Suivez-nous sur

Conference Championship

Ohio State atomise Wisconsin 59-0 en finale de la Big Ten

Malgré l’absence de leur quarterback titulaire, QB J.T. Barrett, les Buckeyes de #5 Ohio State ont massacré les Badgers de #13 Wisconsin, 59-0, pour remporter le titre de champion de la conférence Big Ten 2014.

Queeney Photo

Ohio State atomise Wisconsin 59-0 en finale de la Big Ten

Malgré l’absence de leur quarterback titulaire, QB J.T. Barrett, les Buckeyes de #5 Ohio State ont massacré les Badgers de #13 Wisconsin, 59-0, pour remporter le titre de champion de la conférence Big Ten 2014.

Si certains avaient des doutes sur la capacité de #5 Ohio State (12-1, 8-0 Big Ten) de gagner sans son leader offensif, QB J.T. Barrett, la réponse a été cinglante ! Le sophomore QB Cardale Jones (12/17, 257 yards, 3 TDs) a montré aucun signe de nervosité et son bras canon a été dévastateur face à un secondary de #13 Wisconsin (10-3, 7-1 Big Ten) incapable de stopper WR Devin Smith (4 réceptions, 137 yards, 3 TDs).

QB Cardale Jones, Ohio State

Dès le premier drive du match conclu par un TD sur une réception de 39 yards de ce dernier, l’attaque des Buckeyes a imposé son tempo à la rencontre, sans jamais lever le pied de l’accélérateur (558 yards offensif au total). Pourtant, c’était bien la 2ème meilleure défense du pays au niveau statistique qui se présentait au Lucas Oil Stadium d’Indianapolis.

Aussi flamboyant que WR Devin Smith a été dans ce match et aussi étonnante que fût la prestation du redshirt sophomore QB Cardale Jones, c’est bien RB Ezekiel Elliott (20 courses, 220 yards, 2 TDs) qui aura été le joueur le plus décisif de cette rencontre à sens unique. En plus d’atteindre le plateau des 200 yards dans cette finale de conférence, il s’est permis de réussir une course de 60 yards… avec une seule chaussure.

Ce ne fût pas le cas du candidat à l’obtention du trophée Heisman, RB Melvin Gordon. Ce dernier a été complètement muselé par l’agressive défense des Buckeyes qui a limité le meilleur coureur de la saison 2014 à 76 yards au sol en 26 courses soit 2.9 yards par course, bien loin des 8.0 de moyenne cette saison.

Une seule question se pose après cette impressionnante démonstration des Buckeyes : font-ils partie des 4 meilleures programmes du pays ? Classé #5 lors du dernier classement CFP Top 25, #5 Ohio State espérait une défaite de l’une des équipes du Top 4. Cela n’a pas eu lieu. Le comité de sélection fera face à un casse-tête pour choisir entre #3 TCU, #5 Ohio State et #6 Baylor pour le dernier ticket pour les demi-finales, admettant que #1 Alabama, #2 Oregon et #4 Florida State (seul programme FBS invaincu en 2014) sont assurés d’y participer.

Avec cette lourde défaite, #13 Wisconsin termine sa saison sur une mauvaise note mais les Badgers pourront se racheter lors d’un dernier match fin décembre, probablement l’Outback Bowl ou le Holiday Bowl.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également - Conference Championship