éternité une place en bowl décider de foutre la clé sous la porte me démonte, personnellement.

Bowling (7) : Marshall, Louisiana Tech, Rice, UTEP !!!!, Middle Tennessee, Western Kentucky, UAB.

Old Dominion a gagné six matchs dans la saison mais n’est pas éligible, dans le cadre de sa transition depuis la division FCS.

Won’t Go Bowling (5) : Florida International, Florida Atlantic, UTSA, North Texas, Southern Mississippi.

Mountain West Conference

One True Champion : Boise State Broncos

 Bienvenue chez toi, Brian Harsin.

Sam Ponder Award : Jim McElwain a rendu la respectabilité à Colorado State sur les deux dernières saisons, et plus particulièrement sur celle qui vient de s’achever. Et ça lui a permis de s’arroger un joli contrat à Florida, où le challenge sera au fond assez semblable… Et ça aura permis à Colorado State de plastronner sur l’indemnité record arrachée aux Gators, 5 millions plus 2 millions de recettes pour un match à disputer à Gainesville.

Kim K Award : La division West de la conférence aura été à pleurer tout au long de la saison, avec un champion,n Fresno State, à 6-6. Mediocrity at its finest.

Bowling (7) : Boise State, Colorado State, Utah State, Air Force, Nevada , San Diego State, Fresno State.

Won’t Go Bowling (5) : Hawaii, San Jose State, UNLV, New Mexico, Wyoming.

Sun Belt Conference

One True Champion : Georgia Southern Eagles

La Sun Belt est une conférence FCS qui dispute la division FBS. Alors, quoi d’étonnant à y trouver un champion issu de la FCS et dont c’est la première saison à ce niveau.

Sam Ponder Award : Willie Fritz a gagné des titres à tous les niveaux auxquels il a coaché. Et donc encore une fois cette saison.

Kim K Award : Les équipes de la Sun Belt sont devenues une immense assiette de cupcakes dans laquelle toute équipe de Power Five qui se respecte peut piocher à volonté.

Bowling (4) : Louisiana Lafayette, Arkansas State, South Alabama, Texas State.

Georgia Southern et Appalachian State, qui ont pourtant leur quota de victoires, ne sont pas éligibles pour un bowl.

Won’t Go Bowling (5) : New Mexico State, Troy, Georgia State, Idaho, Louisiana Monroe.

Independants

Par définition, il ne peut y avoir One True Champion chez les indépendants…

Sam Ponder Award : Bronco Mendenhall, bon an mal an, assure toujours le minimum syndical à BYU, sortant parfois des joueurs enthousiasmants, parfois moins, mais les Mormons assurent le cachou. Et ça mérite le respect.

Kim K Award : Notre Dame s’est une nouvelle fois frottée à ses limites après la défaite quelque peu imméritée à Tallahassee. Finalement, Jack Swarbrick et les bons curés auraient mieux fait d’être partenaires de la Big Ten plutôt que de l’ACC…

Bowling (3) : Notre Dame, BYU, Navy.

Won’t Go Bowling (1) : Army.

Verchain’s New Year Six

Bon, cette fois, on y est. On a tout. Les titres. La Strength of Schedule. Les face-à-face. Le Game Control. Et pas la subjectivité des 12 gus du College Football Playoff Selection Committee.

Des petits rappels méthodologiques :

Le College Football Playoff est un ensemble de deux demi-finales et une finale. Les affiches des demi-finales sont déterminées par un classement établi par le CFP Selection Committee, qui compte 13 membres (Verchain est 13 dans sa tête, aussi, pour faire ce morceau d’article).

Les équipes classées dans les 4 premières s’affrontent avec comme affiches : 1 vs 4 et 2 vs 3.

Le comité choisit dans quel bowl programmé cette année pour héberger une demi-finale il positionne chacun des deux matchs, notamment en fonction de la géographie

Le seul bowl qui a un contrat avec des conférences cette année est l’Orange, qui doit prendre le champion de l’ACC ou une autre équipe de l’ACC si son champion dispute le CFP. Cette équipe affrontera l’équipe disponible la mieux classée des conférences SEC et B1G plus Notre Dame.

Les champions de la B1G, de la Big XII, de la SEC et de la Pac12 qui ne se qualifieraient pas pour le playoff auront une place dans l’un des quatre autres bowls restants.

Le champion des conférences ‘mineures’ (Group of Five : AAC, MAC, MWC, Sun Belt, C-USA) a automatiquement une place dans l’un des 4 bowls restants.

Pour terminer cette partie, rendons grâce à mes collègues du College Football Playoff Committee : sur le site officiel, vous trouverez un petit PDF qui résume le tout parfaitement bien. C’est-à-dire presque aussi bien que votre ami Verchain…

Le classement Final du Verchain Committee :

 For that Playoff Thing :

  1. Alabama (SEC Champion : 12-1)

  2. Oregon (Pac12 Champion : 12-1)

  3. Florida State (ACC Champion : 13-0)

  4. Baylor (Big 12 ONE TRUE CHAMPION : 11-1)

For the other things…

  1. Ohio State (Big Ten Champion : 12-1)

  2. Texas Christian (Big12 : 11-1)

  3. Wisconsin (BigTen : 10-3)

  4. Missouri (SEC : 10-3)

  5. Arizona (Pac12 : 10-3)

  6. Georgia Tech (ACC : 10-3)

  7. Michigan State (Big Ten : 10-2)

  8. Mississippi State (SEC : 10-2)

Group of Five Representative : Boise State (MWC champion : 11-2)

Une chose est certaine : le classement réel du CFPSC ne ressemble pas à ça (le CFP Top 25 final, c’est ici). Parce que le CFPSC adore TCU, n’aime pas Wisconsin ou Missouri qui ont tout de même pour eux d’avoir remporté leur division et disputé une finale de conférence où ils se sont tout simplement fait déboîter par des équipes qui leur étaient supérieures. Period.

Here are your bowls that are not semi-finals :

Fiesta Bowl : Boise State (Group of 5) – Arizona (Pac12)

Cotton Bowl : Texas Christian (Big 12) – Wisconsin (Big Ten)

Peach Bowl : Missouri (SEC) – Kansas State (Big12)

Orange Bowl (Contract) : Georgia Tech (ACC) – Ohio State (Big Ten).

The Semi-Finals

 Rose Bowl, Pasadena : Florida State – Oregon

 Sugar Bowl, New Orleans : Alabama – Baylor.

 Alabama en tant que numéro 1 irait au Sugar, ce qui enverrait FSU et Oregon au Rose…

Not really football stuff… and then what ??

Et voici le moment préféré des petites vieilles qui composent la majorité de mon audience, le Verchain Stuff. Des photos, des vidéos, des tweets, des Vines, des Splurff et des Gloupmf  ! En bref, tout ce qui peut se passer en dehors des terrains, et qui pourrait arracher un début de sourire à un canard neurasthénique (ta mè… OK, vanne des années 90. Désolé d’être vieux).

Vous aimez les burgers ? Devenez coordinateur défensif à Auburn.

Vous aimez le football ? Vous aimez la saucisse ? Match made in heaven.

Le College Football Playoff est partout.

Farewell, UAB Football.

Oregon Style’s Senior Day Stuff

Ohio State, ou comment faire semblant d’avoir de la classe…

Give The Bears Some Love

Cheerleaders !!

They ARE the reason why we LOVE College Football. And they are in the College Football Report. Enjoy.

Voilà, les enfants, c’est tout pour aujourd’hui. Oui, je sais, ça fait court… C’est ce que ma compagne me dit toujours… Bien, comme on dit là-bas en Amérique  :

Après trois années à commenter le football sous toutes ses formes, Verchain a rejoint la rédaction de The Blue Pennant en 2013 pour vous proposer son College Football Report et quelques autres fantaisies, en exclusivité.

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Luzoan

    9 décembre 2014 à 18h52

    C’ est le plus tranchant et meilleur CFR de @Verchain que j’ ai lu!!!!!
    Au top, rien à ajouter!^^

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - College Football Report