Suivez-nous

Bowls

Bowls 2015/16 : le programme des matchs du 31 décembre au 2 janvier

Présentation du programme de tous les bowls disputés entre le 31 décembre 2015 et le 2 janvier 2016.

Publié

le

Après les hors d’oeuvres des 12 premiers jours de bowls, nous passons au plat principal avec notamment les New Year’s Six bowls et les demi-finales des playoffs.

Votre réveillon du Nouvel An débutera à 12h (18h France) par le Peach Bowl entre #9 Florida State et #18 Houston suivi du grand moment de la semaine, les demi-finales nationales : l’Orange Bowl entre #1 Clemson et #4 Oklahoma à 16h (22h France), et le Cotton Bowl entre #2 Alabama et #3 Michigan State à 20h (02h France).

Comme chaque année, le Jour de l’An sera une journée 100% football. Tout commence à 12h (18h France) par l’Outback Bowl entre #13 Northwestern et #23 Tennessee. A 13h (19h France), ce sera le coup d’envoi du Citrus Bowl entre #14 Michigan et #19 Florida, et du très attendu Fiesta Bowl entre #7 Ohio State et #8 Notre Dame. A 17h (23h France), nous suivrons le Rose Bowl entre #5 Iowa et #6 Stanford avec notre envoyé spécial, Loïc Baruteu. Cette première journée de l’année 2016 se terminera à 20h30 (02h30 France) avec le Sugar Bowl entre #12 Ole Miss et #16 Oklahoma State.

Comme tout bon fan de College Football, vous ne serez surement pas rassasié ! Et tant mieux car 4 matchs sont au programme du samedi 2 janvier avec en vedette l’Alamo Bowl à 18h45 (0h45) entre #11 TCU et #15 Oregon.

Suivez le programme et bonne semaine de College Gameday à tous !

Jeudi 31 décembre 2015

Crédits photo : Associated Press/USA TODAY Sports

 

#9 Florida State (10-2) vs #18 Houston (12-1)
Peach Bowl
Jeudi 31 décembre 2015, 12h00 (18h00, heure française)
Pour la 2ème année consécutive, le Peach Bowl donnera le coup d’envoi du marathon des New Year’s Six qui se terminera avec le Sugar Bowl, vendredi soir. Pour sa 1ère saison à la tête de #18 Houston, coach Tom Herman (ex-Ohio State) a permis aux Cougars de remporter le titre de champion de conférence American, et malgré plusieurs offres de programmes FBS, il sera de retour à #18 Houston en 2016. Menés par le dynamique et polyvalent QB Greg Ward Jr (2589 yards à la passe, 16 TD, 5 INT et 1047 yards au sol, 19 TD en 2015), les Cougars ont terminé la saison régulière avec la 19ème attaque du pays (487.4 yards par match), et ce, malgré de nombreuses blessures sur la ligne offensive. Cette attaque fera face à son défi le plus difficile de l’année face à une défense des Seminoles qui a progressé tout au long de la saison pour terminer #15 du pays (327.7 yards par match). Suite au départ de QB Jameis Winston et de nombreux titulaires pour la NFL, on annonçait l’enfer pour le programme de Tallahassee (Floride) en 2015 mais les Seminoles ont su rester compétitifs grâce à l’inévitable RB Dalvin Cook (1658 yards, 18 TD en 2015) et à une surprenante défense dirigée par CB Jalen Ramsey. On surveillera également lors de ce match les performances de QB Sean McGuire (1128 yards à la passe, 9 TD, 2 INT) et du trio de receveurs, WR Kermit Whitfield (53 réceptions, 742 yards, 6 TD en 2015) / WR Travis Rudolph (52 réceptions, 715 yards, 6 TD en 2015) / WR Jesus Wilson (50 réceptions, 554 yards, 2 TD en 2015) face à la solide défense des Cougars conduite par S Adrian McDonald.
Prédiction : Florida State 27, Houston 23.

#1 Clemson (13-0) vs #4 Oklahoma (11-1)
Orange Bowl

Sun Life Stadium
Miami Gardens (Floride)
Jeudi 31 décembre 2015
16h00 (22h00, heure française)
> Présentation complète de ce match

 

#2 Alabama (12-1) vs #3 Michigan State (12-1)
Cotton Bowl

AT&T Stadium
Arlington (Texas)
Jeudi 31 décembre 2015
20h00 (02h00, heure française)
> Présentation complète de ce match

 

Vendredi 1er janvier 2016

Crédits photo : Associated Press/USA TODAY Sports

 

#13 Northwestern (10-2) vs #23 Tennessee (8-4)
Outback Bowl
Vendredi 1er janvier 2016, 12h00 (18h00, heure française)
Sans faire de bruit, les Wildcats de #13 Northwestern ont conclu la saison avec un total de 10 victoires et une place dans le Top 15 national. Pourtant, les joueurs de coach Gary Patterson auront fort à faire face à une équipe des Volunteers de Tennessee qui a remporté ses 5 derniers matchs de la saison régulière. La force des Wildcats restent sa défense (4.5 yards accordés par jeu) particulièrement contre la course (3.4 yards accordés par course). Réussiront-ils à stopper le super duo RB Jalen Hurd (1155 yards, 11 TD en 2015) / RB Alvin Kamara (645 yards, 6 TD en 2015) ainsi que les courses effrénés de QB Joshua Dobbs (2125 yards à la passe, 15 TD, 5 INT et 623 yards au sol, 9 TD) ?
Prédiction : Northwestern 20, Tennessee 19.

Crédits photo : Associated Press/USA TODAY Sports

 

#14 Michigan (9-3) vs #19 Florida (10-3)
Citrus Bowl
Vendredi 1er janvier 2016, 13h00 (19h00, heure française)
On s’attend à combat de tranchées entre la 4ème meilleure défense du pays (Michigan) et la 6ème meilleure défense du pays (Florida). Les Wolverines dirigés par coach Jim Harbaugh (ex-Stanford et ex-49ers, NFL) ont été l’un des programmes qui a le plus progressé cette saison. Deux de leurs trois défaites subies en 2015 l’ont été par moins d’un TD d’écart dont le fameux « Punt 6 » face à Michigan State. Avec l’ancien coach de Stanford à la baguette, l’attaque de #14 Michigan a retrouvé vie. Blessé à l’épaule en fin de saison, le senior QB Jake Rudock (2739 yards à la passe, 17 TD, 9 INT en 2015) devrait être rétabli pour ce match. Du côté de #19 Florida, l’excellent front seven tentera de profiter des quelques lacunes de la ligne offensive des Wolverines. Les Gators ont impérativement besoin d’une grande performance de leur défense tant le sophomore QB Treon Harris (1530 yards à la passe, 9 TD, 5 INT en 2015) semble incapable de donner le moindre rythme offensivement.
Prédiction : Michigan 17, Florida 12.

Crédits photo : Associated Press/USA TODAY Sports

 

#7 Ohio State (11-1) vs #8 Notre Dame (10-2)
Fiesta Bowl
Vendredi 1er janvier 2016, 13h00 (19h00, heure française)
C’est assurément le meilleur bowl de l’année hors-playoff : deux programmes historiques qui auraient même pu disputer les playoffs avec un peu de réussite. A noter que ce sera le premier affrontement depuis 2006 entre #7 Ohio State et #8 Notre Dame. Diminués par de nombreuses blessures tout au long de la saison (notamment QB Malik Zaire, RB Tarean Folston, TE Durham Smythe et CB KeiVerae Russell), les Fighting Irish ont su rester compétitifs grâce à l’éclosion du redshirt freshman QB DeShone Kizer (2596 yards à la passe, 19 TD, 9 INT et 504 yards au sol, 9 TD en 2015), au solide travail dans le jeu au sol du polyvalent RB C.J. Prosise (1029 yards au sol, 11 TD en 2015) et aux big plays de l’inévitable WR Will Fuller (56 réceptions, 1145 yards, 13 TD en 2015). La performance de ces trois-là face aux surdoués de la défense des Buckeyes (14.0 points accordés par match) sera l’un des grands moments de ce 1er janvier riche en événements. Très inconstante tout au long de la saison, l’attaque des Buckeyes peut toujours compter sur le « 2014 Big Ten Offensive Player of the Year », QB J.T. Barrett, et sur le MVP des derniers playoffs, RB Ezekiel Elliott (1672 yards au sol, 19 TD en 2015). Ainsi, les difficultés récurrentes de la défense de #8 Notre Dame à défendre contre la course en 2015 sera peut-être la clé du match.
Prédiction : Ohio State 31, Notre Dame 27.

Crédits photo : Associated Press/USA TODAY Sports

 

#5 Iowa (12-1) vs #6 Stanford (11-2)
Rose Bowl
Vendredi 1er janvier 2016, 17h00 (23h00, heure française)
Ce Rose Bowl est un formidable lot de consolation pour deux programmes qui ont échoué de peu dans leur tentative de participer au College Football Playoff. Champion de la conférence Pac-12, le Cardinal de #6 Stanford participera à son 3ème Rose Bowl en 4 ans tandis que les Hawkeyes de #5 Iowa, vice-champions de la conférence Big Ten, y feront leur première apparition depuis 1991. On devrait assister à un duel de tranchées entre ces deux programmes au style de jeu identique basé sur un jeu au sol puissant et une défense dominante. La star du match sera peut-être le sophomore RB Christian McCaffrey (1847 yards au sol, 8 TD et 41 réceptions, 540 yards, 4 TD en 2015), #1 du pays pour le nombre yards toutes catégories (268.9 yards par match) et qui a récemment été nommé Player of the Year pour l’Associated Press. Si les deux défenses au sol devaient annihiler les attaques adverses, le sort de ce 102ème Rose Bowl pourrait revenir aux deux quarterbacks, QB Kevin Hogan (Stanford, 2644 yards à la passe, 24 TD, 7 INT) et QB C.J. Beathard (Iowa, 2570 yards à la passe, 15 TD, 4 INT et 270 yards au sol, 6 TD). A noter que le quarterback senior du Cardinal pourrait remporter son 2ème Rose Bowl après celui remporté contre Wisconsin en 2013.
Prédiction : Stanford 24, Iowa 20.

Crédits photo : Associated Press/USA TODAY Sports

 

#12 Ole Miss (9-3) vs #16 Oklahoma State (10-2)
Sugar Bowl
Vendredi 1er janvier 2016, 20h30 (02h30, heure française)
#12 Ole Mis et #16 Oklahoma State n’ont plus participé au Sugar Bowl depuis respectivement 1969 et… 1945 ! Une éternité pour ces deux programmes qui ne se sont affrontés que deux fois dans leur Histoire (à chaque fois au Cotton Bowl). Les Rebels de #12 Ole Miss ont encore en mémoire leur lourde défaite 42-3 subie face à TCU lors du dernier Peach Bowl. Ils voudront assurément prendre une revanche face à un autre programme de la Big 12, #16 Oklahoma State, qui a superbement rebondi en 2015 (10-2) après une saison précédente décevante (7-6). Opéré du pied après le match contre Oklahoma, le sophomore QB Mason Rudolph (Oklahoma State, 3591 yards à la passe, 21 TD, 9 INT en 2015) devrait opérationnel pour ce Sugar Bowl avec QB JW Walsh (663 yards à la passe, 13 TD, 1 INT et 285 yards au sol, 11 TD en 2015) comme arme fatale dans la redzone adverse. On surveillera également le duel entre le duo des Rebels, QB Chad Kelly (3740 yards, 27 TD, 12 INT en 2015) / WR Laquon Treadwell (76 réceptions, 1082 yards, 8 TD en 2015), et le secondary des Cowboys mené par la star montante CB Kevin Peterson.
Prédiction : Ole Miss 37, Oklahoma State 34.

Dimanche 2 janvier 2016

Crédits photo : Associated Press/USA TODAY Sports

 

Georgia (9-3) vs Penn State (7-5)
TaxSlayer Bowl
Samedi 2 janvier 2016, 12h00 (18h00, heure française)
Duel entre deux programmes historiques qui n’ont pas connu la saison qu’ils espéraient. Pour différentes raisons, Bulldogs et Nittany Lions n’ont pas trouvé le bon rythme offensif qui leur aurait permis de lutter dans leur division respective. Georgia a rapidement perdu sa star RB Nick Chubb (genou) pour l’intégralité de la saison et son absence a été très préjudiciable pour une équipe incapable de produire quoi que ce soit par les airs au grand damne du coordinateur offensif Brian Schottenheimer. Du côté de Penn State, la ligne offensive a encore souffert en 2015 après une saison précédente apocalyptique. Le junior QB Christian Hackenberg (2386 yards à la passe, 16 TD, 5 INT en 2015) ne semble pas encore à l’aise au sein du système de coach James Franklin. Pourtant, les choses pourraient bientôt changer pour ces deux programmes : coach Mark Richt a été renvoyé après 15 ans sur le campus d’Athens (Géorgie) et remplacé par le convoité Kirby Smart (ex-DC d’Alabama) tandis que le coordinateur offensif des Lions, John Donovan, a lui-aussi pris la porte. A noter que Kirby Smart fera son arrivée à Georgia une fois les playoffs d’Alabama terminés laissant ainsi au coach des receveurs, Bryan McClendon, le soin de diriger les Dawgs lors de ce match.
Prédiction : Penn State 27, Georgia 26.

Arkansas (7-5) vs Kansas State (6-6)
Liberty Bowl
Samedi 2 janvier 2016, 15h20 (21h20, heure française)
Ce sera le premier match depuis 1967 entre ces deux programmes qui ne se sont affrontés qu’une seule fois (Cotton Bowl, 2012). Pourtant, il y a une filiation entre Wildcats et Razorbacks puisque coach Bret Bielema fût le coordinateur défensif du légendaire coach Bill Snyder pendant deux ans (2002-03) avant de connaitre du succès à Wisconsin, puis à Arkansas. Après un début de campagne 2015 difficile (1-3), les Razorbacks ont relevé la tête remportant 5 de leurs 6 derniers matchs grâce notamment à la montée en puissance de QB Brandon Allen (3125 yards à la passe, 29 TD, 7 INT) et de RB Alex Collins (1392 yards au sol, 17 TD). Frappé par un nombre incalculable de blessures, Kansas State a alterné le bon (à Oklahoma State, contre TCU et West Virginia) et le très mauvais (contre Oklahoma et Texas Tech). L’incapacité de la défense des Wildcats à défendre contre la passe (283.1 yards accordés par match, #120 du pays) pourrait leur être fatale.
Prédiction : Arkansas 42, Kansas State 24.

#11 Texas Christian (10-2) vs #15 Oregon (9-3)
Alamo Bowl
Samedi 2 janvier 2016, 18h45 (0h45, heure française)
Cet Alamo Bowl est peut-être le plus intrigant des New Year’s Six bowls. Inutile de dire que le tableau d’affichage pourrait prendre feu entre ces deux attaques explosives. Après un début de saison décevant, les Ducks ont pris leur envol lors du retour de blessure de QB Vernon Adams (2445 yards à la passe, 25 TD, 6 INT et 2 TD au sol). #15 Oregon a inscrit au moins 44 points lors de 4 de ses 5 derniers matchs. Les Horned Frogs ont longtemps été en course pour une place en College Football Playoff avant que les blessures de WR Josh Doctson (78 réceptions, 1326 yards, 14 TD) et QB Trevone Boykin (3574 yards, 31 TD, 10 INT et 612 yards au sol, 9 TD en 2015) ne viennent ruiner leurs espoirs. Coup dur pour TCU : WR Josh Doctson est forfait pour cet Alamo Bowl. Le sort du match sera probablement entre les mains des deux défenses. DE DeForest Buckner (Oregon) pourrait profiter de l’absence de C Joey Hunt (Texas Christian) pour venir déranger les Horned Frogs dans leur backfield.
Prédiction : Oregon 45, Texas Christian 37.

Arizona State (6-6) vs West Virginia (7-5)
Cactus Bowl
Samedi 2 janvier 2016, 22h15 (04h15, heure française)
Les Sun Devils d’Arizona State espéraient lutter pour le titre de conférence Pac-12, ils ont finalement dû se battre pour être éligible pour un bowl. L’attaque menée par Mike Bercovici (3436 yards à la passe, 26 TD, 9 INT et 6 TD au sol) a clairement régressé en un an à cause d’une ligne offensive en perdition et la défense n’a pas fait mieux accordant 6 yards par jeu à l’adversaire. Les Sun Devils ont donc l’occasion de conclure cette campagne 2015 décevante sur une bonne note afin de se projeter dans la saison prochaine avec un certain momentum. Les qualités de QB Skyler Howard (2613 yards à la passe, 21 TD, 12 INT et 479 yards au sol, 6 TD en 2015), de RB Shelton Smallwood (1447 yards, 9 TD en 2015) et de RB Rushel Shell (677 yards au sol, 8 TD en 2015) ont forcé coach Dana Holgorsen (West Virginia) à revoir son système offensive d’habitude plutôt agressif dans les airs. Ce bowl est le dernier avant la finale nationale ! Prêt pour un dernier #Pac12AfterDark ?
Prédiction : West Virginia 54, Arizona State 48.

Votre programme TV

 Cotton Bowl / demi-finale nationale : Alabama vs Michigan State, le 1er janvier à 19h30 (en différé) et le 2 janvier  9h30.
 Orange Bowl / demi-finale nationale : Clemson vs Oklahoma, le 1er janvier, à 21h45 (en différé) et le 2 janvier à 11h45.
 Fiesta Bowl : Notre Dame vs Ohio State, le 2 janvier, à 20h (en différé) et le 3 janvier à 22h30.
 Sugar Bowl : Ole Miss vs Oklahoma State, le 2 janvier, à 22h15 (en différé) et le 4 janvier à 22h45.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. Mathieu

    31 décembre 2015 at 13h46

    QB Trevone Boykin vient de se faire arrêter pour une bagarre dans un bar… Il aurait même frapper un policier… A se demander ce que certains joueurs ont dans le crâne…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bowls

New Orleans Bowl 2018 : Appalachian State terrasse Middle Tennessee

Très largement supérieurs aux Blue Raiders de Middle Tennessee dans tous les secteurs de jeu, les Mountaineers d’Appalachian State remportent un 11ème succès en 2018 en s’imposant 45-13 lors de ce New Orleans Bowl.

Publié

le

Crédit photo : Twitter/@NewOrleansBowl

Malgré le départ de leur coach principal Scott Satterfield pour Louisville, les Mountaineers d’Appalachian State (11-2) ont continué sur leur lancée d’un titre de champion de conférence Sun Belt remporté il y a deux semaines en dominant largement Middle Tennessee (8-6), 45-13.

Après un premier quart-temps sans relief conclu par un FG de 24 yards de K Crews Holt pour les Red Raiders, les Mountaineers ont passé la vitesse supérieure inscrivant 24 points consécutifs dans le second quart-temps.

Le 3ème quart-temps sera fatal à Middle Tennessee, Appalachian State ajoutant deux nouveaux TD sur une passe de 17 yards de QB Zach Thomas (15/24, 177 yards, 3 TD, 2 INT) pour WR Corey Sutton (8 réceptions, 78 yards, 2 TD) et sur une course spectaculaire de 63 yards de RB Camerun Peoples.

Le coach intérimaire des Mountaineers, Mark Ivey, n’a pas hésité à prendre des risques dans ce New Orleans Bowl en appelant notamment deux trick plays parfaitement exécutés par son attaque. Ainsi, le receveur Mike Williams a réussi deux passes de TD dont une à destination du quarterback d’Appalachian State, Zach Thomas.

On retiendra également de ce New Orleans Bowl qu’il s’agissait du dernier match en carrière de QB Brent Stockstill (25/37, 330 yards, 1 TD, 2 INT). Le fils du coach principal des Blue Raiders quitte donc le programme de Murfreesboro (Tennessee) après avoir établi un nouveau record avec un total de 106 yards réussis en carrière.

Champion de conférence Sun Belt lors des trois dernières saisons, Appalachian State va désormais débuté un nouveau chapitre de son Histoire avec l’arrivée du coordinateur offensif de North Carolina State, Eli Drinkwitz.

Lire la suite

Bowls

Las Vegas Bowl 2018 : Fresno State trop fort pour Arizona State

Avec ses 286 yards toute catégorie réussis dans ce match, RB Ronnie Rivers a été le grand artisan de la victoire 31-20 des Bulldogs de #21 Fresno State face aux Sun Devils d’Arizona State.

Publié

le

Crédit photo : Twitter/@FresnoStateFB

Pour la première fois de l’Histoire du programme de Fresno State, les Bulldogs atteignent le plateau des 12 victoires après avoir battu une décevante équipe d’Arizona State au Sam Boyd Stadium de Las Vegas (Nevada).

La star de ce Las Vegas Bowl 2018 : le sophomore RB Ronnie Rivers, auteur de la 4ème meilleure performance de l’Histoire du programme de Fresno State avec ses 286 yards toute catégorie. Le running back des Bulldogs a réussi 212 yards au sol pour 2 TD en 24 portées de ballon tout en ajoutant 41 yards sur retour de punt et 33 yards sur réception.

RB Ronnie Rivers a donc accumulé au sol près de la moitié des 436 yards offensifs réussis par les Bulldogs dans ce match offrant ainsi un solide soutien au senior QB Marcus McMaryion (15/29, 176 yards, 2 INT), peu inspiré en cet après-midi ensoleillé.

En grande difficulté en première mi-temps (230 yards et 17 points accordés à Arizona State), la défense des Bulldogs a complètement annihilé l’explosif backfield offensif des Sun Devils au retour des vestiaires. RB Eno Benjamin (118 yards au sol, 1 TD) et QB Manny Wilkins (19/31, 129 yards, 1 TD, 2 INT) ont été limités à 63 yards et un tout petit field goal dans les 30 dernières minutes.

Cette défense a d’ailleurs sauvé la face d’une attaque de #21 Fresno State qui a connu un trou d’air en milieu de 2ème mi-temps lorsqu’elle a perdu la possession du ballon sur trois drives consécutifs. QB Marcus McMaryion a notamment été intercepté à deux reprises.

On retiendra également de ce match le Pick Six de 70 yards réussi par le defensive back des Bulldogs, CB Anthoula Kelly, dans le 1er quart-temps.

Avec ce succès, #21 Fresno State remporte un second succès en 2018 contre une équipe de la Pac-12 après avoir battu UCLA en septembre dernier.

Enfin, RB Eno Benjamin a profité de ce Las Vegas Bowl pour établir un nouveau record de l’université Arizona State pour le nombre de yards réussis au sol en une saison avec un total de 1642 yards.

Résumé en vidéo

Lire la suite

Bowls

New Mexico Bowl 2018 : QB Jordan Love renverse North Texas

Les cinq TD réussis par QB Jordan Love ont largement participé à la large victoire 52-13 des Aggies d’Utah State face au Mean Green de North Texas lors du New Mexico Bowl.

Publié

le

Crédit photo : AP Photo/Andres Leighton

Sans son head coach Matt Wells (en partance pour Texas Tech), les Aggies d’Utah State (11-2) n’ont pas laissé le moindre espoir à une équipe de North Texas (9-4) rapidement privée des services de son leader offensif, QB Mason Fine.

Le quarterback du Mean Green est sorti sur blessure (élongation sévère de la cuisse) dans le 1er quart-temps. North Texas ne s’en remettra pas.

En attendant le retour de coach Gary Andersen dans quelques jours, c’est donc sous la direction du coach intérimaire Frank Maile qu’Utah State a rapidement imposé son tempo avant de creuser un écart définitif dans le 2ème quart-temps en inscrivant trois TD et un FG.

Si QB Mason Fine n’aura donc pas pu contribuer pour North Texas, son homologue QB Jordan Love (21/43, 359 yards, 4 TD, 1 INT et 1 TD au sol) aura lui su profiter de l’occasion pour démontrer tout son talent en réussissant trois longues passes de TD à destination de WR Aaren Vaughns (2 réceptions, 109 yards, 2 TD) et de WR Jalen Greene (6 réceptions, 151 yards, 1 TD).

Le score était alors de 38-7 après 30 minutes de jeu.

Pour combler l’absence de son quarterback, le coach Seth Littrell a tout essayé dans ce New Mexico Bowl en faisant jouer pas moins de quatre quarterbacks : QB Kason Martin (7/12, 110 yards, 1 TD), QB Quinn Shanbour (2/8, 24 yards, 3 INT) et QB Jason Bean (0/2).

On retiendra également les deux interceptions réussies par D.J. William pour les Aggies.

Lire la suite

Bowls

Camellia Bowl 2018 : Georgia Southern s’impose sur un FG à la dernière seconde

En tête pendant la quasi-totalité de la rencontre, Georgia Southern s’est finalement imposé 23-21 sur un FG de K Tyler Bass à la dernière seconde pour remporter le Camellia Bowl face aux Eagles d’Eastern Michigan.

Publié

le

Crédit photo : Marvin Gentry-USA TODAY Sports

Georgia Southern (10-3) a donc réussi son incroyable pari : réussir le plus important renversement de tendance de l’année dans la FBS. En remportant ce Camellia Bowl, les Eagles de Georgia Southern atteignent donc le plateau des 10 victoires en 2018, un an seulement après avoir perdu… 10 matchs !

Mais que ce fût dur pour les nerfs du programme de Statesboro (Géorgie) !

Alors qu’ils avaient le match en main, les Eagles ont laissé les autres Eagles de ce match, ceux d’Eastern Michigan (7-6), inscrire un TD à 3:33 de la fin lorsque QB Mike Glass III (17/25, 204 yards, 3 TD) se connecta avec WR Arthur Jackson III (3 réceptions, 86 yards, 2 TD). Eastern Michigan prenait alors les devants 21-20.

Les joueurs de coach Chad Lunsford ont alors fait preuve de leur énorme combativité entrevue en cette saison 2018. Une course de 29 yards de sur une 4ème tentative permit aux Eagles de rester vivant dans ce match et quelques secondes plus tard K Tyler Bass réussit de 40 yards le FG de la victoire.

Georgia Southern conclut donc sa saison 2018 sans avoir commis la moindre interception en 13 matchs. Il faut dire que seule l’Army a tenté moins de passes que les Eagles et leur triple option. Avec cinq turnovers commis cette année, Georgia Southern établit donc un nouveau record NCAA.

Lire la suite

Articles les plus lus