Suivez-nous

Coaching

Le Breakdown de Coach Safi : le GO Concept dans le Run and Shoot

Analyse en détail de l’exécution d’un package offensif qui a permis à Hawaii de prendre l’avantage sur la défense d’Arizona en week 0.

Publié

le

La saison 2019 de College Football a enfin commencé, pour notre plus grand plaisir. Deux matchs étaient au programme de cette week 0 : Miami vs Florida et Hawaii vs Arizona. Nous allons discuter d’un package offensif qui a fait basculer ce second match en faveur des Rainbow Warriors.

Hawaii a créé une petite surprise en s’imposant 45-38 face à Arizona en raison des difficultés de la défense des Wildcats à arrêter l’attaque Run and Shoot des Rainbow Warriors.

Quels sont les éléments-clés de cette attaque ?

  • C’est un système basé sur la passe.
  • Un système basé généralement sur un 10 personnel (4 receveurs et 1 running back)
  • Beaucoup de motions pré-snap pour créer des mismatchs (décalages).
  • Sa force ? Les modifications des tracés des receveurs pendant l’éxécution du jeu.

En fonction de la couverture défensif de l’équipe adverse, les receveurs vont changer leur tracés afin de prendre l’avantage. La lecture pré-snap et post-snap est donc très importante. Un des jeux clefs de l’attaque Run and Shoot est le Go Concept. C’est ce jeu qui a été utilisé sur le premier TD réussi par les Rainbow Warriors sur une passe de 7 yards de QB Cole McDonald pour WR Cedric Byrd II. 

 

Analysons ensemble ce premier TD en détails.

Formations et lecture pré-snap

Offensivement, on voit une formation Trips Strong en Shotgun. Le running back est du coté trips. Les deux slot receivers sont à 2-3 yards à droite de l’offensive tackle. On peut voire qu’ils sont serrés, on dit qu’ils sont tight. De gauche à droite on a WR Cedric Byrd !! (#6) et WR Jason-Matthew Sharsh (#3).

En face, la défense d’Arizona présente un Front 4-2 avec 4 joueurs sur la ligne défensive et 2 middle linebackers. C’est une défense très populaire car elle permet d’avoir un bon run stop et en même temps une bonne défense contre la passe avec 5 defensive backs. Ensuite, on voit les deux cornerbacks en face des receveurs extérieurs. Ils sont en man-press. On a également un free safety. Du côté Trips on a le Nickelback, CB Scottie Young à trois yards en face de WR Cedric Byrd II et le strong safety Tristan Cooper à 5 yards de WR Jason-Matthew Sharsh.

Petite indication sur la défense d’Arizona venant de John Rushing, coach des linebackers des Wildcats : il m’a expliqué qu’en Trips, le nickleback et le strong safety font ce qu’ils appellent un combo lock. En fonction des tracés des receveurs, ils vont s’échanger les joueurs. Par exemple si le receveur en face du safety fait un tracé court intérieur et que le receveur en face du nickel fait un tracé profond extérieur, les deux défenseurs vont échanger les joueurs qu’ils vont couvrir. Ainsi, ils ne sont pas en man press comme les cornerbacks.

Après avoir analyser les formations pré-snap, regardons le Go Concept et le déroulement du jeu.

Go concept et Touchdown

Le Go Concept est très simple. Le receveur extérieur va faire un tracé streak ou Go. Le slot intérieur va en général faire une quick flat. Le slot receiver au milieu des deux va faire un seam reader. Il part d’abord tout droit comme sur un tracé seam, ensuite en fonction de la couverture défensif il va soit continuer, soit faire un cut à 90° degré à l’intérieur ou soit un cut à 45 degré à l’intérieur.

Le choix du tracé dépendra de la couverture défensive et de la réaction des défenseurs. Pour le timing, il est très important que le slot intérieur croise l’autre slot au niveau de ses hanches lorsqu’il fait son tracé. En effet, ce timing permet de créer un peak play. 

Un peak play est une combinaison de tracés qui permet de libérer un receveur en cas de défense man-to-man.

Dans la deuxième image, on voit WR Jason-Matthew Sharsh commencer son tracé seam et SS Tritsan Cooper qui le fixe. On peut également voir WR Cedric Byrd II effectuer son cut juste derrière WR Jason-Matthew Sharsh. CB Scottie Young le suit mais se retrouve gêné par le receveur #3 d’Hawaii forçant le défenseur d’Arizona à ralentir. WR Cedric Byrd II profite alors de la situation pour créer une séparation avec CB Scottie Young.

De son côté, le receveur extérieur d’Hawaii va entraîner son cornerback le plus loin possible. WR Jason-Matthew Sharsh va faire un cut à l’intérieur pour entraîner SS Tritsan Cooper avec lui laissant ainsi WR Cedric Byrd II dans le flat. Totalement seul, ce dernier va pouvoir réceptionné facilement le ballon pour le premier TD de la soirée.

En conclusion, le Go concept est un concept très connu du Run and Shoot. Avec le tracé seam reader, il permet de prendre l’avantage face aux différentes couvertures défensifs.

A la semaine prochaine pour un nouveau Breakdown de Coach Safi.

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. pep

    29 août 2019 at 18h36

    Une chronique qui manquait. Au top!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles les plus lus