Bowls

Citrus Bowl 2015 : Missouri 33, Minnesota 17

Dominateurs dans le jeu au sol et solide défensivement contre la course, les Tigers de #16 Missouri remportent le Citrus Bowl en s’imposant 33-17 face aux Golden Gophers de #25 Minnesota.

Dominateurs dans le jeu au sol et solide défensivement contre la course, les Tigers de #16 Missouri remportent le Citrus Bowl en s’imposant 33-17 face aux Golden Gophers de #25 Minnesota.

C’est finalement en jouant au propre jeu de #25 Minnesota (8-5) que #16 Missouri (11-3) a redoré le blason d’une conférence SEC à la dérive dans cette bowl season 2014. Les Tigers concluent ce Citrus Bowl avec 373 yards au sol contre seulement 106 pour les Golden Gophers dont c’est pourtant la spécialité.

RB Russell Hansbrough, Missouri

Pour son dernier match en carrière avec les Tigers, le spécialiste des retours de coup de pied, le senior RB Marcus Murphy a réussi 157 yards en 12 courses dont une décisive de 69 yards en toute fin de match. Son coéquipier, RB Russell Hansbrough (114 yards au sol, 1 TD) a également dépassé le plateau des 100 yards au sol. Sa course de 79 yards en milieu de 4ème quart-temps a scellé le sort du match en faveur de #16 Missouri.

Mais c’est surtout l’incapacité de #25 Minnesota de protéger le ballon qui aura coûter cher aux joueurs de coach Jerry Kill. 5 fumbles dont 3 récupérés par #16 Missouri ont lourdement handicapé des Golden Gophers qui avaient pourtant pris les devants 14-13 sur une superbe réception de 54 yards de la star TE Maxx Williams (7 réceptions, 98 yards, 1 TD). C’est dont logiquement qu’un défenseur, DE Markus Golden (10 plaquages, 1 sack et 1 fumble recouvert) fût nommé MVP de ce Citrus Bowl.

Avec 23 victoires depuis septembre 2013, le programme de Missouri réussit les deux meilleurs saisons consécutives de son Histoire. Les Tigers remportent également trois bowls d’affilée pour la première fois depuis 1979.

De leur côté, les Golden Gophers perdent leur 3ème bowl en 3 ans et bien qu’ils aient été tout près de participer à la finale de conférence Big Ten, ils terminent finalement avec la même fiche que l’an dernier.

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut