Suivez-nous sur

Bowls

Rose Bowl 2013 : Stanford 20, Wisconsin 14

Jeff Gross/Getty Images

Rose Bowl 2013 : Stanford 20, Wisconsin 14

Au terme d’une seconde mi-temps dominée par les défenses, le Cardinal de #6 Stanford remporte le 99ème Rose Bowl de l’Histoire en s’imposant 20-14 face aux Badgers de Wisconsin.

Plus athlétique sur la ligne offensive, #6 Stanford (12-2, 7-1 Pac-12) est parvenu à prendre les devants en tout début de match pour ne plus lâcher cette avance jusqu’à la victoire finale, leur première dans un Rose Bowl depuis 1972.

Grâce à une défense étonamment solide, Wisconsin (8-6, 4-4 Big Ten) est toujours resté au contact de #6 Stanford dans ce Rose Bowl et les Badgers auraient même pu réussir une énorme surprise si le junior CB Usua Amanam n’avait pas réussi le jeu du match : une interception à 2:30 de la fin de la rencontre.

A noter que sept ans après avoir quitté les sidelines, le légendaire Barry Alvarez assurait le poste de coach par intérim suite au départ soudain de Bret Bielema pour Arkansas.

#6 Stanford ne tarda pas à rentrer dans le match réussissant un excellent premier drive ponctué d’un trick play parfaitement exécuté et conclu par un TD du freshman RB Kelsey Young sur une course de 16 yards (7-0).

Après un punt de Wisconsin, #6 Stanford semblait déjà prendre un ascendant sur les Badgers lorsque sur la seconde possession du Cardinal, QB Kevin Hogan réussit une magnifique passe de 43 yards pour TE Zach Ertz avant que le senior RB Stepfan Taylor (20 courses, 88 yards, 1 TD) ajoute 6 points sur une course de 3 yards (14-0).

A la fin du 1er quart-temps, le Cardinal avait réussi à imposer sa puissance athlétique face à Wisconsin qui essayait alors de trouver le bon rythme au niveau de son attaque au sol essentiellement basé sur des « sweep runs ». Les Badgers y parvinrent finalement dans le second quart-temps par l’intermédiaire de l’inévitable RB Montee Ball (24 courses, 100 yards, 1 TD) non sans avoir été stoppé par un monumental « goal-line stand » du Cardinal.

RB Montee Ball inscrira le 83ème TD de sa carrière universitaire sur une course de 11 yards (14-7).

K Jordan Williamson redonna 10 points d’avance à #6 Stanford suite à un FG de 47 yards, puis Wisconsin devint plus menaçant pour le Cardinal en concluant un dernier drive par une passe de QB Curt Phillips (10-16, 83 yards, 1 TD, 1 INT et 5 courses, 64 yards) pour le freshman WR Jordan Fredrick.

Score à la mi-temps : 17-14 pour #6 Stanford et tout semblait possible dans ce Rose Bowl.

La seconde mi-temps fût nettement moins animée offensivement, les deux défenses remportant leur duel face aux deux lignes offensives. A ce petit jeu, #6 Stanford prendra finalement le dessus limitant l’attaque de Wisconsin à 4 petits « 1st downs » et à un total de 82 yards offensifs dans les 30 dernières minutes.

On savait alors que c’est le premier qui commettrait une perte de ballon qui perdrait ce Rose Bowl… et c’est finalement Wisconsin qui craquera. Après un FG de K Jordan Williamson qui porta le score à 20-14, les Badgers tentèrent le tout pour le tout et CB Usua Amanam réussit finalement une interception sur une longue passe de QB Curt Phillips. Il ne fallait alors qu’un seul « 1st down » au Cardinal pour remporter ce 99ème Rose Bowl. L’inévitable RB Stepfan Taylor s’en chargea. Victoire de #6 Stanford 20-14.

A l’image de leur saison, les joueurs de coach David Shaw ont impressionné par la dimension athlétique de leur jeu que ce soit en attaque ou en défense. LB Shayne Skov, LB Chase Thomas et DE Ben Gardner ont tout de future star NFL.

Avec cette défaite, les Badgers ont maintenant perdu leur 3ème Rose Bowl consécutif. Ils terminent la saison avec un total de 6 défaites et seront en mode reconstruction en 2013 suite au départ de RB Montee Ball, de coach Bret Bielema (à Arkansas) et l’arrivée de coach Gary Andersen (ex-Utah State).

A noter que la conférence Big Ten n’a remporté qu’une seule fois le Rose Bowl depuis 2000.

Ce succès de #6 Stanford récompense le travail exceptionnel de coach David Shaw, qui après avoir succédé à Jim Harbaugh (San Francisco 49ers, NFL) en 2011, a dû faire face au départ de QB Andrew Luck (Indianapolis Colts) pour la NFL. Malgré cela, le Cardinal a réussi une superbe saison 2012 remportant la division Pac-12 North devant les Ducks de #4 Oregon et le titre de conférence Pac-12 face aux Bruins de UCLA.

Le Cardinal atteint le plateau des 12 victoires pour la seconde fois seulement de son Histoire.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Bowls