Suivez-nous sur

Nebraska Cornhuskers

Preview 2014 : Nebraska Cornhuskers

The Blue Pennant vous propose une présentation complète des Cornhuskers de Nebraska en prévision de la saison NCAA 2014.

« If they want to fire me, go ahead » (s’ils veulent me virer, qu’ils le fassent). C’est en ces termes que coach Bo Pelini s’est adressé à sa Direction athlétique le soir d’une humiliante défaite à domicile 38-17 contre les Hawkeyes d’Iowa. Après 6 saisons à la tête des Cornhuskers, les jours sur le campus de Lincoln (Nebraska) semblaient alors compter pour le bouillant coach de Nebraska d’autant que la saison 2013 a été celle de toutes les controverses pour coach Pelini.

Pourtant, quelques semaines plus tard, Nebraska remporta une superbe victoire 24-19 lors du Gator Bowl contre un adversaire de la conférence SEC, les Bulldogs de Georgia… Coach Bo Pelini venait alors de sauver sa tête.

Depuis son arrivée à Nebraska, ce dernier a toujours terminé avec 4 défaites par saison que ce soit dans la conférence Big 12 ou dans la conférence Big Ten que les Huskers ont rejoint en 2012. Les fans s’impatientent. La « Big Red Nation » veut que son équipe passe un cap et se mêle à la lutte pour le titre de conférence. Bonne nouvelle : Nebraska a été placé dans la nouvelle division West qui semble actuellement beaucoup moins compétitive que la division East et ses Ohio State, Michigan, Michigan State et Penn State. Seuls les Badgers de Wisconsin semblent pouvoir empêcher les Cornhuskers de retourner en finale de conférence qu’ils avaient atteinte au terme de la saison 2012 (défaite 70-31 contre… Wisconsin).

Avec le retour de l’un des meilleurs running backs au pays, RB Ameer Abdullah, de l’un des receveurs les plus sous-estimés au niveau NCAA, WR Kenny Bell, et de l’explosif pass-rusher, DE Randy Gregory, Nebraska peut nourrir de légitimes ambitions en 2014 même si la ligne offensive est en totale reconstruction et que le sophomore QB Tommy Armstrong a tout à prouver.

NEBRASKA CORNHUSKERS
Big Ten – West
En 2013 : 
9-4, 5-3 Big Ten. Victoire lors du Gator Bowl contre Georgia 24-19.
Head Coach : Bo Pelini – 7ème année (58-24) – Résultats en carrière: 58-24.
Coordinateur offensif : Tim Beck.
Coordinateur défensif : John Papuchis.
Titulaires de retour :  5 en attaque, 7 en défense, punter.
Joueurs-clés partis : QB Taylor Martinez, WR Quincy Enunwa, TE Jake Long, OT Andrew Rodriguez, OG Spencer Long, C Cole Pensick, Jeremiah Sirles, K Pat Smith, DE Jason Ankrah, DT Thad Randle, CB Stanley Jean-Baptiste, CB Ciante Evans, FS Andrew Green.
Joueurs à suivre : RB Ameer Abdullah, WR Kenny Bell, OG Jake Cotton, DE Randy Gregory, DT Maliek Collins, CB Josh Mitchell, S Corey Cooper.

Attaque : L’attaque de Nebraska peut se résumer en deux mots : RB Ameer Abdullah. Auteur de 1690 yards au sol pour 9 TDs la saison dernière (4ème meilleure performance de l’Histoire de l’université Nebraska), il a été la bougie d’allumage des Cornhuskers dès que l’ancien quarterback, QB Taylor Martinez, a été blessé pour le reste de la saison 2013. Son duel à distance avec le coureur de Wisconsin, RB Melvin Gordon, pour le titre fictif de meilleur running back de la conférence Big Ten s’annonce passionnant. En cas de défaillance improbable de RB Ameer Abdullah, Nebraska pourra aussi compter sur le junior RB Imani Cross (447 yards, 10 TDs en 2013).
Suite à la blessure au pied du charismatique QB Taylor Martinez qui n’a pu jouer que 4 matchs en 2013, le sophomore QB Tommy Armstrong a été propulsé sous les projecteurs sans véritablement briller même si sa fiche aura été de 7-1 comme titulaire. Avec seulement 51.9% de passes complétés et 107 petits yards à la passe par match pour 9 TDs et 8 INTs, il ne s’est pas encore affirmé comme un passeur respectable. QB Tommy Armstrong pourrait même voir son poste de titulaire en danger si le freshman QB Johnny Stanton devait connaître de bons fall practices.
QB Tommy Armstrong aura pour principale cible le senior WR Kenny Bell (52 réceptions, 577 yards, 4 TDs en 2013), probablement le receveur le plus sous-estimé au pays. Son seul tort est de jouer dans un système favorisant le jeu au sol. Le junior WR Sam Burtch (12 réceptions, 147 yards, 3 TDs en 2013), le sophomore WR Jordan Westerkamp (20 réceptions, 283 yards, 1 TD en 2013 et auteur d’une réception miraculeuse contre Northwestern) et TE Cethan Carter seront également titularisés.
Plus intrigant avant le début de cette saison 2014 : le niveau de la ligne offensive. 4 titulaires totalisant 120 titularisations sont partis et seul le senior LG Jake Cotton est de retour. Les juniors LT Alex Lewis et RT Zach Sterup et les seniors C Mark Pelini (aucun lien de parenté avec coach Pelini) et RG Mike Moudy seront ainsi lancés dans le grand bain. Pourtant le coordinateur offensif Tim Beck a affirmé que ce groupe est le meilleur qu’il ait connu depuis son arrivée en 2010.

RB Ameer Abdullah

Défense : La défense des Cornhuskers (#40 au pays avec 370.8 yards accordés par match) a énormément progressé tout au long de la saison dernière par rapport à la catastrophique saison 2012. Le retour de 7 titulaires donne même quelques espoirs aux fans des Huskers qui espèrent retrouver une défense de calibre national.
L’ancien joueur de Junior College, le junior DE Randy Gregory, aura été la révélation de l’année 2013 dans la conférence Big Ten. Joueur ultra-véloce, il a réussi 10.5 sacks et 19 plaquages pour perte lors de sa 1ère saison au niveau FBS. Le sophomore DE Greg McMullen sera son équivalent de l’autre côté du front four. Le trio DT Vincent Valentine, DT Aaron Curry, DT Maliek Collins possède un gros potentiel à l’intérieur de cette ligne défensive.
S’il manque un peu de vitesse et robustesse, le groupe de linebackers est l’un des plus expérimentés de la conférence Big Ten. Suite à la blessure du sophomore MLB Michael Rose (65 plaquages en 2013), qui sera absent tout au long de la saison, le senior MLB Revor Roach devrait être titularisé aux côtés du senior OLB Zaire Anderson (65 plaquages en 2013) et du junior OLB David Santos (87 plaquages en 2013).
Le secondary ne pourra pas compter sur autant d’expérience. Les seniors S Corey Cooper (91 plaquages en 2013) et CB Josh Mitchell seront de retour mais les deux autres postes de titulaires devront combler les départs de CB Stanley Jean-Baptiste, CB Ciante Evans et FS Andrew Green. Le junior CB Jonathan Rose et le sophomore FS Nathan Gerry partent favoris.

Equipes spéciales : Le freshman K Drew Brown (34/42 FG au lycée de Southlake Carroll dans la banlieue de Dallas), jeune frère de l’ancien Husker Kris Brown, pourrait être préféré au junior K Mauri Bondi qui n’a pas convaincu au printemps. Le sophomore P Sam Foltz (41.6 yards par match en 2013) est très prometteur. WR Kenny Bell et WR Jordan Westerkamp devraient se partager le travail sur les retours de coups de pied.

Conclusion : Grâce aux solides promotions de recrues des dernières années, les Cornhuskers peuvent compter sur un groupe de joueurs talentueux avec beaucoup de profondeur mais le développement de la ligne offensive et la progression de QB Tommy Armstrong détermineront surement si Nebraska peut prétendre remporter le 1er titre de division Big Ten West. Le match du 15 novembre à Wisconsin sera de la plus haute importance. Coach Bo Pelini a toujours gagné au moins 9 matchs par saison mais la Direction athlétique des Cornhuskers veut des titres. Maintenant.

Fondateur et rédacteur en chef de The Blue Pennant, Morgan Lagrée couvre le College Football depuis près de 10 ans. En 2016, Morgan fût le premier reporter à couvrir le CFP National Championship Game pour un média francophone. Il co-anime le podcast TBP/Radiossa - Made in US. Expert NFL et NHL. Grand amateur de la NBA et du College Basketball. Fan ultime des Red Sox de Boston (MLB). Ancien étudiant de l'université McGill. #Redmen4Life

Cliquer pour commenter

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Preview 2017

Advertisement

Podcast

A la Une

A lire également - Nebraska Cornhuskers