Suivez-nous sur

Ohio State Buckeyes

Preview 2014 : Ohio State Buckeyes

The Blue Pennant vous propose une présentation complète des Buckeyes d’Ohio State en prévision de la saison NCAA 2014.

Coach Urban Meyer a conclu sa 2ème saison régulière à la tête des Buckeyes avec une incroyable fiche de 12-0… pour la 2ème année consécutive…  jusqu’à une défaite 34-24 face à Michigan State en finale de conférence Big Ten, suivie d’une désillusion 40-35 face à l’attaque explosive de Clemson lors du dernier Orange Bowl.

Pourtant, ces deux revers ne doivent pas faire oublier la performance de coach Urban Meyer depuis son arrivée sur le campus de Columbus (Ohio). Deux saisons invaincues dans la conférence Big Ten. Un exploit. Mais c’est peut-être au niveau du recrutement que le travail de coach Urban Meyer a été le plus spectaculaire.

Car malgré les départs de plusieurs stars offensives et défensives pour la NFL et la blessure de l’épaule de QB Braxton Miller, les Buckeyes seront encore de légitimes favoris pour le titre de conférence Big Ten en 2014 tant le niveau général des recrues est impressionnant.

Blessé à l’épaule droite à deux semaines du début de la saison, le double MVP offensif de la conférence Big Ten en titre, le senior QB Braxton Miller, ne dirigera pas l’attaque d’Ohio State en 2014. Cependant, le redshirt freshman QB J.T. Barrett fût l’un des plus prometteurs quarterbacks « dual-threat » de la promotion de recrues en 2013 et son style de jeu devrait parfaitement convenir à l’attaque de coach Urban Meyer. Si la perte de LB Ryan Shazier et CB Bradley Roaby laisse un grand vide dans la défense des Buckeyes, elle peut compter sur le meilleur front four au niveau national.

Le réalignement des divisions de la conférence Big Ten a positionné les Buckeyes avec les Spartans dans la division East. Le choc du 8 novembre à East Lansing (Michigan) pourrait déterminer le futur vainqueur de la conférence.

OHIO STATE BUCKEYES
Big Ten East
En 2013 : 
12-2, 8-0 Big Ten. Défaite lors du Fiesta Bowl par Clemson 40-35.
Head Coach : Urban Meyer, 3ème année (24-2) – Résultats en carrière: 128-25
Coordinateur offensif : Tom Herman, Ed Warriner.
Coordinateur défensif : Chris Ash, Larry Johnson.
Titulaires de retour :  5 en attaque, 6 en défense, punter.
Joueurs-clés partis : QB Kenny Guiton, RB Carlos Hyde, RB Jordan Hall, WR Corey Brown, OT Jack Mewhort, OG Andrew Norwell, OG Marcus Hall, K Drew Basil, CB Bradley Roby, LB Ryan Shazier, S Corey Brown, S Christian Bryant, S C.J. Barnett.
Joueurs à suivre : QB J.T. Barrett, RB Ezekiel Elliott, WR Devin Smith, WR Dontre Wilson, TE Jeff Heuerman, LT Taylor Decker, DE Noah Spence, DE Joey Bosa, DT Michael Bennett, LB Joshua Perry, CB Doran Grant.

Attaque : Grâce à un jeu au sol dominant, les Buckeyes ont accumulé 511.9 yards offensifs par match (#7 du pays) et inscrit 45.5 points (#3 du pays) la saison dernière. Alors que tout le monde pensait qu’il se présenterait à la draft NFL en mai dernier, le senior QB Braxton Miller (2094 yards, 24 TDs, 7 INTs et 1068 yards au sol, 12 TD en 2013) a finalement annoncé son retour à Ohio State mais une blessure de l’épaule droite subie au cours des fall practices a mis un terme à sa saison 2014. Son successeur sera le redshirt freshman QB J.T. Barrett qui fera ses grands débuts au niveau NCAA. Considéré comme l’un des meilleurs quarterbacks « dual-threat » à sortir des lycées en 2013, il possède toutes les qualités pour devenir la future star sur le campus de Columbus (Ohio). Bien qu’il sera privé de RB Carlos Hyde et de WR Corey Brown, tous les deux partis pour la NFL, QB J.T. Barrett sera aidé par des joueurs ultra-dynamiques recrutés par coach Urban Meyer.
Le sophomore RB Ezekiel Elliott (262 yards au sol en 2013) possède le talent pour s’affirmer comme l’un des meilleurs coureurs de la conférence Big Ten dès 2014. Le senior RB Rod Smith servira de police d’assurance. On gardera un oeil sur les true freshmen RB Curtis Samuel et RB Johnnie Dixon, deux joueurs au potentiel énorme.
La vraie problématique pour le jeu au sol pourrait venir d’une ligne offensive en chantier. Quatre titulaires de la saison 2013 sont partis dont le leader LT Jack Mewholt. Le seul titulaire de retour sera le junior LT Taylor Decker qui passera de la droite à la gauche de cette ligne offensive. Toutefois, le sophomore RG Pat Elflein et les juniors LG Antonio Underwood et C Jacoby Boren sont trois colosses prometteurs dont la mobilité rappelle celle des anciens joueurs de coach Urban Meyer chez les Gators de Florida. Le senior RT Darryl Baldwin aura enfin sa chance après trois années comme backup à Ohio State. L’ancien joueur d’Alabama, C Chad Lindsay, pourrait aussi apporter sa contribution.

WR Devin Smith

Le groupe de receveurs a perdu WR Corey « Philly » Brown mais les seniors WR Devin Smith (44 réceptions, 660 yards, 8 TDs en 2013) et WR Evan Spencer (22 réceptions, 216 yards, 3 TDs en 2013), le junior WR Corey Smith et surtout les sophomores WR Dontre Wilson (22 réceptions, 210 yards, 2 TDs en 2013) et WR Michael Thomas et le true freshman WR Jalin Marshall forment probablement le meilleur noyau de receveurs que les Buckeyes ont connu depuis une décennie.

Défense : La phénoménale ligne défensive des Buckeyes est la principale raison expliquant la vague d’optimisme qui règne sur le campus de Colombus à l’aube de cette saison 2014. En effet, c’est tout simplement le meilleur « front four » au niveau national. Sans aucune contestation possible. Le robuste senior DT Michel Bennett (42 plaquages, 12 pour perte, 9 sacks, 3 fumbles forcés en 2013) est l’âme d’un groupe de joueurs explosifs et costauds. Il formera avec le junior DT Adolphus Washington (36 plaquages, 2 sacks en 2013) un duo totalement incontrôlable à l’intérieur. Coach Urban Meyer dit n’avoir jamais dirigé un joueur de ligne défensive freshman aussi explosif et talentueux que DE Joey Bosa (9 sacks en 2013). DE Joey Bosa et le junior DE Noah Spence (9 sacks en 2013) formeront le meilleur duo de pass-rusher au niveau NCAA.
Le secondary des Buckeyes a été une source d’inquiétude en 2013 (268.0 yards accordés par match, #110 du pays). Les départs de CB Bradley Roby, S Christian Bryant et S C.J. Barnett donneront la chance à une nouvelle génération menée par les sophomores S Vonn Bell et S Tyvis Powell. Le senior CB Doran Grant sera de retour tout comme le junior CB Armani Reeves.
L’ancienne recrue 5 étoiles, le senior LB Curtis Grant doit – enfin – prendre ses responsabilités au milieu d’une ligne de linebackers qui seront orphelins du « tackle machine » All-American LB Ryan Shazier. Les juniors LB Joshua Perry (64 plaquages en 2013) et LB Camren Williams pourraient être titularisés mais on devrait également voir à l’oeuvre le true freshman LB Rackwon McMillan, l’une des recrues les plus convoités de la promotion 2014, et le sophomore LB Darron Lee, un ancien quarterback repositionné en défense.

DT Michael Bennett

Equipes spéciales : Les Buckeyes ont besoin d’un nouveau kicker et semble avoir trouvé leur bonheur avec le freshman K Sean Nuernberger. Le walk-on K Kyle Clinton servira de bouée de secours. L’australien P Cameron Johnston (44.0 yards par punt en 2013, #7 du pays) sera fidèle au poste. Le coordinateur des équipes spéciales, Kerry Coombs, possède un nombre incalculable d’athlètes explosifs et mobiles pour exceller sur les retours de coup de pied.

Conclusion : Ce pourrait être une année de transition pour les Buckeyes d’Ohio State. De nombreux joueurs, dont des seniors qui n’ont pas toujours convaincu, doivent faire leur preuve en 2014 et l’indisponibilité de QB Braxton Miller pour l’intégralité de la saison pourrait faire complètement dérailler une attaque qui promettait beaucoup. Le départ de plusieurs stars va laisser la place à de jeunes joueurs recrutés par coach Urban Meyer. Le talent est là mais peut-être encore un peu brut.
Pourtant, avec la présence de la meilleure ligne défensive au niveau national, les Buckeyes resteront une valeur sûre de la conférence Big Ten. En concurrence avec Michigan State et Michigan dans la division East, Ohio State possède un calendrier favorable pour réussir une superbe saison. Les Buckeyes n’affronteront aucun des « Big 3 » de la division West (Wisconsin, Nebraska, Iowa) ce qui pourrait être dommageable auprès du comité de sélection des College Football Playoff. Avant de penser aux playoffs, Ohio State devra s’imposer chez les Spartans de Michigan State au début du mois de novembre dans ce qui sera le choc de la conférence Big Ten en 2014.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Ohio State Buckeyes