Suivez-nous sur

Conférence Big Ten

Présentation de la conférence Big Ten 2014

The Blue Pennant vous propose une présentation complète de la conférence Big Ten en prévision de la saison NCAA 2014.

C’est une nouvelle ère qui commence pour la conférence Big Ten. En 2014, deux programmes se joignent aux 12 membres déjà présents : Maryland en provenance de la conférence ACC et Rutgers en provenance de la conférence American Athletic.

Avec l’arrivée de ces deux nouveaux programmes, l’influence de la conférence Big Ten s’élargit donc au marché de Washington (Maryland) et de New York (Rutgers). Les dollars devraient couler à flôt lors de la renégociation des droits TV en 2016.

Autre événement de l’offseason : exit les controversées divisions Legends et Leaders qui sont remplacées par des plus traditionnelles divisions East et West.

Si les débuts des Terps et des Scarlet Knights seront particulièrement suivis, c’est avant tout la lutte dans la nouvelle division East qui devrait nous tenir en haleine tout au long de la saison 2014.

SOMMAIRE
Champion en 2013 : Michigan State.
Dates à retenir
30 août : Penn State vs UCF (à Dublin).
30 août : Wisconsin vs LSU (à Houston).
6 septembre : Michigan @ Notre Dame.
6 septembre : Michigan State @ Oregon.
25 octobre : Michigan @ Michigan State.
25 octobre : Ohio State @ Penn State.
8 novembre : Ohio State @ Michigan State.
15 novembre : Nebraska @ Wisconsin.
29 novembre : Michigan @ Ohio State.
Prédictions
Champion 2014 : Michigan State.
MVP : QB Braxton Miller, Ohio State.
Meilleur joueur offensif : RB Melvin Gordon, Wisconsin.
Meilleur joueur défensif : DE Shilique Calhoun, Michian State.
Freshman de l’année : CB Jabrill Peppers, Michigan.

Les champions en titre, Michigan State, doivent combler de lourdes pertes en défense. CB Darqueze Dennard et LB Max Bullough seront difficiles à remplacer. Avec deux victoires lors des trois derniers matchs contre les Buckeyes d’Ohio State, les Spartans semblent avoir acquis un avantage psychologique qui pourrait être déterminant le 8 novembre prochain lorsque les deux programmes s’affronteront à East Lansing (Michigan).

Coach Urban Meyer peut compter sur le senior QB Braxton Miller pour rebondir après les deux défaites des Buckeyes qui ont fait suite à l’incroyable série de 24 victoires d’affilée d’Ohio State. Les Buckeyes doivent également trouver des successeurs à des défenseurs stars partis pour la NFL. Toutefois, avec le meilleur front four du pays, Ohio State reste un candidat sérieux pour une place en College Football Playoff.

Penn State et Michigan seront deux outsiders dans la division East. Le nouveau coach des Nittany Lions, James Franklin (ex-Vanderbilt), possède un solide roster mené par le surdoué sophomore QB Christian Hackenberg dont on attend une saison énorme. De leurs côtés, les Wolverines ont vu débarquer le coordinateur offensif du Crimson Tide d’Alabama, Doug Nussmeier. Il aura la tâche de ressusciter une attaque anémique en 2013. Le quarterback des Wolverines, QB Devin Gardner devra être plus constant si Michigan veut se mêler à la lutte au titre de division East.

Dans la division West, les Badgers de Wisconsin semblent le principal favori. Leur attaque aérienne est en chantier mais leur jeu au sol s’annonce explosif avec la présence de RB Melvin Gordon. Derrière Wisconsin, Iowa et Nebraska sont en embuscade. Les Hawkeyes d’Iowa possèdent un calendrier favorable et leur bonne performance dans la défaite contre LSU lors du dernier Outback Bowl leur donnent espoir.

Prédictions

Division East

QB Braxton Miller, Ohio State

1. Michigan State Spartans (13-1, 8-0 Big Ten en 2013) : Encore une fois, les Spartans seront une équipe avec une défense agressive et rugueuse, et avec une attaque au jeu au sol surpuissant. Le retour de QB Connor Cook pourrait aider à équilibrer l’attaque. Le match du 8 novembre contre Ohio State sera assurément décisif.

2. Ohio State Buckeyes (12-2, 8-0 Big Ten) : Pour la 4ème saison d’affilée, QB Braxton Miller va diriger l’attaque des Buckeyes. En défense, le talent est partout particulièrement sur la ligne défensive. Aucun programme de la conférence Big Ten ne peut égaler la puissance athlétique et la vitesse d’Ohio State. Seul le déplacement à Michigan State pourrait empêcher les Buckeyes d’être – encore – invaincus en 2014.

3. Penn State Nittany Lions (7-5, 4-4 Big Ten) : L’arrivée de coach James Franklin pour succéder à Bill O’Brien parti chez les Texans de Houston (NFL) a complètement enthousiasmé les fans des Nittany Lions. Le sophomore QB Christian Heckenberg possède le talent pour porter son équipe à bout de bras. Le manque de profondeur à tous les postes dûe aux sanctions de la NCAA suite à l’affaire Sandusky est un lourd handicap. A noter que Penn State ne pourra pas participer à un bowl avant le terme de la saison 2016.

4. Michigan Wolverines (7-6, 3-5 Big Ten) : Saison cruciale pour coach Brady Hoke qui se trouve sur un siège éjectable. Si les Wolverines ne reviennent pas dans le giron d’Ohio State et de Michigan State, Michigan pourrait bien tourner la page Hoke. Grâce à RB De’Veon Smith et RB Derrick Green, le jeu au sol pourrait permettre à Michigan de rester en course pour le titre de division jusqu’à la mi-octobre. QB Devin Gardner devra montrer ses capacités de leadership pour relancer un programme qui a connu une année difficile en 2013. Le true freshman CB Jabrill Peppers sera l’une des attractions de la saison.

5. Indiana Hoosiers (5-7, 3-5 Big Ten) : Sans une nette amélioration en défense (38.8 points et 527 yards accordés en moyenne par match), les Hoosiers ont peu de chance de participer à un bowl. QB Tre Roberson et RB Tevin Coleman sont capables d’inscrire beaucoup de points rapidement. Il devrait encore y avoir du spectacle au Memorial Stadium de Bloomington (Indiana) mais est-ce que cela sera suffisant pour participer à un bowl ?

6. Maryland Terrapins (7-6, 3-5 ACC): WR Stefon Diggs a le talent pour devenir la superstar de la conférence Big Ten. Le senior QB C.J. Brown est également un élément majeur de l’attaque des Terps. Trop d’interrogations en défense condamnent Maryland à espérer un exploit contre Indiana et Rutgers pour participer à un bowl.

7. Rutgers Scarlet Knights (6-7, 3-5 AAC): Malgré la présence de QB Gary Nova et RB Paul James, les Scarlet Knights ne semblent simplement pas encore prêts à faire face à un calendrier de conférence Big Ten.

Division West

DE Shilique Calhoun, Michigan State

1. Wisconsin Badgers (9-4, 6-2 Big Ten en 2013) : Comme toujours, les Badgers seront encore dominants en attaque grâce au jeu au sol robuste et tout en puissance de RB Melvin Gordon et RB Corey Clement. En défense, le front seven est en chantier mais le système défensif de coach Gary Andersen devrait commencer à porter ses fruits. Le choc contre LSU en match d’ouverture sera l’occasion de frapper un grand coup sur la scène nationale.

2. Nebraska Cornhuskers (9-4, 5-3 Big Ten) : Les Huskers sont talentueux à tous les postes, en attaque et en défense, mais le développement de la ligne offensive et les performances du sophomore QB Tommy Armstrong détermineront le destin de cette équipe. Malgré le retour de QB Ameer Abdullah, l’attaque de Nebraska ne peut rester uni-dimensionnelle. RB Ameer Abdullah, WR Kenny Bell et DE Randy Gregory font partie des meilleurs du pays à leur poste.

3. Iowa Hawkeyes (8-5, 5-3 Big Ten) : Les Hawkeyes ont fait d’énormes progrès en 2013 et ils pourraient être la bonne surprise de la nouvelle division West. Cependant, la défense a perdu tous ses linebackers titulaires, la ligne offensive est en reconstruction et l’émergence d’un receveur talentueux se fait encore attendre. Pourtant, la présence du junior QB Jake Rudock et du senior RB Mark Weisman permettent à Iowa d’entrevoir la saison 2014 avec enthousiasme.

4. Minnesota Golden Gophers (8-5, 4-4 Big Ten) : C’est une année cruciale pour les Golden Gophers qui veulent s’affirmer comme un programme incontournable de la nouvelle division West. Le sophomore QB Mitch Leidner doit continuer de progresser. Le senior RB David Cobb est l’un des meilleurs de la conférence à son poste. Coach Jerry Kill a effectué de l’excellent travail pour relancer un programme à la dérive. Il est maintenant temps de capitaliser sur ses fondations.

5. Northwestern Wildcats (5-7, 1-7 Big Ten) : La syndicalisation d’une partie des joueurs des Wildcats a scindé le vestiaire en deux. Quel sera l’impact sur les résultats de l’équipe ? Le retour de RB Mark Venric et l’émergence du senior QB Trevor Siemian font de Northwestern une équipe expérimentée et dangereuse.

6. Illinois Fighting Illini (4-8, 1-7 Big Ten): L’ancien quarterback d’Oklahoma State, le sophomore QB Wes Lunt, va succéder au populaire QB Nathan Scheelhaase. Mais c’est surtout en défense que les Fighting Illini doivent s’améliorer (35.4 points et 481.5 yards accordés en moyenne par  match en 2013). Sans une participation à un bowl, le poste de coach Tim Beckman ne sera pas assuré pour 2015.

7. Purdue Boilermakers (1-11, 0-8 Big Ten): Pour sa 2ème saison à la tête de Purdue, coach Darrell Hazell (ex-Kent State) est sous pression. Le jeu au sol a été particulièrement anémique en 2013. Une nette amélioration dans ce secteur est à attendre. Le sophomore QB Danny Etling doit faire preuve de plus de constance. Les Boilermakers devraient connaitre une meilleure saison que leur épouvantable campagne 2013 (1-1, 0-8 Big Ten) mais une participation à un bowl est encore prématurée.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Conférence Big Ten