Suivez-nous sur

Bowls

St.Petersburg Bowl 2016 : Mississippi State 17, Miami (Ohio) 16

Grâce à un FG bloqué dans les dernières secondes du match, les Bulldogs de Mississippi State remportent le St.Peterburg Bowl sur le score de 17-16 face aux Redhawks de Miami (Ohio).

Malgré une nouvelle superbe performance de son quarterback sophomore, QB Nick Fitzgerald (13/26, 136 yards et 18 courses, 132 yards, 2 TD), Mississippi State (6-7) a donc dû attendre les derniers instants de cette rencontre pour s’assurer un succès qui conclut une saison décevante des Bulldogs.

Alors que tout indiquait que Miami (Ohio) (6-7) allait créer la surprise sur un FG de la victoire, DT Nelson Adams contra la tentative de K Nick Dowd assommant ainsi une équipe des RedHawks qui pouvaient pourtant terminer leur incroyable campagne 2016 par un 7ème succès consécutif. Les joueurs de coach Chuck Martin ont débuté la saison avec une fiche de 0-6 avant de devenir le premier programme de l’Histoire à être éligible pour un bowl après avoir perdu ses 6 premiers matchs en remportant les 6 suivants.

Ce sont les Redhawks qui ont ouvert le score dans ce St.Petersburg Bowl sur un FG 18 yards de K Nick Dowd suivi du premier TD de la rencontre lorsque que WR James Gardner (5 réceptions, 92 yards, 1 TD) réceptionna une passe de 6 yards de QB Gus Ragland (22/30, 263 yards, 2 TD, 1 INT et 17 courses pour 51 yards) dans l’en-but des Bulldogs. La conversion à un point fût bloquée (un présage de la fin de match ?).

Miami (Ohio) filait vers la mi-temps avec une avance de 9 points mais QB Nick Fitzgerald conclut un dernier drive par un TD de 2 yards au sol qui remettait alors Mississippi State en selle.

Toutefois, la belle histoire des Redhawks se poursuivit en 3ème quart-temps. Une passe de TD de 1 yards de QB Gus Ragland pour WR Ryan Smith (7 réceptions, 72 yards, 1 TD) redonna 9 points d’avance à Miami (Ohio). Cependant, le meilleur quarterback de la conférence SEC sur le plan statistique réduit le score à 16-14 sur une impressionnante course de 44 yards !

QB Gus Ragland n’avait pas commis la moindre interception en 2016 (15 TD pour 0 INT). Sa première sera couteuse puisque les Bulldogs en profiteront pour prendre les devants 17-16 sur un FG de 36 yards à 12:03 de la fin.

Pourtant, ce dernier aura tout fait pour se racheter mais un turnover on downs et le FG bloqué à 0:05 du terme de la rencontre donnera finalement la victoire à Mississippi State.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Bowls