Suivez-nous sur

Bowls

Poinsettia Bowl 2016 : Brigham Young 24, Wyoming 21

Sous une rare pluie californienne, les Cougars de Brigham Young remportent le Poinsettia Bowl face à leurs anciens rivaux de la conférence Mountain West, les Cowboys de Wyoming, grâce à une interception en toute fin de match.

Un an après sa nomination au poste de head coach des Cougars, Kilani Sitake permet donc à Brigham Young (9-4) de s’imposer pour la première fois dans un bowl depuis 2012 concluant une saison 2016 au cours de laquelle les Cougars ont connu un trou d’air avec trois défaites au mois de septembre mais qu’ils ont su terminer avec un bilan de 9-4.

Les conditions de jeu difficiles ont forcé le coordinateur offensif de BYU, Ty Detmer, à abuser du jeu au sol. Par chance, il a pu compter sur l’un des meilleurs running backs du pays, RB Jamaal Williams (26 courses, 210 yards, 1 TD). Pour son dernier match avec les Cougars, le running back senior a accumulé 210 yards au sol pour 1 TD, à seulement quelques yards du record du Poinsettia Bowl établi par Ronnie Hillman (ex-San Diego State) en 2010.

De son côté, la défense de Brigham Young a su mieux s’ajuster à la pluie incessante en début de rencontre avant que l’attaque de Wyoming (8-5) tente une remontée improbable en fin de match qui échoua finalement lorsque QB Josh Allen (17/32, 207 yards, 2 TD, 2 INT) se fit intercepter par DB Kai Nacua.

La pluie aura donc été un acteur majeur de ce Poinsettia Bowl 2016. Le premier quart-temps allait se conclure sur le score de 0-0 lorsque le punter des Cowboys, P Ethan Wood, commit un fumble sur le snap. Les Cougars récupérèrent la possession du ballon sur la ligne de 3 yards adverses et QB Tanner Mangum (8/15, 96 yards, 1 TD, 1 INT), titularisé à la place d’un QB Taysom Hill blessé lors du dernier match de la saison régulière, inscrit alors le premier TD de la rencontre sur une course de 3 yards (7-0).

Un FG de 27 yards de K Rhett Almond donna une avance de 10 points aux Cougars à la mi-temps.

Non-utilisé lors du premier quart-temps (suspension ?), le running back vedette des Cowboys, RB Brian Hill (26 courses, 93 yards, 1 TD), ramena le score à 10-7 en milieu de 3ème quart-temps au terme d’un interminable drive de 8:25.

Brigham Young ne tarda pas pour reprendre 10 points d’avance grâce un TD un peu fou : une passe de QB Tanner Mangum rebondit sur deux défenseurs avant d’être capté dans la end-zone par TE Tanner Balderee.

Peu après l’expulsion du défensive back des Cougars, DB Micah Hannemann, pour un targeting, DB Dayan Lake intercepta QB Josh Allen redonnant la possession du ballon à BYU. RB Jamaal Williams sembla alors assommer Wyoming avec un TD au sol de 36 yards.

Paradoxalement, ce TD des Cougars redonna un second souffle aux Cowboys et deux passes de TD de 9 et 23 yards de QB Josh Allen pour WR Tanner Gentry (7 réceptions, 113 yards, 2 TD) firent basculer le momentum du côté des joueurs de coach Craig Bohl. Finalement, cette poussée finale des Cowboys fût interrompue lorsque le senior DB Kai Nacua intercepta le quarterback de Wyoming.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

5 Commentaires

5 Comments

  1. louvressac

    22 décembre 2016 à 10h17

    Bon petit match…enfin pour quelqu’un comme moi qui pouvait y voir un réel intérêt. !
    assez pénible au début à cause de la pluie qui a manifestement beaucoup plus ennuyé
    le jeu au sol de Wyoming que le notre ( Jamaal williams a une fois de plus été inarrêtable )puis tranquille quand l’attaque s’est mis en branle et qu’on a pu compter sur la ligne pour stopper les velléités offensives des cow-boys, et puis palpitant quand on a commencé à balbutier notre football alors qu’on avait tranquillement 14 points d’avance et que le QB d’en face s’est mis à trouver des espaces…. Encore heureux qu’on à cette interception miraculeuse de kai Nacua a 10 yards de l’embut et a 80 secondes de la fin du match, sans ça cela serait devenu extrêmement compliqué….
    Et c’est à lumière de ça qu’on se rend compte que le fumble du punter adverse
    Qui amène le TD de Tanner Mangum ou la réception aussi miraculeuse que chanceuse
    du tight end Tanner Balderree sur le 2eme touchdown sont bien les évènements qui ont faitla différence, parce qu’au niveau des stats ce fut bien plus compliqué que prévu….
    Ceci dit après 3 longues années de disette (contre Washington au kraft hunger bowl,
    contre Memphis au Miami Beach et l’an passé contre les scums de Salt Lake city au Las Vegas )C’est bon de partir le matin au boulot en ayant passé une courte nuit, mais avec les effluves etLe souvenir d’une victoire dans un bowl aussi riquiqui soit-il …..go cougars !

  2. louvressac

    22 décembre 2016 à 10h22

    seule note négative,le t-shirt commémoratif du match n’est pas arrivé a temps dans ma boite aux lettres….si j’en crois le tracking postal que fannatics m’a envoyé,mon adresse est la bonne sur le bordereau d’expédition sauf qu’ils l’ont située non pas en Belgique,mais en nouvelle zelande…a 20.000 km de chez moi…pffffff

  3. benoit

    23 décembre 2016 à 05h21

    victoire !!

  4. benoit

    23 décembre 2016 à 05h26

    par contre merci pour le résumé en image parce que pour moi dur de voir des matchs en direct

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Bowls