Suivez-nous

Bowls

Outback Bowl 2018 : South Carolina renverse Michigan avec 23 points d’affilée

Menés de 16 points en 2ème mi-temps, les Gamecocks de South Carolina ont infligé un 23-0 aux Wolverines de Michigan pour l’emporter 26-19 lors de l’Outback Bowl.

Publié

le

Quel comeback des Gamecocks ! Démontrant une étonnante combativité et une grande confiance en eux, les Gamecocks de coach Will Muschamp ont réussi l’un des exploits de cette saison de bowls.

Alors qu’ils étaient menés de 16 points en début de 2ème mi-temps, ils ont enchainé 3 TD en 6 minutes leur permettant de créer la surprise et de terminer avec 9 victoires pour la 7ème fois seulement de leur Histoire.

Grand artisan de ce succès ? Le sophomore QB Jake Bentley (19/32, 239 yards, 2 TD, 1 INT), auteur notamment de deux passes de TD longue distance à destination de WR Bryan Edwards (5 réceptions, 88 yards, 1 TD) et WR Shi Smith (3 réceptions, 59 yards, 1 TD) donnant les devants à son équipe, 23-19.

Pour Michigan (8-5), il s’agit de la 3ème défaite d’affilée après les revers à Wisconsin et contre Ohio State en fin de saison régulière. C’est la première série de 3 défaites pour le Jim Harbaugh à la tête des Wolverines. Avec 5 pertes de ballon en 2ème mi-temps dont une interception dans l’en-but adverse à 8 minutes de la fin, Michigan s’est clairement compliqué la tâche

Embed from Getty Images

Indisciplinés et manquant clairement de concentration, les Gamecocks sont passés totalement à côté de leur début match. Résultat : 3 punts mais surtout deux pertes de ballon ! Un fumble sur retour de punt et fumble de QB Jake Bentley sur un snap. Par chance pour South Carolina, l’attaque des Wolverines était incapable d’avancer suffisamment le ballon, Michigan devant se contenter de 2 FGs de K Quinn Nordin pour porter le score à 6-0 à la fin du 1er quart-temps.

Le second sera du même acabit avec une litanie de punts et d’erreurs sur 3ème down entre-coupés de deux FGs. Les deux équipes rentrèrent ainsi aux vestiaires avec un score de 9-3 en faveur de Michigan. Très laid.

Probablement secoués par coach Jim Harbaugh pendant la pause, les Wolverines revinrent sur le terrain du Raymond James Stadium avec de bien meilleures intentions offensives. Une passe de 13 yards pour WR Nico Collins, une autre de 27 yards pour WR Kekoa Crawford (5 réceptions, 61 yards)… l’attaque de Michigan retrouvait des couleurs. FB Ben Mason conclura ce premier drive du 3ème quart-temps par un TD en force de 1 yard.

Une réaction des Gamecocks sur le drive suivant ? Que nenni, QB Jake Bentley se faisant intercepter par ILB Noah Furbush. Mais, comme il était dit que cet Outback Bowl serait avant tout un festival d’occasions manquées, RB Karan Higdon (17 courses, 65 yards) commit un fumble sur la possession suivante des Wolverines.

K Quinn Nordin ajoutera finalement un 4ème FG pour donner une avance de 19-3 à Michigan.

Embed from Getty Images

Le réveil de South Carolina survint alors. Et quel réveil ! Profitant de plusieurs pénalités de la défense des Wolverines, les Gamecocks entrèrent d’abord dans la red zone adverse et QB Jake Bentley trouva RB Rico Dowdle (6 courses, 45 yards, 1 TD) pour un TD de 18 yards. Puis, ce fût à la défense des Gamecocks de briller en provoquant un fumble de QB Brandon Peters (20/44, 186 yards, 2 INT), immédiatement suivi d’une seconde passe de TD de QB Jake Bentley, cette fois-ci en direction de WR Bryan Edwards ! En 1:30, les Gamecocks revenaient à 3 points.

La dégringolade des Wolverines ne s’arrêta pas là. Obligé de punter pour une 6ème fois de ce match, Michigan redonna la possession du ballon à un QB Jake Bentley désormais en feu. Le quarterback sophomore de South Carolina tenta alors la longue passe en direction de WR Shi Smith qui brula son défenseur pour donner les devants aux Gamecocks, 23-19. Irréel !

Michigan eu alors une occasion en or de reprendre les commandes de la rencontre : un long drive qui permit aux Wolverines de remonter le ballon jusqu’à la ligne de 5 yards des Gamecocks… QB Brandon Peters se faisant finalement intercepter par DB JaMarcus King ! Le quarterback des Wolverines commettra même une autre interception en toute fin de match scellant définitivement le sort de ce match.

Cette défaite met également fin aux espoirs de la conférence Big Ten de rester invaincue au cours de cette saison de bowls 2017/18. Elle en était à 7-0 avant cet Outback Bowl.

Le résumé en vidéo

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bowls

Las Vegas Bowl 2018 : Fresno State trop fort pour Arizona State

Avec ses 286 yards toute catégorie réussis dans ce match, RB Ronnie Rivers a été le grand artisan de la victoire 31-20 des Bulldogs de #21 Fresno State face aux Sun Devils d’Arizona State.

Publié

le

Crédit photo : Twitter/@FresnoStateFB

Pour la première fois de l’Histoire du programme de Fresno State, les Bulldogs atteignent le plateau des 12 victoires après avoir battu une décevante équipe d’Arizona State au Sam Boyd Stadium de Las Vegas (Nevada).

La star de ce Las Vegas Bowl 2018 : le sophomore RB Ronnie Rivers, auteur de la 4ème meilleure performance de l’Histoire du programme de Fresno State avec ses 286 yards toute catégorie. Le running back des Bulldogs a réussi 212 yards au sol pour 2 TD en 24 portées de ballon tout en ajoutant 41 yards sur retour de punt et 33 yards sur réception.

RB Ronnie Rivers a donc accumulé au sol près de la moitié des 436 yards offensifs réussis par les Bulldogs dans ce match offrant ainsi un solide soutien au senior QB Marcus McMaryion (15/29, 176 yards, 2 INT), peu inspiré en cet après-midi ensoleillé.

En grande difficulté en première mi-temps (230 yards et 17 points accordés à Arizona State), la défense des Bulldogs a complètement annihilé l’explosif backfield offensif des Sun Devils au retour des vestiaires. RB Eno Benjamin (118 yards au sol, 1 TD) et QB Manny Wilkins (19/31, 129 yards, 1 TD, 2 INT) ont été limités à 63 yards et un tout petit field goal dans les 30 dernières minutes.

Cette défense a d’ailleurs sauvé la face d’une attaque de #21 Fresno State qui a connu un trou d’air en milieu de 2ème mi-temps lorsqu’elle a perdu la possession du ballon sur trois drives consécutifs. QB Marcus McMaryion a notamment été intercepté à deux reprises.

On retiendra également de ce match le Pick Six de 70 yards réussi par le defensive back des Bulldogs, CB Anthoula Kelly, dans le 1er quart-temps.

Avec ce succès, #21 Fresno State remporte un second succès en 2018 contre une équipe de la Pac-12 après avoir battu UCLA en septembre dernier.

Enfin, RB Eno Benjamin a profité de ce Las Vegas Bowl pour établir un nouveau record de l’université Arizona State pour le nombre de yards réussis au sol en une saison avec un total de 1642 yards.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Bowls

New Mexico Bowl 2018 : QB Jordan Love renverse North Texas

Les cinq TD réussis par QB Jordan Love ont largement participé à la large victoire 52-13 des Aggies d’Utah State face au Mean Green de North Texas lors du New Mexico Bowl.

Publié

le

Crédit photo : AP Photo/Andres Leighton

Sans son head coach Matt Wells (en partance pour Texas Tech), les Aggies d’Utah State (11-2) n’ont pas laissé le moindre espoir à une équipe de North Texas (9-4) rapidement privée des services de son leader offensif, QB Mason Fine.

Le quarterback du Mean Green est sorti sur blessure (élongation sévère de la cuisse) dans le 1er quart-temps. North Texas ne s’en remettra pas.

En attendant le retour de coach Gary Andersen dans quelques jours, c’est donc sous la direction du coach intérimaire Frank Maile qu’Utah State a rapidement imposé son tempo avant de creuser un écart définitif dans le 2ème quart-temps en inscrivant trois TD et un FG.

Si QB Mason Fine n’aura donc pas pu contribuer pour North Texas, son homologue QB Jordan Love (21/43, 359 yards, 4 TD, 1 INT et 1 TD au sol) aura lui su profiter de l’occasion pour démontrer tout son talent en réussissant trois longues passes de TD à destination de WR Aaren Vaughns (2 réceptions, 109 yards, 2 TD) et de WR Jalen Greene (6 réceptions, 151 yards, 1 TD).

Le score était alors de 38-7 après 30 minutes de jeu.

Pour combler l’absence de son quarterback, le coach Seth Littrell a tout essayé dans ce New Mexico Bowl en faisant jouer pas moins de quatre quarterbacks : QB Kason Martin (7/12, 110 yards, 1 TD), QB Quinn Shanbour (2/8, 24 yards, 3 INT) et QB Jason Bean (0/2).

On retiendra également les deux interceptions réussies par D.J. William pour les Aggies.

Lire la suite

Bowls

Camellia Bowl 2018 : Georgia Southern s’impose sur un FG à la dernière seconde

En tête pendant la quasi-totalité de la rencontre, Georgia Southern s’est finalement imposé 23-21 sur un FG de K Tyler Bass à la dernière seconde pour remporter le Camellia Bowl face aux Eagles d’Eastern Michigan.

Publié

le

Crédit photo : Marvin Gentry-USA TODAY Sports

Georgia Southern (10-3) a donc réussi son incroyable pari : réussir le plus important renversement de tendance de l’année dans la FBS. En remportant ce Camellia Bowl, les Eagles de Georgia Southern atteignent donc le plateau des 10 victoires en 2018, un an seulement après avoir perdu… 10 matchs !

Mais que ce fût dur pour les nerfs du programme de Statesboro (Géorgie) !

Alors qu’ils avaient le match en main, les Eagles ont laissé les autres Eagles de ce match, ceux d’Eastern Michigan (7-6), inscrire un TD à 3:33 de la fin lorsque QB Mike Glass III (17/25, 204 yards, 3 TD) se connecta avec WR Arthur Jackson III (3 réceptions, 86 yards, 2 TD). Eastern Michigan prenait alors les devants 21-20.

Les joueurs de coach Chad Lunsford ont alors fait preuve de leur énorme combativité entrevue en cette saison 2018. Une course de 29 yards de sur une 4ème tentative permit aux Eagles de rester vivant dans ce match et quelques secondes plus tard K Tyler Bass réussit de 40 yards le FG de la victoire.

Georgia Southern conclut donc sa saison 2018 sans avoir commis la moindre interception en 13 matchs. Il faut dire que seule l’Army a tenté moins de passes que les Eagles et leur triple option. Avec cinq turnovers commis cette année, Georgia Southern établit donc un nouveau record NCAA.

Lire la suite

Bowls

Cure Bowl 2018 : Tulane remporte son 1er bowl en 16 ans

Mené par un RB Darius Bradwell combatif et un QB Justin McMillan inspiré, Tulane remporte le Cure Bowl face à leur voisin de l’État de Louisiane, les Ragin’ Cajuns de Louisiana-Lafayette, sur le score de 41-24.

Publié

le

Crédit photo : Getty Images

L’ancien quarterback des Tigers de LSU, QB Justin McMillan (11/18, 145 yards, 1 TD, 1 INT et 72 yards au sol, 1 TD), a su assurer l’essentiel en dirigeant efficacement son attaque tout au long de l’après-midi.

Mais le grand héros aura été le junior RB Darius Badwell, auteur de 150 yards (nouveau record du Cure Bowl) et 2 TD en 35 courses.

La Green Wave de Tulane (7-6) n’avait plus remporté de bowl depuis l’Hawaii Bowl en 2002.

Deux semaines après sa défaite en finale de conférence Sun Belt contre Appalachian State, Louisiana-Lafayette (7-7) subit un 2ème revers consécutif. Pourtant, les Ragin’ Cajuns sont revenus à 3 points seulement de Tulane en début de 4ème quart-temps (27-24) avant de sombrer sur deux TD au sol des deux stars de ce match, RB Darius Badwell et QB Justin McMillan.

Tout au long de la rencontre, la défense des Ragin’ Cajuns a été incapable de stopper l’attaque du sol performante de Tulane qui a accumulé 387 yards sur course.

Cette victoire met un point d’honneur à une superbe fin de saison de la Green Wave. Les joueurs de coach Willie Fritz ont remporté 4 de leurs 5 derniers matchs en saison régulière pour obtenir leur première qualification pour un bowl en 5 ans.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Articles les plus lus