Suivez-nous sur

Bowls

102nd Rose Bowl Game : déclarations d’après-match

Retour sur le 102ème Rose Bowl avec les déclarations d’après-match.

Crédits photo : Loïc Baruteu, The Blue Pennant

COACH FERENTZ : « Premièrement, je voudrais simplement féliciter Stanford. Ils sont une équipe de football formidable, très bien entraînée et dirigée, et ils ont fait un match incroyable aujourd’hui.

Nous sommes tous déçus de l’issue du match aujourd’hui, de la façon dont nous avons joué. Mais ceci étant dit, je veux le répéter encore une fois, je suis très fier de notre équipe de football. Ils ont été un groupe exceptionnel toute la saison. À treize reprises ils se sont bien préparés, se sont battus et aujourd’hui ça n’a simplement pas fonctionné pour nous.

Evidemment, je suis très, très fier de la façon dont les gars ont fait les choses et ça remonte à douze mois en arrière. Donc ce match fait mal. Nous allons apprendre de ce match. Nous allons avancer. Nous allons nous améliorer. Mais pour l’instant ça fait mal et c’est quelque chose que nous allons devoir gérer.

Il y a quelques personnes que je voudrais remercier. Premièrement, les gens impliqués avec le Rose Bowl. Notre expérience a été vraiment parfaite. Chaque moment a été fantastique donc nous sommes vraiment reconnaissants. C’est une expérience incroyable de disputer ce match. Le soutien de nos fans a été phénoménal aujourd’hui. (…)

Je ne peux pas vous dire à quel point nos seniors ont fait un travail formidable depuis janvier dernier. Ces gars ont montré la voie chaque jour. Ils ont fait un boulot incroyable pour mener cette équipe et ces gars sont la raison principale pour laquelle nous avons écrit l’histoire cette année.

Donc je suis vraiment reconnaissant de tous leurs efforts. Je leur souhaite le meilleur à venir et je sais qu’ils se débrouilleront tous bien, et notre équipe va avancer également. Merci. »

• • •

COACH SHAW : « C’est difficile de mettre des mots sur ce que l’équipe a fait aujourd’hui parce que c’est le point culminant de ce que nous avons en quelque sorte accompli toute l’année. Nous avons mal commencé avec une piètre performance à Northwestern. Mais, encore une fois, il faut leur accorder du crédit. Ils ont mieux joué que nous pendant ce match. Mais les seniors ont pris les choses en main comme nous en avions besoin et nous nous sommes remis au travail. Nous avons bossé si dur toute l’année pour arriver au point où nous en sommes maintenant, sans être satisfaits. Cette explosion que vous avez senti au début du match était les gars qui voulaient simplement jouer aussi bien, aussi dur et ensemble.

rbgshaw

Coach David Shaw (Stanford) – Crédits photo : Loïc Baruteu

Nous n’en avons pas vraiment parlé mais nous avons si bien joué cette année et nous avons tellement apprécié que nous avons essayé de ne pas parler de ce match comme du dernier. Mais les joueurs voulaient frapper un grand coup et ils l’ont fait. »

Coach Shaw, pourquoi pensez-vous que vous avez gagné aujourd’hui ?

COACH SHAW : « Nous avons très bien joué. Vous savez, je pense que c’est quelque que nous avons construit tout au long de l’année en essayant d’être meilleurs chaque semaine. Nous avons commencé fort, notre défense a pris l’avantage et nous sentions que nous allions conclure ce match.

Maintenant, je suis toujours un coach de football. Je ne suis pas vraiment content de notre seconde période. Nous aurions dû inscrire plus de points mais nous ne l’avons pas fait. »

Christian, était-ce votre meilleur match ?

CHRISTIAN McCAFFREY : « Je ne sais pas. Je ne sais pas comment répondre à ça. Je pense qu’il y a eu tellement de matches cette année où notre attaque a été vraiment efficace. Vous avez vu dès le début du match notre attaque réussir des actions, en équipes spéciales aussi.

C’est tellement plaisant quand une équipe est soudée et réussit des actions en tant qu’équipe. Comme le coach l’a dit, la seconde mi-temps ne s’est pas déroulée comme prévu mais nous avons une troupe de battants dans cette équipe qui ne lâchent jamais. J’adore jouer avec ces gars. »

Coach Shaw, pensez-vous que ce match a prouvé que Christian McCaffrey est le meilleur joueur du pays ?

COACH SHAW : « Je pense qu’il était déjà le meilleur joueur du pays avant ce match donc c’est simplement la cerise sur le gâteau pour nous. Je pense que c’est une honte que tellement de gens n’aient pas pris la peine de le regarder durant la saison. Apparemment les matches étaient trop tard. Mais le principal pour moi, c’est que son cœur et sa détermination sont évidents à chaque entraînement et chaque match. Christian, je lui ai dit à la cérémonie du Heisman et je lui ai répété peu de temps après, nous avons besoin de lui pour nous mener et il est le meneur par l’exemple ; en montrant aux gars comment s’entraîner et se défoncer car c’est ce que les grands joueurs font. »

Coach Shaw, Kevin et Christian, à quel point aimeriez-vous affronter le vainqueur du match Alabama-Clemson dans deux semaines ?

COACH SHAW : « C’est une drôle de question (rires). Vous savez quoi ? Je continue de répéter ce que j’ai dit au début de l’année. Je pense que quatre équipes c’est trop peu, sans faire référence à notre situation. Parce que nous nous sommes exclus nous-mêmes en tant que conférence ‘big five’ avec un playoff à quatre équipes. Mais je comprends que ça reste comme ça pour un temps. Ça ne va pas changer l’année prochaine ou l’année suivante. Nous allons continuer quelques années avec ce playoff à quatre équipes. Et avec les indices pour savoir comment se termine la saison, je pense que ça va devenir un playoff à huit équipes ou à six avec deux équipes en bye. Je pense qu’à un certain moment nous allons changer ça.

Mais pour nous, aujourd’hui, il s’agit simplement du fait d’être champions de Pac-12 et d’être champions du Rose Bowl. C’est ce que nos gars ont réalisé. »

QB Kevin Hogan (Stanford) – Crédits photo : Loïc Baruteu

KEVIN HOGAN : « Je ne sais pas ce que je suis censé dire. »

COACH SHAW : « Je sais ce que tu es censé dire (rires). »

KEVIN HOGAN : « C’est un sentiment formidable d’être champions du Rose Bowl. »

CHRISTIAN McCAFFREY : « Je suis d’accord. J’irais au combat avec ces gars contre n’importe qui sur cette terre. Mais, encore une fois, je suis d’accord avec ce qu’ont dit le coach et Kevin. C’est un sentiment incroyable pour nous, pour notre équipe, pour notre communauté. Je ne pourrais pas être plus reconnaissant de faire partie d’un groupe qui a remporté le Rose Bowl. »

Coach Shaw, qui a eu l’idée de l’action du fumble – le faux fumble qui a conduit à une passe de touchdown géniale pour vous ?

COACH SHAW : « Je vais vous dire, c’est en chantier depuis probablement six ans. J’ai vu Boise State le faire la première fois avec Chris Petersen là-bas et j’ai toujours aimé ça, j’ai toujours cherché la bonne situation pour le faire. Nous avons travaillé dessus de temps en temps. Mais pour ce match, c’était en quelque sorte un effort collectif. J’essaie de ne pas donner tout le crédit à une seule personne mais c’est l’une de ces choses que vous pensez infaisable, puis en y pensant encore et encore vous vous dites que ça pourrait être vraiment excellent. Ça pourrait être vraiment excellent.

Pour moi, notre plan de jeu s’est résumé par l’utilisation de notre vitesse. Mettre Christian en position de trouver l’espace, utiliser Michael Rector et Devon Cajuste en profondeur, Austin Hooper sur des courses à l’intérieur, et donner à Bryce (Love) une occasion d’avoir le ballon de différentes façons et impliquer Barry Sanders. Nous savions que nous aurions une opportunité de mettre ces gars en position de trouver l’espace. Mais c’était une manière de pousser les safeties à la faute et d’isoler Michael Rector en profondeur et ça a fonctionné à la perfection. »

rbgaziz

DL Aziz Shittu (Stanford) – – Crédits photo : Loïc Baruteu

Aziz, qu’est-ce que ça fait d’être Defensive Player of the Game ? Quelles ont été vos occasions de jouer dans les deux précédents Rose Bowls ?

AZIZ SHITTU : « C’est génial, de voir notre travail acharné récompensé et la possibilité de repartir avec une distinction n’est jamais une mauvaise chose. Mais c’est réellement la défense entière qui a fait du boulot formidable aujourd’hui. Je n’aurais pas été capable de le faire tout seul. Je n’aurais pas été en mesure de réussir les actions que j’ai faites aujourd’hui tout seul. En tant qu’équipe, nous réussissons si bien ensemble.

À propos des précédents Rose Bowls, j’ai joué un peu dans le match contre Michigan State mais pas tellement. Mon année freshman je n’ai pas joué du tout. Mais c’était sympa de voir ces gars qui ont fait le boulot avant moi et d’être capable de les imiter et de faire de mon mieux. »

Quel genre de message pensez-vous que ce match envoie au niveau national ?

COACH SHAW : « Nous parlons beaucoup du fait de ne pas envoyer de messages. Nous parlons simplement de jouer au football. Les gens peuvent écrire ce qu’ils veulent et dire ce qu’ils veulent. Nous savons au fond de nous ce que nous valons. Nous l’avons montré sur le terrain aujourd’hui. Les classements seront toujours ce qu’ils sont mais pour moi, en voyant ce match, vous savez à quel point cette équipe est explosive. Vous avez à quel point cette équipe est athlétique. Vous avez vu à quel point cette équipe est physique. Et le plus important, vous avez vu comment cette équipe est soudée et à quel point ces gars jouent à fond les uns pour les autres. Quand quelqu’un fait une action, un autre lui saute dessus car il est vraiment heureux pour lui.

C’est la façon dont cette équipe a joué toute la saison et c’était vraiment plaisant d’en faire partie. Ce que les gens disent à propos de cette équipe et le classement de cette équipe, c’est très bien. Ce n’est pas pour nous. C’est pour les autres. Tout ce que je sais, c’est qu’aujourd’hui nous avons remporté le Rose Bowl. »

Taulier du blog USC Trojans FR pendant quelques années, Loïc Baruteu aka Bartholomeo a rejoint définitivement l'équipe de The Blue Pennant en septembre 2013 après plusieurs collaborations fructueuses.

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Bowls