Suivez-nous sur

College Football Report

College Football Report 2012 : Semaine 2

Comme chaque lundi, retrouvez l’analyse de la semaine de College Football par le pertinent, le provoquant mais toujours drôle : Verchain.

Deuxième semaine de compétition, avec encore une fois quelques facs mineures venues se faire crucifier face à des grosses facs, quoi qu’en dise Nick Saban… Mais aussi et surtout quelques belles petites surprises, qui vous font à peu près un effet… Comme ça…

 
 
 

Game of the week

 
LSU 41, Washington 3
 
And… Let this week’s scrutiny on the top 25 begin…
 
Contre une équipe qu’on présente depuis un petit moment comme ‘sur la montante’, les Huskies de Washington, les Tigers ont quelque peu remis les pendules à l’heure. Certes, ce n’étaient pas les Wolverines de Michigan, mais les Tigers ont infligé un bon vieux beatdown des familles à une équipe d’une conférence AQ. Une équipe des Huskies qui s’était entraînée dans la semaine avec un vrai tigre en cage sur le bord du terrain (qu’on a même vu en photo sur le twitter de coach Sarkisian). Juste histoire de faire causer… Parce que sur le terrain, hormis sur le premier drive des Huskies qui leur aura amené 3 points… Sur un drive démarré des 20 yards de LSU suite à un fumble commis par Beckham sur le coup d’envoi… La seule erreur des Tigers, en fait, qui se sont ensuite employés à démolir méthodiquement les Huskies.
 
Les lignes de stats des coureurs de LSU sont impressionnantes, avec 242 yards au total partagés entre Blue (101, 1TD), Hilliard (2TD), Ware et le fullback Copeland (1TD). Tranquillement, pound, pound, pound the ball. Les Tigers ont usé la défense des Huskies, laissant de temps à autre Zach Mettenberger lancer le ballon (195 yards à 12/18 avec au moins 4 drops de ses receveurs, 1TD). Ce quarterback est peut-être le chaînon manquant pour LSU, de quoi les amener tout près d’Alabama cette année.
 
J’ai cru lire certaines inquiétudes quant à la solidité de la secondary de LSU après le départ de Claiborne chez les pros et le renvoi du Honey Badger pour son amour de l’herbe qui fait rire. Mais je pourrais jouer corner à LSU tant le front seven applique une pression de malade sur les attaques adverses. Tant que le jeu de course fonctionnera comme samedi, Les Miles placera ses adversaires exactement dans la situation où il veut les placer : obligés de prendre des risques en attaque et d’exposer le QB à Barkevious Mingo et ses copains de la ligne (4 sacks contre Washington).
 
Même le punter australien Brad Wing y est allé de sa contribution, envoyant son premier punt de la saison (oui, pas du match, de la saison) pour 62 yards dans les 5 yards adverses, contribuant dès le départ à donner l’avantage du terrain à LSU.
 
Et donc, la controverse peut débuter. Alabama doit demeurer numéro 1, après avoir éclaté les Hilltoppers de Western Kentucky. Mais derrière ? Qu’est ce qui a le plus de poids ? Deux victoires contre Hawaii et Syracuse (cette dernière pas dans les grandes largeurs) ? Ou deux victoires écrasantes contre North Texas (41-14) et Washington (41-3, donc) ?
 
On me reprochera encore une fois mon bias anti-USC, mais pour moi, les Tigers doivent être numéro 2 cette semaine. Period.
 

Winners of the week

 
Difficile de trouver des vrais winners cette semaine, avec le petit tas d’upsets que nous avons connus. Allons-y quand même sur quelques uns…
 
Rendons d’abord hommage aux Wildcats de Kansas State. Les maillots sont sympas, et la démolition méthodique des Hurricanes de Miami (et de Verchain) m’a impressionné tout autant qu’elle m’a désespéré quant à la performance des hommes d’Al Golden. Les Wildcats jouent un vrai football à la papa qui ressemble plus à du football de la Big10 qu’à celui de la Big12. Normal avec un coach qui a passé les 70 balais en la personne de Bill Snyder qui a le plaisir de jouer dans un stade à son nom (hey, j’ai appelé mon blog Verchain Inc, je joue moi aussi chez moi!) que de jouer un football des années 50. Mais là, on atteint un niveau qui laisse pantois, autour du QB Colin Klein, qui n’a aucun espoir de faire quelque chose chez les pros, mais fait merveille à ce niveau. 210 yards en 9 passes réceptionnées et 1TD, ainsi que 81 yards au sol et trois TD. A ce niveau, il n’y a que du côté de Ohio State qu’on voit un QB dans le même registre statistique. Il faut dire que Snyder a en quelque sorte inventé la zone read spread qu’Urban Meyer et compagnie ont monté en neige. Ajoutons à cela une énorme domination défensive, avec seulement 40 yards laissés au sol à Miami, une équipe qui en avait amassé plus de 200 la semaine passée, et une possession de balle démesurément déséquilibrée. Kansas State pourrait prétendre à beaucoup mieux qu’un bowl mineur cette saison.
 
Je ne pensais pas écrire ça cette saison, mais UCLA a bien réussi son début d’année. Après une facile victoire contre Rice (qui a tout de même battu une équipe AQ, Kansas, cette semaine) en ouverture, les Bruins nous ont livré un vrai festival offensif contre les Cornhuskers de Nebraska, pourtant pas en reste notamment au sol avec le remplaçant de Rex Burkhead, Abdullah et le QB Taylor Martinez, revenu à ses vieilles amours de cours d’abord et passe après. Les Bruins ont amassé 648 yards en attaque, dont 305 par les airs pour Brett Hundley (que cet idiot de Rick Neuheisel avait redshirté l’an passé…) et 4TD, plus 217 yards au sol pour le coureur Jonathan Franklin. Pfiouu. Un vrai match de furieux, ce qui nous change de ce qu’on peut voir cette saison, pour le moment…
 
Plus généralement, la semaine aura été très appréciable pour les équipes de la Pac12. La conférence produit un record contre ses opposants de 9 victoires pour 3 défaites, avec bien entendu les upsets subis par Utah contre Utah State et Colorado contre Sacramento State et la démolition des Huskies par LSU. Pour le reste, du solide avec la victoire de USC à Syracuse (où Ryan Nassib demeure notre héros loser magnifique), la nouvelle explosion offensive de la première période pour les Ducks, la solide victoire de Cal ou de Stanford, l’upset des Badgers de Wisconsin par les Beavers d’Oregon State, la petite victoire des Cougars. Mais ce sont surtout les deux victoires des facs de l’Arizona qui ont retenu mon attention. Arizona version Rich Rodriguez a passé 59 points à Oklahoma State dans un bon vieux shootout (pourtant dominé statistiquement par les Cowboys, tués par les pénalités et les pertes de balle), et Rich Rod a trouvé en Matt Scott un QB ‘triggerman’ qui marche formidablement bien dans le système qui aura mis West Virginia sur le devant de la scène. Arizona State où Todd Graham a donc trouvé le troisième boulot de ses rêves en trois ans a tranquillement fracassé Illinois (privée de Nathan Scheelhaasse) sur le score de 45 à 14. Et la conférence de l’Ouest en est à 17-6 en général, et trois victoires à une contre des équipes classées. Un début de saison beaucoup plus solide que ce à quoi on pouvait s’attendre…
 
And More Winners :
 
  • Une nouvelle fois, Braxton Miller aura montré qu’il est vraiment le prototype du QB nécessaire au système de Urban Meyer. Apportant environ 75% des yards de son attaque contre les Knights de UCF, avec 155 yards à la passe (1TD) et 141 au sol pour 3TD. Une destinée à la Tebow (sans tout le foutoir de bigotteries autour) semble s’ouvrir pour l’un de mes souffre-douleurs favoris.
  • Record de l’ACC pour le kicker de Clemson Spencer Barton, auteur d’un field goal de 61 yards contre les modestes Cardinals de Ball State.
 
https://www.youtube.com/watch?v=EXhfcB8HXKY
 
 
  • Denard Robinson est égal à lui-même. Mauvais contre les grosses équipes, il redevient un show permanent dès qu’il recroise la route d’équipes médiocres comme Air Force (qui a quand même bousculé Michigan) : il vient de réussir son troisième match en carrière avec au moins 200 yards au sol et 200 yards à la passe contre les Falcons, contribuant au total à 4TD, là aussi 2+2 au sol et en l’air. Cela dit, les polos de Brady Hoke sont vraiment classe. J’en ai commandé deux, tiens… Dont le jaune, bien sur…
  • Les Bulls de South Florida sont allés arracher une victoire à Nevada d’un petit point, et, même si Louisville fait un très beau début de saison je demeure persuadé que les hommes de Skip Holtz peuvent faire quelque chose cette année.
  • Un record NCAA pour les deux quarterbacks de TCU qui auront joué contre Grambling State. Casey Pachall et Trevone Boykin ont combiné un parfait 17/17 à la passe.
 

Losers of the week

 
Dans cette semaine spécial upsets, nous retiendrons trois beaux gros losers de la semaine.
 
Heureusement pour les Badgers de Wisconsin que Ohio State ne peut pas aller en finale de la Big Ten cette saison (même si les Buckeyes peuvent tout de même être champions de division), parce que ce que les Badgers nous ont donné sur le terrain des Beavers était tout sauf digne d’une équipe prétendant au titre de sa conférence. La défense d’Oregon State a totalement dominé l’attaque de Wisconsin, et peut-être ruiné les espoirs de Monteé Ball (oui, c’est ainsi que ça s’écrit) de toucher le trophée Heisman cette saison après ces 58 petits yards au sol. 200 yards au total seulement en attaque, 2 conversions de 3rd down sur… 17 tentatives, 2 pertes de balle… Pfff… La ligne offensive des Badgers qui semblait se renouveler sans problème année après année et qui aura été démantelée par la draft NFL depuis deux ans est totalement à côté de son affaire en ce moment. Rendez-vous compte, ces gus ont même réussi à ne permettre que 34 yards au total au sol à leurs coureurs, et concédé 3 sacks et un paquet de pressions sur Danny O’Brien qui n’est donc pas le nouveau Russell Wilson. La ligne défensive n’est pas mieux, se faisant pénaliser pour hors-jeu sur l’un des derniers jeux du match, alors que les Beavers étaient dans la victory formation pour que leur QB mette le genou à terre… Voilà de quoi nous donner la première défaite des Badgers contre une équipe hors BigTen depuis 2003… Ye Gods…
 
On continue dans la ligne ‘Oh how the mighty have fallen in the midst of the battle’ pour jeter un regard désolé sur les Razorbacks d’Arkansas, qui n’avaient pas connu pareil crash depuis… Mmmh… Depuis que Bobby Petrino s’est vautré en moto avec une blondasse sur le porte-bagage (donc, il n’y a pas si longtemps que ça…). Défaite à la maison contre… Louisiana-Monroe !!!! En prolongation ??? Quand on est une équipe classée 8, avec des espoirs de chatouiller le Tide ou les Tigers ? ARE YOU KIDDING ME ??? Certes, perdre le QB Tyler Wilson alors que tout allait plutôt pas mal pour les Hogs n’a pas aidé, mais on parle tout de même d’une pauvre fac de la Sun Belt quand on est une des équipes phares de la toute puissance SEC West. Wilson sera absent pour environ 4 semaines. Les Hogs ont concédé 481 yards au QB Kolton Browning, et 4TD, dont celui de la prolongation, que voici.
 
 
https://www.youtube.com/watch?v=CLsxbKKOfYU
 
 
Oui, il vous reste vos yeux pour pleurer…
 
Comme il ne reste que leurs yeux pour pleurer aux fans de Penn State. Les Nittany Lions ont atteint un sommet de médiocrité dans leur rencontre contre Virginia. Des Cavaliers qui sont pourtant totalement médiocres et désespérants d’immobilisme offensif. On pourra toujours mettre la faute sur le kicker Sam Ficken qui doit remplacer au pied levé Anthony Fera, parti grâce aux sanctions de la NCAA jouer pour Texas (et qui en est tranquillement à 2-0), qui aura réussi à manquer 4 field goals en 5 tentatives et un PAT, mais les Lions sont désespérants en attaque.
 
Plus globalement, c’est l’ensemble de la BigTen qui a souffert cette semaine encore.
 
Les Hawkeyes d’Iowa ont une nouvelle fois concédé le Cy Hawk Trophy à leurs voisins des Cyclones d’Iowa State, sur le score fabuleux de 9-6, dans une rencontre qui aura pourtant vu les QB accumuler les yards pour juste un TD contre 4 interceptions. Le Cy Hawk de cette année est toutefois bien moins moche que celui de l’an passé, tout le contraire des rencontres qui auront vu son attribution.
 
 


Version 2012
 
 
Version 2011…
 
Bref, du très dur pour les équipes qui jouaient contre des équipes des autres conférences majeures (à l’exception de Northwestern contre Vandy) : défaites pour Purdue contre Notre Dame (oui, les Indépendants ne sont pas une conférence, mais les Irish sont l’exception AQ sans appartenir à une conférence), pour Illinois à Arizona, pour les Badgers et les Nittany Lions comme nous l’avons vu… Avec Michigan qui doit s’arracher contre Air Force… Plus facile contre les autres adversaires des conférences mineures (comme pour Michigan State contre Central Michigan) Heureusement que les Golden Gophers de Minnesota sont là pour relever le niveau… Pardon ? Ah, ouais, New Hampshire n’est pas en première division. Pardon.
 
Et comment ne pas finir cette première partie de nos Losers Of The Week avec les deux nouvelles facs de la SEC, les Tigers de Missouri et les Aggies de Texas A&M ? Deux défaites. Certes, les deux anciennes équipes de la Big 12 n’ont pas trop démérité, mais on appris à leurs dépens, comme c’est souvent le cas, que faire comme Rex Ryan et faire marcher les grandes bouches à plein tube ne mène à rien de bon. A&M, dont on reparle plus bas, nous a fait du A&M traditionnel en perdant contre les Gators, c’est à dire en s’écroulant totalement en deuxième période (17-10 à la mi-temps, 20-17 score final, une fois que la défense des Gators a pris la mesure de l’attaque des Aggies). Et Mizzou, qui portait pour l’occasion des uniformes bien moches, a subi la capacité de finir des Bulldogs de Georgia. Une équipe dont les Tigers s’étaient moqués cette semaine en qualifiant leur football de ‘old man football’, et évoquant le football de la BigTen pour décrire leur style. La belle réponse des Bulldogs en image :
 
 
 
And More Losers :
 
  • Auburn rejoint les Commodores de Vanderbilt dans les bas fonds de la SEC West. On dirait bien que Gene Chizik est perdu depuis que Cam Newton est chez les pros, un an déjà et surtout que Gus Malzahn, son coordinateur offensif, est parti entraîner Arkansas State. Ligne statistique du QB des Tigers en première période ? Deux interceptions et… MOINS DEUX YARDS à la passe. Yikes…
  • Un épisode du College Football Report ne serait pas complet sans que ne soit cité chez les gagnants ou chez les perdants le désormais célèbre ‘We, The People’. Certes, nos nouveaux amis des Bobcats d’Ohio ont gagné contre New Mexico State, mais force est de constater que nous avons eu une nouvelle fois à subir des matchs sans intérêt. Avec, summum du truc, la visite de Savannah State à Florida State. 55-0 pour les Seminoles (comme quoi les top 25, c’est vraiment ridicule à ce stade de la saison), dans un match arrêté au troisième quart pour raisons de météo, alors que Jimbo Fisher avait retiré ses titulaires avant même la fin du premier quart… Useless. Mais tellement dans le délire du Cartel. Puisque peu de monde parmi les votants chez les coaches (qui, faut-il le rappeler, ne votent pas eux-mêmes mais sont les prête-noms de responsables des relations publiques de leur fac quand ce n’est pas carrément de secrétaires) ou dans le panel Harris (dont nous attendons avec impatience la première livraison) ne semble s’intéresser réellement au terrain, mais uniquement aux résultats des matchs, ça fait toujours bien de passer 84 points ou 55 points à des petites équipes désargentées. Les premières semaines de football universitaire, ça ressemble furieusement au championnat d’Espagne de soccer. Et c’est à vomir.
  • Ils ont perdu, et largement, contre les Golden Bears, mais Southern Utah réussit le highlight de la semaine avec le Hail Mary desperado après expiration du temps :
 
https://www.youtube.com/watch?v=wD05zPSnZPQ
 
 
  • Et, pour finir, nos copains de Pittsburgh continuent de réinventer le football, avec le QB Tino Sunseri qui… invente le field goal lancé… La preuve par l’image :
 
 
 
AND IN OFF THE FIELD COLLEGE FOOTBALL NEWS…
 
Bo Pellini, le coach de Nebraska, aura donc passé une mauvaise semaine. En plus de la défaite de ses Huskers contre les Bruins, Bo est attaqué en justice par une femme victime de blessures lors d’un événement organisé par la fondation de Pellini pour lever des fonds. Il s’agissait d’un ‘clinic’, un truc destiné à expliquer, en situation sur le terrain, quelques bases du football à un grand groupe de femmes. La plaignante s’est faite tackler par un groupe d’autres femmes, se cognant le crâne au sol en tombant. Elle se plaint d’avoir souffert de maux de tête, de vision brouillée, et même d’avoir du se faire tirer du sang de la boîte crânienne. 90 000 dollars, que ça coûterait…
 
John L Smith est deuxième dans notre liste des coaches qui ont eu une belle semaine de merde. John El coache les Razorbacks pour quelques mois, et a déposé son bilan personnel, se déclarant officiellement en faillite personnelle, après de mauvais investissements immobiliers dans le Kentucky (investir au Kentucky, déjà…). Les fans d’Arkansas pensent sans doute qu’il est temps de déclarer la faillite des Hogs…
 
Le Champions Bowl, le nouveau bowl qui se déroulera à partir de 2014 et qui devrait être dans les 6 bowls qui accueilleront les demi-finales des playoffs, et opposera les autres années la Big 12 et la SEC, pourrait bien se dérouler à Houston, au Reliant Stadium (take that, Jerry!). La cité texane est en effet apparemment celle qui aurait proposé la plus grosse somme d’argent pour accueillir le match.
 
Les Ducks d’Oregon ne font rien comme les autres. L’université a en effet décidé de mettre en place un programme de tests de marijuana pour tous ses sportifs, après qu’un ancien joueur ait expliqué que près de 60% des joueurs tiraient sur le oinj’. Chip Kelly dément, bien sur, en disant que ses troupes n’auraient pas gagné 34 matchs pour seulement 6 défaites en trois ans en étant défoncés. Les designers des uniformes de Nike U… On ne peut sans doute pas en dire autant…
 
 
Oui, ils ont porté ça, ce samedi…
 
Au rayon des historiettes glauques, bienvenue en Alabama… Un receveur de high school qui a donné son consentement pour rejoindre le Tide la saison prochaine vient de se faire arrêter sur des accusations de viol et de sodomie (merde, c’est interdit dans ce coin là ? Va falloir songer à ne pas prendre de vacances à Tuscaloosa ces prochaines années… Si on ne peut plus s’amuser…). Pourquoi en parler ? Bof, je me représentais juste la tronche qu’a du faire Nick Saban en apprenant ça… Dommage que nous n’ayons pas la photo, tiens…
 

Top Ten

 
Comme mentionné plus haut, la victoire ultraconvaincante de LSU contre les Huskies pourrait bien révolutionner le haut du classement. En tout cas, elle fout une sacrée révolution dans mon Top 10 perso.
 
Si vous recherchez les classements officiels, les fameux et fumeux Polls, vous pourrez les trouver sur The Blue Pennant, et sur tous les sites de la presse américaine s’intéressant au football universitaire. (entre parenthèses le classement de la semaine passée. NC signifie ‘non classé’).
 
    1. Alabama Crimson Tide – SEC (1)
    2. Louisiana State University Tigers – SEC (4)
    3. Oregon Ducks – Pac 12 (2)
    4. University of South California Trojans – Pac 12 (3)
    5. West Virginia University Mountaineers – Big12 (5)
    6. Michigan State Spartans – Big 10 (NC)
    7. Clemson Tigers – ACC (7)
    8. Oklahoma Sooners – Big12 (8)
    9. Georgia Bulldogs – SEC (9)
    10. South Carolina Gamecocks – SEC (NC)

 

Flop Five

 
Petite nouveauté cette année, le Flop Five recensera les plus belles plantades des équipes cette saison. Nous n’aurons pas pour cible des équipes faciles comme UTSA qui a pour surnom les Roadrunners (oui, comme dans Bip Bip et le Coyote…), mais les plus grosses facs ou supposées telles qui se retrouveront le nez dans le gazon… And we love it…
 
  1. Pittsburgh Panthers. Défaite à la maison contre une équipe de la FCS, Youngstown State en première semaine, puis écrabouillés à Cincinnati par les Bearcats de Munchie Legaux.
  2. Arkansas Razorbacks. Défaite contre Louisiana-Monroe. Entrée directe en deuxième place.
  3. Houston Cougars. Après leur défaite contre Texas State, les Cougars se sont une nouvelle fois inclinés, tout en ayant retrouvé un peu d’attaque mais toujours pas de défense en s’inclinant à la maison une nouvelle fois contre Louisiana Tech (56-49).
  4. Memphis Tigers. Après avoir perdu en ouverture contre une équipe de FCS, ont encaissé 33 points contre Arkansas State en en inscrivant 28. Demeurent dans le classement parce qu’ils rencontreront la semaine prochaine leurs compagnons d’infortune de la semaine 1 : les Middle Tennessee State Blue Raiders.
  5. Colorado Buffaloes : une semaine après s’être inclinés à la maison contre Colorado State, les Buffaloes s’inclinent cette fois contre Sacramento State, FCS, égalant ainsi leurs vainqueurs de la semaine précédente qui ont trouvé le moyen de perdre eux aussi contre une équipe de FCS, North Dakota State…
 
Also receiving votes : Wisconsin Badgers (qui ont eu beaucoup de mal à s’imposer contre Northern Iowa 26-20, et sont allés perdre à Oregon State), Stanford Cardinal (petits vainqueurs de San Jose State, 20-17, en première semaine), Florida Gators (ont eu beaucoup de mal à battre Bowling Green en première semaine, ont eu besoin d’un écroulement de Texas A&M pour remporter leur deuxième victoire), Utah Utes (supposée équipe pouvant se mettre sur la route des Trojans, se sont inclinés contre Utah State, de la conférence en phase terminale qu’est la WAC).
 

BCS bowls prediction

 
On continue à mettre à jour quand c’est nécessaire chaque semaine le programme prévisionnel des bowls majeurs qui animeront notre fin d’année 2012, après un mois de Idaho Famous Potato Bowl ou de Compass BBVA Bowl…
 
BCS Championship : Louisiana State University – University of South California
 
Pas de changement, alors qu’Alabama est comme la semaine passée première de mon top 10 ? Parce que LSU me semble toujours l’équipe la plus solide. Même si la victoire des Trojans (avec un Matt Barkley qui égale son propre record Trojan de passes pour TD dans un match avec 6) aura vu la blessure de leur centre.
 
Rose Bowl : Oregon – Michigan State
 
Tant qu’on croit à USC pour remporter la Pac12, pas de raison de changer. La même pour Michigan State, qui semble la plus à même de représenter une BigTen pas au mieux.
 
Fiesta Bowl : Oklahoma – Virginia Tech.
 
Par rapport à la semaine passée, exit Wisconsin. En remplacement, toujours par défaut, et compte tenu des grands équilibres, Virginia Tech… Mwouais… La saison est encore longue…
 
Sugar Bowl : Alabama – West Virginia
 
Bama comme remplaçants des Tigers de LSU, c’est une sorte d’évidence. Les Mountaineers leur apporteraient une vraie belle opposition de style…
 
Oui, je suis trop flemmard pour changer ma prévision de la semaine passée…
 
Orange Bowl : Florida State – South Florida
 
Un match 100% Floridien entre les champions présumés de l’ACC et de la Big East, même si les Bulls devront écarter Louisville et peut-être Cincinnati pour remporter la Big Least, et c’est pas gagné…
 

Not really football stuff… and the what ?


 
Une semaine pas vraiment prolifique…
 
There’s no stopping Cincinnati !
 
 
 
 
 
Les Boilermakers de Purdue avaient décidé d’honorer la mémoire de Neil Armstrong à l’occasion de leur match contre Notre Dame, en portant ce sticker sur le casque… Weak…
 
 
 
Yes, this Tebow-Gator exists. Et cette merveille de bon goût a été vendu cette semaine par son propriétaire…
 
 
 
Et maintenant, un spécial Texas A&M :
 
Les fans des Aggies se sont permis de mettre ce panneau publicitaire aux environs de Gainesville :
 
 
 
Mais ça, c’était avant que les directeurs du bazar ne décident de s’inventer un palmarès : A&M a en effet ajouté sur les murs du stade où évolue l’équipe des lignes à son palmarès, deux championnats nationaux en… 1919 et 1927… Deux trucs totalement impossibles à vérifier puisque tout se passait par des votes, à l’époque (et même Verchain n’était pas né…), mais surtout deux championnats de la Big 12, en 1997 et en 2010. A&M a certes disputé la finale en 1997, mais l’a perdue contre Nebraska… Et n’a jamais disputé la finale de 2010… A part ça, le meilleur enseignement et le programme le plus clean de la SEC. Facepalm.
 
A part ça, même les fans des Aggies puent la classe…
 
 
 
Finalement, vous qui me suivez depuis longtemps savez que Verchain n’a qu’un seul objectif dans la vie : pénétrer dans les vestiaires des cheerleaders d’Oregon… (en fait, deux objectifs, le second est de se marier avec Kate Upton et de lui faire une tripotée de Verchain Junior. Mais bon…). Eh bien, certains l’ont fait, puisque les photos des vestiaires d’avant la rencontre contre Arkansas State sont sorties sur le net cette semaine. Enjoy. And take this, Nate Costa !
 







 
 
 
 
Bon, sinon, puisque nous sommes bien obligés de le mentionner ici, le safety de Tulane Devon Walker s’est fracturé la colonne vertébrale contre Tulsa. Yikes…
 
https://www.youtube.com/watch?v=Fbz2Z24lw2U
 
 
Enfin, on raconte que l’ami Al Pacino est pressenti pour jouer le rôle de Joe Paterno dans un film qui doit se tourner prochainement…
 

Obscure College score of the week

 
J’ai décidé de reprendre à mon compte l’excellente idée de Gregg Easterbrook, connu sous le pseudo de Tuesday Morning Quarterback pour les fans de NFL, de proposer chaque semaine un score de division 3 universitaire, là où on trouve des universités… Qui sonnent un peu spécial spécial…
 
Colorado Mines at South Dakota Mines : 71-7. Filon épuisé dans le Dakota du Sud…
 

Games to watch next week

 
Alabama – Arkansas, un match qui a soudainement perdu pas mal de son intérêt, même si Nick Saban ne manquera pas de nous rappeler de ne pas sous-évaluer son adversaire.
 
Florida at Tennessee. Premier gros test pour les Volunteers qui marchent très bien en attaque contre une défense plus solide qu’on ne pourrait croire, qui doit porter l’anémique attaque des Gators.
 
USC at Stanford. Premier match de conférence pour les deux équipes, pendant qu’Oregon continue sa série d’adversaires alakon en rencontrant Tennessee Tech.
 
Match vedette de la soirée de samedi : Notre Dame at Michigan State. On va pouvoir tester la solidité des Spartans en attaque.
 
 

Cheerleaders

 










 
 
 
C’est tout pour aujourd’hui, les gens, alors…
 
[button size=medium style=less_round color=blue align=left url=http://verchaininc.blogspot.com]Verchain Inc[/button] 

Après trois années à commenter le football sous toutes ses formes, Verchain a rejoint la rédaction de The Blue Pennant en 2013 pour vous proposer son College Football Report et quelques autres fantaisies, en exclusivité.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - College Football Report