Suivez-nous

Nebraska Cornhuskers

Preview 2014 : Nebraska Cornhuskers

The Blue Pennant vous propose une présentation complète des Cornhuskers de Nebraska en prévision de la saison NCAA 2014.

Publié

le

« If they want to fire me, go ahead » (s’ils veulent me virer, qu’ils le fassent). C’est en ces termes que coach Bo Pelini s’est adressé à sa Direction athlétique le soir d’une humiliante défaite à domicile 38-17 contre les Hawkeyes d’Iowa. Après 6 saisons à la tête des Cornhuskers, les jours sur le campus de Lincoln (Nebraska) semblaient alors compter pour le bouillant coach de Nebraska d’autant que la saison 2013 a été celle de toutes les controverses pour coach Pelini.

Pourtant, quelques semaines plus tard, Nebraska remporta une superbe victoire 24-19 lors du Gator Bowl contre un adversaire de la conférence SEC, les Bulldogs de Georgia… Coach Bo Pelini venait alors de sauver sa tête.

Depuis son arrivée à Nebraska, ce dernier a toujours terminé avec 4 défaites par saison que ce soit dans la conférence Big 12 ou dans la conférence Big Ten que les Huskers ont rejoint en 2012. Les fans s’impatientent. La « Big Red Nation » veut que son équipe passe un cap et se mêle à la lutte pour le titre de conférence. Bonne nouvelle : Nebraska a été placé dans la nouvelle division West qui semble actuellement beaucoup moins compétitive que la division East et ses Ohio State, Michigan, Michigan State et Penn State. Seuls les Badgers de Wisconsin semblent pouvoir empêcher les Cornhuskers de retourner en finale de conférence qu’ils avaient atteinte au terme de la saison 2012 (défaite 70-31 contre… Wisconsin).

Avec le retour de l’un des meilleurs running backs au pays, RB Ameer Abdullah, de l’un des receveurs les plus sous-estimés au niveau NCAA, WR Kenny Bell, et de l’explosif pass-rusher, DE Randy Gregory, Nebraska peut nourrir de légitimes ambitions en 2014 même si la ligne offensive est en totale reconstruction et que le sophomore QB Tommy Armstrong a tout à prouver.

NEBRASKA CORNHUSKERS
Big Ten – West
En 2013 : 
9-4, 5-3 Big Ten. Victoire lors du Gator Bowl contre Georgia 24-19.
Head Coach : Bo Pelini – 7ème année (58-24) – Résultats en carrière: 58-24.
Coordinateur offensif : Tim Beck.
Coordinateur défensif : John Papuchis.
Titulaires de retour :  5 en attaque, 7 en défense, punter.
Joueurs-clés partis : QB Taylor Martinez, WR Quincy Enunwa, TE Jake Long, OT Andrew Rodriguez, OG Spencer Long, C Cole Pensick, Jeremiah Sirles, K Pat Smith, DE Jason Ankrah, DT Thad Randle, CB Stanley Jean-Baptiste, CB Ciante Evans, FS Andrew Green.
Joueurs à suivre : RB Ameer Abdullah, WR Kenny Bell, OG Jake Cotton, DE Randy Gregory, DT Maliek Collins, CB Josh Mitchell, S Corey Cooper.

Attaque : L’attaque de Nebraska peut se résumer en deux mots : RB Ameer Abdullah. Auteur de 1690 yards au sol pour 9 TDs la saison dernière (4ème meilleure performance de l’Histoire de l’université Nebraska), il a été la bougie d’allumage des Cornhuskers dès que l’ancien quarterback, QB Taylor Martinez, a été blessé pour le reste de la saison 2013. Son duel à distance avec le coureur de Wisconsin, RB Melvin Gordon, pour le titre fictif de meilleur running back de la conférence Big Ten s’annonce passionnant. En cas de défaillance improbable de RB Ameer Abdullah, Nebraska pourra aussi compter sur le junior RB Imani Cross (447 yards, 10 TDs en 2013).
Suite à la blessure au pied du charismatique QB Taylor Martinez qui n’a pu jouer que 4 matchs en 2013, le sophomore QB Tommy Armstrong a été propulsé sous les projecteurs sans véritablement briller même si sa fiche aura été de 7-1 comme titulaire. Avec seulement 51.9% de passes complétés et 107 petits yards à la passe par match pour 9 TDs et 8 INTs, il ne s’est pas encore affirmé comme un passeur respectable. QB Tommy Armstrong pourrait même voir son poste de titulaire en danger si le freshman QB Johnny Stanton devait connaître de bons fall practices.
QB Tommy Armstrong aura pour principale cible le senior WR Kenny Bell (52 réceptions, 577 yards, 4 TDs en 2013), probablement le receveur le plus sous-estimé au pays. Son seul tort est de jouer dans un système favorisant le jeu au sol. Le junior WR Sam Burtch (12 réceptions, 147 yards, 3 TDs en 2013), le sophomore WR Jordan Westerkamp (20 réceptions, 283 yards, 1 TD en 2013 et auteur d’une réception miraculeuse contre Northwestern) et TE Cethan Carter seront également titularisés.
Plus intrigant avant le début de cette saison 2014 : le niveau de la ligne offensive. 4 titulaires totalisant 120 titularisations sont partis et seul le senior LG Jake Cotton est de retour. Les juniors LT Alex Lewis et RT Zach Sterup et les seniors C Mark Pelini (aucun lien de parenté avec coach Pelini) et RG Mike Moudy seront ainsi lancés dans le grand bain. Pourtant le coordinateur offensif Tim Beck a affirmé que ce groupe est le meilleur qu’il ait connu depuis son arrivée en 2010.

RB Ameer Abdullah

Défense : La défense des Cornhuskers (#40 au pays avec 370.8 yards accordés par match) a énormément progressé tout au long de la saison dernière par rapport à la catastrophique saison 2012. Le retour de 7 titulaires donne même quelques espoirs aux fans des Huskers qui espèrent retrouver une défense de calibre national.
L’ancien joueur de Junior College, le junior DE Randy Gregory, aura été la révélation de l’année 2013 dans la conférence Big Ten. Joueur ultra-véloce, il a réussi 10.5 sacks et 19 plaquages pour perte lors de sa 1ère saison au niveau FBS. Le sophomore DE Greg McMullen sera son équivalent de l’autre côté du front four. Le trio DT Vincent Valentine, DT Aaron Curry, DT Maliek Collins possède un gros potentiel à l’intérieur de cette ligne défensive.
S’il manque un peu de vitesse et robustesse, le groupe de linebackers est l’un des plus expérimentés de la conférence Big Ten. Suite à la blessure du sophomore MLB Michael Rose (65 plaquages en 2013), qui sera absent tout au long de la saison, le senior MLB Revor Roach devrait être titularisé aux côtés du senior OLB Zaire Anderson (65 plaquages en 2013) et du junior OLB David Santos (87 plaquages en 2013).
Le secondary ne pourra pas compter sur autant d’expérience. Les seniors S Corey Cooper (91 plaquages en 2013) et CB Josh Mitchell seront de retour mais les deux autres postes de titulaires devront combler les départs de CB Stanley Jean-Baptiste, CB Ciante Evans et FS Andrew Green. Le junior CB Jonathan Rose et le sophomore FS Nathan Gerry partent favoris.

Equipes spéciales : Le freshman K Drew Brown (34/42 FG au lycée de Southlake Carroll dans la banlieue de Dallas), jeune frère de l’ancien Husker Kris Brown, pourrait être préféré au junior K Mauri Bondi qui n’a pas convaincu au printemps. Le sophomore P Sam Foltz (41.6 yards par match en 2013) est très prometteur. WR Kenny Bell et WR Jordan Westerkamp devraient se partager le travail sur les retours de coups de pied.

Conclusion : Grâce aux solides promotions de recrues des dernières années, les Cornhuskers peuvent compter sur un groupe de joueurs talentueux avec beaucoup de profondeur mais le développement de la ligne offensive et la progression de QB Tommy Armstrong détermineront surement si Nebraska peut prétendre remporter le 1er titre de division Big Ten West. Le match du 15 novembre à Wisconsin sera de la plus haute importance. Coach Bo Pelini a toujours gagné au moins 9 matchs par saison mais la Direction athlétique des Cornhuskers veut des titres. Maintenant.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Publicité
Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nebraska Cornhuskers

Coach Scott Frost quitte Central Florida pour Nebraska

L’ancien quarterback des Cornhuskers a accepté un contrat de 7 ans pour un montant total de 35 millions de $ afin de devenir le head coach de Nebraska.

Publié

le

Crédit photo : Logan Bowles/Getty Images

Après plusieurs jours de rumeurs intenses, l’université Nebraska a officiellement confirmé l’embauche de Scott Frost au poste de head coach vacant depuis le renvoi de Mike Riley il y a quelques jours.

A peine la finale de conférence AAC entre les Knights de #14 Central Florida et les Tigers de #20 Memphis s’est terminée que plusieurs sources concordantes affirmaient que le coach des Knights avaient signé un contrat de 7 ans d’une valeur de 35 millions de $ pour diriger le programme de Lincoln (Nebraska) dont il a été le quarterback dans les années 2000.

#14 Central Florida a remporté le titre de champion de conférence AAC en s’imposant 62-55 face à #20 Memphis.

« J’ai une la chance d’être dans une merveilleuse université au cours des deux dernières années mais Nebraska est un endroit spécial pour moi, avec une longue Histoire et une base de fans comme nulle part ailleurs. J’arrive avec beaucoup d’humilité. L’État du Nebraska et le programme des Huskers comptent énormément pour moi. C’est ma maison. » – Scott Frost, nouvel head coach des Cornhuskers de Nebraska.

Après avoir hérité d’une équipe de Central Florida qui venait de terminer la saison 2015 avec un bilan de 0-12, il a transformé les Knights en un champion invaincu de conférence AAC,,, en seulement deux saisons !

Il fera face à un défi identique en prenant en charge les Cornhuskers. Nebraska vient de connaitre l’une des plus mauvaises saisons de son Histoire en rendant une fiche de 4-8.

Lire la suite

Nebraska Cornhuskers

Nebraska renvoie Mike Riley après seulement trois saisons

Quelques heures après une lourde défaite à domicile, 56-14, les Cornhuskers de Nebraska ont mis fin au contrat de leur head coach, Mike Riley.

Publié

le

Credit photo : Steven Branscombe/Getty Images

L’expérience n’aura donc duré que trois saisons : au lendemain d’une nouvelle déroute face à Iowa, le coach des Cornhuskers, Mike Riley, a été renvoyé de son poste de head coach du programme de football de l’université Nebraska.

Le directeur athlétique du campus de Lincoln (Nebraska) a annoncé que l’assistant Trent Bray occupera le poste de coach par intérim avant la nomination d’un successeur dans les prochains jours. L’actuel coach des Knights de Central Florida est considéré comme le grand favori.

« Mike Riley a apporté un grand professionnalisme et beaucoup d’énergie au programme de football de l’université Nebraska. Malheureusement, ces aptitudes ne se sont pas transformées en succès sur le terrain. Après analyse de tous les aspects de notre programme, j’ai décidé de prendre une autre direction » – Bill Moos, directeur athlétique de l’université Nebraska.

La saison 2017 de Mike Riley aura été un vrai cauchemar. Battus 21-17 à domicile par Northern Illinois lors de la week 3, les Cornhuskers ne s’en sont jamais remis terminant avec un bilan catastrophique de 4-8. Le directeur athlétique, Shawn Eichorst, n’aura d’ailleurs pas survécu à cette première défaite contre une équipe de la MAC de l’Histoire du programme de Nebraska. Ce dernier a été remplacé par Bill Moos, débauché de l’université Washington State.

Mike Riley quitte donc le campus de Lincoln avec un bilan de 19-19.

Après une première saison décevante (5-7) que les Cornhuskers ont quand même conclue par une victoire surprise dans le Foster Farms Bowl, Nebraska est monté jusqu’à la 7ème place au classement AP Top 25 en 2016… avant de se faire étriller 62-0 à Ohio State. Ce sera alors le début de la fin pour l’ancien coach d’Oregon State. Les Cornhuskers termineront cette saison 2016 avec un bilan de 9-4 avant un effondrement complet lors de la saison 2017.

Lire la suite

Nebraska Cornhuskers

Dave Rimington nommé directeur athlétique par intérim à Nebraska

L’ancien joueur des Cornhuskers prend la succession de Shawn Eichorst qui a été démis de ses fonctions il y a quelques jours.

Publié

le

Crédit photo : Twitter/@OWHbigred

L’université Nebraska a annoncé que l’ancien joueur de ligne offensive légendaire des Cornhuskers, Dave Rimington, a été nommé directeur athlétique par intérim.

Rimington, who is a member of the College Football Hall of Fame, will fill the role for up to 60 days while the school looks for a long-term replacement to the fired Shawn Eichorst.
Membre du College Football Hall of Fame, il occupera le poste laissé vacant par le départ forcé de Shawn Eichorst. La durée de son mandat temporaire sera de 60 jours.

« Je suis ravi que nous puissions compter sur Dave Rimington qui saura apporter son expertise au niveau administratif et qui pourra être une aide importante pour le département athlétique durant cette période de transition. Je suis sûr que Dave fera preuve de leadership durant notre rechercher d’un directeur athlétique permanent » – Ronnie Green, chancelier de l’université Nebraska.

Joueur dans la NFL pendant 7 ans, Dave Rimington occupait le rôle de président de la fondation Boomer Esiason à New York dont il prendra congé pendant les deux prochains mois.

Ses premières déclarations à la presse se sont voulus rassurantes pour le coach actuel des Cornuskers, Mike Riley :

« Je ne suis pas ici pour virer qui que ce soit. Je suis ici pour calmer le jeu. » – Dave Rimington, directeur athlétique par intérim de l’université Nebraska.

Avec un bilan global de 17-13, Mike Riley est loin d’avoir atteint les objectifs qui lui avaient été fixés lors de son arrivée sur le campus de Lincoln (Nebraska) en 2015. Les résultats sont d’autant plus inquiétant depuis le milieu de la saison 2016. L’an passé, les Cornhuskers ont perdu 4 de leurs 6 derniers matchs et ils ont débuté la campagne 2017 avec 2 défaites en 4 matchs provoquant une montée de la frustration parmi les fans des Huskers.

Lire la suite

Nebraska Cornhuskers

Nebraska renvoie son directeur athlétique Shawn Eichorst

Publié

le

Crédit photo : BRENDAN SULLIVAN/THE WORLD-HERALD

Cinq jours après une humiliante défaite à domicile de son équipe de football face aux Huskies de Northern Illinois, l’université Nebraska a pris la décision de se séparer de son directeur athlétique avec prise d’effet immédiat.

« Shawn a dirigé le département athlétique de manière positive à plusieurs égards mais ces efforts ne se sont pas traduits par de bonnes performances sur le terrain. Nos fans et nos étudiants-athlètes méritent le leadership qui mènent au plus hauts niveaux de compétitivité et à l’excellence à travers de la direction athlétique des Huskers. » – Ronnie Green, chancelier de l’université Nebraska.

L’université Nebraska a indiqué, par communiqué, qu’elle a déjà entamé les démarches pour trouver un remplaçant le plus rapidement possible. Avant son arrivée sur le campus de Lincoln (Nebraska) en 2012, Shawn Eichorst avait dirigé la direction athlétique de l’université Miami pendant deux ans.

Son contrat devait prendre fin en 2019 ce qui coutera une somme de 1.7 millions de $ à l’université Nebraska.

Cette annonce intervient alors que l’équipe de football des Cornhuskers n’a remporté qu’un seul de ses trois premiers matchs de la saison 2017. Battus par Oregon après avoir été mené 42-17 à la mi-temps puis à domicile par Northern Illinois samedi dernier, les Cornhuskers semblaient foncer tout droit dans le mur. Et l’ex-directeur athlétique n’avait pas mâché ses mots s’en prenant directement aux joueurs à l’issue de la défaite face aux Huskies remettant même en cause leur volonté et leur engagement.

Le programme de basketball n’est pas en meilleure situation échouant dans leur tentative de qualification à la March Madness ou au National Invitation Tournament (NIT) lors des deux dernières saisons.

En un peu plus de deux saisons à la tête du programme de football de Nebraska, Mike Riley possède un bilan global de 16-13, bien loin des prétentions d’une université qui souhaite jouer les premiers rôles dans les conférence Big Ten. La défaite face aux Huskies, la première de l’Histoire des Cornhuskers face à un programme de la conférence MAC, est considérée comme celle de trop par de nombreux fans qui attendent maintenant le départ de l’ancien coach d’Oregon State. Pourtant, le coach Mike Riley vient tout juste d’obtenir une prolongation de contrat jusqu’en 2020.

On retiendra également du passage de Shawn Eichorst à Nebraska le licenciement de l’ancien coach des Cornhuskers, Bo Pelini, au terme de la saison 2014. Pourtant, ce dernier venait de conclure l’année avec une fiche de 9-3 ce qui donnait un bilan global de 67-27 sur les 7 dernières saisons.

Lire la suite
Publicité

Preview 2018

Previewil y a 5 heures

Preview 2018 : LSU Tigers

LSU Tigers Conférence SEC Division West En 2017 : 9-4, 6-2 SEC. Citrus Bowl : défaite 21-17 face à Notre Dame....

Previewil y a 2 jours

Preview 2018 : Tennessee Volunteers

Après des mois de chaos sur le campus de Knoxville, Jeremy Pruitt est le nouveau boss à Rocky Top. La...

Previewil y a 2 jours

Preview 2018 : Florida Gators

Le retour de coach Dan Mullen chez les Gators a ramené l'espoir au sein d'un programme de Florida qui sera...

Previewil y a 3 jours

Preview 2018 : Georgia Bulldogs

En deux saisons seulement, les Bulldogs de Georgia sont devenus les plus sérieux concurrents du Crimson Tide d'Alabama qu'ils espèrent...

Previewil y a 4 jours

Preview 2018 : South Carolina Gamecocks

En pleine ascension depuis l'arrivée de Will Muschamp sur le campus de Columbia en 2016, les Gamecocks de South Carolina...

Previewil y a 4 jours

Preview 2018 : conférence SEC

Avec deux programmes au National Championship l'an passé et un 5ème titre national pour Alabama en 9ans, la conférence SEC...

Previewil y a 5 jours

Preview 2018 : Arizona Wildcats

Propulsés par le sensationnel quarterback dual-threat, QB Khalil Tate, qui évoluera sous la direction du nouveau venu, coach Kevin Sumlin,...

Previewil y a 7 jours

Preview 2018 : UCLA Bruins

Après 20 ans de disette, les fans de UCLA espèrent que l'arrivée de coach Chip Kelly redorera le blason de...

Previewil y a 1 semaine

Preview 2018 : USC Trojans

Champions de conférence Pac-12 en titre, les Trojans de USC ont dit au revoir à Sam Darnold et ont désormais...

Previewil y a 1 semaine

Preview 2018 : Oregon Ducks

Sous l'impulsion d'un QB Justin Herbert remis de blessure et d'une défense dirigée par le stratège Jim Leavitt, les Ducks...

Articles les plus lus