Suivez-nous sur

College Football Report

College Football Report – Semaine 10

The College Football Report is presented by South Beach Sansa.

And yes, t’was the week of Halloween, the week we mourned our loved ones who passed away, the week the Cubs won the World Series and the week #TrumpSexTape went trending… Ye Gods…

On to football…

AINSI PARLAIT VERCHAIN

Comme McKayla, le #NotImpressed a changé, mais il ne ressemble pas encore à un sosie de Kim K-West. Ou du moins, c’est que j’espère.

Feel free to insult me in the comments section.

#NotImpressed

Ainsi donc, tous les mardis depuis le 1er novembre, nous allons avoir droit chaque semaine à un nouvel épisode du show qui nous tient en alerte, et ce n’est pas The Walking Dead avec Negan…

Le College Football Playoff Selection Committee et son nouveau porte-parole tout droit venu de Texas Tech en remplacement de l’ami Jeffy Jeff Long d’Arkansas, Kirby Hocutt, viendra nous dire ce que Barry Alvarez, Condolezza Rice et les 9 autres membres du CFPSC pensent de l’état du monde du college football, et quelles sont les 4 équipes du moment qui sont susceptibles d’aller disputer les demi-finales du championnat de notre sport favori.

On l’a lu ici sous la plume de Morgan, le CFPSC a choisi pour le moment un classement qui dit :

Et ça nous dit quoi, tout ça ?

Que nombre d’entre vous pourront crier au #SECbias bien connu de tous (pour les petits nouveaux, il s’agit d’une théorie du complot voulant que les ‘puissants’ du college football – les médias, le CFPSC, le BCS quand ça existait encore, les Illuminati, Verchain… – vouent une admiration totalement ridicule à la SouthEastern Conference). Ils auraient sans doute raison (dans leur délire) car la SEC place 5 équipes dans le Top 25, dont 3 dans le Top 10…

Wait… #SECbias, my ass… Il y a bel et bien 4 équipes de la Big Ten dans les 10 premiers. Remarquez, chez Verchain, il y en quatre de la SEC, donc Verchain est victime d’un SEC Bias de la plus belle des factures (EDF).

Oublions le SEC Bias, quoique ce sentiment pourrait être renforcé par la présence d’Auburn dans le Top 10, en neuvième position. Mais bon, voilà un moment que les Tigers, qui ont raté leur début de saison, montent dans le Billboard de Verchain, et pas seulement parce que Verchain aime bien leurs cheerleaders, la visière de Gus Malzahn, le fait qu’Under Armour fait des fringues dans lesquelles Verchain peut rentrer, et trouve que « War Eagle », ça roxxxx. Enfin, raté leur début de saison… Les Tigers ont perdu en ouverture face à Clemson, de 6 petits points… Et une fois en conférence contre Texas A&M… Bizarrement l’équipe classée quatrième par Condi and Friends… Alors, ou le CFPSC aime Auburn et hurle « War Eagle » à la fin de la réunion, ou nous aurions mieux fait de considérer comme votre ami Verchain que les hommes de Gus Malzahn ne sont pas des peintres, et sont bel et bien la seule équipe à pouvoir rêver de faire chuter Alabama.

Alabama numéro 1, ça ne pose de souci à personne, dans le fond, et ce n’est même pas la peine d’en parler.

Clemson ou Michigan… Là, certains pourront considérer qu’il y a un peu plus débat. Pas moi. OK, tout le monde connaît ma détestation de Jim Harbaugh, de ses manières de brute de cour de récré ou de gros beauf qui braille dans un bistrot, mais si on regarde un peu dans le détail…

Michigan a fait le job, en bousillant joyeusement Penn State (more on that later), Rutgers, Illinois, Hawaii, Central Florida et Colorado à une époque où on se disait que les Buffaloes étaient les mêmes vieux losers du Colorado qu’on connaît depuis le début des années 2000. Michigan a battu de justesse Wisconsin. De justesse. Sur un score presque digne de LSU – Alabama 2011. Et contre Michigan State… Ahem…

Clemson a son lot de merdouillages, aussi. 6 petits points contre Troy, et 7 contre NC State. À mon avis, le poids de l’histoire pèse un peu, et je pense que le comité a aussi mis en avant que Clemson serait champion de conférence sans problème. En effet, ce ne devrait pas être North Carolina ou Virginia Tech ou Pittsburgh qui poseront problème en finale.

Ohio State, par contre, a tout pour ruiner la saison des Harboys. Une saison invaincue des Wolverines, qui auraient donc battu Wisconsin et Ohio State à Colombus, plus Wisconsin ou Nebraska en finale de B1G propulserait l’équipe d’Ann Harbor en position de numéro 2 si Alabama finit à 13-0. Ou en position de numéro 1 dans toute autre circonstance, sauf effondrement de Wisconsin ou Ohio State d’ici là…

Le poids de la B1G dans le comité tient à Barry Alvarez, le AD de Wisconsin, qui fait partie des membres originaux, comme Condi ou Dan Radakovitch, l’AD de Clemson. Alvarez a énormément de poids, encore plus maintenant que son comparse de Nebraska, Tom Osborne, n’est plus là… Il a son background de coach, d’AD… Non négligeable.

Et donc, le premier gros débat : Texas A&M vs Washington. Apparemment, les membres du CFPSC se couchent trop tôt pour voir les matchs disputés sur la côte Ouest…

Le comité a pris en compte très fortement le poids du calendrier dans la considération à donner à ces deux équipes. Des mots mêmes de Kirby Hocutt, le comité n’a pas pris en compte les écarts au score, ce qui n’est pas forcément un mal quand des pitres comme Harbaugh se permettent de feinter le punt alors qu’ils mènent de 40 points (contre Rutgers et Illinois…).

Généralement, on respecte les calculs de Jeff Sagarin comme évaluation de la difficulté du calendrier.

Washington a le 69 ème rang, et Texas A&M le 23ème.

Alors, vaut-il mieux une défaite contre Alabama et des victoires contre Auburn et Arkansas que deux victoires contre Stanford qui plonge et Oregon qui a perdu tout son football ? SEC Bias ou pas, je préfère pour le moment Washington dans mon Billboard, mais la cheerleader of the year y est pour énormément beaucoup trop. Et les marges de victoire des Huskies, qui jouent un football aussi spectaculaire que celui des Aggies, jouent dans ma conception en leur faveur… Le fait que TAMU ait battu UCLA aussi, même si les Bruins sont beaucoup trop à côté de leurs pompes cette saison pour que ça apporte beaucoup de valeur… Les victoires hors conférence contre Rutgers, Idaho et Portland State ne jouent pas non plus en la faveur des Huskies, même si les Aggies n’ont pas d’autre adversaire issu d’une power five hors conférence que les Bruins…

Mais, fans de la cheerleader of the year so far, n’oubliez pas que nous pourrons avoir ce débat en fin de saison pour peu que les Huskies passent le test de l’Apple Cup contre Wazzu (qui est toujours en position de remporter la division North de la Pac12) et ont auparavant survécu à USC en pleine résurrection…

Vaudra-t-il mieux le champion de la Pac12 à 13-0 ou 12-1 au deuxième de la SEC West à 11-1… De l’encre aurait pu couler longtemps… Car Texas A&M, comme à chaque fois que les Aggies sont attendus quelque part, s’oublient en route, trébuchent et s’étalent de tout leur long… Mississippi State s’est chargée de remettre les pendules à l’heure, en cette semaine de passage à l’heure d’hiver chez nos amis américains… En fait, c’est un peu comme si le CFPSC avait tenté de prévoir l’avenir en anticipant les résultats du weekend… En oubliant le crash des Aggies…

Ah, et puis, n’oubliez pas…

Jetons un œil aux premiers classements CFPSC publiés :
2014 : Mississippi State – Florida State – Auburn – Ole Miss
2015 : Clemson – LSU – Ohio State – Alabama

Playoffs ?
2014 : Alabama – Oregon – Florida State – Ohio State
2015 : Clemson – Alabama – Michigan State – Oklahoma

Conclusion ? Il reste beaucoup de football à jouer encore avant d’arriver à la dernière publication du Comité…

Au-delà de ça, comme je ne suis pas surpris par Auburn, j’ai tout de même de gros doutes sur certains classements…

Ne parlons pas des Group of Five, représentés par Boise State et Western Michigan en #24 et #23, comme s’il fallait juste avoir un petit souvenir que l’un des représentants des Group of Five doit disputer un des New Year’s Six, normalement le Cotton cette saison (fonction de ce qu’il se passera d’ici la fin de saison).

Si on descend un peu le classement, je trouve tout d’abord qu’au-delà du Top 10, on tombe un peu dans le n’importe quoi. Déjà, Nebraska en 10… Mais force est de constater que cette saison, c’est très difficile, je le vis chaque semaine, de classer des équipes au-delà des 8-9 premiers, qui semblent assez évidents.

Florida, battue par une équipe de Tennessee qui ne s’en est sans doute jamais remise, en 11 ? Ummm… Mwouais…

Penn State en 12. ARE YOU FUCKIN’ KIDING ME ??? Penn State ??? OK, les Lions ont battu à l’arrachée Ohio State, c’est plus que respectable… Mais… Les hommes de coach Franklin ont tout de même perdu à Pittsburgh (5-3), ont battu tout juste Minnesota (6-2), Temple d’un seul TD… Wow… L’ordinateur de Sagarin les a en 26ème place (avec le 29ème calendrier), juste devant Miami of Florida, ma U magico-tragique de cette saison. Est-ce que ça vaut mieux que Colorado ou LSU ? Bof bof…

La Big 12 n’a aucun respect de la part du comité, et il vaut mieux s’appeler Oklahoma et avoir perdu deux matchs que Baylor et avoir perdu un match ou Oklahoma State et avoir deux défaites que West Virginia avec une seule défaite, justement contre Oklahoma State qui a tout de même perdu contre Central Michigan… Oh, théoriciens du complot, un ancien coach de Central Michigan fait partie du Comité… #ChippewasBias.

La Big 12 n’ira pas au playoff, de toute façon, sauf catastrophe nucléaire. Je ne mets pas ‘ou élection de Donald Trump’, parce que j’ai peur que ce soit quand même une possibilité…

Allez, on pourra encore faire couler de l’encre sur la prochaine livraison du CFPSC, mais pas dans le CFR, hormis immonde scandale…

Quickies (parce qu’un petit coup vite fait, c’est bon pour la santé)

  • Hey, Baylor !!

Est-ce que l’institution Baptiste peut encore tomber plus bas ? Cette semaine aux USA a été diffusé un 60 Minutes Sports (un magazine de reportages) dont la moitié était dédiée au scandale des violations de la Title IX à Baylor…

Le jour même de la diffusion de l’émission, Baylor mettait en ligne un sous-domaine de Baylor.edu appelé The Truth (pour les non anglophones et les étudiants de Kentucky, ça veut dire ‘La Vérité’). Une grande entreprise de communication faisandée institutionnelle, avec la vraie vérité que vous devez connaître… On y trouve de tout, sauf l’explication de ce qui a fait que l’institution qui met en avant ses règles religieuses stricte ait pu voir ces dernières années 17 violations des règles de harcèlement sexuel et 4 cas de viol en réunion… incluant des joueurs de football…

Qu’a-t-on appris dans 60 Minutes ?

Que la police de Waco a caché aux autorités de Baylor, et notamment le bureau chargé de faire respecter la Title IX, des plaintes pour agression sexuelle.

Que les autorités de la fac ont retardé au maximum le lancement des enquêtes internes des cas d’agression.

Que l’université a pris des sanctions contre des coaches qui venaient rapporter avoir connaissance des cas d’agression sexuelle, comme le veut la Title IX et la NCAA.

Ces deux coaches sont Laprise Williams, une femme qui coachait jusqu’en 2014 l’équipe de gymnastique acrobatique (or whatever that is), et Jim Barnes, le coach du volley féminin, le plus victorieux dans sa discipline dans l’histoire de la fac.

Pour Williams, qui signalait des plaintes de ses gymnastes quant à des cas d’agression sexuelle dont un viol commis par un joueur de football, il a été répondu qu’elle ferait mieux de s’occuper de son coaching, et les filles qui se plaignaient ont été mises quasiment en accusation d’avoir provoqué les agressions : elles devaient être bourrées, ou porter des tenues suggestives… Typique de la société du viol, en fait…

Pour Barnes, qui rapportait un cas de viol d’une de ses joueuses par un footballeur, il a été viré après deux saisons médiocres, et avant que Baylor n’instaure une bureau chargé de la Title IX…

Baylor nie avoir pris des sanctions contre ses anciens coaches.

Le reportage met en avant Patty Crawford, l’ancienne responsable du respect de la Title IX à Baylor de novembre 2014 à cet été, qui a refusé un arrangement financier de 1,5 millions de dollars proposé par la fac pour pouvoir aller parler à la presse. Elle affirme notamment qu’elle a été dans l’impossibilité de se faire communiquer des rapports de la police du campus ou de Waco sur des cas d’agression, même après leur résolution, et qu’un vice-président de l’université l’a informée par email qu’elle pouvait avoir des descriptions verbales par les policiers du contenu des rapports mais pas se faire communiquer de copies de ces rapports.

Ce même vice-président, Ramsower, à qui Crawford avait communiqué un rapport sur ses inquiétudes quant à la mauvaise trajectoire prise par la fac en matière de compliance avec la Title IX lui a demandé expressément de ne plus jamais lui communiquer de tels rapports. Ramsower nie cette accusation.

Dans le reportage, Ramsower met en cause Crawford, l’accusant d’être perturbé émotionnellement, de ne pas avoir toutes ses facultés… La classe, quoi…

Dans au moins deux cas, dont celui du viol reproché à Shaun Oakman (des témoins rapportent qu’il agressait une jeune femme avec des coups en lui reprochant d’avoir été violée par d’autres que lui… à vomir…), les rapports de police n’ont pas été communiqués au bureau de la Title IX dirigé par Crawford, et ce ne sont que les plaintes directes des victimes qui ont déclenché des enquêtes du bureau de la Title IX.

A la fin du reportage, un régent et ancien QB de la fac, Neal Jeffrey, reconnaît à demi-mot que le fait que Baylor, sous la direction d’Art Briles, atteignait des sommets sportifs jamais envisagés a sans doute poussé l’université à ne pas vouloir mettre en péril la réussite sportive pour des histoires d’agression sexuelle.

Vous lirez, si vous voulez, les réponses de Baylor au documentaire de 60 Minutes Sports.

Doit-on croire Patty Crawford ? Doit-on croire l’université ? Faites votre opinion. En tout cas, ça sent pas bon du tout, cette histoire…

    • Pendant ce temps là, à Oklahoma, Joe Mixon est suspendu pour s’être un peu énervé verbalement devant un gardien de parking après avoir pris une amende pour stationnement abusif. Different standards. On comprend mieux pourquoi le CFPSC classe Oklahoma devant Baylor, finalement…

    • Je vous ai parlé du Clery Act il y a deux semaines, la loi fédérale qui concerne la divulgation des activités criminelles par les universités qui reçoivent des fonds fédéraux. Penn State vient de recevoir une ‘proposition’ d’amende de 2,5 millions de dollars dans le cas de non-divulgation des agissements du pédophile assistant coach Jerry Sandusky, la plus grosse amende jamais infligée au nom du Clery Act. La fac de Happy Valley a 2 semaines pour faire appel, une procédure qui conduit en général à une réduction du montant de l’amende.

    • Selon une étude publiée cette semaine, et que vous pouvez lire ici si ça vous dit, chaque recrue 5 étoiles d’une fac lui rapporte l’équivalent de 500 000 dollars la saison. Amazing.

    • All hail Ken Niumatalolo !

    • Just sayin’ but… En 10 matchs entre des équipes de la SEC West et de la SEC East depuis le début de saison, l’Ouest mène 9-1. La seule victoire revient à Kentucky contre Miss State. Ce qui me donne à penser que la SEC n’est plus LA conférence qui compte cette saison, la B1G est beaucoup plus impressionnante en termes de profondeur…

    • Corey Davis for Heisman !!

COLLEGE FOOTBALL LANDSCAPE

Comme chaque année à partir de la semaine 10, retrouvez ici tous les enjeux des conférences de la division FBS, et le pronostic de Verchain…

Il y a 40 bowls cette année, en comptant les demi-finales. Et à ce jour 37 places sur 80 sont attribuées.

SouthEastern Conférence

Dans la division West, Alabama écrase tout sur son passage. Surtout les stats de Leonard Fournette… Auburn est la seule équipe encore en mesure de dépasser le Tide à l’occasion de la dernière journée et de l’Iron Bowl joué à Tuscaloosa… Auburn devra déjà battre Georgia la semaine prochaine, alors que ‘Bama ne devrait faire qu’une bouchée de Miss State…

Dans la division East, c’est le WTF le plus complet. Ou presque.

Florida, malgré un football souvent à la limite du ridicule des années Muschamp, a besoin d’une victoire pour emporter le titre. Il reste South Carolina puis LSU aux Gators. Une victoire contre les Gamecocks est envisageable.

Si Florida perd ses deux matchs ET que Kentucky va gagner à Tennessee la semaine prochaine, ce seraient les Wildcats qui seraient champions… Florida ayant battu Kentucky et Georgia, une égalité à trois équipes avec un record de 4-4 (possible si les Bulldogs battent Auburn la semaine prochaine) enverrait automatiquement les Gators en finale.

Games to watch ?
12/11 : Auburn at Georgia et Kentucky at Tennessee
19/11 : Florida at LSU
24/11 : LSU at Texas A&M, parce que ça peut compter pour le classement final du CFPSC.
26/11 : Auburn at Alabama, the Iron Bowl

Bowl Eligibles : Alabama, Texas A&M, Auburn, Florida, Tennessee, Arkansas.

Forecast :  Alabama – Florida en finale. 56-3.

 

Big Ten

Situation relativement simple dans la division East. Michigan est en tête et invaincue. Penn State et Ohio State ont une défaite chacune. Les Nittany Lions contre les Wolverines et les Buckeyes contre Penn State.

Si Michigan bat Iowa, Indiana et Ohio State, les Wolverines emportent le titre.

Il reste trois matchs à Ohio State : Maryland, Michigan State et Michigan. Si les Buckeyes gagnent tout, on pourrait avoir une foutue égalité à trois en tête, avec une victoire pour chaque équipe contre ses concurrents à égalité dans le classement (ceci suppose que Penn State battra Indiana, Rutgers et Michigan State, grosse possibilité).

Dans ce cas, au vu du cinquième des tiebreakers de la B1G, Ohio State irait en finale.

Penn State ne peut être champion que si Ohio State bat Michigan, que les Wolverines perdent au moins un autre match que the Game… Long, long odds…

Dans la division West, le déraillement complet de Nebraska sans Tommy Armstrong contre les Buckeyes fait les affaires de Wisconsin.

Les Badgers ont leur destin en mains. Trois victoires (Illinois, Purdue et Minnesota), et c’est dans la poche, quoi que fasse Nebraska (la victoire des Badgers contre les Huskers fera la différence).

Minnesota a son destin en mains. Trois victoires (Nebraska, Northwestern, Wisconsin), et les Golden Gophers vont en finale.

Nebraska devra battre Minnesota et espérer une défaite supplémentaire de Wisconsin (une défaite de plus que les Hukers, that is). Chaque défaite de Nebraska demandera une défaite supplémentaire pour Wisconsin.

Northwestern a encore un infime espoir : battre Purdue, Minnesota et Illinois et compter sur au moins deux défaites de Wisconsin et Nebraska.

Ce n’est mathématiquement pas fini pour Iowa (!!!!!!!!), mais pratiquement, avec des défaites contre Northwestern et Wisconsin, et un match à venir contre Michigan, on peut considérer que c’est cuit…

Games to watch ?
12/11 : Michigan at Iowa et Nebraska at Minnesota
25/11 : Nebraska at Iowa
26/11 : Michigan at Ohio State (The Game) et Minnesota at Wisconsin.

Bowl Eligibles : Michigan, Ohio State, Penn State, Nebraska, Wisconsin, Minnesota.

Forecast : Michigan – Wisconsin en finale, et je rêve d’un méga-upset de la mort qui tue…

 

Atlantic Coast Conférence

Dans la division Atlantic, Clemson n’a besoin que d’une victoire pour empocher le titre. Si les Tigers perdaient deux fois (contre Pitt et à Wake Forest), Louisville remporterait la division en battant Wake. Bref, ça semble difficilement imaginable.

Dans la Coastal, Virginia Tech et North Carolina ont le même record en conférence, mais les Hokies ont l’avantage d’une victoire en confrontation directe. Il reste à VT Georgia Tech et Virginia. Il reste à UNC Duke et NC State. Faites vos jeux, mais Tech semble mieux loti, imho.

Games to watch ?
Euh… On se contentera de la finale de conférence, d’ici là…

Bowl Eligibles : Clemson, Louisville, North Carolina, Virginia Tech, Wake Forest, Florida State,

Forecast : Clemson – Virginia Tech. Avec les Tigers au bout du compte, de peu.

 

Big XII

Welcome to clusterfuckland…

Au rythme où vont les choses, l’hypothèse d’une ‘finale’ de la Big XII entre Baylor et West Virginia est une vraie utopie, et c’est plutôt le Bedlam Game qui pourrait valoir pour finale de conférence.

Oklahoma s’est bien resaisie en matchs de conférence et est aujourd’hui la seule invaincue dans ce domaine, à 6-0. Les Sooners doivent encore croiser la route de Baylor, West Virginia et Oklahoma State. Ils ont donc la main. Win out, and you’re in.

West Virginia a une sale défaite contre les Cowboys au compteur, devra battre les Sooners dans deux semaines, et espérer un peu d’aide, pourquoi pas de ces mêmes Sooners, pour passer devant Oklahoma State. Il reste aux hommes de Dana Holgorsen un match à Iowa State entre les rencontres contre les Sooners et les Bears.

Tous les matchs dont quasiment figure d’éliminatoire d’ici la fin de saison pour chacune des 3 ou 4 équipes qui peuvent encore remporter la conférence (4 si on inclut Baylor, mais bon…)

Les Pokes ont deux matchs gagnables quoique piégeux contre Texas Tech et TCU avant de croiser les Sooners.

Baylor aura besoin de battre les Sooners dès samedi, puis de compter sur au moins une autre défaite de Bob Stoops and co, mais pas contre Oklahoma State si les Cowboys ne perdent ni contre Kliff Kingsbury qui fait s’humidifier la culotte de Mia Khalifa ni contre les bombinettes de cheerleaders de TCU…

Dans deux semaines, la messe sera quasiment dite, certains auront déjà reçu l’extrême onction…

Games to watch ?
12/11 : Baylor at Oklahoma
19/11 : Oklahoma at West Virginia
3/12 : Baylor at West Virginia + Oklahoma State at Oklahoma (Bedlam)

Bowl Eligibles : Oklahoma, Oklahoma State, Baylor, West Virginia

Forecast : Les Sooners ne ressemblent plus trop à l’équipe qui a perdu contre Houston, et dans une conférence sans certitude, devraient finir par s’imposer, en gagnant le Bedlam…

 

Pac 12

Au Nord, Washington écrase tout sur son passage, mais est à égalité en tête avec l’autre équipe du coin, Washington State, qui n’a pas perdu un match en Pac12 cette saison. Il reste trois matchs à disputer en conférence, et chacune des deux peut perdre un des deux matchs qui ne sera pas la confrontation finale entre les équipes. Ou si l’une perd les deux prochains matchs, peu importera le vainqueur de l’Apple Cup…

Au Sud, c’est un peu plus disputé. Colorado mène le bal avec une seule défaite en conférence. Utah et USC suivent avec deux défaites, USC a disputé un match de plus et a battu Colorado, mais perdu contre Utah. Les Utes et les Buffaloes se rencontreront au dernier soir de la saison, peut-être pour la place de champion.

Il reste à Colorado : à Arizona, Washington State et Utah

Il reste à Utah : à Arizona State, Oregon et à Colorado

Il reste à USC : à Washington et à UCLA.

USC ne sera pas favorite à Seattle, et ses espoirs semblent minces.

Utah sera favorite de ses deux rencontres avant la ‘finale de division’.

Colorado peut être accroché par Wazzu, mais les Cougars auront peut-être en tête l’immense défi de l’Apple Cup pour un titre en tête au moment de croiser les Buffs.

Colorado est seule à avoir son destin en mains… Allez, va pour les Buffaloes…

Games to watch ?
12/11 : USC at Washington
19/11 : Washington State at Colorado
25/11 : Washington at Wazzu (Apple Cup)
26/11 : Utah at Colorado

Bowl Eligibles : Washington, Washington State, Colorado, Utah, Stanford, USC

Forecast : Une finale Washington – Colorado pour une place en playoff si les Huskies sont toujours invaincus. Mais Wazzu en finale, ça t’aurait une de ces gueules, un peu comme Texas Tech en finale de la Big 12 lorsqu’un certain Mike Leach était à la tête des Red Raiders…

 

American Athletic Conférence

Power 6, uh ? C’est ce que prétend le commish de l’American, et UCF a porté un sticker ‘P6’ ridicule ce samedi…

On a quoi ?

Dans l’East, hormis énorme surprise, Temple a quasiment course gagnée, ayant battu son poursuivant direct South Florida, des Bulls (et leurs cheerleaders) qui auront fait rêver votre serviteur cette saison. Ou presque.

Avec East Carolina (1 victoire) et Tulane (aucune victoire) comme adversaires, difficile de croire que la bande à Matt Rhule laissera échapper la première place. Si miracle il y avait, et que South Florida gagnait un match de plus (à Memphis, à SMU, UCF) que les Owls, les Bulls iraient en finale… Mmmh…

Dans la West, énorme crush la semaine prochaine entre Tulsa et Navy, sans doute pour la première place. Ce sera sans doute ‘winner takes all’, car Houston, troisième, n’a plus que deux matchs à jouer, et une égalité à trois demeure peu probable… En cas de défaite samedi prochain, Navy devra compter sur eux défaites de Tulsa face à UCF et Cincinnati pour l’emporter. Idem pour Tulsa avec deux défaites de Navy contre East Carolina et SMU. Ma vénération pour Ken Niumatalolo me pousse en faveur des cadets d’Annapolis, mais Tulsa joue un football spectaculaire… Grrr…

Games to watch ?
12/11 : Tulsa at Navy
26/11 : UCF at South Florida

Bowl Eligibles : South Florida, Temple, Houston, Tulsa, Memphis, Navy

Forecast : Temple contre Tulsa ou Navy (je n’arrive pas à me décider)… Avec une victoire de l’équipe de l’Ouest, de peu…

 

Mountain West

Dans la Mountain, seule Wyoming, invaincue en conférence, a son destin en main, après avoir battu Boise State. Les Cowboys ont cependant San Diego State au programme mais peuvent se permettre de perdre un match si Boise remporte ses trois dernières rencontres (à Hawaii, UNLV, Air Force), sauf le dernier, contre New Mexico. En effet, sans faire de bruit, les Lobos ont perdu contre Boise State mais affichent la même fiche que les Broncos. Avec Utah State et Colorado State (tous les deux à l’extérieur) avant de croiser Wyoming, c’est le chemin qui semble le plus ardu… En cas d’égalité à trois équipes à 7-1 en conférence (long shot), qui auraient donc chacun une victoire contre l’une des deux autres, on descendrait sans doute jusqu’au dernier tiebreaker : le classement du CFPSC, et ce serait donc Boise.

Dans la West, San Diego State ne peut plus être rejointe par Hawaii qu’elle vient de déboîter et peut même perdre ses trois derniers matchs, la cause serait entendu, les Rainbow Warriors ne pourront plus les rattraper.

Games to watch ?
19/11 : San Diego State at Wyoming
25/11 : Boise State at Air Force
26/11 : Wyoming at New Mexico

Bowl Eligibles : Boise State, Wyoming, San Diego State, New Mexico.

Forecast : San Diego State – … wait, what ? Wyoming ??? Yeah, for now… Et les Aztecs champions…

 

MidAmerican Conférence

Dans la division West, on a une course à deux équipes : Western Michigan et Toledo.

Les Rockets sont toujours là après avoir très bien digéré le départ de coach Campbell, parti se ridiculiser à Ames, rappelons-le. Les deux équipes se croiseront en dernière journée de saison régulière, et ce sera WMU qui aura le chemin le plus facile d’ici là (Kent State et Buffalo). Pour les Rockets, Northern Illinois et Ball State pourraient venir crasher la fête du football #MACtion de la dernière journée. Ah, si les Rockets n’avaient pas eu la mauvaise idée de perdre à la maison contre Ohio, ils auraient encore droit à un joker…

Dans la division East (qu’on pourrait rebaptiser la division Ohio avec 5 équipes sur 6 dans cet Etat), une seule victoire suffira aux Bobcats d’Ohio pour emporter la division. Les joueurs de la fac d’Athens ont un match de plus que leurs poursuivants de Miami (of Ohio) et l’avantage d’une victoire lors de leur confrontation, les Redhawks ont besoin de deux victoires couplées à deux défaites des Bobcats pour emporter le truc, en plus d’une défaite d’Akron contre Bowling Green. Les Zips (oui, encore dans l’Ohio), pourraient emporter le pompon si et seulement si ils battent BGSU et Ohio et que Ohio perd ses deux matchs, et que Miami of Ohio perd au moins un match… Long odds…

Games to watch ?
9/11 : Toledo at Northern Illinois
25/11 : Toledo at Western Michigan

Bowl Eligibles : Western Michigan, Toledo, Ohio.

Forecast : Western Michigan triomphera d’Ohio en finale. Et ira, invaincue, disputer le Cotton Bowl…

 

Conference USA

Dans l’East, Western Kentucky apparaît comme grandissime favori. Les Hilltoppers et leur mascotte en forme de Casimir rouge et moche ont deux matchs à gagner contre North Texas et une pitoyable Herd de Marshall pour s’assurer du titre.

Old Dominion, qui n’avait plus d’équipe de foot il y a dix ans, pourrait profiter d’une défaite de WKU pour souffler le titre de division sur la ligne d’arrivée, en gagnant successivement contre Southern Miss, à Florida Atlantic et contre Florida International… Mwouais… Autant les Monarchs peuvent gagner leurs trois derniers matchs, autant les Hilltoppers ne devraient plus perdre un match…

A l’Ouest, Louisiana Tech fait encore une bonne saison sous la férule de Skip Holtz. Les Bulldogs, pas flamboyants hors conférence, mènent la division avec deux matchs à jouer (UTSA et à Southern Miss). Mais ces deux matchs sont contre des poursuivants directs…

LTU doit jouer contre UTSA et à SoMiss

UTSA doit jouer à LTU et contre Charlotte

SoMiss doit jouer à Old Dominion, à North Texas et contre LTU.

Si LTU gagne ses deux matchs, ils sont en finale.

Si UTSA gagne ses deux matchs, ils sont en finale (ayant battu SoMiss auparavant)

Si SoMiss gagne ses trois derniers matchs, ils sont en finale SI UTSA perd au moins un match.

Il ne peut pas y avoir d’égalité à trois équipes, en tout cas…

Games to watch ?
12/11 : UTSA at Louisiana Tech
25/11 : Louisiana Tech at Southern Miss

Bowl Eligibles : Western Kentucky, Middle Tennessee State, Louisiana Tech, Old Dominion

Forecast : Allez, va pour un Western Kentucky – Louisiana State (même si je rêve de voir UTSA et son logo Bip-Bip y aller), avec les Hilltoppers vainqueurs…

 

Sun Belt

La poule unique à 11 équipes, avec 8 matchs de conférence, que du bonheur… Au moins, ça évite quelques confrontations directes, et ça permet d’avoir à se pencher sur les modalités employées par la conférence pour départager ses équipes…

Bref, trois équipes peuvent encore l’emporter : Troy, Appalachian State, Arksansas State (des habitués).

Troy jouera Appalachian State et Arkansas State, mais les Mountaineers et les Red Wolves ne se rencontreront pas. Bon courage, alors qu’il reste trois matchs, pour deviner qui sortira en tête.

Les Trojans ont fait le meilleur début de saison et auront l’avantage de recevoir leurs deux concurrents les plus sérieux, deux victoires et c’est quasiment dans la poche. Les Red Wolves auront trois matchs loin de l’Arkansas pour finir la saison et seraient donc les moins bien placés, à moins de battre Troy la semaine prochaine. Les Mountaineers ont poussé Tennessee en prolongation en ouverture de saison, et ont un calendrier jouable. Le Appalachian State at Troy de la semaine prochaine pèsera lourd. On en reparle, donc…

Games to watch ?
12/11 : Appalachian State at Troy
17/11 : Arkansas State at Troy

Bowl Eligibles : Troy, Appalachian State.

Forecast : Mon cœur bat pour Appalachian, mais Troy semble au-dessus.

 

Independants

Painful to watch, voilà ce qu’on peut penser de Notre Dame ces derniers temps… Army s’est écroulée après 5 premières semaines à marcher sur l’eau…

Games to watch ?
On s’en passera.

Bowl Eligibles : Nobody.

Forecast : ND pourrait bien ne pas disputer de bowl cette saison, car les Irish devront battre Army, Virginia Tech et USC pour y parvenir. Good luck with that…

Army peut se qualifier pour un bowl en battant Notre Dame ou Navy. Sinon, ils devront attendre pour être repêchés à 6-6 car deux FCS sont à leur programme.

BYU doit encore gagner un match pour disputer son bowl annuel…

New Year’s Sux Forecast

Commençons par les Bowls hors playoff…

Orange Bowl (SEC ou B1G ou Notre Dame vs ACC) : Ohio State Buckeyes – Louisville Cardinals.
Le champion de la B1G est en playoff. Wisconsin, dans mon hypothèse, serait l’équipe la mieux classée de la B1G restante, et serait donc envoyée au Rose Bowl par obligation contractuelle. Ohio State serait donc l’équipe la mieux classée issue de la B1G ou de la SEC disponible.

Rose Bowl (B1G vs Pac12) : Wisconsin Badgers vs Utah Utes.
J’ai expliqué indirectement les Badgers ci-dessus. Utah… pourrait remporter la Pac12 South et le CFPSC n’aime pas Wazzu qui finirait deuxième de la Pac12 North derrière Washington.

Sugar Bowl (SEC vs Big XII) : Auburn Tigers vs West Virginia Mountaineers.
Du fait du contrat avec le Sugar, le bowl prendra le champion de la Big XII, WVU dans mon scénario. L’équipe la mieux classée de la SEC, Auburn, sera en face. Mais ce pourrait être LSU si les Tigers (War Eagle version) se font totalement défoncer par le Tide et si les Tigers (Bayou version) éclatent Florida.

Cotton Bowl (pas d’affiliation) : Western Michigan Broncos (G5) – Oklahoma Sooners.
Le Group of Five a une place réservée. Compte tenu du fait que les deux bowls hôtes des demi-finales sont des bowls sans contrat, il ne reste plus que le Cotton qui n’a pas de contrat avec une conférence pour les accueillir… En face, c’est la bouteille à l’encre… Pour l’instant, j’ai Oklahoma mieux classé que LSU dans mes prévisions… On verra bien, de toute façon, tout le monde s’en fout…

And now, on to football that matters, the semi-finals :

Compte tenu des votes du CFPSC, Michigan devrait finir en 3, voire en 2 si Clemson a un peu de mal pour finir sa saison…

Peach Bowl : #1 Alabama Crimson Tide – #4 Washington Huskies
Fiesta Bowl : #Clemson Tigers – #3 Michigan Wolverines
National Football Championship : Alabama – Michigan. Roll Tide !!!

Open Challenge : si l’ami Morgan continue de transformer The Blue Pennant en media de masse bientôt rival d’ESPN et Fox, et obtient de nouveau une accréditation pour le Championnat, une vidéo de Sam Ponder disant « I love you, Verchain » devra être réalisée. Ou Verchain devra recevoir une année d’abonnement à thebluepennant.com…

VERCHAIN’S BILLBOARD

Le Verchain’s Selection Comittee, présidé et administré par Verchain, qui synthétise après de longs débats dans un garage luxueux du Nord de la France les réflexions d’un comité composé de Verchain et Verchain, vous offre son classement des 25 premières équipes du college football, sans vous donner d’explications pourries, mais avec du Verchain Style inside.

Petite précision, le classement entre parenthèses ne correspond pas à celui de la Game Of Thrones Edition de la semaine passée, mais reflète le vote de Verchain pour le Top 25 de la semaine 9

#1 Alabama Crimson Tide (1) : Happy Birthday, Vladimir Pout… Sorry, Nick Saban !

 

#2 Washington Huskies (2) : Et donc, Cal n’avait rien de mieux à opposer aux Huskies ???

#3 Clemson Tigers (3) : THAT is Clemson’s defensive linemen on Halloween. Errr….

#4 Michigan Wolverines (4) : Spartans’ fans had lots of love for Harbaugh last week… I am Verchain, and I support their message…

#5 Wisconsin Badgers (6) : Badgers waaaaay better on the field than in the stands…

#6 Auburn Tigers (7) : how in the hell was that legal ?

#7 Ohio State Buckeyes (8) : Le jardin d’Urban Meyer est très moche, mais enjolivé par un petit drapeau Wolverine…

#8 Louisville Cardinals (9) : Oui, donnez lui le Heisman, c’est même plus marrant, là…

#9 West Virginia Mountaineers (12) : They are back again.

#10 Oklahoma Sooners (13) : Baker Mayfield. Yup.

#11 Utah Utes (14)

#12 Colorado Buffaloes (16) : Si maintenant ils gagnent aussi les matchs pourris…

#13 Western Michigan Broncos (18) : Zach Terrell était le dernier QB à n’avoir pas lancé une interception cette saison… Et maintenant…

#14 Texas A&M Aggies (5) : Même l’arbitre avait l’air content que Mississippi State inscrive ce TD…

#15 Nebraska Cornhuskers (11) : Victimes du Mark May Jinx…

#16 Penn State Nittany Lions (19) : Penn State, l’endroit où des étudiants du groupe Students for Trump ont constuit un ‘mur’ autour du drapeau américain pour faire comme leur vedette envisage de le faire pour le pays. #smh…

#17 Virginia Tech Hokies (25 – ajustement technique) : Il nous fallait bien trouver une équipe en #24, non ? Allez, ça n’a rien à voir avec VT, mais osef…

#18 Washington State Cougars (24) : Nice team…

#19 : USC Trojans (23) : Ready to crush Washington’s CFP hopes…

#20 LSU Tigers (20) : Best sign of the week on GameDay

However…

#21 Boise State Broncos (22) : Et ainsi mourut la saison de Boise. Ou pas…

#22 North Carolina Tar Heels (17 – Ajustement technique) : Still ugly…

#23 Florida State Seminoles (21) : ça ne va pas de mieux en mieux, à Florida State…

#24 Florida Gators (10) : Florida plays girls on offense ?

#25 Oklahoma State Cowboys (NR) : Après tout, si je classe une équipe qui a perdu contre une FCS, je peux bien classer une équipe qui a perdu contre Central Michigan…

Dropped Out : Baylor Bears (14).

Under consideration : Arkansas Razorbacks, Temple Owls, USF Bulls, Tulsa Golden Hurricane, Navy Midshipmen…

THREE GAMES TO WATCH NEXT WEEK

Burp… J’ai comme l’inpression qu’il va falloir attendre tard dans la nuit pour trouver des trucs intéressants samedi prochain… Bon, Verchain vous recommande :

Appalachian State Mountaineers at Troy Trojans : Parce que vous n’avez sans doute jamais vu encore de match de Sun Belt cette saison, et que le titre pourrait bien se disputer ici. Ce qui vous permettra de ne pas regarder d’autre match de Sun Belt avant environ 1 an. Alors, allez y, c’est pour la bonne cause…

USC Trojans at Washington Huskies : ou comment Washington peut perdre ses (avant-)derniers espoirs de playoff.

Baylor Bears at Oklahoma Sooners : 88-95, ou un score comme ça…

Also watchable : Ole Miss at Texas A&M, Minnesota at Nebraska, Cal at Wazzu (parce que c’est marrant à prononcer, non, « kalatwazzu »?)

VERCHAIN’S CRUSH OF THE WEEK – NON FOOTBALL EDITION

Why not try golf, uh ? La plus bombasse des golfeuses depuis Natalie Gulbis : Paige Spiranac. Enjoy.

And she knows how to…

Promis, l’an prochain je me mets au golf…

NOT REALLY FOOTBALL STUFF… AND THEN WHAT  ??

Les trucs alakon autour du football. Pas forcément tous les trucs alakon. Certains trucs alakon.

OK boys, la semaine d’Halloween, donc, les meilleurs costumes…

Mini Kliff Kingsbury’s a ladies’ boy

Mini Dana Holgorsen, with a great hair…

Mini Harbaugh is oh so much more lovable than you know who

Mini Bielema ? Jen, plz ?

Everyone’s nightmare. Thx, photoshop

Sad Virginia Fan, episode 2

Purdue HotDog. Disgusting as the team it’s inspired by…

Apparemment, le stagiaire qui fait les sous titres à I-télé a trouvé du boulot à la télé américaine…

Got your message, Charlie…

A Toledo, on va même jusqu’à annuler un cours à cause de la… #MACtion…

Sinon, le dernier truc alakon à la mode après le Harlem Shake, le Dab, le Gangnam Style et le Nae-Nae, c’est le Mannequin challenge… En gros, ça consiste à se filmer immobiles comme si on était un mannequin de présentation de fringues, tout en donnant l’impression d’être ‘en situation de faire quelque chose’ (manger un yaourt, faire ses lacets, etc…). Et bien entendu, Michigan s’y est mis…

Ah, si seulement Harbaugh faisait le Mannequin Challenge sur sa sideline au lieu de brailler et de gesticuler…

OH I THINK THAT I FOUND MYSELF A CHEERLEADER…

They ARE the reason why we LOVE College Football. And they are in the College Football Report. Enjoy.

Voilà, les enfants, c’est tout pour aujourd’hui. Oui, je sais, ça fait court… C’est ce que ma femme me dit toujours… Bien, comme on dit là-bas en Amérique  :

 

 

Après trois années à commenter le football sous toutes ses formes, Verchain a rejoint la rédaction de The Blue Pennant en 2013 pour vous proposer son College Football Report et quelques autres fantaisies, en exclusivité.

10 Commentaires

10 Comments

  1. benoit

    7 novembre 2016 à 09h13

    super article encore une fois,
    mais je vais le relire parce que j’ai pas tout compris!
    Pour les BYU en fait ils sont assuré de jouer un bowl chaque année en fait….si j’ai bien compris

    • Ryujii

      7 novembre 2016 à 11h15

      Si ils ont leur quota de victoire oui (6 minimum). Cette année ils joueront le San Diego County Credit Union Poinsettia Bowl dans ce cas.

  2. louvressac

    7 novembre 2016 à 10h52

    comme BYU n’est afilié a aucune conference (du moins en football) ils ne reçoivent en théorie pas d’invitations pour lz plupart des bowls qui ont des accords avec les dites conférences https://en.wikipedia.org/wiki/2016%E2%80%9317_NCAA_football_bowl_games c’est pourquoi les cougars ont signé anticipativement avec certains bowls (le armed forces en 2011,le poinsettia en 2012 et 2016,le kraft hunger en 2013 et le miami beach en 2014 et le las vegas ou le Hawai’i en 2015 ) a condition toutefois qu’ils atteignent le plateau des 6 victoires afin d’être éligible… pour info le bowl de 2017 n’a pas encore été défini,mais en 2018 ça sera encore le poinsettia bowl (contre le 2eme choix de la mountain west) et 2019 le Hawai’i bowl contre une équipe de l’american athletic

  3. louvressac

    7 novembre 2016 à 10h59

    l’apple cup aura lieu le 25 novembre 2016 a Pullman
    et tout le monde s’en fout sauf une poignées d’irréductibles http://www.olcrimson.org/
    qui se battent depuis 15 ans et 188 matchs pour enfin avoir le college gameday une fois a la maison….

    2016 c’est l’année des tocards…les San Jose sharks, les Cleveland cavaliers, les cubs…. alors pourquoi pas wazzu ,
    Après tout comme disait Jean-Claude Dus, « putain, ça fait chier a part moi … tout le monde se l’est faite ! »
    http://www.ncaa.com/news/football/article/2015-10-21/wazzup-wazzu-flag-every-college-gameday

    mais bon,compte tenu que ce jour la il y a aussi le derby du nord de la floride,l’iron bowl et Ohio state-Michigan j’imagine mal ESPN se déplacer dans le fin fond de l’ètat de Washington…Caramba encore raté ?

    • Ben

      7 novembre 2016 à 15h35

      Aucune chance. L’Apple Cup a lieu le vendredi après Thanksgiving. College Gameday c’est le samedi. Et la bande à Corso ira à Columbus pour The Game.
      Tiens Verchain, un commentaire sur le magnifique et intense LSU-Alabama de ce week-end et son 10-0 sorti d’un autre temps ? Je sais que tu adores ce genre de match…
      Et selon toi, Wisconsin passerait devant OSU pour jouer le Rose Bowl ? J’ai du mal à l’imaginer…

      • Verchain

        7 novembre 2016 à 19h51

        LSU-Bama, je me suis ennuyé comme rarement, mais d’un autre côté, ça m’a presque rajeuni de 5 ans, au temps du bon vieux 6-3 des familles pour ton équipe favorite…

        Je vois bien Ohio State prendre une grosse, grosse branlée contre Michigan, ce qui coûtera des places aux Buckeyes. Et je vois bien Wisconsin et sa défense impressionnante reproduire le genre de performance de la saison régulière contre les Wolverines, ce qui pourrait impressionner le comité… On n’oubliera pas alors qu’OSU a perdu contre Penn State… Mais les Buckeyes ont aussi battu Wisconsin… ça pourrait se jouer à pas grand chose, en fait, et peut-être à l’appréciation que le comité aura de LSU et Oklahoma, les deux plus belles victoires hors conférence des Badgers et Buckeyes, respectivement… Et pour le moment, j’ai dans mon Billboard UW devant OSU… Time will tell…

        • Ryujii

          7 novembre 2016 à 22h07

          ça se trouve Minnesota va mettre une quenelle à Wisconsin et Nebraska.

          • Verchain

            8 novembre 2016 à 05h09

            Il y a une possibilité. Minnesota c’est pas beau à voir, mais ça ne perd pas beaucoup… Nebraska, on saura dès samedi…

  4. Morgan Lagrée

    7 novembre 2016 à 21h23

    Open Challenge accepté !

  5. benoit

    8 novembre 2016 à 11h14

    Merci Messieurs pour toutes ces infos !!!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - College Football Report